HANDICHRIST

Pêle-mêle, tout et rien
 
ConnexionS'enregistrerGalerieFAQCalendrierPortailAccueilRechercher
Pas d'inscription à cause des gens qui envoient toujours et partout le même post.
Partagez
 

 Loi Léonetti,une transition

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

Admin

Féminin Messages : 20228

Loi Léonetti,une transition Empty
MessageSujet: Loi Léonetti,une transition   Loi Léonetti,une transition Icon_minitime25.10.12 9:18

Débat sur la fin de vie : La loi Leonetti en question


Loi Léonetti,une transition Icon_datePar Sante News, mercredi 10 octobre 2012 à 12:50  





Loi Léonetti,une transition Min_De_Abat_sur_la_fin_de_vie_La_loi_Leonetti_en_question_Elle est le coeur du débat sur la fin de vie en France, la loi du 22 avril 2005 appelée "loi Leonetti" et qui concerne les droits des malades et à la fin de vie a mis en route les réponses relatives aux question sur la fin de vie, pou rappel, en 2005 et lors du vote parlementaire elle a été salué unanimement quant au réponses et avancées apportées par le travail effectué par Jean Leonetti, député UMP.


qualifié d'ambiguë, cette loi prône un équilibre entre la préservation de la vie et la volonté de mourir volontairement, elle est une étape nécessaire qui permettrait à la France de légaliser dans un futur proche l'euthanasie à l'instar de la Hollande et la Belgique, cette loi s'articule autour de deux principes : celui du développement de l'accompagnement en fin de vie et les acquis des droits des malades, elle complète ces deux éléments en en rendant plus claires les pratiques médicales dans des situations qui étaient régies par la confusion et le flou.

Plusieurs questions se posent quant à ce sujet, quand faut-il arrêter les traitements et quelles sont les conditions qui doivent être réunies ? Est il possible de soulager la douleur même si ça doit provoquer la mort ? Maintenant que la loi a permis de répondre à ces questions majeures elle n'a pourtant pas arrêter la polémique quant aux dérives de son application et le droit à mourir qu'elle a sciemment écarté.

Un autre principe important régit cette loi et qui est celui du "double effet". Si un médecin s'avère incapable de soulager la souffrance d'un patient en phase terminale d'une maladie grave et qu'il ne peu appliquer qu'un traitement ayant pour effet de réduire la durée de vie d'un malade, il est autorisé à le faire mais à deux conditions :

Informer le malade et sa famille

Inscrire la procédure dans le dossier médical du patient.

Un principe qui clarifie pleinement la volonté pour les médecins qui rebutent à utiliser des antalgiques puissants pouvant les mener à des accusations d'euthanasie.

Pour rappel, en 2005, les députés avaient refuser de légaliser le "droit de mourir" ce qui a déçu les militants de cette cause et Jean Leonetti a justifié cette décision en déclarant 2008 que la société n'a pas assumer le droit au suicide qui est un choix personnel, une personne à le droit de mettre fin à sa vie mais pas encadré par des éléments de la société.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Loi Léonetti,une transition
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: Médecine: début et fin de vie-
Sauter vers: