HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 le droit de vote des étrangers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18777

MessageSujet: le droit de vote des étrangers    17.09.12 16:50

Valls : le droit de vote des étrangers n'est pas «une revendication forte»

Publié le 17.09.2012, 14h43 | Mise à jour : 15h54

Manuel Valls affirme que le droit de vote des étrangers n'est pas "une revendication forte" de la société, alors que le quotidien publie une tribune où 75 députés socialistes appellent François Hollande à tenir rapidement cette promesse de campagne. | Daniel Mihailescu
«Ce débat risque de provoquer des fractures», avertit le ministre de l'Intérieur Manuel Valls au sujet du droit de vote des étrangers, dans une interview au Monde de mardi. Une déclaration en forme de réponse à 75 députés socialistes qui publient dans le quotidien du soir une tribune appelant François Hollande à tenir rapidement cette promesse de campagne.


«Est-ce que c'est aujourd'hui une revendication forte dans la société française ? Un élément puissant d'intégration ? Non», déclare le ministre de l'Intérieur. «Ça n'a pas la même portée qu'il y a trente ans. Aujourd'hui, le défi de la société française est celui de l'intégration», ajoute-t-il.

«Attention à la jonction droite-extrême droite sur ce sujet. Il faut bien évaluer les conséquences d'un référendum, pas seulement en termes de résultats mais aussi de déchirure dans la société française», met en garde Manuel Valls. «Ce débat risque de provoquer des fractures. Dans un moment de crise, on voit bien comment cela peut être utilisé, agité», poursuit-il.

«Le droit de vote des étrangers aux élections, c'est maintenant», proclament 75 députés socialistes


Dans le quotidien, 75 députés socialistes appellent à tenir «rapidement» la promesse de campagne de M. Hollande d'accorder le droit de vote aux étrangers aux élections locales, afin que cette réforme s'applique dès les municipales de 2014.

«A celles et ceux qui nous disent que c'est trop tôt, et qu'il faut prendre son temps, nous répondons que c'est en commençant maintenant que nous aurons la possibilité de prendre notre temps pour faire cette réforme» qui «ne se fera pas en un jour» car elle nécessitera une réforme de la Constitution, ajoutent-ils.

Dans la 50ème de ses 60 propositions de candidat, François Hollande promettait d'accorder le droit de vote aux élections locales «aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans». Durant la campagne, il avait affirmé être prêt à aller jusqu'au référendum.

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone avait estimé en juillet un référendum nécessaire «parce que nous n'avons pas les trois cinquièmes des voix aux Sénat et à l'Assemblée pour inscrire ce droit dans la Constitution». Il faudra attendre «un moment de maturité, pour que le oui ait une chance sérieuse de l'emporter», selon lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18777

MessageSujet: Re: le droit de vote des étrangers    17.09.12 17:10

Droit de vote des étrangers : «l'appel des 75» à Hollande


Soixante-quinze députés socialistes demandent à tenir «rapidement» la promesse de campagne de François Hollande d'accorder le droit de vote aux étrangers aux élections locales, dans une tribune publiée dans Le Monde daté de mardi.



Publié le 17.09.2012, 14h08 | Mise à jour : 14h16

Soixante-quinze députés socialistes, dont Elisabeth Guigou, demandent à tenir «rapidement» la promesse de campagne de François Hollande d'accorder le droit de vote aux étrangers aux élections locales.
Thomas Samson
«La réforme doit intervenir rapidement, pour se donner les moyens de l'appliquer lors des prochaines municipales» de 2014 : dans une tribune intitulée «Le droit de vote des étrangers aux élections, c'est maintenant», parue dans Le Monde de mardi, soixante-quinze députés PS appellent à appliquer au plus vite la promesse de campagne de François Hollande d'accorder le droit de vote aux étrangers aux élections locales.

Parmi les 75 signataires de cette tribune figurent Elisabeth Guigou, Patrick Bloche, Sandrine Mazetier, Christian Paul, Jean-Jacques Urvoas, Razzy Hammadi, Annick Lepetit, Patrick Menucci ou encore Axelle Lemaire, députée des Français de l'étranger (Europe du Nord).

«A celles et ceux qui nous disent que c'est trop tôt, et qu'il faut prendre son temps, nous répondons que c'est en commençant maintenant que nous aurons la possibilité de prendre notre temps pour faire cette réforme» qui «ne se fera pas en un jour» car elle nécessitera une réforme de la Constitution et «changera la nature du corps électoral». «Loin d'être votée à la va-vite, (cette loi) doit au contraire être discutée publiquement pour en expliquer la portée et sa contribution à une République réconciliée avec ses citoyens», ajoutent-ils.

Droit de vote des étrangers : vers un référendum ?

Dans la 50ème de ses 60 propositions de candidat, François Hollande promettait d'accorder le droit de vote aux élections locales «aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans». Durant la campagne, il avait affirmé être prêt à aller jusqu'au référendum.

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone avait estimé en juillet un référendum nécessaire «parce que nous n'avons pas les trois cinquièmes des voix aux Sénat et à l'Assemblée pour inscrire ce droit dans la Constitution». Il faudra attendre «un moment de maturité, pour que le oui ait une chance sérieuse de l'emporter», selon lui.

Interrogé lundi matin, David Assouline, porte-parole du PS, a assuré que le PS souhaitait «bien entendu» que soit accordé le droit de vote aux étrangers non communautaires aux élections locales, mais n'a pas voulu «s'ingérer» dans le calendrier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18777

MessageSujet: Bye-bye,le droit de vote des étrangers ?   17.09.12 17:22

Mais quelle "indignité" politique !

Se foutre de la gueule des citoyens en ne respectant pas les promesses électorales...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18777

MessageSujet: Re: le droit de vote des étrangers    17.09.12 18:13

Vote des étrangers : Valls à contre-courant




Par Rémi Duchemin



Publié le 17 septembre 2012 à 16h48 Mis à jour le 17 septembre 2012 à 17h52



Manuel Valls s'était prononcé dès janvier 2010 pour le droit de vote des étrangers. Il est aujourd'hui plus réticent. © Christophe Morin/MaxPPP



Opinion publique, PS, et même lui-même… la prise de position du ministre de l’Intérieur détonne.

LA PHRASE. Le droit de vote des étrangers, "est-ce que c'est aujourd'hui une revendication forte dans la société française ? Un élément puissant d'intégration? Non", répond Manuel Valls, plus très franchement emballé, dans Le Monde daté de mardi.

Avec cette déclaration, le ministre de l'Intérieur se positionne...


...Contre le candidat Hollande.Il s’agissait dans le programme du candidat Hollande de l’engagement numéro 50. "J’accorderai le droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans", est-il écrit au cœur des 60 propositions de l’actuel chef de l’Etat. Tout au long de la campagne, François Hollande a répété cette promesse. Et le 2 mai, lors du grand débat d’entre-deux-tours, il s’était même dit prêt à aller jusqu’au référendum sur cette question.

La proposition n° 50 du candidat Hollande :


...Contre le Parti socialiste. La prise de positon de Manuel Valls coïncide avec la publication, le même jour et dans le même quotidien, d’une tribune signée par 75 députés PS pour réclamer à François Hollande la mise en œuvre rapide de la réforme portant sur le droit de vote des étrangers. "La réforme doit intervenir rapidement, pour se donner les moyens de l'appliquer lors des prochaines municipales", écrivent ces élus, parmi lesquelles se trouvent certaines figurent du parti, tels Elisabeth Guigou, Patrick Bloche, Jean-Jacques Urvoas, Razzy Hammadi, Annick Lepetit ou encore Patrick Menucci.

>> A lire aussi : l'appel de 75 députés PS

Lundi encore, David Assouline, porte-parole du PS, a martelé l’attachement de sa formation à la mesure. "Ce droit doit s’inscrire, parce qu’il est légitime, c’est la démocratie telle que nous la concevons au niveau local", a déclaré le sénateur de Paris lors de son point-presse hebdomadaire. "Le PS souhaite bien entendu que cet engagement soit réalisé", a-t-il insisté.

...Contre l’opinion publique.A en croire les sondages, une majorité de Français est favorable au droit de vote des étrangers, et ce depuis de nombreuses années. Une étude Ifop pour le JDD datant de 2005 montrait que 63% des personnes interrogées se prononçait pour. Fin novembre 2011, dans un sondage BVA, 61% des français se disaient favorables à l'idée du vote des étrangers pour les élections locales. Pour les sondeurs, l’opinion publique semble donc prête.

...Contre lui-même. C’est peut-être le plus gênant. Cette réticence au droit de vote des étrangers est une première pour Manuel Valls. Durant toute la campagne, il n’a évidemment pas eu d’autres choix que de soutenir la proposition de son candidat. En mars 2012, il avait ainsi qualifié sur Europe 1 de "nauséabonds" des propos de Claude Guéant liant droit de vote des étrangers et nourriture hallal dans les cantines.


"Engagement de campagne, cette réforme devra trouver les voies de sa mise en œuvre", répétait-il encore le 27 juillet dernier dans Maroc Hebdo. Surtout, dès le 13 janvier 2010, loin encore de l’échéance présidentielle, le député-maire d’Evry de l’époque avait plaidé pour le droit de vote des étrangers. "C’est un vieux combat des socialistes", disait-il alors sur France Info. "En 2012, nous devrons porter cette belle proposition", avait-il ajouté. Une proposition qui a semble-t-il désormais perdu de son éclat pour le ministre de l’Intérieur.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18777

MessageSujet: Re: le droit de vote des étrangers    17.09.12 18:19

Allez,démission pour tout le Gouvernement...

On ne va quand même pas passer 5 années de cette manière

Je suis un peu en colère ...

Ils ne font pas mieux que N.S. c'est évident !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18777

MessageSujet: Re: le droit de vote des étrangers    31.10.12 0:07

Vote des étrangers : le PS met la pression





Par Fabienne Cosnay



Publié le 30 octobre 2012 à 22h25 Mis à jour le 30 octobre 2012 à 22h34




© MaxPPP



Après l'appel de 75 députés socialistes, Cambadélis lance une pétition nationale.

Alors que le droit de vote des étrangers aux élections locales semble repousser aux calendes grecques, les socialistes entendent mettre la pression sur l'exécutif. Après "l'appel des 75", du nom des 75 députés socialistes qui avaient exhorté, le 17 septembre, François Hollande et le gouvernement Ayrault à accélérer la cadence, une pétition nationale est aujourd'hui lancée par Jean-Christophe Cambadélis.

"Il faut cesser de tergiverser"


"Il faut cesser de reculer, de tergiverser, de biaiser !", écrit le secrétaire national et ancien candidat au poste de premier secrétaire du PS, en, guise d'introduction, rappelant que le droit de vote des étrangers fait partie des promesses du candidat Hollande et qu'il a été élu "en étant clair" sur ce sujet.

"Nous soussignés, demandons que la parole du peuple soit respectée (…) "Le droit de vote est un point d'appui pour l'intégration laïque", peut-on lire dans la pétition mise en ligne, mardi, sur le site Internet du député de Paris. "Nous n'abandonnerons pas ! Nous voulons le vote des étrangers", conclut le texte.

Au Congrès de Toulouse, on en a parlé


Jean-Christophe Cambadélis n'est pas le premier à rappeler au gouvernement ses engagements, alors que la mise en place de ce droit de vote pour les municipales de 2014 semble plus que jamais compromise. Invitée de Radio Classique, il y a une semaine, la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, avait reconnu à demi-mots, que la réforme ne serait pas présentée au Parlement en 2013, contrairement à ce qu'avait affirmé Jean-Marc Ayrault.

Au Congrès du PS à Toulouse, le week-end dernier, plusieurs ténors socialistes ont mis la pression sur l'exécutif. Plus ou moins frontalement. Ainsi, Benoît Hamon a-t-il pris soin de rappeler que l'engagement de François Hollande en faveur du droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales n'était "pas ouvert à la négociation". A la tribune, Martine Aubry et Elisabeth Guigou ont rappelé leur attachement à cette réforme, souhaitant qu'elle soit applicable en vue des municipales de 2014.

Pétition contre pétition


Harlem Désir, lui-même, a évoqué le sujet, devenu véritable casse-tête pour le gouvernement. "Oui, nous nous battrons pour le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales. C'est une question de fraternité, d'égalité et de dignité républicaine, a martelé le nouvel homme fort de Solférino. "Nous irons chercher la conviction de chaque citoyen, de chaque parlementaire", a-t-il promis. Désormais, ce sera pétition contre pétition. Celle de l'UMP, lancée le 19 septembre, a été signée par 188.876 personnes.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
le droit de vote des étrangers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: DANS LE MONDE :: 1er forum Actualités-
Sauter vers: