HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 60% des médecins sont pour l'euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18954

MessageSujet: 60% des médecins sont pour l'euthanasie   11.11.13 15:48

Santé Magazine

Euthanasie : 60 % des médecins y sont favorables

Auteur:

Sylvie Dellus
 
Publié le 14.02.2013


Un sondage réalisé pour le Conseil de l’ordre des médecins montre qu’une large majorité des médecins est pour une évolution de la loi sur la fin de vie.


La loi Léonetti qui encadre les pratiques médicales autour de la fin de la vie est mal connue des médecins. 53 % d’entre eux le reconnaissent dans le sondage Ipsos réalisé pour le compte du Conseil national de l’ordre des médecins du 10 au 23 janvier 2013 auprès de 605 praticiens. Jusqu’où aller dans la sédation terminale ? Visiblement, nombre de médecins ont besoin d’éclaircissements.

En revanche, lorsqu’on leur pose la question de l’euthanasie “active”, leur réponse est nette. 60 % y sont favorables (42 % plutôt favorables et 18 % tout à fait favorables).Parmi eux, 37 % souhaitent « pouvoir participer à la phase d’administration des produits », tandis que 36 % préfèreraient « se limiter à un rôle de surveillance médicale de la procédure ».

Une clause de conscience pour les médecins ?

Une très large majorité (95 %) pense qu’un médecin doit pouvoir faire jouer une « clause de conscience » dans un processus d’euthanasie active.

La notion de clause de conscience figure expréssement dans un texte intitulé “Fin de vie, assistance à mourir”, adopté par le Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom) le 8 février. Dans ce communiqué, le Cnom admet que la loi Léonetti ne prend pas en compte certaines circonstances exceptionnelles de douleurs physiques ou psychologiques incontrôlables.

A partir de là, une sédation profonde et terminale pourrait être administrée à un patient qui en aurait fait la demande, après avis d’un collège de médecins. « L’interdit fondamental de donner délibérément la mort à autrui (…) ne saurait être transgressé par un médecin agissant seul », précise le texte.

Le Cnom demande, par ailleurs, que les directives anticipées du patient concernant sa fin de vie soient répertoriées dans un registre national, de façon à ce que les équipes soignantes puissent y avoir accès.

D’une façon plus générale, l’Ordre des médecins plaide pour une plus large information des patients et des médecins autour de ces questions difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18954

MessageSujet: Re: 60% des médecins sont pour l'euthanasie   03.12.13 11:43

Exclusif : la majorité des professionnels de santé désormais favorable à l’euthanasie

Publié le 09/10/2012


JIM.fr est réservé aux professionnels de santé. Ces derniers doivent être identifiés comme tels pour accéder à l’ensemble des pages du site. A titre exceptionnel, cette rubrique est accessible sans login et mot de passe. Toutefois, sur ces pages Pro et Société, les lecteurs non logués ne seront pas exposés à des publicités pharmaceutiques et devront s’identifier pour accéder aux autres rubriques médicales du site JIM.fr.

Paris, le mardi 9 octobre 2012 – Si les associations militant pour la reconnaissance d’un « droit de mourir dans la dignité » ne cessent de répéter que l’opinion publique est désormais largement favorable à l’autorisation encadrée de l’euthanasie, certaines catégories de la population paraissaient encore récemment difficiles à convaincre. Professionnels de santé et notamment les médecins et catholiques pratiquants semblaient il y a quelques années encore nourrir une sainte hostilité à l’égard de cette mesure : les premiers parce que l’idée d’euthanasie ébranlait leur sacerdoce premier qui est de soigner et les seconds parce que l’euthanasie ébranlait leurs convictions religieuses les plus profondes.

De l’hostilité à générale à une adhésion faiblement majoritaire
Désormais pourtant, ces deux « bastions », dont l’influence n’est plus à démontrer dans ce débat (en particulier en ce qui concerne les praticiens) pourraient avoir vécu. C’est ce que nous enseignent plusieurs sondages réalisés ces dernières semaines. Interrogés sur le JIM du 23 septembre au 4 octobre sur ce sujet, les professionnels de santé ont en effet été 53 % à se déclarer « favorables à une loi encadrant la pratique de l’euthanasie », tandis que 44 % s’y affirment opposés et 3 % estiment difficile de se prononcer. Ces résultats sont très différents de ceux enregistrés sur ce même site il y a douze ans alors que les Pays-Bas devenaient le premier état au monde à adopter une loi autorisant la pratique de l’euthanasie active. Les professionnels de santé avaient été à l’époque 74 % à se déclarer hostiles à l’entrée en vigueur d’une législation similaire dans notre pays. Deux ans plus tard, alors que Bernard Kouchner, ministre de la Santé, venait de formuler des propositions dans le sens d’une légalisation de cette pratique, la position du corps médical paraissait moins tranchée mais demeurait cependant hostile à une telle évolution : 52 % des professionnels ayant participé à un second sondage du Jim se déclaraient « contre l’euthanasie ».


Sondage réalisé du 23 septembre au 4 octobre auprès de 490 professionnels de santé internautes
Deux ans passèrent encore avant que le député Jean Léonetti présente une proposition de loi adoptée à l’unanimité qui permet de limiter le risque d’acharnement thérapeutique et de soulager les souffrances d’un patient par tous les moyens, même lorsque ces derniers sont susceptibles d’entraîner la mort. Le dispositif avait été considéré à l’époque par une courte majorité de lecteurs du JIM comme insuffisant : 49 % regrettaient que le texte n’aille « pas assez loin vers la libéralisation de l’euthanasie ». Nous assistions alors aux prémices d’un changement historique de la position des professionnels de santé sur ce sujet, qui semble aujourd’hui totalement acté comme le mettent en évidence les résultats de notre enquête.

Un sujet pas si simple
A l’instar de cette lente évolution observée chez les professionnels de santé, une nouvelle perception de l’euthanasie paraît également devoir s’imposer chez les catholiques fervents. Un sondage réalisé par l’IFOP publié la semaine dernière par le Pèlerin magazine révèle en effet que 59 % des Français se déclarant catholiques pratiquants sont désormais favorables à une légalisation de l’euthanasie. Faut-il cependant voir dans ces différentes enquêtes la confirmation d’un « plébiscite » désormais entier en faveur de cette pratique ? De nombreux éléments invitent à nuancer la portée de ces résultats. D’une part en 2011, un sondage réalisé par Opinion Way pour la Société française d’accompagnement des soins palliatifs (SFAP) avait révélé que pour une majorité de Français (60 %) la priorité en terme de fin de vie n’est pas la légalisation de l’euthanasie mais le développement des soins palliatifs. Par ailleurs, l’enquête mettait en évidence que si l’autorisation de cette pratique était attendue, 52 % des sondés s’inquiétaient des « risques de dérives » qu’elle représentait. Outre les « disparités » que peuvent déceler les enquêtes d’opinion (et qui rappellent leur caractère faillible) on pourra rappeler enfin les observations d’une enquête menée par le centre d’éthique clinique (CEC) de l’hôpital Cochin auprès de 167 personnes âgées de plus de 75 ans en 2011 qui avait mis en évidence comment chez les aïeux l’euthanasie n’est que rarement considérée comme une issue enviable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18954

MessageSujet: Re: 60% des médecins sont pour l'euthanasie   28.12.13 15:07

Le danger pour nous,c'est de tomber sur les 40 % qui sont contre l'euthanasie

Ces 40 % exploitent la vulnérabilité humaine selon leur bon vouloir...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
60% des médecins sont pour l'euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: