HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 LE FRIC et le Gouvernement Français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: LE FRIC et le Gouvernement Français   16.07.12 14:36

le vrai train de vie du pouvoir socialiste
Publié le 16 juillet 2012 par Mandrin


Avions, voitures, logements de fonction, gardes du corps : François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont décrété la chasse au gaspi. Derrière l’évident effet d’affichage, quelle réalité ? Quelles économies budgétaires ? Enquête au lendemain du 14 juillet.


L’avantage d’une visite confidentielle, c’est qu’elle permet tout. Y compris une grande première. Le 4 juillet, François Hollande monte à bord du sous-marin nucléaire le Terrible, au large de la Bretagne. Pour atteindre les lieux, pas de train, pas de voiture : le président, accompagné du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, emprunte un avion de la République – c’est la première fois qu’il en utilise un pour un déplacement intérieur. Les 9 et 10 juin, il avait décliné celui qui lui avait été proposé pour se rendre à Tulle (Corrèze). Le 4 juillet, François Hollande est donc conduit à Orly.

Deux Falcon 7X attendent sur le tarmac. Direction, la base aéronautique navale de Landivisiau (Finistère). Là, deux hélicoptères sont prêts. Le chef de l’État enfile une combinaison spéciale et monte à bord d’un NH 90 qui file vers le grand large. Au bout d’une heure, il est hélitreuillé – là encore, c’est la première fois de sa vie !

Le matin, au Conseil des ministres, il l’a encore martelé : « Je souhaite que les ministres soient exemplaires. Nos efforts doivent porter dans la durée. »


Mais, quand il s’agit du train de vie du pouvoir, il y a ce que l’on montre, que l’on exhibe même, et ce que l’on dissimule.
Le 23 mai, toutes les caméras sont braquées sur un TGV. Pour se rendre à un dîner informel à Bruxelles avec ses homologues européens, François Hollande prend le train. Si un ordre de mission pour envoyer sur place un avion a bien été passé, il est, selon l’Élysée, annulé quarante-huit heures avant le rendez-vous, quand le chef de l’État décide de privilégier le rail. Au terme du repas, alors que ses collaborateurs lui conseillent de dormir sur place et de rentrer par le premier Thalys du matin, lui opte pour la voiture. « Et alors ? Qu’est-ce que ça peut faire s’il a envie d’y passer la nuit ? » balaie un proche.

Scènes de la vie politique « normale »à et coulisses derrière les rideaux.


En déplacement officiel à l’autre bout du monde, un conseiller présidentiel téléphone à un journaliste : « Si vous pouvez ne pas faire état de ce que vous avez vu, lors de notre rencontre »
En l’occurrence, la voiture avec chauffeur qui attendait ledit conseiller. Avec un même souci de discrétion, François Hollande a passé des consignes à propos de l’intérieur du fameux avion présidentiel : « Il ne souhaite pas qu’on en parle » s’excuse un voyageur de l’ex-« Air Sarko One ».


Le temps où Ségolène Royal, en juillet 2010, s’indignait de voir « tant d’argent dégouliner » et réclamait de « sacrifier un avion de luxe de 180 millions d’euros » est révolu.
« L’appareil n’a rien d’extravagant pour un chef d’État », affirme même un conseiller de François Hollande (…)

Le Vif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: LE FRIC et le Gouvernement Français   16.07.12 14:54

Le patrimoine de François Hollande s'élève à 1,17 million d'euros


Par LEXPRESS.fr, publié le 11/05/2012 à 07:42, mis à jour à 09:47


La déclaration de patrimoine du président élu François Hollande a été publiée au Journal officiel ce vendredi. Il est essentiellement constitué de trois biens immobiliers. Le détail.



Le président élu François Hollande dispose de biens immobiliers d'une valeur de 1,17 millions d'euros et ne possède aucune valeur boursière ni collection diverse, selon sa "déclaration" de patrimoine parue ce vendredi au Journal officiel.

En même temps que la proclamation officielle des résultats de l'élection présidentielle, le JO publie comme la loi l'exige la "déclaration de situation patrimoniale" de François Hollande.

Les biens immobiliers d'une valeur actuelle de 1,17 millions d'euros se répartissent entre une maison à Mougins (Alpes-Maritimes) pour 800 000 euros et deux appartements à Cannes de 230 000 et 140 000 euros.

François Hollande déclare en outre posséder "divers meubles" d'une valeur de 15 000 euros. Il fait état des sommes déposées à la date de la déclaration (15 mars 2012) sur trois comptes courants ainsi que d'un contrat d'assurance-vie.

François Hollande déclare ne détenir aucune valeur mobilière (actions cotées ou non, placements...) ni aucun compte à l'étranger. Il n'a en outre pas de collection d'objets d'art, de bijoux ou pierres précieuses et ne déclare pas de véhicule.

Durant la campagne, il avait promis en janvier que la transparence serait "totale" concernant son patrimoine et son état de santé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: LE FRIC et le Gouvernement Français   16.07.12 15:12

Accueil > Elections 2012 > Président de la République, Hollande va doubler son salaire

Président de la République, Hollande va doubler son salaire

Créé le 06-05-2012 à 19h12
- Mis à jour le 07-05-2012 à 18h56

Par Gaëlle Macke


Le vainqueur de l'élection présidentielle a promis de baisser de 30% sa future rémunération comme celle des membres de son gouvernement. Mais en intégrant l'Elysée, François Hollande gagnera néanmoins bien mieux sa vie qu'aujourd'hui.








En devenant le nouveau locataire de l'Elysée, François Hollande va voir ses revenus doubler. (c) Sipa


Dans sa feuille de route présidentielle, François Hollande a mis cette mesure phare tout en haut: "Je réduirai de 30% la rémunération du président de la République et des ministres". Ce sera sa première décision dès le premier Conseil des ministres, prévu pour le mercredi 16 mai.

Actuellement, le président de la République perçoit une indemnité nette mensuelle de 19.331 euros. La réduire de 30% la ramènerait à 13.532 euros par mois. La mesure est à forte charge symbolique, marqueur de justice dans le partage de l'effort qui sera demandé à tous les Français pour redresser les comptes publics.

Pour autant, l'effort est à relativiser si l'on considère que, dès son arrivée au pouvoir, Nicolas Sarkozy avait augmenté cette rémunération de 172%, arguant qu'il fallait l'aligner sur celle du Premier ministre et la rendre plus comparable avec celle des autres chefs de l'Etat européens. Avant le 1er janvier 2008, l'indemnité de président de la République n'était donc que de 7.084 euros par mois ! Mais Sarkozy a souligné à bon droit que, avant qu'il en décide autrement, les comptes de l'Elysée n'étaient pas audités, laissant entendre que derrière cette "modeste" indemnité de façade, les présidents percevaient souvent d'autres subsides en toute discrétion.

Aujourd'hui, Hollande gagne 8.400 euros bruts par mois

En tout cas, en décidant de réduire son salaire d'un petit tiers, Hollande s'affiche bien plus vertueux que son prédécesseur Sarkozy, qui avait créé un certain tollé en se contentant de geler son salaire "jusqu’au retour à l’équilibre strict des finances publiques". Et, s'il n'est pas pionnier sur le sujet, il est celui qui va le plus loin : pendant la crise, en 2009-2010, les gouvernements espagnols, portugais et irlandais et même les conservateurs, Silvio Berlusconi en Italie et David Cameron au Royaume-Uni, ont baissé leurs salaires pour mieux faire passer leurs plans d'austérité, mais plutôt de 5%, 10%, au pire 15%.

Mais même avec cette indemnité réduite, François Hollande président de la République sera bien mieux payé que François Hollande député et président du conseil général de la Corrèze. En brut, son indemnité de parlementaire s'élève à 7.100 euros par mois. Mais il perçoit également une indemnité en tant que président de Conseil général dont le montant est limité par la règle de cumul des mandats, qui plafonne l'addition de la rémunération de député et celle d'un autre mandat électif à une fois et demie le montant brut de l'indemnité parlementaire de base, soit 8.270 euros. Ainsi, Hollande touche 2.300 euros bruts supplémentaires en tant que patron du département de Corrèze. Soit un total de 8.400 euros bruts par mois. Et en net ? Dans l'Express, en février dernier, François Hollande avait donné le montant de son revenu imposable 2010 inscrit sur sa feuille d'impôts: 78.516 euros... ce qui équivaut à 6.543 euros par mois.

Un Président dont quasiment toutes les dépenses sont prises en charge

Passer de 6.500 à 13.500 euros mensuels : François Hollande va donc plus que doubler son salaire ! Sachant, en plus, que si les députés ont droit à une confortable enveloppe, de 15.500 euros bruts mensuels, pour couvrir leurs frais (voiture et transports, rémunération de collaborateurs, location et entretien de la permanence parlementaire, frais de présentation, etc), ce n'est rien en comparaison des fastes que la République accorde à celui ou à celle qui la préside.

La rémunération du Président n'est en effet que de "l'argent de poche" car les salaires de son cabinet et ses moindres dépenses entrent dans le budget de l'Elysée : le Palais, vaste hôtel particulier XVIIIe pour logement de fonction -avec toute latitude pour réaménager les lieux en puisant dans les meubles précieux du Mobilier national-, une brigade de cuisine et une cave de vins fins à disposition, du personnel et une escouade de voitures de fonction avec gyrophares et chauffeurs, une flotte d'avion - dont un Airbus A330 dont l'aménagement n'a rien à envier avec l'Air Force One mis à la disposition du Président Obama - des crédits de réception et de garde-robe quasi-illimités.

Sarkozy gagnera-t-il plus d'argent en quittant l'Elysée ?

Pour Nicolas Sarkozy, les ors de la République, c'est fini. Mais, il l'a répété, ce n'est pas en faisant de la politique qu'on fait fortune, même si son patrimoine aura progressé de 30% durant son quinquennat. Et, il a plusieurs fois laissé entendre qu'après, il comptait se rattraper. "Je ne ferai qu'un quinquennat. Je veux réformer la France et ensuite, je gagnerai beaucoup d'argent" disait-il déjà en 2007, quelques semaines après son entrée à l'Elysée. Il est vrai que les exemples étrangers sont inspirants.

Ainsi, la presse britannique estime que Tony Blair, l'ex-premier ministre travailliste britannique aurait amassé pas moins de 35 millions d'euros depuis sa démission en 2007 ! Plus de 5,5 millions pour l'écriture de ses mémoires, au moins 200.000 euros par conférence donnée, près de 3 millions par an pour son activité au conseil de la banque JP Morgan et de l'assureur Zurich Financial. Jackpot : fin 2011, Blair a été recruté par Noursoultan Nazarbaïev, l'homme fort du Kazakhstan, comme consultant économique et politique pour... 10 millions d'euros par an ! Moins riche que Blair mais bien plus que du temps où il était chancellier d'Allemagne, le social-démocrate Gerhard Schröder gagnerait actuellement environ 600.000 euros par an, en tant que conseiller du groupe de presse suisse Ringier, de la banque Rothschild, administrateur du groupe pétrolier TNK-BP… mais surtout que président du consortium en charge de la construction du gazoduc entre la Russie et l’Allemagne, pour le compte de la société russe Gazprom.

L'ancien chef du gouvernement espagnol, le conservateur Jose Maria Aznar, s'est lui aussi reconverti dans le business : il reçoit 200.000 euros par an de la société électrique Endesa et 180.000 euros annuels en tant qu'administrateur du groupe de médias de Rupert Murdoch, News Corporation. Ses conférences sont facturées dans les 40.000 euros. Nul doute que Nicolas Sarkozy pourrait au moins faire aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: LE FRIC et le Gouvernement Français   09.09.12 23:00

Dans le riche village de Mougins, visite chez les voisins de François Hollande
Par Géraldine Catalano, publié le 07/06/2012 à 13:36, mis à jour à 15:42


A Mougins, sur les hauteurs de Cannes, où le président possède une villa, ses projets pour faire payer les riches ne sont pas vraiment les bienvenus. Mais, dans ce "Neuilly de la Côte d'Azur", on en a vu d'autres...


La Sapinière, propriété de François Hollande, acquise en 1986, est nichée au coeur du domaine de Saint-Basile, l'un des plus côtés de la commune.

E. Fenouil
Il paraît que François Hollande a gagné l'élection présidentielle. La nouvelle a fini par atteindre les hauteurs huppées de Mougins (Alpes-Maritimes), commune verdoyante de l'arrière-pays cannois qui a voté à plus de 73% en faveur de Nicolas Sarkozy. Les plus anciens se souviennent avec effroi de la victoire de la gauche en 1981 ou de la déroute des législatives qui avait conduit à la troisième cohabitation, en 1997: "Le village avait vécu sous l'éteignoir pendant plusieurs semaines", se rappelle Richard Galy, maire de la ville depuis 2008.

Cette fois-ci, les Mouginois ont accueilli le péril socialiste avec un mélange de résignation et de crainte: on redoute les mesures à venir concernant l'ISF ou les droits de succession, sans pour autant renoncer à faire trempette dans sa piscine privée. Après tout, le ciel de la Côte d'Azur reste nettement bleu UMP (voire marine), les législatives servent à quelque chose et François Hollande est ici un peu chez lui. L'ancien premier secrétaire du PS est en effet désormais seul propriétaire de la Sapinière, cette jolie maison de 130 mètres carrés estimée à 800 000 euros posée au coeur du domaine de Saint-Basile.



Longtemps, le leader socialiste a fêté son anniversaire à l'abri de ses pins, entouré d'une poignée de fidèles, dont Jean-Pierre Jouyet, l'avocat Jean-Pierre Mignard, Bernard Cottin, ex-PDG de Numericable, et le lobbyiste Paul Boury. On dînait de merguez chez Julien Dray à Vallauris; Ségolène Royal, titulaire d'un permis bateau, jouait les skippers jusqu'à Ramatuelle. Un homme qui passe ses étés à Mougins, même chaussé de tongs et poussant le Caddie chez Carrefour, ne saurait se montrer tout à fait mauvais envers les riches.

Une ville de nantis très prisée du gotha politique
C'est qu'ils sont partout, ici. Français, mais aussi britanniques, néerlandais, scandinaves, allemands ou russes - 15% des 20 000 habitants de la commune sont étrangers -, ils prospèrent dans la banque, les affaires ou l'immobilier, parfois dans le show-biz, le sport ou la politique. Alassane Ouattara, le président ivoirien, possède un mas dans le hameau du Guillet. Silvio Berlusconi séjourne régulièrement dans le quartier du Redon. Brice Hortefeux et Marine Le Pen ont été aperçus dans le vieux village (non, pas ensemble).

« Mougins est moins bling-bling que Cannes ou Monaco et plus vivant que Saint-Paul-de-Vence »
Venir à Mougins, c'est se perdre dans un océan de cyprès et d'oliviers, échapper au bruit, au temps, au chaos de la Croisette, pourtant distante de 8 petits kilomètres. Deux terrains de golf, la très internationale Mougins School, dont les frais annuels s'élèvent à plus de 14 000 euros, la proximité de l'aéroport de Nice, quelques tables étoilées complètent l'imposant CV de celle que l'on surnomme "la ville-jardin". Venir ici, c'est un peu y rester. "Mougins est moins bling-bling que Cannes ou Monaco et plus vivant que Saint-Paul-de-Vence. Même si la crise me frappait durement, c'est la dernière propriété que je vendrais", s'enflamme Christian Levett, un trader londonien passionné d'archéologie, qui a investi 8 millions d'euros pour créer le musée d'Art classique, au coeur du vieux village.

Ville de nantis, Mougins? Et comment! Avec 55 agences immobilières, un revenu médian par personne de 23 855 euros en 2009 - contre 18 355 euros pour toute la France -(1), 65 policiers et une cinquantaine de caméras de surveillance postées le long de ses ruelles en lacets, la commune est l'une des plus chères et l'une des plus sécurisées du département. Les logements sociaux n'occupent que 7 % du parc immobilier. "Mougins est en quelque sorte le Neuilly de la Côte d'Azur. On ne trouve pas une maison correcte à moins de 1,5 million d'euros. Et, dans les quartiers les plus cotés, comme le Redon, les Colles ou Saint-Barthélemy, les villas s'envolent à 10 millions, voire bien au-delà", précise Michel Brévin, de l'agence Label Properties.

Les dollars de l'émir du Qatar pleuvent sur le Redon
« On étale ses richesses à Cannes, on préfère les garder secrètes ici »
Riche, donc, mais avec la manière. On ne vit pas ici comme à Saint-Tropez ou à Cannes. Même la clientèle russe ne se ressemble pas, plus familiale, plus francophone que celle de la côte. Les villas californiennes ou néoprovençales sont priées de rester sur la Riviera, avec les yachts, les bimbos et les mouettes. Plus Ralph Lauren que Dolce & Gabbana, le Mouginois n'envisage le confort que dans un mas ou une bastide, et n'extrait qu'exceptionnellement sa Maserati ou sa Ferrari gris souris du garage. A lui les douces mondanités à la belle étoile, entre un carpaccio de langoustines et un loup au fenouil, pour causer peinture - Francis Picabia et Pablo Picasso ont séjourné ici -, tennis, golf, cotations en Bourse et crise de l'euro. La mer? Pour quoi faire, quand on dispose d'une eau caribéenne à domicile?

"On étale ses richesses à Cannes, on préfère les garder secrètes ici", résume Romuald Rousseaux, de l'agence Michaël Zingraf, l'un des leaders sur le marché du luxe. Mais passé les lourds portails et la sentinelle à quatre pattes, quel spectacle! Quand la fille de Ron Dennis, le patron de l'écurie McLaren, fête son anniversaire, son père lui offre un feu d'artifice. Il y a cet entrepreneur dont le garage sur vérins, tout droit sorti d'un épisode de James Bond, abrite une cinquantaine de bolides. Ce couple chinois qui a acheté sur catalogue une bastide pour 28 millions d'euros... et que l'on n'a jamais revu depuis au village. Il y a, surtout, l'émir du Qatar dont les dollars pleuvent sur le Redon et sur la commune voisine de Mouans-Sartoux. Héliport, champs de lavande au kilomètre, piscine olympique avec paroi vitrée donnant sur la salle de musculation, étangs traversés de carpes du Japon, le seigneur des châteaux ne rêve qu'en XXL. Quand il se sent un peu à l'étroit, il invite ses ministres et ses 24 enfants à taquiner le daim ou le mouflon dans son terrain de chasse privé de Comps-sur-Artuby.

Pendant ce temps, le Mouginois de souche s'offre un plat du jour dans le quartier commerçant de Tournamy en se demandant s'il ne mérite pas un tout petit peu de compassion. La ville, il est vrai, a changé. Les maraîchers et les cultivateurs de roses de mai, qui fleurissaient jadis, ont disparu. Impossible, aujourd'hui, de chasser la grive dans les vertes collines. "Certes, nos maisons ont pris beaucoup de valeur, et l'arrivée de milliardaires étrangers fait du bien au commerce. Mais nos enfants n'ont plus les moyens d'acheter dans la commune. Et le coût de la vie a décuplé", se désole Christine Tosello, dernière horticultrice du village, dont les pivoines blanches et les arums plaisent beaucoup aux Qatariens. Clément, son ami, dont la propriété voisine avec Mouans-Sartoux, déplore les largesses accordées aux puissants: "Si je souhaitais privatiser un chemin communal ou bâtir une piste d'atterrissage dans mon jardin, je ne suis pas sûr que la mairie accepterait." Tous deux ont jusqu'ici résisté aux coups de sonnette insistants des agences ou des particuliers prêts à aligner les zéros pour s'offrir un morceau de Provence.

La vie reste belle à Mougins, la terre perpétue l'histoire familiale et le parfum du jasmin ne s'oublie pas facilement. Gianni, leur copain, dont la propriété s'étend sur plus de 3 hectares, n'est pas tout à fait d'accord. "Moi, si on m'offre 7 millions pour l'acheter, je signe tout de suite!" Regard écarquillé des deux autres. Partir? Pardi, mais pour aller vivre où?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
MODO

avatar

Féminin Messages : 46

MessageSujet: Re: LE FRIC et le Gouvernement Français   29.04.14 17:35

Revenir en haut Aller en bas
MODO

avatar

Féminin Messages : 46

MessageSujet: Re: LE FRIC et le Gouvernement Français   29.04.14 17:47

Revenir en haut Aller en bas
MODO

avatar

Féminin Messages : 46

MessageSujet: Re: LE FRIC et le Gouvernement Français   29.04.14 18:12

Revenir en haut Aller en bas
MODO

avatar

Féminin Messages : 46

MessageSujet: Re: LE FRIC et le Gouvernement Français   29.04.14 18:21

Revenir en haut Aller en bas
MODO

avatar

Féminin Messages : 46

MessageSujet: Re: LE FRIC et le Gouvernement Français   29.04.14 18:30

Revenir en haut Aller en bas
MODO

avatar

Féminin Messages : 46

MessageSujet: Re: LE FRIC et le Gouvernement Français   29.04.14 18:46

Revenir en haut Aller en bas
 
LE FRIC et le Gouvernement Français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: DANS LE MONDE :: 1er forum Actualités-
Sauter vers: