HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Le programme de François Hollande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18533

MessageSujet: Le programme de François Hollande   04.04.12 21:09

François Hollande a donné mercredi «sa feuille sa route» pour la première année de son quinquennat, s'il est élu le 6 mai prochain. Vingt-quatre heures avant que Nicolas Sarkozy dévoile son projet, le candidat socialiste a présenté son calendrier de réformes. SUR LE MÊME SUJET

Sarkozy prend la plumeRetraites et pensions : ce que proposent les candidatsEN DIRECT. Le fil de la journée de campagne Et revoilà Ségolène RoyalNotre dossier Présidentielle 2012Sur RTL, il a expliqué qu'il voulait «des réformes rapides sur le pouvoir d'achat», mais aussi «des réformes qui donnent des perspectives». «Ce que doivent comprendre ceux qui m'écoutent, c'est que nous allons agir vite et en cohérence, c'est que nous allons éviter ce qui s'est passé depuis cinq ans c'est-à-dire la virevolte, l'inconstance» a regretté François Hollande.





Pour détailler ses projets lors de sa première année de mandat, le candidat socialiste a découpé la période en trois parties. En voici les détails.

> PREMIERE ETAPE : du 6 mai 2012 au 29 juin 2012

Salaire du président et des ministres. Première mesure symbolique : «La réduction de la rémunération du chef de l'Etat et des membres du gouvernement de 30%». Les membres du gouvernement et les membres de leurs cabinets devront signer une charte de déontologie et publié une déclaration d'intérêt (une mesure déjà mise en place, censés permettre d'éviter les conflits d'intérêt).

Deux mesures en matière de pouvoir d'achat. Deux mesures phares : François Hollande mettra en place une augmentation de l'allocation de rentrée scolaire de 25% ainsi qu'un blocage des prix de l'essence pendant trois mois.

Traité européen et Afghanistan. Pour «faire entendre la voix de la France dans le monde», le candidat socialiste entend transmettre rapidement «un mémorandum détaillé» pour modifier le Traité de stabilité européen et il compte annoncer le retrait des troupes françaises d'Afghanistan d'ici fin 2012.

Retraites. Autre mesure phare : François Hollande promet aux personnes qui ont commencé à travailler à 18 ans et cotisé 41 annuités le droit de partir en retraite à 60 ans.

Salaires dans les entreprises publiques. Il fixera «un éventail maximal de 1 à 20 pour les rémunérations dans les entreprises publiques».

> DEUXIEME ETAPE : du 3 juillet au 2 août 2012

Reprise des travaux à l'Assemblée. François Hollande promet une importante réforme fiscale: «plafonnement et suppression de niches fiscales», «surtaxe sur les banques et les sociétés pétrolières, retour au barème de l'ISF», «suppression de l'exonération sur les grosses successions», et surtout - la mesure a fait polémique - la «tranche d'imposition à 75% au dessus de 1 million d'euros». Le nouveau président supprimerait la hausse de la TVA dite «TVA Sarkozy» dans le document en ligne.

Concertation sur les chantiers sociaux. François Hollande entend lancer la concertation à propos des principaux chantiers sociaux du quinquennat, (formation, encadrament des licenciements boursiers, lutte contre la précarité et l'égalité salariale, qualité de vie au travail ou encore sécurisation des retraites).

Rentrée scolaire. Concernant le chantier de l'école, François Hollande prévoit de réexaminer les «conditions concrètes de la rentrée scolaire» et le recrutement «dans le cadre de l'enveloppe quinquennale de 60 000 postes» d'assistants d'éducation ou de personnels d'encadrement.

> TROISIEME ETAPE : d'août 2012 à juin 2013

Création d'une Banque publique d'investissement. François Hollande dit vouloir ainsi aider les entreprises. Sa mission : «financer les entreprises, notamment les TPE et PME dans les quartiers, et favoriser l'innovation, la production en France et l'export».

Le retour des emplois jeunes ? François Hollande veut créer de 150 000 «emplois d'avenir», «afin de permettre aux jeunes d'accéder au marché du travail, en particulier dans les quartiers».

Arsenal de mesures pour «répondre aux préoccupations quotidiennes des Français». Le candidat socialiste propose : «création de 1000 postes pour la sécurité et pour la justice», «négociation avec les partenaires sociaux sur la réforme globale des retraites : âge de départ, pénibilité, carrières fractionnées, financement durable», ainsi qu'une loi pour faciliter l'accès au logement et une autre pour fixer une «tarification progressive de l’eau, de l’électricité et du gaz».

Mariage, adoption et euthanasie. François Hollande, sans plus de détails, promet le «droit au mariage et à l'adoption pour tous les couples» et le «droit de finir sa vie dans la dignité».

Pas de VIe République annoncée, mais François Hollande veut inscrire dans la Constitution les principes de la loi de 1905 sur la laïcité, réformer le Conseil supérieur de la Magistrature «pour garantir l'indépendance de la justice» ou le statut pénal du chef de l'Etat «pour le rendre responsable des actes commis sans rapport avec sa fonction».


Dernière édition par Admin le 07.07.14 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18533

MessageSujet: Re: Le programme de François Hollande   21.06.12 14:50

Françoiis Hollande a l'air d'être sérieux ! maintenant qu'il a la majorité parlementaire,ses 60 propositions seront appliquées...



Vive François Hollande !

Vive la République !

Vive la France !

Vive l'Europe
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18533

MessageSujet: Re: Le programme de François Hollande   13.07.12 21:17

Je me moque souvent de moi-même
cf le post çi-dessus..
Un jour trop enthousiaste,le lendemain trop critique..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18533

MessageSujet: Re: Le programme de François Hollande   13.07.12 21:19

L'agenda du changement effeuillé
13 juillet 2012 à 16:00


Enquête François Hollande avait annoncé un calendrier précis de réformes pour les deux premiers mois. Promesses tenues, en retard ou carrément aux oubliettes...
Par GUILLAUME LAUNAY
Le document s'appelait modestement l'agenda du changement, et annonçait aux électeurs «ce qui va changer tout de suite» en cas de victoire de François Hollande. Publié début avril, il décrivait précisément le calendrier des mesures à prendre lors de la première année de mandat. Avec un premier chapitre consacré à la période du 6 mai au 29 juin. Deux mois après l'investiture de François Hollande, et à la veille de l'interview du 14 Juillet, où en sont les promesses?



C'est fait
Réduction de la rémunération du chef de l’Etat et des membres du gouvernement de 30% : décret signé lors du premier conseil des ministres


Le décret concernant la rémunération mensuelle des membres du gouvernement (qui baisse de 14 200 euros à 9 940 euros) a effectivement été présenté lors du premier conseil des ministres, le 17 mai. La baisse de 30% des salaires du Président et du Premier ministre figure elle dans le projet de loi de finances rectificatives, qui sera examiné à partir de la semaine prochaine.



Signature d’une charte de déontologie et publication des déclarations d’intérêt par les membres du gouvernement et circulaire du Premier ministre étendant ces exigences aux membres des cabinets et plafonnant leurs effectifs: lors du premier conseil des ministres

Ces dispositions ont effectivement été présentées lors du premier conseil des ministres. Les déclarations d'intérêts des ministres ont été publiées dans la fiche de chacun d'entre eux sur le site du gouvernement. (Slate en a fait une synthèse que vous pouvez lire ici)



Augmentation de l’allocation de rentrée scolaire de 25%

La mesure a été annoncée lors du conseil des ministres du 30 mai. Le décret qui a été publié au «JO» du 29 juin prévoit une augmentation d'au moins 25% de l'allocation de rentrée scolaire (en fonction de l'âge de l'enfant).



Droit de partir en retraite à 60 ans pour les personnes qui ont commencé à travailler à 18 ans et cotisé 41 annuités: décret sur la base de l’article L351-1-1 du Code de la sécurité sociale après consultation du conseil d’administration de la Cnav

Le décret a été présenté en juin et publié au Journal officiel le 3 juillet. Il étend le dispositif «carrières longues» et permet à tous ceux qui ont commencé à travailler à 18 ou à 19 ans de partir à 60 ans, contre 62 ans (en 2017), suite à la réforme Woerth.



Abrogation de la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers

Ce texte très controversé a été abrogé et remplacé par une nouvelle circulaire sur «l’accès au marché du travail des diplômés étrangers».



Dans l’attente de la publication par la Cour des comptes du rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques (semaine du 24 juin), gel conservatoire d’une partie des dépenses.
Arrêt de la RGPP et lancement du Projet de refondation et de modernisation de l’action publique (première étape: établissement par chaque ministre avant fin septembre 2012 d’un projet pluriannuel de modernisation et de simplification des services et des opérateurs sous sa tutelle)

Côté rigueur, sans jamais prononcer le mot, le gouvernement est au rendez-vous. Le ministre du Budget a effectivement annoncé un gel des dépenses d’un milliard d’euros dès cet été. Et le rapport de la cour des comptes a bien confirmé que la situation financière du pays était plus que tendue.

Quant à la révision générale des politiques publiques (RGPP), sa suppression a été annoncée... ce qui ne veut pas dire que la fonction publique ne va pas être mise au régime sec, hors ministères prioritaires.



Transmission à nos partenaires européens d’un mémorandum détaillé proposant un Pacte de responsabilité, de croissance et de gouvernance pour modifier et compléter le Traité de stabilité et réorienter la construction européenne vers la croissance: dès fin mai, en vue du Conseil européen des 28 et 29 juin



Sans passer formellement par la case du mémorandum, les propositions françaises ont été présentées lors d'un dîner européen fin mai (ce qui ne veut pas forcément dire que tous soient convaincus...)



Annonce à nos partenaires au sein de l’Otan du retrait de nos troupes d’Afghanistan

Cette décision a été confirmée par François Hollande lors de son déplacement aux Etats-Unis quelques jours après son investiture.



C'est engagé
Fixation d’un éventail maximal de 1 à 20 pour les rémunérations dans les entreprises publiques: décret fin mai

Cette mesure sur le plafonnement des rémunérations des dirigeants des entreprises publiques a été détaillée en conseil des ministres le 13 juin. Le décret est prévu pour la fin juillet.



Caution solidaire mise en place pour permettre aux jeunes d’accéder à la location: décret pris après concertation avec les partenaires sociaux

Selon le ministère du Logement, les travaux sont en cours, pour un aboutissement prévu à la rentrée.



Lancement d'un nouveau Livre blanc sur la Défense nationale

Le chef de l'Etat doit annoncer ce vendredi soir le lancement de ce processus de réflexion collective de six mois, a annoncé le ministre de la Défense.



C'est en retard ou différé
Blocage des prix des carburants pour trois mois

L'hiver dernier, le prix des carburants battait records sur records et Hollande promettait un «blocage de prix». Mesure oubliée dès son élection, le gouvernement arguant de la (légère) baisse des prix au printemps pour juger la mesure non nécessaire. Mais il a promis de reprendre l'idée si les prix repartent à la hausse.



Garantie pour l’épargne défiscalisée (livret A et livret d’épargne industrie, successeur du Livret de développement durable) d’une rémunération supérieure à l’inflation et doublement du plafond de ces livrets, pour mieux financer le logement social, le développement des PME et l’innovation

L'urgence de cette mesure a semble-t-il disparu : Pierre Moscovici a précisé la semaine dernière que le relèvement du plafond se ferait en fait «au rythme des besoins».



Circulaire sur la lutte contre les «délits de faciès» lors des contrôles d’identité

Un sparadrap qui n'a pas fini de coller aux doigts du gouvernement. Manuel Valls semble de moins en moins partant pour mettre en place le récépissé lors des contrôles d'identité. La décision est renvoyée après l'été. Le député socialiste s'est pour le moment contenté, lors d'un discours aux nouveaux diplômés de l'école de police, à bannir les contrôles d’identité «abusivement répétés ou réalisés sans discernement» susceptibles d'«alimenter le ressentiment d’une partie de la population».



Et la deuxième phase?
Gros morceau de la deuxième partie de l'agenda (juillet), le collectif budgétaire, dont la discussion démarre lundi à l'Assemblée nationale. La plupart des mesures emblématiques annoncées y figurent (suppression de la TVA sociale, retour au barême de l'ISF, suppression de l'exonération sur les grosses successions...). Manque toutefois la célèbre tranche d'imposition à 75%, pour laquelle le gouvernement veut désormais se donner le temps de la réflexion: le projet est renvoyé à la loi de finances à l'automne et Bercy réfléchirait encore à la forme que prendrait cette nouvelle fiscalité, selon Jérôme Cahuzac.

Quant à la loi d'assainissement des activités bancaires, elle a été confirmée par le Premier ministre lors de son discours de politique générale. Selon Matignon, ce texte devrait être examiné à l'automne 2012 ou au plus tard, début 2013.

Bilan de cette deuxième phase à la fin du mois.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18533

MessageSujet: Re: Le programme de François Hollande   13.07.12 21:23

"Côté rigueur,sans jamais prononcer le mot..."


Bof..on commence à avoir l'habitude...des..des..des idées qui n'ont pas de mots avec F.H. ! ! !... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Le programme de François Hollande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anne Fraïsse, présidente de l'Université de Montpellier, interpelle vivement François Hollande
» Philippe Bouvard à François Hollande, vous êtes un dictateur, menteur et manipulateur de surcroît.
» François Hollande aurait songé à démissionner
» François Hollande
» Programme de français-philo en CPGE scientifique 2016-2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: DANS LE MONDE :: 1er forum Actualités-
Sauter vers: