HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 L'euthanasie,le dernier espoir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18397

MessageSujet: L'euthanasie,le dernier espoir ?   18.10.13 10:27

Site Boulevard Voltaire

L’euthanasie, dernier espoir de ceux qui n’en ont plus ?
euthanasie

Le 14 août 2013  

François

Delaître

Artisan.


Le cas personnel du docteur Bonnemaison est un casse-tête presque aussi complet que la question de fond qu’il soulève. Cet ancien médecin urgentiste, contre qui le parquet de Bayonne vient de requérir le renvoi aux assises pour huit cas d’empoisonnement mortel sur des patients vulnérables, n’a jamais nié les actes d’euthanasie qui lui sont reprochés. Sa motivation avouée était celle de tous les partisans de l’euthanasie : la compassion, le souci de ne pas laisser souffrir inutilement des patients arrivés dans son service dans un état jugé sans espoir.

Présentée dans ses grandes lignes, l’affaire tendrait à illustrer une nouvelle fois l’hypocrisie que dénoncent certains défenseurs du « droit à mourir dans la dignité », et pourtant elle divise, et d’abord parmi les confrères du médecin incriminé. Outre le fait d’avoir donné la mort, il est reproché à Nicolas Bonnemaison – présenté comme un homme psychologiquement fragile – d’avoir agi sur son seul diagnostic, sans en avoir toujours reçu la demande des patients. La justice tranchera.

L’histoire complexe du docteur Bonnemaison ne peut toutefois occulter ces affaires beaucoup plus limpides qui, par le passé, ont montré la rigidité absurde des lois en vigueur. L’affaire Vincent Humbert en était l’une des plus bêtement tragiques, la justice allant jusqu’à poursuivre un médecin pour un acte réclamé à cor et à cri par le patient lui-même. Quiconque a vu l’un de ses proches, dans un état de détresse insoutenable, le supplier de l’aider, d’une manière ou d’une autre, ne peut rejeter catégoriquement ce droit à mourir que revendiquent, peut-être pour de mauvaises raisons parfois, les partisans de l’euthanasie.

Pour autant, ce qu’on nous présente comme des avancées progressistes est rarement sans effets pervers à moyen ou long terme. Une loi appliquée selon certains principes peut avec le temps aboutir à d’autres applications. De la considération stricte de la souffrance des patients condamnés, comment garantir qu’on ne déviera pas, un jour, vers des considérations plus froidement économiques, ou qu’on ne fera pas de l’âge des malades en fin de vie un critère discriminant ?

Mais comme le rappelait dans Le Monde le docteur Régis Aubry – président de l’Observatoire national de la fin de vie – peu après que l’affaire Bonnemaison eut été révélée : « Ce qui fait débat, c’est la question de savoir si l’on ouvre la possibilité de mettre fin à la vie d’une personne qui le demande – c’est un débat sur la liberté ou non de choisir sa mort. Ce qui ne fait pas débat, c’est le fait de décider à la place d’autrui de sa propre mort, et surtout pour des personnes en situation de grande vulnérabilité. »

Et sur cette question de pouvoir ou non choisir sa propre mort, au nom de quoi une autorité – quelle qu’elle soit – peut-elle forcer à la vie quelqu’un souhaitant mourir ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
L'euthanasie,le dernier espoir ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon dernier espoir...
» Message de Notre-Dame de Jacarei (Brésil), à Marcos, le 3 janvier 2014 Vous êtes le dernier espoir d
» LE PREMIER ET LE DERNIER
» patate au fou au tartare et jambon de bayone
» Sivan Garr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: