HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Politique et Handicap

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18814

MessageSujet: Politique et Handicap   07.07.12 20:25

Transports, fin de la gratuité pour les handicapés et les personnes âgées
A Paris, les personnes âgées et les personnes handicapées disposaient jusqu'à présent d'un statut particulier, assurant la gratuité de leurs déplacements dans les transports en commun. Un régime spécifique qui arrive à son terme dans le cadre d'un plan de modernisation des titres de transports parisiens.
 
 (AFP PHOTO/ JACK GUEZ)
A Paris, les personnes handicapées devront bientôt payer pour utiliser les transports en commun
 
(AFP PHOTO/ JACK GUEZ)
A Paris, les personnes handicapées devront bientôt payer pour utiliser les transports en commun
 
 
La Ville de Paris va supprimer la gratuité dans les transports en commun pour les personnes âgées ou handicapées. Cette décision intervient à l'occasion d'un projet de modernisation des cartes de transport qui sera présenté au conseil de Paris les 9, 10 et 11 juillet.
 
Les détenteurs de la carte Emeraude, qui permet de voyager gratuitement sur les réseaux parisiens de la RATP et de la SNCF, devront acquitter une participation financière à partir du 1er novembre.
 
Dans le même temps, la carte Emeraude et celle Améthyste (réseaux franciliens) seront désormais chargées sur le Pass Navigo, bien plus maniable que l'actuel coupon magnétique. Ce changement permettra un remplacement plus facile du titre de transport en cas de perte.
 
"C'est la liberté de se déplacer des personnes âgées qui est en jeu"
Les bénéficiaires d'Emeraude paieront 20 euros par an s'ils perçoivent un minimum social et/ou la prestation Paris Solidarité. Le prix sera de 40 euros par an pour ceux qui justifient d'un montant d'impôt inférieur ou égal à 2.028 euros.
 
"C'est la fin de la gratuité de la carte Emeraude", s'est indigné le chef de l'opposition UMP au conseil de Paris, Jean-François Lamour. "Le maire (Bertrand Delanoë, PS) est en train de faire payer aux personnes âgées ses faiblesses en matière de dépense". Pour Jean-François Legaret (UMP), président de la commission des finances de la Ville, "c'est la liberté de se déplacer des personnes âgées qui est en jeu".
 
Pour le groupe PCF et Parti de gauche, il est "hors de question de faire payer ceux qui qui gagnent moins de 876 euros", c'est-à-dire la tranche qui devrait s'acquitter de 20 euros. Un amendement sera déposé en ce sens.
 
Une économie de 4,6 millions d'euros
Créée en 1973, la carte Emeraude concerne actuellement les Parisiens de plus de 65 ans, ou de plus de 60 ans s'ils sont retraités au titre de l'inaptitude, et les personnes en situation de handicap, justifiant d'un impôt sur le revenu inférieur ou égal à 2.028 euros.
 
Ce plafond n'est pas opposable aux veuves et veufs de guerre et aux anciens combattants de 65 ans et plus, qui continueront à bénéficier de la gratuité. Ce que conteste le groupe écologiste, qui déposera un amendement visant à "supprimer cette exception".
 
Au 31 mai 2012, 131.667 personnes bénéficiaient d'une carte Emeraude et 7.784 d'une carte Améthyste. Ces deux dispositifs ont coûté 55 millions d'euros à la Ville en 2011. La  nouvelle recette liée à la participation financière des bénéficiaires est estimée à 4,6 millions d'euros.
 
 
La-croix.com avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18814

MessageSujet: Re: Politique et Handicap   07.07.12 20:35

Si on ne réagit pas,ils vont nous faire payer les places de parking avec le macaron G.I.C.
Et je ne sais quoi d'autre encore.. ... ...
Mobilisons-nous,il faut faire des pétitions,manifester..l'occasion de se faire entendre !
Que chacun écrive au Sénat et à l'Assemblée Nationale pour les bombarder de courrier..
Contactez l'Association des Paralysés de France et d'autres organisations.

ROUSPETONS,il ne faut pas se laisser faire..



ANGRY2 ANGRY
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18814

MessageSujet: Re: Politique et Handicap   07.07.12 20:53

L'indifférence est le pire des maux..
De toute façon,l'Etat va économiser avec les patients qui choisiront l'euthanasie
Alors gueulons,gueulons,gueulons !c'est le moment de GUEULER.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18814

MessageSujet: Pour les élèves handicapés   13.07.12 21:01

Elèves handicapés: Carlotti va proposer un "vrai métier d'accompagnant"



Créé le 10-07-2012 à 20h05
- Mis à jour à 20h05

Le Nouvel Observateur



La ministre déléguée chargée des Personnes handicapées Marie-Arlette Carlotti fera des propositions à l'automne pour définir un "vrai métier" pour le personnel chargé d'accompagner les enfants handicapés en milieu scolaire ordinaire, a-t-elle indiqué mardi.

"L'accès à l'école est une priorité" du gouvernement et c'est "l'une des revendications des familles d'enfants handicapés", mais "les accompagnants manquent", a expliqué Mme Carlotti lors d'un point presse.

Dès la rentrée 2012, 1.500 auxiliaires de vie scolaire individuel (AVSi) supplémentaires seront recrutés, une annonce confirmée au Conseil des ministres du 4 juillet, a rappelé Mme Carlotti qui fera "à l'automne" des propositions avec le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon pour élaborer "un vrai métier d'accompagnant".

"C'est une anomalie à laquelle il faut mettre fin", a-t-elle souligné. "Il faut définir "un niveau requis préalable (de recrutement), donner une véritable formation et fixer un statut qui doit être pérennisé", a-t-elle ajouté.

En outre, un "décret qui définira plus précisément l'aide individuelle et l'aide mutualisée apportées aux élèves handicapés" sera bientôt publié, a indiqué la ministre. Ce décret est "sur la table. Il a déjà été signé par Vincent Peillon et la ministre déléguée à la Réussite éducative George Pau-Langevin et je vais le faire rapidement", a-t-elle ajouté.

Le décret organisera une répartition plus précise des fonctions des AVSi et des assistants de scolarisation (ASCO) à travers le type d'aide dont un enfant handicapé peut bénéficier.

L'aide individuelle répond aux besoins d'élèves qui requièrent une attention soutenue et continue. Elle est assurée par un auxiliaire de vie scolaire. L'aide mutualisée est apportée à plusieurs élèves simultanément au sein d'une école ou d'un établissement du second degré (collège, lycée). Elle est assurée par un assistant de scolarisation.

Les AVS et ASCO assurent un accompagnement des élèves dans les actes de la vie quotidienne (comme le lever et le coucher du jeune enfant en maternelle), dans l'accès aux apprentissages (ils facilitent l'expression de l'élève, l'aident à communiquer, etc.), et dans les activités de la vie sociale et relationnelle.

Il y a actuellement près de 22.000 AVSi. En revanche d'après l'entourage de la ministre, le nombre d'assistants de scolarisation n'est pas défini? tes/axr/ahu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Politique et Handicap
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: DANS LE MONDE :: 1er forum Actualités-
Sauter vers: