HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 L'Eglise et l'euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   23.01.14 11:49

Pour info,ce copié-collé (source sérieuse catho non intégriste ) =
POUR INFORMATION si çà intéresse éventuellement des lecteurs... ...

Conditions pour des obsèques religieuses



1. Une personne non baptisée peut-elle avoir une cérémonie religieuse ?
Les funérailles chrétiennes comportent des rites qui n’ont de sens que par rapport au mystère chrétien ; elles ne sont donc pas destinées aux non baptisés.
Cependant il est possible de faire une cérémonie d’obsèques, mais sans eucharistie et sans les rites qui n’ont de sens que pour les baptisés : rite de la lumière, de la croix, aspersion d’eau bénite et encensement. On peut donc faire les lectures de la Bible et la prière universelle. L’assistance peut défiler devant le cercueil en faisant un geste qui exprime l’affection et le respect, par exemple en posant la main sur le cercueil.
On peut faire une cérémonie d’obsèques complète pour les catéchumènes , pour les personnes qui ont exprimé le projet de se faire baptiser et pour les enfants morts sans baptême si les parents avaient l’intention de les faire baptiser.
On ne peut jamais faire un "enterrement civil" dans une église, même si l’église appartient à la mairie.
2. Un chrétien divorcé remarié ou un suicidé peut-il avoir une cérémonie religieuse ?
Avant le concile Vatican II, les obsèques étaient conditionnées par la situation religieuse du défunt et par suite divorcés remariés et suicidés en étaient privés.
Actuellement depuis la réforme liturgique, la cérémonie répond à la demande, motivée par la foi, de la famille. Les divorcés remariés et les suicidés peuvent donc avoir des obsèques chrétiennes.
3. Peut-on se faire incinérer et avoir une cérémonie à l’église ?
Très pratiquée dans les pays protestants d’Europe comme l’Angleterre, et les pays scandinaves etc. l’incinération tend à se développer en France. Actuellement 23% des français choisissent l’incinération.
Après avoir pendant des siècles considéré l’incinération (ou crémation) comme un défi à la doctrine chrétienne, l’Église catholique l’a autorisé à partir de 1963 à condition qu’elle ne manifeste pas une mise en cause de la foi en la résurrection des corps. Mais les orthodoxes condamnent cette pratique au nom du respect du corps.
Il est souhaitable que la cérémonie à l’église ait lieu avant le transfert au crématorium. C’est autour du corps et non de l’urne funéraire que se déroule normalement la célébration. Cependant dans le cas ou ce n’est pas possible, la cérémonie peut être faite en présence de l’urne avec l’accord de l’évêque. Il est souhaitable aussi que les cendres ne soient pas dispersées, pour qu’il y ait un lieu de souvenir et de recueillement.
 Voir position de l’Église sur l’incinération
 Que choisir ? Enterrement ou Incinération ?
4. Si quelqu’un a fait don de son corps à la science, comment se passe la cérémonie religieuse ?
Il est toujours possible de faire une cérémonie religieuse sans la présence du corps. On peut alors évoquer le défunt en exposant, par exemple, une photo ou un souvenir de lui. Mais en l’absence du corps, la cérémonie ne comporte ni aspersion, ni encensement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   23.01.14 12:13

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   23.01.14 12:16

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   23.01.14 12:18

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   23.01.14 12:21

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   23.01.14 12:32

vidéo 5 - 6 et 6 - 6 néant sur youtube

la vidéo ci-dessous est l'ensemble des vidéos çi-dessus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   23.01.14 12:33

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   24.01.14 15:47

"les soins palliatifs,c'est parfait",dit la journaliste du quotidien "la Croix"

eh bien non,ils ne sont pas parfaits si le patient mourant n'en veut pas.

Peut-on avoir le droit de refuser des soins palliatifs ??? ??? ??? ??? ??? ... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   24.01.14 15:54

Soins palliatifs = idéologie totalitaire ? ? ?

Bon, je reconnais que je peux exagérer de manière démesurée !

Mais la question mérite d'être posée !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   25.01.14 12:07

BRAVO et MERCI pour les soins palliatifs AU COURS DE LA VIE

Mais peut-on faire un effort pour essayer de comprendre qu'à la fin de la vie,dans les semaines qui précèdent la mort dite "naturelle", le patient n'a pas seulement peur des souffrances physiques.Il a aussi peur d'une mort lente,qui traîne ... ... ...d'une mort ralentie ... ... ...médicalement...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   25.01.14 12:12

Pourquoi dit-on que mourir d'une crise cardiaque,dans son sommeil,la nuit,c'est la plus belle des morts ?

On meurt ainsi tranquillement
sans acharnement thérapeutique
sans acharnement palliatif ... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   25.01.14 14:55

Ce n'est pas pour faire un jeu de mots malsain ,mais les unités de soins palliatifs prennent les patients " en otage " si ces derniers ne souhaitent pas terminer leur vie ainsi !

A l'hôpital,dans les années 1975,les toubibs expédiaient les patients en fin de vie avec des cocktails lytiques

L'éventuelle législation du SA sera un retour au cocktail lytique,mais avec une demande de la part du patient,demande claire,lucide,valable et justifiée

L'intérêt des soins palliatifs se situe au niveau de la prise en charge de la douleur

La question n'est pas de " tuer " ou de "ne pas tuer",la question étant : à quel moment ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   27.01.14 12:57

Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2014-01-17 14:11:59

Non à l'euthanasie et au suicide assisté

Les évêques de France réaffirment leur non à l’euthanasie et au suicide assisté. Dans une déclaration jeudi concernant le débat sur la fin de vie, le Conseil permanent de l’épiscopat dit non aussi à l'acharnement thérapeutique, mais oui à un développement des soins palliatifs. « Devant un sujet si grave et douloureux, l'essentiel est de rendre plus manifeste le respect dû à toute personne vivant ses derniers jours» , relève la déclaration épiscopale. Un projet de loi sur la fin de vie pourrait être déposé devant le Parlement d'ici la fin de l'année 2014. Divers rapports publiés ces derniers mois ont demandé des améliorations de la loi Leonetti datant de 2005. « Cependant, améliorer la législation, ce n'est pas la changer fondamentalement. Le sujet est trop grave pour ne pas agir avec prudence », relèvent les évêques.

Contrairement au Comité consultatif national d'éthique (CCNE) opposé à l’idée d’euthanasie, un « panel » de 18 citoyens consulté par l’institut de sondage IFOP propose de légaliser le « suicide médicalement assisté », sous condition d'une demande expresse d'une personne en fin de vie ou atteinte d'une maladie jugée irréversible. « Aider un malade à mettre lui-même fin à ses jours ou provoquer délibérément la mort d'un patient à sa demande, ce qui est proprement appelé euthanasie, sont inacceptables », réagissent les évêques. « L'avis admet même la pratique de l'euthanasie sans consentement de la personne devenue incapable de s'exprimer ! »

Tu ne tueras pas

Pour les membres de l’épiscopat, « notre société cherche à ‘esquiver la mort’ et redoute la proximité avec celui qui va mourir. Elle pourrait être ainsi conduite à des décisions inhumaines. » Or personne ne peut provoquer délibérément la mort, fût-ce à la demande d'une personne gravement malade, sans transgresser l’interdit biblique fondamental : ‘Tu ne tueras pas’. Ce commandement est le fondement de toute vie sociale respectueuse d'autrui, spécialement des plus vulnérables, rappellent les évêques.

Beaucoup de gens, en raison d'une maladie, d'un handicap ou de leur âge, se sentent devenus une charge pour leurs proches et un poids pour la société. Ils souffrent de leur solitude, de l'indifférence d'autrui, du regard porté sur eux dans une société axée sur les valeurs d'autonomie et d'efficacité. Ceux qui en viennent à douter de la valeur et du sens de leur vie ont besoin « d'accompagnement, de solidarité et de soutien dans l'épreuve. N'aurons-nous rien d'autre à leur proposer que de mettre fin à leur existence ? », s’interrogent les membres du Conseil de l’épiscopat.

Le suicide comme ultime liberté ?

La déclaration épiscopale relève aussi le paradoxe entre la vision du suicide ‘ultime liberté’ et l’inquiétude face aux taux élevés de suicides particulièrement chez les jeunes et les personnes âgées. « Comment réagir contre la banalisation du suicide et en faire en même temps la promotion ? Comment pourrions-nous juger nécessaire d'aider certaines personnes à affronter un épisode de détresse pour éviter l'irréparable, et, par ailleurs, encourager et assister d'autres personnes dans leur volonté de mourir ? Qui deviendrait le juge des vies qui ne valent plus d'être vécues ? »

Oui aux soins palliatifs

Tout suicide affecte l’ensemble du corps social, note le document. Il est donc nécessaire et urgent de poursuivre un véritable engagement de solidarité et de fraternité. Beaucoup se sont investis pour soulager les douleurs et les souffrances de la fin de vie mais la tâche à accomplir est encore immense. « Les campagnes médiatiques de promotion d'une nouvelle loi contribuent malheureusement à détourner l'attention des indispensables réformes à entreprendre, parmi lesquelles l'accès à des soins palliatifs et à un accompagnement à toute personne malade dont l'état le requiert ».

La conviction profonde des évêques est qu'un changement législatif ne peut avoir pour objectif que de rendre plus manifeste le respect dû à toute personne en fin de vie. « Cela passe par le refus de l'acharnement thérapeutique, le refus de l'acte de tuer; ainsi que par le développement des soins palliatifs et le renforcement des solidarités familiales et sociales», conclut la déclaration. (apic)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   27.01.14 13:07

Oui aux soins palliatifs...au cours de la vie !

Pour les derniers instants, laissons le choix au patient .

Le "Tu ne tueras pas" est inscrit dans l'Ancien Testament ,

pas dans le Nouveau Testament.

A cette époque,les questions éthiques de la fin de vie n'existaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   30.01.14 11:16

Le respect dû à toute personne en fin de vie serait de la faire mourir si elle le souhaite puisque de toute façon elle est sur le point de mourir,elle va bientôt mourir.
Respecter quelqu'un signifie respecter ses choix
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   31.01.14 12:22

Source= Famille Chrétienne

Les autorités religieuses seront « consultées » sur l’euthanasie
ARTICLE | 08/01/2014 | Par Jean-Claude Bésida
       




François Hollande et le cardinal André Vingt-Trois, le 7 janvier à l'Élysée.
©C. ENA-AFP
François Hollande et le cardinal André Vingt-Trois, le 7 janvier à l'Élysée.
©C. ENA-AFP
Lors de la cérémonie des vœux le 7 janvier, François Hollande a annoncé qu’il entendrait les représentants religieux sur la fin de vie « probablement » en février.
Pour les traditionnels vœux aux autorités religieuses, François Hollande a rencontré à huis clos, le 7 janvier, les représentants des principales religions de France pendant une heure au palais de l’Élysée.
La situation internationale avec la Centrafrique et la Syrie, mais aussi la nécessité du respect envers les cultes ont été évoquées. Mais la principale annonce du président fut sa proposition de consulter spécifiquement les responsables religieux sur les questions qui font actuellement l’objet de projets de loi : fin de vie et PMA.
Une annonce « plutôt réconfortante », selon Mgr Pontier
Dans la cour de l’Élysée, Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence des évêques de France, et Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris, ont répondu aux questions de Famille Chrétienne. Sur la consultation des autorités religieuses, le premier a expliqué qu’elle « devrait avoir lieu probablement courant février ». S’il espère bien évidemment qu’elle soit organisée de manière plus sérieuse que pour le « mariage pour tous », il ajoute : « Sur le principe, il est plutôt réconfortant de constater que le gouvernement souhaite consulter les autorités religieuses spécifiquement sur la question de la fin de vie, mais aussi sur les autres questions ».
Sur les profanations de ces dernières semaines, Mgr Vingt-Trois qui, quelques jours auparavant, avait appelé à ce que « des voix se fassent entendre », a expliqué que « le président a tenu le langage d’un défenseur de la laïcité et de la liberté des religions. Il a donc rappelé que l’État veillait à ce que les religions puissent exercer leur culte de manière sécurisée ».
Quant à « l’affaire Dieudonné » et aux Femen, l’archevêque de Paris précise : « C’est un avertissement qui nous invite à réfléchir sur la manière dont notre culture a tendance à se laisser entraîner dans la dérision et la provocation comme moyen d’expression. Il y a des choses qui ne se font pas et ne se disent pas. Si on n’a pas de frontière, il y aura une surenchère ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   31.01.14 12:27

On peut alors se demander pourquoi F.H. a viré les personnalités religieuses du CCNE ...

 lumiere2  question  question  question
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   31.01.14 12:43

c'est bien confus, tout çà
car la conception de la fin de vie n'est pas la même chez les juifs et chez les musulmans
Pour les chrétiens,c'est à la fois plus compliqué et plus simple
Grâce à l'héritage chrétien français.Mais n'oublions pas que cet héritage a été et continue d'être source de divisions.Luther et Calvin à l'époque de la Renaissance,et les cathos sont divisés entre eux depuis Vatican II ( je ne remets pas du tout en cause Vatican II ).Je ne remets pas en cause ce qu'il y avait avant puisque Vatican II en découle .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   31.01.14 13:03

Donc je ne remets rien en cause ? çà,c'est un gros mensonge de ma part.

Car dans mon cas : "je critique, donc je suis" ! 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   31.01.14 13:20

Si on a un minimum d'intelligence, on ne peut pas tout dire et on ne peut pas tout écrire,dans la réalité comme dans le virtuel ...On sait ( à peu près ) ce qu'on dirait et ce qu'on écrirait, mais on ne le peut pas ou on ne le doit pas... ...
çà relève de ce non-dit que l'on se dit à soi-même !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   31.01.14 13:38

Euthanasie des mineurs: «Mgr Léonard ne peut pas s’ingérer dans le débat politique»
avec Belga
Mis en ligne il y a 4 heures

C’est ce qu’affirme Pierre Galand, président du Centre d’Action laïque. Mgr Léonard appelle à une journée de jeûne contre l’euthanasie des mineurs.

Sur le même sujet


L’archevêque de Malines-Bruxelles et ses trois auxiliaires ont lancé jeudi un appel à l’ensemble des doyennés ainsi qu’aux basiliques et sanctuaires de l’archidiocèse à observer le jeudi 6 février prochain une journée de jeûne et de prière. Cette veillée a pour but de «  réveiller les consciences et provoquer un ultime débat public au moment où notre pays risque de se donner une législation étendant la possibilité de l’euthanasie à des personnes mineures  », expliquent les quatre ecclésiastiques.
Concrètement, des veillées de prière seront organisées dans au moins trois endroits de l’archevêché de Malines-Bruxelles. Ainsi, le jeudi 6 février, Mgr Léonard présidera la veillée de prière qui se déroulera en la Basilique nationale de Koekelberg. Au même moment, Mgr Kockerols présidera, en l’absence de Mgr Lemmens, celle qui se tiendra dans la collégiale Saint-Pierre de Louvain. En Brabant wallon, la veillée présidée par Mgr Hudsyn aura lieu le samedi 8 février dans la basilique Notre-Dame de Basse-Wavre.
Un texte expliquant pourquoi les quatre ecclésiastiques s’opposent à l’extension de la loi euthanasie sera distribué avant le début des veillées de prière.
« Inacceptable de s’ingérer dans le débat politique »
Cette initiative ne plaît pas à tout le monde. Pierre Galand, président du Centre d’Action laïque, souligne que l’archevêque doit laisser le Parlement faire son travail et respecter la séparation Etat-Eglise.
Selon ses propos recueillis par la RTBF «  le Sénat a réfléchi avec sérieux à cette question  ». «  Il a le droit d’avoir ses opinions, qui sont à fait respectables (…) et il a le droit de prier pour essayer que le Saint-Esprit influence les parlementaires  » explique Pierre Galand. Mais il est par contre «  inacceptable qu’une personnalité tente de s’ingérer dans le débat politique  ».
Mardi, l’extension de la loi euthanasie aux mineurs d’âge a été approuvée en Commission de la Justice de la Chambre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   31.01.14 13:46

Côté France, certains prêtres affirment qu'on a tout à fait le droit de demander à Dieu de mourir, mais en même temps,ils sont contre l'éventuelle nouvelle loi de François Hollande .

Je ne comprends pas ( ou plutôt je fais semblant de ne pas comprendre ! )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   31.01.14 16:45

L'ADMD peut choquer les chrétiens
"Ma mort,mon ultime liberté"
Et Dieu ????????????
Pour un chrétien,la mort est le rendez-vous du face à face avec Dieu
Dieu nous fait libres.
Au nom de quoi Dieu donnerait plus de liberté au médecin et moins de liberté au patient ? ? ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   31.01.14 16:52

Si je m'estime plus libre que le médecin,pourquoi je demanderais au médecin de m'aider à mourir ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   31.01.14 17:08

Parce que c'est bien un député médecin qui a inventé la loi du laisser mourir
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   04.02.14 16:34

"Dieu a rappelé à Lui..." phrase qu'on peut lire dans un faire-part de décès classique
Je me marre ! ! !
Voilà un exemple de non-dit =
A l'hôpital,dans un service surchargé,ils n'avaient plus de lit disponible pour les nouveaux patients,par conséquent ils ont été obligé de libérer un lit ..
Oui,Dieu peut rappeler à Lui quand on meurt chez soi bien tranquillement d'une crise cardiaque ...
Personne pour vous emmerder !
et ... vous n'emmerdez personne,le temps de votre mort !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   04.02.14 16:46

Qu'on se serve de la religion pour justifier le pouvoir médical français actuel,çà,je ne supporte pas .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   10.02.14 9:49

FranceTVinfo
 
Affaire Vincent Lambert : comment les milieux catholiques traditionalistes se sont mobilisés
 
Farouchement opposés à l'euthanasie, les parents de cet homme tétraplégique en état végétatif militent pour le maintien en vie de leur fils. Derrière eux, la mouvance catholique intégriste agit activement.
Vincent Lambert, 38 ans, en état de conscience minimale depuis cinq ans, au CHU de Reims (Marne), le 25 juillet 2013. (MAXPPP) Par Vincent Daniel
 
Mis à jour le 06/02/2014 | 16:26 , publié le 06/02/2014 | 15:27
 
 
La bataille pour ou contre le maintien en vie de Vincent Lambert déchire la famille de cet homme tétraplégique en état végétatif chronique. Et embarrasse le Conseil d'Etat. Le juge de la haute juridiction chargé de se prononcer sur l'affaire a décidé, jeudi 6 février, de renvoyer le sort de Vincent Lambert, en état de conscience minimale depuis plus de cinq ans, devant une formation collégiale qui doit se réunir la semaine suivante. La date doit être précisée vendredi.
 
L'affaire oppose deux camps. D'un côté, les médecins, l'épouse et une partie de la famille de Vincent Lambert (des frères et sœurs, ainsi qu'un neveu) ont donné leur accord à l'arrêt de la nutrition et de l'hydratation artificielles du patient en concertation avec l'équipe médicale du CHU. "Vincent avait dit clairement qu'il n'aurait pas voulu vivre comme ça", a déclaré sa femme, estimant que le "laisser partir" constituait "un acte d'amour". De l'autre côté, les parents de Vincent Lambert. Ces derniers, catholiques et opposés à toute forme d'euthanasie, luttent contre "la mort programmée" de leur fils. Au delà de ce désaccord familial, l'affaire mobilise les réseaux catholiques traditionalistes.
 
"Ils utilisent la douleur de la mère de Vincent"
 
La mère de Vincent Lambert est proche de la fraternité Saint-Pie X, un mouvement catholique intégriste en rupture avec le Vatican. Une branche du catholicisme "farouchement opposée à l'abrègement de toute vie, au motif du sacro-saint 'Tu ne tueras point'", note Le Parisien (article payant). Le père, gynécologue, est un opposant actif à l'interruption volontaire de grossesse. Il a notamment dirigé l'association Laissez-les vivre dans l'Indre. Ensemble, ils appellent "les réseaux catholiques les plus sectaires 'à ne pas laisser faire cette mise à mort'", écrit Libération.
 
Pour le neveu de Vincent Lambert, François Lambert, "les catholiques traditionalistes utilisent la douleur de la mère de Vincent pour en faire un combat politique". "Ils ont choisi des avocats proches de ce milieu, qui ont incité Viviane Lambert à faire un signalement au procureur pour tentative d'assassinat, lorsque le CHU de Reims a décidé d'interrompre les traitements, témoigne-t-il auprès du Parisien. L'épouse de Vincent a dû être entendue par la police, alors qu'elle a toujours été aux côtés de son mari depuis cinq ans dans cette épreuve." François Lambert précise que Vincent "avait pris de la distance avec [ce] milieu". Il témoigne aussi de la présence "d'une trentaine de militants intimidants" lors du procès à Châlons-en-Champagne, qui se seraient rendus par la suite au chevet de Vincent à l'hôpital pour "prier" pour lui.
 
Un avocat proche des milieux intégristes
 
Jérôme Triomphe, l'avocat des parents de Vincent Lambert, est bien connu des milieux intégristes. Il a défendu de nombreux militants de la Manif pour tous. Il représente aussi l'institut Civitas, mouvement catholique intégriste qui se dit "engagé dans l’instauration de la royauté sociale du Christ". Civitas s'est notamment illustré pendant l'examen du projet de loi sur le mariage pour tous. Jérôme Triomphe a également été le conseil du magazine d'extrême droite Rivarol face au Front national, relève Metronews. Et l'avocat participe à des conférences organisées par l'Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l'identité française et chrétienne (Agrif), un mouvement proche de l'extrême droite. Intitulé de son discours le 7 septembre 2013 : "Face à la persécution du totalitarisme socialiste et à la répression policière, le combat de l’Agrif pour les libertés". "L'avocat a alors partagé la scène avec Carl Lang et Martial Bild, des anciens du Front national, actuellement au Parti de France", indique Metronews.
 
D'ailleurs, c'est Jérôme Triomphe qui a évoqué le premier le cas de Vincent Lambert. C'était sur Radio Courtoisie, en mai 2013. Les sites et blogs radicaux, proches la mouvance traditionaliste, ont ensuite relayé l'information. Parmi lesquels "Riposte catholique, Salon beige ou sur le blog pro-life de Jeanne Smits, journaliste à Présent", relève Le Monde (article payant) pour qui l'affaire "prend de fait une tournure politique et religieuse". Le 16 janvier, alors que le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne se prononce contre l'euthanasie passive de Vincent Lambert, le président de l'Agrif (et ancien frontiste), Bernard Antony, a salué "avec émotion" cette décision. Et l'Agrif s'est félicitée "de ce que cette manœuvre de promotion de l’euthanasie par omission n’ait pu aboutir".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   11.02.14 15:53

catholique signifie universel
comment peut-on être universel et s'adapter à chaque cas particulier par amour ?
comment peut-on être universel et fraterniser dans la division ?(cathos intégristes/cathos relax )..
????? ????? ?????
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   13.02.14 13:08

Euthanasie active et dignité, par Jacques Turck

Mgr Jacques Turck est prêtre du diocèse de Nanterre

13/2/14 - 11 H 11 journal La Croix

La souffrance des autres nous est insupportable ; plus encore lorsque nous sommes attachés par une affection de si longue date à nos parents et à des enfants auxquels on a donné le jour. Mais qui oserait dire qu’un être humain dans une situation de souffrance extrême, par la maladie ou par la pauvreté, pourrait perdre sa dignité ? « Qui pourrait dire à quel moment un homme, une femme, un enfant n’a plus la qualité d’un être humain et devrait quitter ce monde par un acte d’euthanasie active », écrivait Mgr Pascal Wintzer en 2011.

Perte de dignité

Aucun pauvre, aucun malade, aucune personne aussi diminuée et dépendante soit-elle ne perd jamais sa dignité. Ceux qui le pensent, ceux qui utilisent ce concept d’indignité pour arguer qu’il faut hâter sa mort sont ceux-là mêmes qui perdent leur dignité. Ils oublient ou ignorent que tous et chacun, nous sommes un sanctuaire d’humanité habité d’une manière mystérieuse par le Seigneur.

Familles et soignants à domicile ou dans les hôpitaux, aux prises avec de terribles situations, accompagnent avec beaucoup de courage les familles et l’un des leurs sur le point de mourir. Ils soutiennent ceux qui souffrent dans la patience, souvent dans le silence, et parfois dans la prière, jusqu’au bout.

La mort comme un passage vers la vie

Ils acceptent le mystère de la mort de chacun que notre société élude pour que nous ne la regardions pas en face… Et lorsqu’elle frappe à la porte, nombreuses sont les désespérances. Il nous revient alors, par respect pour la dignité de ceux-ci, d’apporter une parole de vie en présentant la mort comme un passage vers la vie. Telle est la mission qui est la nôtre.

La mort volontairement provoquée d’un tiers n’est pas un chemin qui respecte la dignité de ceux qui souffrent. Il convient que nous nous préparions ensemble avec beaucoup de modestie et dans un appel à l’aide mutuel, pour que le jour où de telles circonstances se présentent nous trouvions l’énergie voulue pour soulager en soignant, en écoutant, en tenant la main, en confiant au Seigneur.

Le débat récurrent sur l’euthanasie montre combien il nous faut en permanence revenir sur ces situations et en parler ensemble : un jour je passerai par le chemin de tout le monde. Beaucoup parmi nous savent ce qu’il en est d’accompagner un père ou une mère en fin de vie… d’une vie qui n’en finit pas de partir.

« Tu y crois toi à la résurrection ? »

Je suis de ceux-là, je ne parle pas de manière abstraite. Le passage a été possible par un humour extraordinaire de cette mère qui au cœur de son épreuve me dit un jour : « Tu y crois toi à la résurrection ? » – J’ai souri et je lui ai dit : « Mais c’est vous qui m’avez appris qu’il y avait une résurrection… » Le soir, je reprenais la route pour rentrer à Paris. La tempête de neige a fait rage tout au long du chemin… en arrivant j’apprenais son départ !

Lorsque l’un d’entre nous est malade, la famille, les amis, les soignants peuvent aider à comprendre que, même blessée, même ayant perdu certaines de ses capacités, l’espérance humaine est bien là, en cette personne qui attend de moi que je la confirme et que je la respecte. La mort n’est pas la fin de la vie.

Entre le malade en fin de vie et les proches, un mur de silence

Il m’est arrivé souvent d’être témoin du mur de silence qui s’installe entre le malade en fin de vie et ses proches. La peur d’inviter un prêtre au cas où il s’en rendrait compte conduit à retarder sa venue jusqu’au moment où la conscience n’est déjà plus en éveil.

Quand il est possible de parler avec le malade, celui-ci joue parfois le jeu… « Ils ne le savent pas, mais je vais mourir » – manière de manifester qu’il voulait encore maîtriser la situation. Mais avec la douceur voulue, parvenir à plus de transparence grandira la dignité de tous.

Il y a beaucoup à faire pour mettre en lumière la dignité des malades et celle des proches ou des soignants qui s’entraînent mutuellement jusqu’au seuil de l’éternité. Là, nous laisserons partir celui que nous aimons. Lui aussi lâchera prise et manifestera plus de ressources que nous l’imaginons pour vivre l’aventure humaine singulière qui est la sienne de passer de la mort à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   13.02.14 13:16

je comprends cet article
mais j'ai vécu autre chose
et j'ai eu la chance de tutoyer ma mère ! ! !

Les gens qui vouvoient Dieu et qui vouvoient leurs parents,çà,je ne supporte pas.J'ai de nombreuses allergies définitives et incurables.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   13.02.14 13:35

Dans cet article, il y a évidemment une erreur d'interprétation
Oui,nous sommes tous dignes
Mais la loi Léonetti est une loi d'euthanasie passive "par sélection"... ...
Il faudrait quand même prendre conscience que des patients ont été bien obligés de "crever" seuls chez eux pour échapper à l'acharnement thérapeutique à l'hôpital ou en clinique et pour échapper à un certain son de cloche trop répétitif des unités de soins palliatifs... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   13.02.14 15:46

De toute façon,c'est difficile d'échapper à un genre de pseudo-dictature soit à l'hôpital,soit dans les unités de soins palliatifs..soit en famille ...
alors on est amené à faire sa propre dictature...
Humour noir de ma part ... ! ! !....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   14.02.14 18:15

Une pensée me vient subitement à l'esprit ( attention, mon non-dit commence à s'écrire ... )
je fais un parallèle entre le rituel pharisianique de certains catholiques à la messe et la presque imposition des soins palliatifs en fin de vie de la part des pro-vies qui obligerait les patients en fin de vie à vivre alités avec des couches...
Je ne peux pas et je ne dois pas être précise ( car nous sommes sur internet,n'est-ce pas ) mais ceux qui connaissent la problématique des Infirmes Moteurs Cérébraux comprendront à quoi je fais vaguement allusion !... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   14.02.14 18:23

Bien entendu,je vise avec un plaisir fou les cathos intégristes,pas les autres ...
Quoique... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   17.02.14 14:23

Je sors de mon non-dit(j'y reviendrai quand je serai capable de l'écrire)

Dans une paroisse catho normale,c.à.d. non intégriste,le dim matin à la messe , " il y a de tout":
ceux qui ne croient pas au diable,ceux qui y croient,ceux qui se posent la question de savoir si le diable existe ou pas
Le bâtiment église est ouvert pour tout le monde !
Eh bien,à la fin de notre vie,il devrait y avoir une loi qui puisse satisfaire tout le monde
ceux qui veulent les soins palliatifs la veille de leur mort
et ceux qui ne veulent pas des soins palliatifs la veille de leur mort
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   17.02.14 17:12

Curieux,mon parallèle entre diable et soins palliatifs ...
Je ne l'ai pas fait exprès,en plus ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   18.02.14 10:56

je suis contente de faire ce site ( même si personne ne participe )
mais il me faut un temps fou au niveau de la manipulation
je tape sur le clavier avec deux doigts,pas plus
je fais tout à un rythme très lent,j'y suis obligéé
c'est peut-être pour cela que j'ai tendance à vouloir tout dans l'immédiat ?
Une mort palliative ralentit "le passage" d'une certaine façon... ...
hi hi hi ! çà va,la lenteur "hollandaise' ne m'a pas donné l'envie de me jeter par la fenêtre !  
mais je vais prendre ma revanche avec les urnes...
et je ne serai pas la seule à réagir ainsi !

http://www.handichrist.net/t1175-janvier-2011-echec-d-une-loiretour-en-arriere


Dernière édition par Admin le 10.03.14 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   19.02.14 14:51

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   22.02.14 12:19

le titre de la vidéo de KTO sur YouTube = " maîtriser sa mort ? "
j'ai écouter une seule fois cette émission,il faudrait que je la réécoute,pleins de trucs se disent en 52 minutes
ce titre me pose question maintenant.
Ne nous leurrons pas ! la mort à l'hôpital est parfaitement maîtrisée s'il s'agit de libérer un lit pour un jeune,par exemple,qui vient d'avoir un accident de voiture très grave
Ce titre "maîtriser sa mort" est mal choisi
La mort est un mystère,quelque chose à la fois réel et irréel.L'irréel ne se maîtrise pas
Pour certains,il ne s'agit pas tellement de vouloir maîtriser sa mort,mais surtout de fuir le système médicalisé actuel de la mort que ce soit à l'hôpital ou en soins palliatifs... ... ... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   23.02.14 12:42

il faudrait que j'arrive à pondre des réflexions sur la liberté dans la vulnérabilité ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   23.02.14 12:54

Tout est chemin
la vie est un chemin
la mort est un chemin
il s'agit pour soi de trouver le croisement personnel de ces deux chemins
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   24.02.14 13:16

La mort,c'est se dépouiller
mais on habille les défunts
Contradiction
si on naît nu,on ne meurt pas nu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   24.02.14 15:58

On dit en général que la mort est une séparation, ce qui est exact

Mais la mort, c'est aussi livrer entièrement son corps à l'entourage

Il y a là une ambigüité fondamentale.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   26.02.14 16:56

je viens de trouver la vidéo ci-dessous
çà m'interroge ... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   26.02.14 16:57

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   03.03.14 14:38

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   03.03.14 14:41

la vidéo ci-dessus remet en question certaines idées malsaines qui véhiculent sur internet...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   11.03.14 13:42

Je songe à la dialectique de Saint Paul entre la chair et l'esprit, entre la loi et la foi

Sommes-nous dans un même genre de dialectique à propos de la fin de vie ?

Par exemple, entre la vie terrestre et la vie éternelle ?



Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18803

MessageSujet: Re: L'Eglise et l'euthanasie   13.03.14 13:18

Ai-je le droit d'être libre dans l'Eglise ?
Si je vais à la messe du dimanche,je choisis ma place.Tout devant,au mileu,au fond,je peux même rester sur le parvis si çà me plaît.
Ma liberté existe du moment qu'elle ne dérange pas la liberté de mes voisins.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
L'Eglise et l'euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: