HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 AGIR POUR LA SYRIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: AGIR POUR LA SYRIE   03.03.13 19:42

Agir pour la Syrie






le 25 février 2013 17H49
| par Jacques Attali





Les représentants de la Coalition nationale syrienne, qui
rassemblent les principaux dirigeants de l’opposition, viennent de
renoncer à se rendre à Washington et Moscou et à la conférence à Rome
du groupe des « Amis de la Syrie », pour protester contre l’absence
de réaction de ces « amis » face aux destructions, par des missiles
des armées d’Assad , de la vieille ville d’Alep, carrefour des
cultures depuis quatre mille ans, où Hittites, Assyriens,
Akkadiens, Grecs, Romains, Omeyyades, Ayyoubides, Mamelouks et
Ottomans ont laissé leurs empreintes avec des palais, des citadelles,
des mosquées, des madrasas, des khans, des bains publics, dans un
fascinant dédale de rues.

Commence maintenant la troisième année de la révolte, contre un
dictateur, fils de dictateur, d’un peuple courageux qui, contrairement
à ce qui s’est passé en Chine après la répression de juin 1989 et en
Iran après celle de 2009, ne s’est pas couché au premier massacre.

Le monde assiste sans réagir à l’assassinat de ce peuple par sa
propre armée : 70.000 morts ; 4 millions de sans-abri, abandonnés
sans nourriture ni soin en Syrie ; et plus de 700.000 réfugiés dans
les pays voisins. Pour une population trois fois inférieure à celle de
la France.

Tous les prétextes ont été avancés pour ne pas intervenir. Ils sont
tous discutables : La Syrie aurait une véritable armée, et nul ne
pourrait espérer la vaincre : autrement dit, on ne soutient les peuples
que si c’est militairement facile. La Syrie serait trop lointaine :
elle est pourtant moins loin de l’Europe que l’Irak et l’Afghanistan,
et pas plus loin des Etats-Unis que la Lybie ou de la France que le
Mali. Les pays occidentaux seraient ruinés, et ne pourraient plus
financer de telles expéditions : cela ne les empêchent pas de gaspiller
des fortunes bien plus grandes à bien d’autres folies. Il ne faudrait
pas nuire à une négociation en cours avec l’Iran: On ne peut laisser
aux ayatollas le sentiment que la Syrie est leur chasse gardée. Il n’y
aurait pas d’unanimité aux Nations Unies pour le faire : cela n’a pas
empêché l’attaque de Tripoli, que la Russie n’avait pas autorisée. On
ne voudrait pas, comme en Lybie, donner des armes aux Islamistes, qui
formeraient l’essentiel des révoltés, ni nuire aux Chrétiens, qui
resteraient sous la protection d’Assad : c’est justement en aidant pas
les démocrates syriens qu’on précipite la victoire des intégristes.

Même l’aide financière est tres faible : si le Qatar vient d’offrir
75 millions d’euros, et si les pays donateurs ont promis un milliard
d’euros d’aide, cette aide tarde à arriver et les deux tiers sont
pour les pays qui accueillent des réfugiés.

En agissant ainsi, l’Occident a tout à perdre : si Assad reste au
pouvoir, ce qui est peu vraisemblable, l’occident aura encore un peuple
martyr sur la conscience et on continuera, en terre d’Islam, à
associer laïcité, occident et massacre. Si Assad est balayé, ce qui
est le plus probable, un nouvel état islamiste s’installera sur la
totalité ou une partie de la Syrie d’aujourd’hui, la région côtière
restant peut être aux mains des alaouites.

Que faire ?

Au moins, accorder une aide massive, rapide, et tres visible aux
réfugiés dans les camps, et surtout au gouvernement laïc qui va
maintenant tenter de s’installer dans les zones libérées de la Syrie
pour en organiser la reconstruction, le fonctionnement, et la défense.

Aussi, déployer une force d’interposition entre les belligérants, comme le propose le Qatar.

Au plus, utiliser des drones pour guider les armes des révoltés et même pour clouer au sol l’aviation d’Assad.

Tout cela est encore possible.

j@attali.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: AGIR POUR LA SYRIE   03.03.13 19:51

Pour Bachar al-Assad, le gouvernement britannique serait sur le point de vouloir armer les "terroristes". Le président syrien juge cette voie "naïve et irréaliste".

Le président syrien Bachar al-Assad a accusé le gouvernement britannique de vouloir armer les "terroristes" en Syrie, dans un entretien au Sunday Times publié dimanche. Il juge "naïve et irréaliste" la voie choisie par Londres dans le conflit syrien.

"Comment peut-on s'attendre à ce qu'ils réduisent la violence alors qu'ils veulent envoyer du matériel militaire aux terroristes et n'essaient pas de faciliter le dialogue entre Syriens", affirme le dirigeant syrien. Cet entretien enregistré en vidéo a aussi été diffusé par la chaîne britannique Sky TV.

"Pour être franc, la Grande-Bretagne a joué un rôle notoirement non constructif sur plusieurs questions depuis des décennies, des siècles diront certains - je vous parle de la perception qu'on en a dans notre région", poursuit le président. "Le problème avec ce gouvernement, c'est que sa rhétorique creuse et immature ne fait que souligner cette tradition d'hégémonie agressive", dit-il.

"Je pense que la (Grande-Bretagne) travaille contre nous, et travaille contre les intérêts du Royaume-Uni lui-même", déclare le président syrien en anglais. "Ce gouvernement agit de manière naïve, confuse et irréaliste. S'il veut jouer un rôle, il doit changer cela, agir de manière plus raisonnable et responsable", ajoute-t-il.

Aide directe

Le gouvernement du Premier ministre britannique David Cameron s'est dit favorable à un accroissement de l'aide aux rebelles syriens et à une levée de l'embargo européen sur les armes.

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont décidé mi-février de prolonger le régime de sanctions contre la Syrie et d'autoriser un soutien plus important à l'opposition. Ils ne se sont pas prononcés sur une levée de l'embargo sur les armes.

Les Etats-Unis se sont engagés jeudi à l'issue de la conférence des "Amis de la Syrie", à Rome, à fournir pour la première fois une aide directe aux rebelles syriens. Ces derniers n'ont pas obtenu les armes occidentales qu'ils demandaient.
- See more at: http://www.arcinfo.ch/fr/monde/syrie-les-rebelles-seraient-armes-par-londres-accuse-bachar-al-assad-577-1132596#sthash.ZIo8U0H8.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
AGIR POUR LA SYRIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: DANS LE MONDE :: 1er forum Actualités-
Sauter vers: