HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Michèle Delaunay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Michèle Delaunay   02.08.12 10:23

"Avancer en âge" plutôt que "vieillir" : la mauvaise idée de Michèle Delaunay




Modifié le 18-07-2012 à 17h32






Par François Jost
Analyste des médias


LE PLUS. Le choix des mots ne changera rien à l'irrémédiabilité du temps qui passe, et pourtant... La ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie voudrait bannir le mot "vieillissement" de nos textes officiels. Une ineptie, à trois titres, détaille François Jost, directeur du Centre d'études sur l'image et le son médiatiques.




Édité et parrainé par Hélène Decommer



Des personnes âgées, vieilles ou d'un âge avancé ? Débat linguistique lancée par la ministre M. Delaunay (GILE MICHEL/SIPA)



La ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie, Michèle Delaunay, raconte sur son blog qu’elle a proposé à des collègues francophones de substituer au terme "vieillir", jugé trop négatif, l’expression "avancer en âge". Dans les documents français, ajoute-t-elle, la substitution du premier par le second sera systématique.



Y a-t-il vraiment des raisons de se réjouir d’une telle décision, qui aurait, selon elle, emballé ses collègues francophones ? Sûrement pas et pour plusieurs raisons.



Une proposition ridicule



La première est bien sûr son ridicule, auquel ont été sensible les usagers de Twitter, qui n’ont pas manqué de suggérer d’autres substitutions, bien sûr beaucoup plus fantaisistes.








Ridicule accru par ses autres propositions, puisque la ministre, emportée par son élan, suggère aussi de remplacer "tomber amoureux" par "monter en amour", sans que l’on sache très bien comment il faut interpréter cette métaphore. Faut-il y voir une description de la montée du désir chez ceux qui subissent un coup de foudre ? Je n’ose l’imaginer et je me demande s’il ne faudrait pas laisser la foudre frapper ailleurs que dans nos cœurs.



On pourrait ajouter qu’il faudrait éviter "tomber dans les bras de quelqu’un", qui suggère quelque maladresse, et lui préférer "embrasser" tout simplement, ce qui, quoique étymologique, entraînerait bien des confusions et, peut-être même, des plaintes pour harcèlement sexuel.



Je ne sais pas, en revanche, quelle équivalence je devrais trouver à cette expression que j’utilise souvent quand je mange un bon plat : "C’est à tomber par terre". "Monter au ciel" ? Pour le coup, ça me donnerait un sérieux coup de bourdon de me voir déjà emporter vers ma dernière demeure (version optimiste).



Périlleux linguistiquement



Plus grave que tout cela, la proposition de madame Delaunay ne tient pas linguistiquement. Dès qu’on veut mettre "avancer en âge" au participe passé, on se rend compte que la connotation négative qu’elle relevait dans "vieillir" est démultiplié par sa pseudo-synonymie. Difficile de dire d’un vin qu’il est "avancé en âge en fût de chêne", non ? Quel âge, a-t-on envie de demander.



Et "ministre des personnes avancées en âge"… qu’en pensez-vous ? N’est-ce pas dix fois pire que "personnes âgées" ? Si l’on peut admettre, surtout quand on avance en âge, que le "poids des ans" n’est pas un vain mot, il n’est pas très agréable de se faire traiter de personne avancée en âge, ce qui fait inévitablement penser à l’état d’un fruit trop mûr ou, pire, d’un camembert qui coule…



Une langue régie par le pouvoir, attention danger



Au-delà de tous les inconvénients, si je m’accorde avec la ministre sur le fait que "les mots disent plus qu’il n’y paraît", je n’aime pas beaucoup personnellement que le pouvoir, quel qu’il soit, s’arroge le droit de régenter leurs usages. Il suffit de relire "1984" d’Orwell pour voir où cela nous mène : à une séparation entre la langue interdite, l’ancilangue, et la langue nouvelle, autorisée, proposée par Big Brother, la novlangue.



Godard a très bien illustré le pouvoir totalitaire de ceux qui maîtrisent la langue, dans "Alphaville", où se trouve proscrit le mot "amour". Et Barthes allait encore plus loin en affirmant que toute langue est "fasciste". Je ne crois pas qu’il faille le suivre dans cette voie. Néanmoins, de même qu’on peut se méfier des lois qui dictent une vérité officielle à l’histoire, il faut se méfier de toute décision qui prétend régenter la langue ou, plutôt, ce que Saussure appelait la "parole".



Car si la langue est un système social contraignant, la parole reste cette part de liberté qui appartient à chacun.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   02.08.12 10:25

Et c'est une cancérologue qui s'exprime !

Le niveau mental baisse chez certains toubibs...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   02.08.12 10:44

Elle va bientôt faire disparaître "mourir",et certainement "la mort dans la dignité"..



Pourquoi pas une démission de sa part ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   02.08.12 11:32

L'avancée en âge ne peut pas être en cohérence avec la fin de vie.

Je dénonce une manoeuvre politicienne perverse de sa part(c'est une cancérologue catholique).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   02.08.12 13:37

Au fait..on avance en âge dès qu'on naît...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   02.08.12 13:41

Elle s'ennuie sûrement pour pondre ce genre de réflexion...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   06.08.12 15:24

Communiqué de l'Association du Rosaire Public à Bordeaux"

Parce que l'ARPB (Association du Rosaire Public à Bordeaux) a osé écrire au sujet de sa journée de prière du 20 novembre « (qu'une) horde haineuse de 400 activistes (étaient) accompagnés d'une députée socialiste de Bordeaux »(*), madame Michèle DELAUNAY, députée socialiste de Bordeaux, nous écrit la lettre suivante et nous menace de déposer plainte:

Messieurs, Mesdames
Je suis outrée de la mise en cause contenue dans votre dernier courriel ainsi que dans des sites qui se réclament d'une obédience chrétienne alors qu'ils la trahissent et la salissent régulièrement (chrétienté info, infos-bordeaux, le salon beige)

J'étais bien présente à la manifestation du 20 novembre pour témoigner du droit à l'avortement. Le journal Sud Ouest a relaté mes propos à ce sujet ainsi que plusieurs autres médias. Je manifeste pour une vie digne et libre des femmes qui se trouvent affrontées, souvent seules, à ce type d'épreuve et ne veux en aucun qu'elles vivent ce qu'il m'a été donné de connaître en garde au cours des premières années de mes études de médecine (cf mon blog "IVG, un droit, seulement un droit, mais un droit" 21 nov)

J'ai exprimé de plus que les vrais catholiques n'étaient pas ceux qui participaient à cette manifestation hors de la cathédrale. Le père Fayolle me confirme aujourd'hui qu'ils étaient réunis ce même jour dans un autre lieu et surtout dans un tout autre esprit.

Votre mail m'associe à une haine que je n'ai pas constaté et que je partage en aucun cas. Plus gravement encore, les deux sites nommés affirment sans aucune preuve que j'ai scandé des slogans anticatholiques. J'ai tout au contraire demandé qu'ils s'interrompent et j'ai aussitôt quitté la manifestation. Ceci sous l'œil de nombreux témoins.

-Si la vérité n'est pas rétablie, si cette réponse n'est pas transmise à tous les destinataires de votre mail ; -Si les deux sites nommés ne corrigent pas leurs affirmations et ne présentent pas leurs excuses, je me verrai contrainte à porter plainte pour diffamation.

Merci d'en prendre note et d'agir en conséquence.

Michèle Delaunay

Bureau parlementaire
20 rue Saint Laurent
33000 Bordeaux

Tel 05 56 44 84 80
Fax 05 56 52 57 06
Collaborateurs 06 80 89 51 57

Courriel
delaunay.deputee@orange.fr
mdelaunay@assemblee-nationale.fr

Site
www.michele-delaunay.net.
Mme. Delaunay députée socialiste en Gironde, nous menace donc de poursuites en diffamation si la lettre qu'elle nous envoie n'est pas transmise à nos destinataires. Pourtant c'est un fait, l'intéressée était bien présente au milieu d'une foule haineuse (donc en compagnie de), où est alors la diffamation ? Madame Delaunay reconnaît bien sa participation à la manifestation pro-avortement (non déclarée à notre connaissance et donc non autorisée) du 20 novembre devant la cathédrale, au cours de laquelle de nombreuses infractions pénales ont été commises. Enfin, elle écrit elle-même sur son blog : « j'ai quitté la manifestation quand des slogans m'ont paru dépasser et dénaturer l'objet de la manifestation », si ce n'est pas la reconnaissance de débordements, nous ne savons pas alors ce que cela veut dire.
Les menaces semblent être devenues le seul moyen de défense des partisans de l'avortement. Mais les menaces judiciaires étant, c'est tremblant de peur que nous nous exécutons sans oublier de rappeler qu'une « horde haineuse d'activistes » peut se caractériser par :

- Plus d'une heure d'injures publiques à caractère raciste contre des particuliers en raison de leur religion (« Jésus, Marie, on t'encule », « ah si Marie avait connu l'avortement, on aurait pas tous ces emmerdements », « satan t'habite », « les grenouilles au bénitier, les femmes en liberté »), donc en infraction avec la loi.
- Des individus le visage masqué, donc en infraction avec la loi.
- Une manifestation non autorisée, donc en infraction avec la loi.
- Des jets de canette de bière et de boules puantes sur des gens à genoux et de dos à leurs agresseurs, donc en infraction avec la loi.
- Des gestes obscènes à l'encontre de gens en train de prier, donc en infraction avec la loi.
- Des cris, sirènes et sifflets diffusés fortement pour couvrir les paroles d'une prière et des tentures déroulées pour cacher des catholiques pacifiques en train de prier, aux passants de la place Pey Berland, donc en infraction avec la liberté d'expression et le droit à la parole.
- La constitution manifeste d'un fichier photos des défenseurs de la Vie par leurs opposants à chaque manifestation pro-vie, donc en infraction avec la loi.
- La nécessité de faire déplacer des dizaines de CRS pour protéger une poignée d'individus pacifiques composée entre autre de femmes, d'enfants et de personnes âgées.

Si une plainte est donc déposée contre nous, cela nous permettra de faire éclater au grand jour qui était l'agresseur et qui était l'agressé mais aussi qui était en infraction. A moins que, forts de notre constat d'huissier, nous ne déposions plainte nous mêmes contre cette horde haineuse dont les comportements hostiles sont également constatés par images et par les officiers de police judiciaire présents sur place.
Nous remercions enfin Mme. la députée pour sa lettre où elle décerne des brevets de catholicité de son propre chef en désignant qui est un « vrai catholique ». Ses études de théologie ou sa fonction d'élue du peuple lui décernent peut être cette compétence… Mais madame la députée n'en n'est pas à son coup d'essai car elle a déjà écrit au Pape Benoît XVI (le 11 mai 2010) pour lui dire ce qui relevait ou ne relevait pas de l'enseignement de l'Eglise… on croit rêver.

Enfin, que les opposants ou les indécis quels qu'ils soient à notre prière publique, méditent cette réflexion du Saint Père que nous découvrons dans « Lumière du monde » :
« L'Eglise, le chrétien et, avant tout, le pape doivent toujours s'attendre à voir le témoignage qu'ils doivent porter devenir un scandale, ne pas être accepté. Supporter les attaques et résister fait donc aussi partie de la foi chrétienne. (…) Je suis déçu du fait qu'avant tout dans le monde occidental subsiste cette aversion pour l'Eglise, que la sécularisation gagne en autonomie et prenne des formes qui éloignent de plus en plus de personnes de la foi, que le courant dominant continue à s'opposer à l'Eglise. »

Notre prière pour la défense du premier des droits de l'Homme dérange, c'est la preuve qu'elle est utile.
_____________________________________________________________________________
(*) Texte in extenso de notre communiqué du 21 novembre : Samedi prochain, le Pape invite les catholiques du monde entier à prier pour la Vie naissante ! L'Association du Rosaire Public à Bordeaux (ARPB) invite tous les catholiques à s'unir à la prière de l'Eglise en retrouvant notre Cardinal, Son Eminence Jean-Pierre Ricard le vendredi 26 novembre 2010 à 20h30 Eglise Notre-Dame Place du Chapelet à Bordeaux:

http://bordeaux.catholique.fr/users/site/..../&agenda_id=3111
Par ailleurs l'ARPB remercie les 200 à 250 fidèles venus ce 20 novembre courageusement prier devant la cathédrale malgré la horde haineuse de 400 activistes accompagnés d'une députée sociale de Bordeaux. Les images ci-dessous montrent le vrai visage des artisans de mort "respectueux de la liberté d'expression....". A ceux qui nous accuseraient encore de provocation, nous rappellerons que la vraie provocation aurait été d'effectuer notre prière devant le planning familial, ce qui n'a pas été le cas. Mais face à cet argumentaire fallacieux, pensons qu'avec un tel raisonnement les pèlerinages et l'évangélisation de rue seront bientôt aussi considérés comme provocateur aux yeux des ennemis du Christ. Nous ne nous laisserons pas intimider par ceux qui veulent que les catholiques restent cachés dans leurs églises comme au temps des catacombes. A crime public, réparation publique !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   06.08.12 15:56

« Les infiltrés » (II) : Qui sème Saint Eloi récolte la burqa




28
avr
2010


J’apprends avec stupéfaction que les propos de Gilles Savary, lors du débat suivant la diffusion sur France 2 de l’émission « Les infiltrés », ont été censurés.

Ce débat nous a pourtant été présenté comme ayant lieu en direct. « Les personnes présentes sur ce plateau viennent de découvrir l’émission avec vous ».. Il n’en était rien : l’enregistrement avait eu lieu plusieurs heures auparavant pour permettre justement la censure des débats. Particulièrement choquant alors que l’émission se présente comme un révélateur de vérités cachées.

Gilles Savary a évoqué dans le débat l’installation des intégristes en 2002. Le Maire de Bordeaux avait alors présenté (28 octobre 2002) une délibération au Conseil Municipal dans le but de confier l’église Saint Eloi à une association « culturelle » qui s’engageait à la rénover. N’étaient révélés ni son caractère cultuel, ni les personnalités qui la représentaient. La volonté de cacher était patente. Rappelons que la communauté intégriste était excommuniée.

Plus grave encore, l’église n’était pas désaffectée, ce que le préfet de l’époque s’obstinait à nier mais nous avons pu cependant le confirmer. L’archevêque de Bordeaux a lui aussi manifesté son opposition à cette dévolution.

Gilles Savary, au nom de notre groupe municipal, a déposé alors un recours en justice et la délibération a été jugée illégale et déboutée à trois reprises devant les tribunaux. Cependant, ni le Premier Ministre Raffarin, ni le MInistre de l’intérieur Sarkozy n’ont pris la moindre mesure d’exécution de la décision de justice. L’occupation illégale des lieux a pu ainsi perdurer.

Je viens à l’instant de demander par écrit à l’actuel Préfet de la Gironde de me confirmer que les salles de réunion où se réunit le groupe Dies Irae correspondent bien aux sous-sols de l’église et que l’église appartient bien à l’Etat comme c’est le cas de tous les biens immobiliers de l’Eglise. La responsabilité publique, comme la responsabilité de l’attributaire des locaux, serait alors gravement engagée.

La censure des propos de Gilles Savary ajoute un tour très inquiétant à ce qui ne l’était déjà que trop.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   06.08.12 16:07

L'abbé Laguérie éclaircit la cervelle des députés qui veulent une commission parlementaire pour faire exclure l'Institut du Bon Pasteur de l'église St Eloi à Bordeaux. Extraits :


"Les trois jugements (Instance le 20 décembre 2002, Appel le 27 avril 2004, puis refus du Conseil d’Etat) invalident la capacité juridique de la Mairie de Bordeaux de passer ladite convention [entre l’Association Eglise Saint Eloi et la mairie]. C’est tout. Tout le reste est pure élucubration de Michèle Delaunay, député (socialiste !) je vous le rappelle. En rien la convention n’est jugée illégale, elle est rescindée en justice. Dès lors, l’occupation (mieux dit l’installation) de l’abbé Laguérie, antérieure aux procès (22 septembre 2002) n’a strictement rien d’illégale. C’est comme si vous occupiez le logement que vous avez dument loué ! Elle est antérieure à tout procès, en vertu d’une convention parfaitement légale et a obtenu, à l’époque, toutes les autorisations nécessaires (Commission de sécurité, Ouverture au public etc.…) L’Eglise Saint Eloi, pour toujours, a été occupée en pleine légalité et ce n’est pas Michèle Delaunay qui ira faire croire le contraire au Pape, au Cardinal Ricard, à M. Alain Juppé ! Elle se fiche du peuple, voilà tout. [...]

Après les trois jugements, M. Alain Juppé applique le droit strictement ; il ne s’appelle pas Noël Mamère. Il annonce en son Conseil municipal du 24 Avril 2004 (Le jour même du verdict de l’Appel) : "La Ville de Bordeaux prend acte de l’arrêt rendu par la Cour administrative d’appel de Bordeaux, le 27 avril 2004, qui considère que l’église Saint-Eloi demeure affectée au culte catholique représenté par l’Archevêché de Bordeaux. En conséquence, la Ville de Bordeaux va se mettre en relation avec l’Archevêché et l’association « Eglise Saint-Eloi », pour examiner les conséquences à en tirer, quant au dispositif conventionnel établi entre la Ville et l’association, reposant sur la délibération du Conseil Municipal annulée." Le 5 juillet 2005, il fait donc annuler en Conseil municipal la convention d’affectation de l’église à l’association, c’est-à-dire qu’il la remet à son affectataire de droit, l’Archevêque de Bordeaux. Il n’y a jamais eu aucun doute sur le droit, parfaitement observé par tous, contesté par personne. Le Cardinal Ricard rentre simplement dans son droit et, fort curieusement, c’est le seul auquel Mme Delaunay ne s’est jamais adressé. Elle n’aime pas les gens dans leur droit…

Voilà la vérité et l’on comprend par elle que la seule ambition de Michèle Delaunay est de nuire à M. Juppé et (qui sait où se logent les phantasmes) de prendre sa place. La convention invalidée par les jugements, l’église Saint-Eloi revient naturellement, selon le droit français qui manifestement n’est pas le fort de Michèle Delaunay, à son affectataire légal, le Cardinal-Archevêque. Les politiques sont court-circuités et M. Juppé applique le droit, est en tout point irréprochable. Il m’écrit justement, après ce conseil municipal, que cette question ne le regarde plus et devient une affaire d’Eglise. Le Cardinal Ricard la règlera définitivement, avec la magnanimité qu’on lui connaît, en signant le 1er février 2007 la convention canonique qui établit la paroisse Saint-Eloi, Maison-Mère de l’Institut du Bon-Pasteur (fondé le 8 septembre 2006), paroisse personnelle de rit propre avec l’abbé Laguérie comme curé. Cette obsession de Michèle Delaunay à jouer les inquisiteurs et à s’immiscer dans le droit canon est malheureusement récurrente. Pour des fins strictement politiques d’ailleurs. [...]

Ma conclusion est simple. Il ne faut pas envoyer à l’Assemblée Nationale des gens qui ne respectent pas les lois. Ce n’est pas parce qu’ils sont chargés de les voter qu’ils ont le droit de les ignorer, de les contester, de les transgresser. Une loi est faite pour être respectée, non ? Et quelle garantie aurions-nous du respect d’une loi qu’ils votent quand ils démontrent qu’ils n’ont aucun respect de celles qu’ils n’ont pas votées ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   06.08.12 17:08

Outrance verbale et irresponsabilité de Michèle Delaunay
Publié le 6 mai 2010 par L’affaire dite des “Infiltrés de l’Eglise Saint-Eloi” a redonné à Michèle Delaunay, en quête d’existence médiatique, une nouvelle occasion de s’en prendre à la personne d’Alain Juppé.

Quand elle s’interroge sur son blog, loin de rechercher l’apaisement du débat et de contribuer à mieux informer nos concitoyens, elle cède à un penchant plutôt naturel qui est d’agiter dans tous les sens le débat jusqu’à le brouiller.

On avait déjà remarqué que pour Michèle Delaunay “action politique” rime avec “agitation médiatique”, mais force est de constater qu’une fois de plus ce débat est personnalisé à outrance et de manière la plus agressive qu’il soit.

Sur cette affaire, la Ville de Bordeaux a réagit avec responsabilité et efficacité depuis 2002, notamment en respectant les décisions de justice et la volonté de l’évêché.

Quant à Alain Juppé, il a constamment dénoncé, y compris sur son blog personnel, son hostilité envers les idées et la propagande raciste et antisémite d’où qu’elles viennent.

Michèle Delaunay ne devrait-elle pas mettre autant d’énergie au service de la vie politique locale qu’elle en met dans le dénigrement systématique de celui en qui les Bordelais ont placé toute leur confiance ? Le débat politique en ressortirait assurément grandi !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   17.08.12 13:36

Canicule : les conseils de @micheledelaunay




Par Marie-Laure Combes



Publié le 17 août 2012 à 13h19 Mis à jour le 17 août 2012 à 13h24






Michèle Delaunay, la ministre déléguée aux personnes âgées, a donné ses conseils pour la canicule via Twitter. © MAX PPP



La ministre déléguée aux personnes âgées a donné ses conseils pour la canicule via Twitter.

Mais comment faisait-on avant Twitter ? La ministre déléguée aux personnes âgées, Michèle Delaunay a utilisé le réseau social vendredi pour donner quelques conseils à ses "followers" en cas de canicule. Les marteler même : la ministre a posté plusieurs fois le même message à quelques heures d'intervalle.

"Boire et faire boire"


Pas question de répéter les erreurs de communication de l'été 2003. Les ministres concernés par la canicule sont donc sur le pont et multiplient les interventions. Pour Michèle Delaunay, ça se passe donc aussi sur Twitter. La ministre déléguée aux personnes âgées, cancérologue de formation, répète son conseil : "boire, faire boire et aller voir les personnes fragiles".





Michèle Delaunay @micheledelaunay

Et surtout n'oubliez pas : boire, faire boire et passer voir les personnes fragiles #Canicule #Age

17 Août 12

Michèle Delaunay l'a posté pas moins de trois fois dès jeudi matin. Rebelote vendredi dès 8h15, alors qu'elle annonçait être en route pour le Lot-et-Garonne, "département caniculaire".

Pas question de blaguer sur la question


Un message qui n'a pas échappé aux internautes. Nombreux sont ceux à lui avoir répondu, parfois avec un humour que la ministre n'a pas saisi. Ainsi à l'un d'entre eux qui lui écrivait "oh moi pour ça je bois!!! hipppssss!! non je plaisante mais quand vous parlez de boire précisez quand même!!!", Michèle Delaunay répondait : "L'important pour les âgés est de boire. Ce qui leur plait".





PIERRE VERNE @PIERREVERNE 16 Août 12

@micheledelaunay oh moi pour ça je bois!!! hipppssss!! non je plaisante mais quand vous parlez de boire précisez quand même!!!



Michèle Delaunay @micheledelaunay

@PIERREVERNE L'important pour les âgés est de boire. Ce qui leur plait.

17 Août 12

L'un des derniers messages de la ministre, toujours sur la route, a été une pensée "aux malades hospitalisés dans des chambres bien souvent non climatisées et difficiles à protéger".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   17.08.12 13:46

Effectivement,il ne faut surtout pas boire de l'alcool car cela augmente la déshydratation

A moins que l'on soit une personne âgée suicidaire autonome...(ou une personne handicapée suicidaire autonome..)

car la déshydratation accentue les risques cardiaques ! ! ! ! !... ... ...

Et ccomme on a de moins en moins soif quand on vieillit...

Bref,chacun fait ce qu'il veut ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Michèle Delaunay   18.08.12 20:29

38° sans clim,c'est faisable !

ma tension systolique 100

ma tension diastolique 83

mon pouls 88

je dégouline et je jeûne ...

je fonctionne au ralenti...

la vie est belle avec 38° !

vu le temps pourri qu'il y avait en juillet !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Michèle Delaunay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michèle Delaunay
» Une prière pour Michèle
» Michèle HERRY
» Vidéo du poème de Michèle Lalonde, "Speak White" !
» Michèle Decker - Le papillon de l'au-delà

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: DANS LE MONDE :: 1er forum Actualités-
Sauter vers: