HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Miettes de réflexion

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Miettes de réflexion    28.01.12 13:17

A ma naissance(qui a été programmée..comme toutes les naissances),il y avait tout le monde autour de moi..Même avant ma naissance..j'étais là(prénom choisi,lieu et date de l'accouchement etc..)

On m'élève,je grandis,et je prends conscience de la mort comme tout le monde par des deuils en particulier et je me forge mon idée sur la mort

Il y a une sorte de montée,de pyramide existentielle

Adulte,ai-je le choix ?Naturellement,je peux mourir d'une crise cardiaque,avoir un accident mortel ou vieillir de plusieurs façons jusqu'à être centenaire..

Le sommet de la pyramide se rétrécit parce que justement la vie se rétrécit en cas de vieillesse

Je suis en train d'écrire mes propres pensées,(donc cela peut être n'importe quoi)

Avant que je naisse,nouveau-né,enfant,adolescent,on décidait pour moi pour que je puisse,adulte,être par moi-même et penser moi-même.C'est le but de l'éducation.

Adulte,je vais vieillir pour mourir ou je vais mourir avant de vieillir(crise cardiaque,accident de voiture très grave,je ne fais pas allusion au suicide)

En général,la médecine s'acharne à bien me fait vieillir,ce qui est logique après tout !

Quand j'écris "je",cela peut être Untel ou Untelle..Mr X ou Mme Y..

Quand je suis née,je n'existais pas dans la mesure où je ne pensais pas par moi-même.Adulte,je peux dire "je pense,donc je suis".

Donc si je suis parce que je pense,et si je pense parce que je suis,je suis capable de penser ma mort,puisque je suis consciente que je vais mourir un jour au l'autre

J'ai même la liberté de croire ou de ne pas croire à l'au-delà de la mort.

Conclusion logique=je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas envisager ma fin de vie comme je l'entends en fin de vie à l'hôpital.C'est un principe logique de liberté.Si je peux penser ma mort,l'envisager,c'est mon droit absolu de la programmer en fin de vie à l'hôpital avec le personnel soignant qui m'a bien fait naître et donc qui doit m'aider à mourir en fin de vie selon mes dernières volontés.


Dernière édition par Admin le 20.07.15 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    28.01.12 18:14

L'euthanasie,un acte de liberté?Oui,dans la mesure où si je n'ai pas pu maîtriser ma naissance(comme pour tout le monde !A la limite,quand on naît,on n'est pas encore,Freud se retourne dans sa tombe à cause de moi ! ),donc si je n'ai pas maîtrisé ma naissance,j'ai la capacité,le pouvoir,la liberté sur ma mort au niveau philosophique puisque je peux interpréter,imaginer ma mort de mille manière et même..je suis libre de la provoquer(suicide,jeûne total,arrêt d'un traitement vital etc etc patati patata).

Dans ce sens-là,les toubibs contre l'euthanasie sont "des voleurs de liberté",pour reprendre une expression connue....que je récupère à ma sauce !

Ensuite,un des sens du mot euthanasie signifie mort douce.Mais quelle connerie de l'assimiler juridiquement à un crime !!!...en 2012... ... ...

Une certaine mort "douce" a bien été légalisée le 22avril20005 par Mr Jean Léonetti,député et cardiologue... ... ...le laissez mourir,contraire juridiquement à la non-assistance à personne en danger... .... ....si on prend plaisir à jouer avec la signification des mots !Laisser mourir a une connotation péjorative,à mon avis.Je préfère "aider à mourir"...ce qui n'est pas un meurtre !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    28.01.12 19:46

Euthanasie=meutre ou non ?

Cette question est donc un faux débat...si on veut bien être logique !

Les vraies questions sur l'euthanasie se situent ailleurs...

Entre l'acte et l'intention,par exemple

Le problème serait de définir aussi ce qu'est la fin de vie

Sauf erreur de ma part,le mot "euthanasie"ne figure pas dans le code du droit pénal !!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    30.01.12 15:12

J'entends parfois l'expression "le nouveau-né et le viellard,les deux maillons de la chaîne..qu'il faut protéger"..

Ouais,le vieillard a tout une histoire derrière lui.C'est un musée qu'il faut avant tout respecter.Dans certains pays,le vieillard est considéré comme un sage.

De même,il faut aussi respecter la personne handicapée.Il faut respecter sa liberté comme il faut respecter sa souffrance.

Seulement voilà le problème,il y a des handicaps différents et des souffrances différentes..Pas évident de faire le juste discernement pour les valides..

Alors on supprime tous les handicapés !!!!! et le problème est réglé !!!!

Mais qui est handicapé et qui ne l'est pas ??? ??? ??? ! ! !...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    30.01.12 15:38

Précision importante

Pour François Hollande,il ne s'agit pas de tuer,d'éliminer,mais de respecter le choix du patient

Non non,François Hollande n'est pas un sosie d'Adolf Hitler

Ceux qui font le jeu de mots "euthanasie,état nazi"devraient analyser leur inconscient....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    30.01.12 16:07

Je prends un risque....si on réfléchit...

Est-ce que avec N.S.ce ne sera pas "l'euthanasie économique"

tandis qu'avec François Hollande,ce sera plutôt l'euthanasie choisie

??? ??? ???

Même finalité ?La méthode est très différente !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    30.01.12 19:27

Avec un peu d'imagination audacieuse,on devrait aussi refaire la loi sur les dons d'organe.Cela pourrait être de l'humour bien noir,mais ce n'est pas idiot finalement !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    31.01.12 10:03

Euthanasie,avortement,même combat ?Pas si sûr !

Le foetus n'a pas son mot à dire !..Mais la fin de vie concerne tout le monde,on peut devenir handicapé si on ne l'est pas,on va naturellement vieillir et on va obligatoirement mourir !...

Débattre sur l'euthanasie implique que chacun pense sa mort,que chacun s'imagine mort..

C'est peut-être à cause de cela que les discours sont aussi émotionnels..?

On est projeté d'emblée dans un avenir à la fois certain et incertain=on est sûr de mourir,mais on ne sait pas comment ni quand.Soit on nie tout,on refuse d'y penser,soit à l'inverse on cherche à programmer.N'y aurait-il pas un juste milieu?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    10.02.12 14:40

Des réflexions envahissent mes neurones
Personne ne peut prévoir la mort,à part le suicide et le meurtre,tous les deux condamnables différemment
Donc pourquoi vouloir programmer la mort à l'hôpital?comme si on essayait de contrôler ce que justement on ne peut pas contrôler?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    10.02.12 14:51

N'est-on pas hypocrite ???
On utilise facilement le commandement "Tu ne tueras point"

Mais alors pourquoi donc proposer un accouchement avec péridurale car il est écrit dans la Genèse que la femme enfantera dans la douleur ? ? ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    10.02.12 15:06

On a aboli en France la peine de mort et on veut légaliser l'euthanasie.

N'y aurait-il pas plusieurs parallèles à faire ... ...

Je pose simplement des questions !...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    10.02.12 15:14

Honnêtement...si les IMG Interruptions Médicales de Grossesse existent,
si le suicide est dépénalisé,
franchement,cela me semble illogique qu'on ne puisse pas avancer dans ce problème de l'euthanasie..
Comme si on avait peur..de quoi,de la fin tout simplement ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    10.02.12 15:30

Les personnes âgées et les personnes handicapées ne rapportent rien sur le plan économique...sauf que ce monde-là créé des emplois(service à la personne par ex.)
Si l'euthanasie est légalisée,n'y aura-t-il pas du chomage ?
Est-ce que les politiciens sont obsédés par ce genre de détail ou est-ce qu'ils s'élèvent au-dessus de tout ceci ????????????
????????????????????????????????
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    10.02.12 15:37

Le docteur a tous les pouvoirs avecl'interdiction de tuer
Son pouvoir est donc limité par cet interdit....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    10.02.12 15:48

Allez,de l'humour ! c'est quand même rigolo d'entendre Sarkozy et Hollande sur la fin de vie !Craignent-ils pour eux-mêmes ???

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    11.02.12 0:03

Suis-je soudain réaliste ou soudain de mauvais poil ?
Les politiciens n'ont pas réglé ce problème de fin de vie parce qu'ils n'en ont rien à foutre car les mourants ne votent pas... ...
Tout comme les prisons sont délabrées car les détenus ne votent pas non plus..
Les chiffres,les nombres,les statistiques,il n'y a que cela qui compte,meme virtuellement..
Avec un peu de recul,on en ricanerait avec lucidité
Quelle absurdité,tout ceci.Entre-temps,les mourants sont en train de mourir,ballottés par la récupération des uns et des autres
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    23.02.12 16:55

A l'époque,vers 2005,je n'avais pas encore Internet,mais j'imagine très façilement que les chrétiens se bagarraient virtuellement à propos de la loi Léonetti...Comment peut-on laisser un patient mourir de faim et de soif ?c'est inhumain...
Maintenant ils défendent la loi Léonetti du Laissez mourir...


DANCE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    09.03.12 12:48

Les patients en fin de vie terminale sont-ils capables de réfléchir à leur fin de vie étant conscients ils ne peuvent prendre aucun recul

De même,les vivants qui "imaginent " leur fin de vie sont-ils assurés de vivre leur fin de vie réelle telle qu'ils l'avaient projetée?Car leur vision de la fin de vie peut changer,elle changera de toute façon,la projection de leur fin de vie est destinée à évoluer ou régresser
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    10.03.12 19:22

On accuse François Hollande de ne pas prononcer le mot"euthanasie"et de l'avoir remplacé dans sa proposition de loi 21 par l'expression "mourir dans la dignité")
Mais si on lit bien le texte de la loi Léonetti du 22avril2005,on pourrait accuser l'auteur de n'avoir pas mentionné "soins palliatifs ou euthanasie(volontairement je pense).Certes,il s'agit de l'arrêt obstinément déraisonnable de l'acharnement thérapeutique en fin de vie.Mais cet arrêt aboutit,cela va de soi,aux soins palliatifs ou à l'euthanasie.Soit l'un,soit l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    10.04.12 23:18

Mourir dans la dignité..cela veut dire quoi exactement?Cela ne veut rien dire du tout,la dignité étant une valeur subjective et sociale à la fois.Ce qui est indigne pour moi est peut-être digne pour mon voisin.Les grands de ce monde ont en général une mort digne,contrairement aux décès des personnes sans domicile fixe?Avoir une crise cardiaque fatale la nuit au lit dans le sommeil est probablement l'idéal,mais pas pour le conjoint ou la conjointe qui va se réveiller le lendemain matin..Ce n'est jamais indigne ou digne complètement comme ce n'est jamais noir ou blanc.On peut penser sa mort,on a toute la vie pour y penser effectivement,mais est-ce qu'on peut vivre sa mort?Quand on meurt,est-on capable d'avoir conscience qu'on meurt,à l'instant précis où l'esprit se sépare du corps?On souffre physiquement certes,mais une trop grande douleur peut empêcher la lucidité.De même si on est endormi,la conscience n'est plus totale.On peut ressentir les choses,mais on n'a pas assez de distance pour y réfléchir.On projette sa mort,on l'imagine tant qu'on vit,mais la pense-t-on vraiment au moment où on l'expérimente,quand l'esprit quitte le corps?Il y a éventuellement les NDE ou EMI,quoique...ce n'est pas vraiment la mort si l'esprit revient dans le corps,la mort étant la séparation définitive de l'esprit et du corps.Où est-ce que je veux en venir avec ce délire virtuel?J'écris spontanément sans trop savoir pourquoi..mais je vois vaguement quelque chose poindre à l'horizon..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    11.04.12 10:47

Si le droit de vivre existe,pourquoi n'y aurait-il pas le droit de mourir?Est-ce un droit?Est-ce plutôt un devoir,une obligation?Chacun doit mourir,c'est bien français,on ne dit pas que chacun peut mourir !On meurt obligatoirement un jour ou l'autre
Mais on ne doit pas tuer.Effectivement je peux faire la guerre à mon voisin mais je ne dois pas le tuer parce qu'il a le droit de vivre.
Mais il va mourir comme moi je vais mourir aussi.Il est libre de penser sa mort comme il le veut,comme moi je suis libre de penser ma mort.Nous sommes même libres de ne pas y penser du tout.
Le droit de vivre pour chacun est le même droit pour tous.Ceci dit,dans la réalité,ce droit n'est plus le même,à commencer par la naissance.Chacun de nous naît pour être,avec ses gènes,dans une histoire et un environnement qui est particulier,singulier et les différences entre les individus augmentent au cours de la vie.Mon voisin va peut-être mourir avant moi alors qu'il en bonne santé et je vais peut-être être centenaire alors que je suis malade et handicapée.Lui et moi,on va mourir pas au même moment et de façon différente.
J'essaie de penser avec mes posts sur je ne sais quoi !!!...j'essaie de trouver un raisonnement qui se tient et qui n'est pas le raisonnement habituel,"normal",classique.
A suivre donc...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.04.12 14:22

Le "droit à mourir" se pointerait à l'horizon si François Hollande est élu mais ce sera un droit limité,établi dans des "conditions précises et strictes".
J'imagine la colère des psychiâtres !
On est passé progressivement du suicidé en tant que péché au suicide en tant que maladie(d'où la récupération des suicides ratés)
et le droit au suicide va donc être légalisé,dans des conditions précises et strictes,certes,mais si c'est un droit pour le patient,ce sera donc un devoir pour le corps médical de respecter ce droit du patient.
Le soignant aura des devoirs envers le dépressif qui aura le droit de se suicider.Là,je n'y vois plus clair du tout...(pour le moment,j'espère ! )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.04.12 14:45

Il est mignon,François Hollande..Il refuse de prononcer les mots "euthanasie" et "suicide assisté"(dans quels buts...? ? ? ...)
Comment un droit de mourir pourrait être vraiment un droit sans être une euthanasie ou un suicide assisté?
Je joue avec les mots,c'est un de mes maux ! ! !...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.04.12 14:59

C'est clair que le droit au suicide réussi est un droit.Si je me suicide maintenant,plus personne ne viendra m'embêter puisque je vais être morte !
Mais si je suis malade,âgée,handicapée physique,en fin de vie,je ne peux pas me suicider si je le veux puisque je suis dans un état de dépendance qui m'empêche de passer à l'acte.Donc j'ai besoin d'être assistée dans mon droit,ce qui est logique après tout !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.04.12 15:13

Ma question=
comment François Hollande peut s'en sortir juridiquement parlant ????????
Car l'incitation au suicide et l'aide au suicide sont pénalisées jusqu'a présent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    28.04.12 11:25

Imaginons..Hollande est élu..et il légalise sa proposition 21..c'est évident qu'on ne va pas faire la queue devant chaque hôpital pour se faire euthanasier ! ! ! hihihi...
En ce qui me concerne,si j'ai une crise cardiaque fatale cette nuit ou si à l'hosto le toubib me pique comme un chat ou un chien parce que je suis en fin de vie,pour moi,c'est pareil,il n'y a rien de choquant.Si je suis sur le point de mourir,eh bien je meurs,c'est tout !Je sais ce que je veux,et je suis consciente que je vais mourir ! ! !donc pas de problème !...
Mais pour les personnes handicapées qui n'ont pas conscience de leur fin de vie et donc de la mort,comment cela va se passer?
Ma grosse interrogation se situe par ici.Dans la proposition 21,il s'agit de personnes majeures,qui sont des adultes pas sous tutelle ou sous curatelle donc.c'est clair.Mais pour les autres???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    19.05.12 20:02

J'ai entendu ou lu ce genre de réflexion(traduite à ma façon !!! )=si vous voulez en finir,vous vous démerdez vous-même,sinon vous êtes dans l'obligation d'accepter nos soins.
Classique comme argument !!!..Mais c'est curieux,c'est comme si le personnel médical oubliait subitement qu'ils ont réellement la possibilité réelle de se supprimer(individuellement ou même collectivement,entre eux,à 2 ou à 3 par exemple)...
Et puis voilà que le Président de la République va casser ce système,lui qui détient tous les pouvoirs !
Je comprends que çà râle...! ! !...hihihi...
Pour moi,c'est un petit plaisir !!!...de voir qu'ils perdent leur "pouvoir médical",et donc qu'ils "râlent" à cause de çà..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    13.06.12 17:23

Une expression me vient subitement à l'esprit:"mourir comme on a vécu".Je ne sais pas quelle est son origine..Dans la réalité,cette expression est fausse,la mort pouvant venir à tout moment(accident,maladie..).On sait très bien qu'on est mortel mais on ne connaît ni le jour ni l'heure(à part le suicide).Si la mort vient à l'improviste,c'est impossible de mourir comme on a vécu(si on meurt très jeune par ex.).

Mais philosophiquement cette expression est exacte.Mourir en cohérence avec l'idée qu'on se fait de la mort.Et l'idée qu'on se fait de la mort reflète la manière dont on vit sa vie.C'est parfaitement logique.Se sachant mortel,dans l'idée que l'on se fait de la mort,il y a une récapitulation de sa propre vie.

Et cette récapitulation de sa vie est déjà un moyen de vouloir maîtriser sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    13.06.12 18:36

Si le mot "euthanasie" gêne(c'est pour cela qu'il n'est pas prononcé..),moi,c'est le mot "dignité"qui me gêne.Je me sens indigne quelque part,je suis indigne(j'ai un handicap moteur de naissance que j'essaie tant bien que mal de camoufler en public,on m'a conditionnée ainsi !).Heureuse d'être indigne ! ! !..

Rien à foutre d'une certaine dignité ! ! !..A la limite,je serais presque heureuse de ne pas être comme les autres !...Si on était tous pareil,on s'emmerderait bien !

Donc si je me sens "indigne",je ne veux pas "mourir dans la dignité" afin de pouvoir mourir comme j'ai vécu! ! !je n'aime pas cette expression "mourir dans la dignité",çà sonne faux quelque part.Je veux mourir dans mon indignité !comme je vis dans mon indignité.

Cependant je veux mourir "librement" car je suis indépendante dans ma tête.Savoir que je meurs à l'instant où je vais mourir.Puisque j'ai l'idée de ma mort,qu'on ne m'enlève pas l'expérience de ma mort quand elle sera là(par un coma artificiel par ex.qui me rendrait inconsciente).Je sais,çà peut paraître bizarre,ce que j'écris...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    13.06.12 19:02

Je ne veux pas agoniser non plus ! ! !

Je veux..être piquée "naturellement" comme nos animaux domestiques le sont..Pour moi,çà a du sens..au risque de choquer..Nous avons tous naturellement un côté non pas "bestial",mais "animal".Nous faisons partie de la Nature.Je suis un animal supérieur,mais je suis quand même un animal.J'ai les mêmes fonctions qu'un animal..Forcément !!!...J'aime beaucoup certains animaux..et cela ne me dérange vraiment pas du tout d'être piquée comme eux.

Je suis loin d'une certaine "dignité" ! ! ! ! !je l'avoue..hihihi...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    09.07.12 19:52

Les personnes âgées et les personnes handicapées,on les met ensemble avec le mot "dépendance"..manque d'autonomie,faiblesse,vulnérabilité etc..

Soit on est âgé,soit on est handicapé..Quand on est les deux à la fois,je trouve que c'est une double peine que la médecine nous impose... ... ....

Et si on est malade en plus... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Le patient,la mort et le docteur   13.08.12 11:56

C'est le patient qui meurt,et non le toubib !
Doit-on avoir une relation personnelle avec celui qui fait l'injection létale???
Un suicide assisté par compassion est-il un non-sens,le toubib ne doit pas compatir(souffir avec) vis à vis du patient qui va mourir.Le toubib ne fait pas mourir,il aide à mourir..selon la décision du patient ???..Donc la compassion n'a pas lieu d'être?C'est bien le patient qui décide puisqu'il ne peut pas se suicider tout seul sinon il l'aurait fait sans rien demander à personne.
Mais il peut faciliter la tâche au toubib.Et là on rentre dans la continuité du laisser mourir de Léonetti.Je ne peux pas demander au docteur de me soigner pour me pîquer ensuite.Je trouve que c'est complètement absurde.Ou je veux me faire soigner,ou je veux me faire pîquer.Soit l'un,soit l'autre.D'ailleurs,si je me soigne,donc si je suis en bonne santé,le toubib aura des difficultés techniques pour me pîquer(plus de produits,davantage de dosage etc).Mais si je suis déjà affaiblie,je rends service au toubib qui m'achèvera plus facilement..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Chaque citoyen meurt chaque jour   29.08.12 15:18

Chaque citoyen meurt chaque jour.

Et on revit pour mourir encore.

Dans notre corps,plein de cellules meurent(celles qui prolifèrent pour faire un cancer par ex.)

Alors qu'on ne nous complique pas notre fin de vie,la vie elle-même est assez compliquée comme cela..

Qu'on ne nous vole pas notre liberté de fin de vie.

Cela suffit,toute cette hypocrisie..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    10.09.12 12:59

C'est quand même curieux.Les citoyens réclament le droit à l'égalité du mourir à l'hôpital.Ils ont raison=Liberté,Fraternité,Egalité..
Sauf que la fin de vie de chaque citoyen ne pourra jamais être la même,chaque individu a une vie singulière qui lui est propre,et donc une fin de vie particulière aussi
Philosophiquement,peut-on demander un droit à l'égalité devant la mort quand on sait que la fin de vie n'existe pas,il existe mille et une fins de vies...
Et toute fin de vie précède la mort,qui "dépend" de la situation en fin de vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    05.10.12 17:15

S'agit-il de mourir pour ne plus vivre ?

Ou s'agit-il de mourir pour mourir,pour bien mourir,pour vivre sa mort,pour se dépêcher d'aller sur l'autre rive?

Deux démarches qui peuvent paraître contradictoires

Deux démarches parfaitement logiques

C'est vrai que l'agonie tout court ou l'agonie comateuse de Léonetti,je n'en ai rien à cirer.

On peut vouloir mourir parce qu'on refuse une situation de vie

Mais on peut vouloir mourir...par curiosité(eh oui..),parce qu'on a tellement intégrer la notion de sa mort à force d'y penser,qu'on est prêt à mourir,qu'on a même envie de mourir puisqu'on sait que c'est dans les heures ou dans les jours qui viennent,on se sent prêt à aller de l'autre côté,sur l'autre rive.Sur ce point je ne suis pas d'accord avec l'Eglise qui affirme que la vie ici-bas est sacrée,j'aurais envie de faire la nique à Dieu,de me pointer à l'avance et je pense que des gens comme Léonetti retardent au nom de je ne sais quel principe rétrograde et conservateur....Commbien de fois je m'imagine avoir une crise cardiaque fatale!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    20.12.12 11:23

Je me répète probablement.Qu'on m'excuse pour cela.Après la remise du rapport Sicard,je suis un peu déroutée.Les uns pensent ceci,les autres pensent le contraire.Mais n'est-ce pas la vie?Il y a les mots,et l'interprétation des mots comme il y a les lois,et l'interprétation des lois,et leur application ou pas.La loi Léonetti en est un très bon exemple.

Que pense réellement François Hollande?Ne serait-il pas soumis à des pressions de son entourage ou du corps médical?à des pressions citoyennes aussi !... ...

Un point me dérange tout de même.C'est facile pour le Gouvernement de changer des termes importants dans le Code Civil à propos du mariage,institution qui date depuis des décennies.

On peut en déduire qu'ils manquent de volonté à propos de la fin de vie !

Tout le monde n'est pas homosexuel..

Mais tout le monde va mourir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    20.12.12 11:46

Si on modifie la mythologie d'Adam et Eve,ainsi que le complexe d'Oedipe,je ne vois pas pourquoi on ne remettrait pas du même coup en question le commandement "tu ne tueras pas"..

Je n'appelle pas au meutre,bien évidemment !

Mais pourquoi on touche à ce qui fait l'origine de la vie,sans toucher à ce qui fait la fin de la vie(du moins terrestre)?

A la fin de la vie,l'acte médical est nécessairement euthanasiant(de manière passive ou active clandestinement).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    20.12.12 12:00

La mort serait taboue à ce point ?

Nos cimetières sont des endroits propices aux ballades,les Pompes Funebres sont une industrie florissante,et l'Etat gère de manière très réglementaire les droits de succession etc...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    20.12.12 12:07

Oui,le mot "euthanasie" me dérange parce qu'on refuse de le prononcer.

On aurait peur de la "bonne mort" ???je ne comprends pas !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.01.13 11:42

Qu'est-ce que la fin de vie?
Qu'est-ce que la phase avancée?
Qu'est-ce que la phase terminale?
Je pense qu'on a le droit d'accuser le personnel des unités de soins palliatifs en France à l'heure actuelle de ne pas vouloir "donner"la mort quand le patient en fin de vie la demande
Pour qui ils se prennent,en unité de soins palliatifs???...
S'ils procurent des "soins" aux mourants,je ne vois vraiment pas pourquoi on n'exaucerait pas "les dernières volontés du mourant" puisque de toute façon le mourant va bientôt mourir
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.01.13 11:57

Parce que le mourant qui est en train de mourir serait moins que rien parce qu'il meurt ?
De quoi ai-je peur?de la mort?de l'au-delà de la mort?
...ou qu'on exploite ma faiblesse en tant que mourante?
Au nom de quoi on exaucerait mes dernières volontés,une mort douce et très rapide?
Mais au nom de quoi on ne les exaucerait pas??? ??? ???
puisque,mourante,je vais mourir !
Si la nouvelle loi passe,faut-il que je passe par l'assistance au suicide pour justement éviter...cette idéologie dominante à la française des soins palliatifs,on ne tue pas un mourant,cela ne se fait pas,voyons !oui,mais le mourant est incapable,je pense,de se suicider lui-même à cause de sa faiblesse de fin de vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.01.13 12:10

Ceux qui courent des risques avec leur vie professionnellement se suicident quelque part puisqu'ils "jouent"avec leur vie..Ils ont fait ce choix librement.De même,les martyrs chrétiens au Ier siècle après J.C.étaient quelque part des candidats au suicide
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.01.13 12:13

Sauf qu'ils n'ont pas fait le choix d'une mort "douce et rapide" !Ils ont cherché la mort mais ils n'ont pas pu avoir la mort à la carte
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.01.13 12:22

Pourquoi en phase terminale on peut piquer un animal domestique et pas un être humain?puisque justement il est en phase terminale?
C'est toujours une de mes questions sans réponse..
Pour différencier l'animalité de l'humanité?
Si la volonté du mourant est de mourir,elle est où,l'humanité ???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.01.13 12:49

La mort,de toute façon,ce n'est jamais l'instant présent.J'écris,donc je ne peux pas être en train de mourir puisque j'écris.
L'animal qui meurt ne sait pas qu'il meurt
L'être humain sait qu'il meurt,mais ... .... ....non plutôt,il sait qu'il va mourir,il a conscience de sa mort future,mais peut-il avoir conscience de sa mort au moment même de sa mort?
Oui,ceux qui ont vécu une NDE-EMI,si c'est vrai,et si on y croit.
Je n'en ai pas fait,du moins jusqu'à présent !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    07.02.13 11:16

Quand on naît,pourquoi vivre,puisque de toute façon,on va tous mourir?
Il y a sûrement des individus qui refusent d'avoir des enfants pour cette raison;et c'est leur choix.
Personnellement,on naît pour apprendre à vivre,en apprenant à vivre,on prend conscience qu'on va mourir.
Vivre,c'est penser sa mort à sa manière.
Quand on vit au présent,le passé est en nous,l'avenir aussi.
L'expression "ici et maintenant"est absurde.Aujourd'hui est la continuité de hier et demain sera le prolongement d'aujourd'hui,pas nécessairement si je meurs ce soir ou maintenant !Si on est "esclave"du passé(on ne peut pas le refaire),demain est une projection de hier et d'aujourd'hui.Car demain n'existera peut-être plus pour moi si je meurs entre-temps.Mais même si je ne meurs pas entre-temps,la réalité de demain ne pourra pas être ma projection de demain.Puisque je ne peux pas savoir de quoi demain sera fait puisque c'est demain.Dans ce sens,c'est absurde de vouloir programmer sa mort puisque la mort est toujours dans l'avenir.Mais je suis bien obligée aujourd'hui de programmer demain...Impossible de vivre au jour le jour.Programmer l'imprévu,c'est peut-être çà,le plus difficile?Tout est dans la manière de me projeter pour demain,tout est dans ma manière de projeter ma mort,le reste est sans importance
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    04.04.13 22:32

Quand on va naître,on est dans l'utérus d'une femme qui fait ce qu'elle veut ou ce qu'elle peut(bonne alimentation,surveillance de sa santé,communication avec le fœtus etc etc etc )
Quand on va mourir en fin de vie,est-ce que la société n'a pas le réflexe de se substituer à la mère?On est comme dans un utérus symbolique de la société qui prend toutes les décisions à la place du mourant,pour le mourant.On est en pleine régression alors que cela devrait être tout le contraire,la fin de vie et la mort étant le point culminant du parcours individuel,particulier et singulier de chaque vie.Cette régression n'a pas lieu d'être si le sujet s'est octroyé des libertés au cours de sa vie,la mort étant une sorte d'envol ou un échappatoire.Si la porte est entrebaillée,il faut l'ouvrir davantage au lieu de la refermer de force en plus !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    05.04.13 12:49

Evidemment,tout dépend de la conception que l'on se fait de l'après-mort,vide ou au-delà?Mais comme on n'a rien prouvé jusqu'à présent,comme cela reste au niveau de l'interrogation,ce serait inadmissible que les uns imposent leur point de vue aux autres.La mort est une séparation,un détachement,on s'en va !on y est obligé naturellement,on pourrit ou on ressuscite.
Mais quelle stupidité de vouloir empêcher ou reculer le pourrissement ou la résurrection quand on sait parfaitement que ce sera inévitablement dans les heures qui viennent,dans les jours qui viennent,ou dans les semaines qui viennent.Rappelons que la mort palliative,ou le dernier coma est de l'acharnement médical.Cette façon d'agir sur un mourant en fin de vie est le résultat d'un savoir faire médical...(bien conditionné idéologiquement)..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.06.13 12:11

Peut-on savoir ce qu'est le bonheur si on ne souffre pas?
Peut-on jouir au maximum du plaisir si on n'a pas vécu l'intensité d'une douleur?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19286

MessageSujet: Re: Miettes de réflexion    17.06.13 12:20

J'ai mal au dos actuellement et donc j'ai conscience de mon dos,"je suis" mon dos,d'une manière négative,certes...
Quand je n'ai pas mal au dos,je ne pense pas à mon dos,je n'ai pas conscience d'avoir un dos..
Bon,ma vision des choses est pessimiste,il pleut et j'ai mal au dos !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Miettes de réflexion
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: