HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Rive Gauche/rive Droite,Matignon/Elysée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18777

MessageSujet: Problème entre l'Elysée et Matignon ?   13.09.12 9:09

Hollande a un "problème Ayrault" !
Le Point.fr - Publié le 12/09/2012 à 09:05
Dans sa chronique du 6/7 de France Inter, Anna Cabana pointe le principal problème du président : son Premier ministre !

Jean-Marc Ayrault restera Premier ministre au moins jusqu'à la prochaine échéance électorale. © Patrick Kovarik/ AFP


Hollande a un "problème Ayrault" !Par Anna Cabana

Ce matin, Anna, vous voulez nous parler d'un sujet qui préoccupe l'Élysée, et ce sujet s'appelle Jean-Marc Ayrault...

Ces derniers jours, on a beaucoup glosé sur la nouvelle posture martiale de François Hollande, sur la façon dont il joue le capitaine dans la tempête. Mais on n'a pas assez dit une chose essentielle : il est seul à la barre. Seul en première ligne. Il a dû se faire violence pour faire ça, lui qui, souvenez-vous, ne voulait surtout pas jouer l'hyper-président comme Sarkozy. S'il l'a fait, c'est à cause des circonstances, bien sûr, mais aussi parce qu'il y a un "problème Ayrault." "Un problème Ayrault" : c'est l'expression chuchotée ces temps-ci par les collaborateurs de Hollande. Ceux même qui, il y a quatre mois, expliquaient que Jean-Marc Ayrault était le nouveau Pierre Mauroy disent aujourd'hui qu'il s'est "Édith Cressonnisé"...

"Édith Cressonnisé", ça veut dire que c'est le style et la méthode qui ne passent pas ?


C'est son autoritarisme qui est stigmatisé. Beaucoup de ministres vont jusqu'à s'en plaindre auprès de François Hollande et de ses collaborateurs. Ils se plaignent d'être maltraités par Ayrault, qui, disent-ils, les "caporalise". Ayrault a beau être le fils spirituel de Jean Poperen, il n'est pas sûr de lui, alors il en rajoute dans l'autoritarisme. Les ministres ne sont pas prêts d'oublier la punition qu'il a infligée à Nicole Bricq en la mutant du ministère de l'Écologie à celui du Commerce extérieur, parce qu'elle avait eu le malheur de hausser la voix devant lui. Nicole Bricq n'avait pas le poids politique suffisant pour se plaindre auprès de Hollande, mais les gros ministres, eux, comme Manuel Valls, n'acceptent pas ça et le font savoir...

Vous voulez dire que c'est le bazar au sein de l'exécutif...

Je veux dire qu'il y a, comme on le soupire à l'Élysée, "un problème de coordination". De nombreux membres du gouvernement se plaignent de n'avoir pas de réponse du cabinet du Premier ministre, quand ils demandent quelque chose. Désormais, certains préfèrent contacter directement Hollande par SMS, parce que lui, au moins, il répond. "Le gouvernement n'est pas mauvais, c'est le Premier ministre qui l'est, m'a dit un conseiller de François Hollande. Il faut aider Ayrault. François Hollande va l'aider. On va faire le boulot de coordinateur à sa place." Fin de citation. Oui, vous avez bien entendu : l'Élysée a l'intention de suppléer Matignon...

Est-ce que cela annonce un changement de Premier ministre ?

À l'Élysée, on y songe, et à haute voix ! On songe même à des noms de remplaçant : Manuel Valls, Louis Gallois, Anne Lauvergeon... Mais il est impossible, disent les conseillers du président, de remplacer le Premier ministre avant les prochaines échéances électorales, c'est-à-dire les municipales de 2014. Bref : le changement, ce n'est pas maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18777

MessageSujet: Rive Gauche/rive Droite,Matignon/Elysée   19.11.13 13:24

Il y a de la friture entre Hollande et Ayrault
Par Rémi Duchemin et Caroline Roux

Publié le 18 novembre 2013 à 11h21

Mis à jour le 18 novembre 2013 à 14h33

Il y a de la friture entre Hollande et Ayrault
© REUTERS
L’INFO POLITIQUE - Le président et son Premier ministre s’accrochent sur divers sujets. Et c'est nouveau

Comme tous les couples, celui formé par Jean-Marc Ayrault et François Hollande n’échappe pas à la règle : quand il y a des problèmes, on a vite fait de rendre l'autre responsable. Alors que le Président et son Premier ministre battent des records d’impopularité, de la friture apparaît sur la ligne entre l’Elysée et Matignon, selon Caroline Roux, éditorialiste à Europe 1.


Les tensions les plus récentes sont apparues au sujet du choix des têtes de liste socialistes aux européennes. D’abord celle de Vincent Peillon dans le Sud-Est. Selon un député socialiste, Jean-Marc Ayrault aurait souhaité que François Hollande bloque la candidature du ministre de l’Education, en charge de l’explosif dossier des rythmes scolaires. Mais François Hollande a comme souvent laissé faire. Autre motif de bisbilles : dans la région Centre, Matignon souhaitait pousser un conseiller politique du Premier ministre. Mais dimanche soir, l’Elysée a tranché en faveur de l’un de ses hommes.

A qui la faute ? Dans l’actuel climat délétère, un ministre glisse qu’il y a toujours la tentation de faire passer la responsabilité "de l’autre côté de la Seine". Pour rappel, Matignon est situé rive gauche, alors que l’Elysée se trouve rive droite. Selon un proche de Hollande, le Premier ministre trouve que le président est trop branché sur la télé, sur les infos, et qu’il s’enflamme trop vite sur les sujets. Et l’Elysée s’agace naturellement quand les sujets ne sont pas traités assez rapidement par Matignon. Dans ce récit, on sent surtout un climat électrique entre les deux entourages de responsables sous pression.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Rive Gauche/rive Droite,Matignon/Elysée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: DANS LE MONDE :: 1er forum Actualités-
Sauter vers: