HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Des poissons catholiques dans le bocal socialiste !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18533

MessageSujet: Des poissons catholiques dans le bocal socialiste !   09.07.12 18:20

Des poissons catholiques dans le bocal socialiste

9 juillet 2012 à 15:08

Par CÉLIA LEBUR
Nager à contre-courant ne leur fait pas peur. Alors qu’une minorité de catholiques pratiquants ont voté pour François Hollande au second tour de la présidentielle – 21% –, le mouvement des Poissons roses se pose en alternative à la droite chrétienne. «Nous voulons replacer l’humain au centre du débat politique», affirment-ils. Dans cette optique, le Parti socialiste (PS) leur semble le mieux armé pour «lutter contre les effets de l’idéologie néolibérale» : le «pessimisme» et la «précarité».

A la tête de ce courant neuf, pas de président, mais un «poisson pilote» de 37 ans, Philippe de Roux. Quand il a eu l’idée de cette association, en septembre dernier, il a tout de suite fait appel à son vieux copain Nestor Dosso, cadre dans un hôtel parisien et désormais «poisson copilote». Catholique pratiquant, Philippe de Roux a d’abord milité à l’UMP, avant de se convertir. «J’ai réalisé que la créativité était à gauche, le fatalisme à droite», explique l’entrepreneur.

Des idées, Philippe de Roux n’en manque pas. Il a d’abord travaillé dans le microcrédit aux Philippines, avant de créer une entreprise de réinsertion dans la plomberie. «Je pars de l’idée qu’il faut faire confiance aux gens. Les mecs ont des casiers assez lourds mais, en général, ça se passe très bien. Ensuite, je les aide à monter leur propre boîte», raconte-t-il. On comprend mieux sa devise : «Agir en bancs, car un poisson rose seul est en danger.»

Des positions proches de l'Eglise


Les Poissons roses se présentent comme d’abord comme un mouvement politique. Gare aux étiquettes faciles, «ce n’est pas le revival des chrétiens de gauche, prévient Philippe de Roux. Parmi nos adhérents, il y a aussi des protestants, des musulmans, des athées...» Sauf que les Poissons roses adoptent des positions très proches de la doctrine sociale de l’Eglise. Par exemple, contre l’euthanasie et pour l'abstinence sexuelle.

Avec, parfois, des idées amusantes : «Pourquoi faut-il vingt heures de formation pour le permis de conduire et aucune pour se marier ?» demande Philippe de Roux. Pour lutter contre l’explosion des divorces, les Poissons roses proposent aux jeunes couples une formation ludique et l'accès à une médiation en cas de problème.

Concernant l’adoption des enfants par les couples homosexuels, rien de nouveau sous le soleil des chrétiens : «Du point de vue de l’enfant, il nous paraît légitime de donner la priorité à des familles constituées d’un papa et d’une maman.» Pas toujours raccord avec les engagements pris par François Hollande durant la campagne.

Une «alternative aux MJS»


Pourtant, les Poissons roses comptent bien faire entendre leur voix au sein du PS. Depuis un an, ils multiplient les contacts avec les ténors du parti. L’avocat Jean-Pierre Mignard, le porte-parole de Manuel Valls ou encore le maire de Lyon, Gérard Collomb, ont déjà accepté de les rencontrer. Leur stratégie ? Mettre l’accent sur les aspects économiques de leur programme : refus des politiques d’austérité, soutien à l’industrie par un protectionnisme européen, création monétaire pour financer la transition énergétique, etc. Car les Poissons roses savent s’entourer, et travaillent avec des économistes comme Olivier Favereau, professeur à Nanterre, des personnes de la gauche chrétienne comme Pascal Ollive, ancien président des MJS, ou encore Ghislain le Ray, engagé auprès de Michel Rocard dans le groupe Opinion.

Les Poissons roses, qui revendiquent quelque 600 adhérents, espèrent à terme rassembler 20 000 personnes autour de leurs idées, notamment les jeunes. «Ils sont nombreux dans les réunions, et forment même leur propre banc : les Saumons roses», raconte le fondateur de l’association. Prochaine étape, le congrès du Parti socialiste, en novembre, où Philippe de Roux espère aborder la question de la formation des jeunes cadres. «Le problème du PS, c’est que c’est un parti de notables où on se refile les mandats, assène Philippe Roux. Nous nous poserons en alternative au MJS» Optimistes, les Poissons roses ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18533

MessageSujet: Re: Des poissons catholiques dans le bocal socialiste !   09.07.12 18:30

Espérons qu'ils ne feront quand même pas couler ce cher François Hollande !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Des poissons catholiques dans le bocal socialiste !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle espèce de serpent marin retrouvée dans un bocal de formol oublié depuis le 19 ème siècle
» BOCAL ET POISSONS
» Rome interdit les bocaux à poissons rouges
» missions rechristianisatrices de prêtres catholiques dans les districts de l'Ain de 1790 à 1801
» poissons ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: DANS LE MONDE :: 1er forum Actualités-
Sauter vers: