HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Arrêt cardiaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18620

MessageSujet: Arrêt cardiaque   22.11.13 22:49


Arrêt cardiaque: repérer les signes avant-coureurs

Mots clés : cardiologie, arrêt cardiaque, infarctus, médecine

Par figaro iconAnne Prigent - le 21/11/2013



Douleurs dans la poitrine ou essoufflements peuvent alerter sur un risque de mort subite.



En France, la mort subite frappe chaque année de 40.000 à 50 .000 personnes hors de l'hôpital. Après 45 ans, elle est majoritairement la conséquence d'une maladie coronaire qui va provoquer un infarctus du myocarde, lequel, dans certains cas, entraînera l'arrêt car­diaque.

Or plus de la moitié de ces arrêts cardiaques seraient précédés de signes d'alerte bien avant leur survenue, selon une étude présentée mardi lors du congrès de cardiologie américain. Pour parvenir à ce résultat, le Dr Éloi Marijon, médecin français actuellement en poste au centre médical Cedars-Sinai de Los Angeles, a étudié les antécédents de 507 hommes victimes de mort su­bite à Portland, dans l'Oregon. «Plus de la moitié de ces hommes avaient eu des ­signes avant-coureurs dans les quatre semaines qui précédaient cet arrêt cardiaque, et au moins une heure avant. Ce qui laisse largement le temps d'intervenir», explique au Figarole Dr Éloi Marijon.

Dans 56 % des cas, ces hommes avaient ressenti une douleur dans la poitrine, 13 % avaient eu un essoufflement et 4 % des étourdissements, des évanouissements ou des palpitations. Le Dr Éloi Marijon précise que dans deux cas sur trois les douleurs de la poitrine étaient caractéristiques d'un problème cardiaque, avec une douleur en étau dans la poitrine. «Mais elles avaient été intermittentes jusqu'à la survenue de l'arrêt cardiaque. En revanche, lorsque c'est une difficulté de respiration qui apparaissait, elle démarrait quelques jours avant et était continue jusqu'à l'arrêt cardiaque», précise le cardiologue.

Pour le chercheur, il ne s'agit pas pour autant de s'affoler à la moindre douleur ou à la plus petite palpitation, mais il ne faut pas balayer d'un revers de main certains signes annonciateurs. Comme toujours en médecine, mieux vaut prévenir que guérir. «Car, en cas d'arrêt cardiaque, le taux de survie dans le monde ne dépasse pas les 7 %! Et ce depuis trente ans», met en garde Éloi Marijon.

Des gestes qui sauvent

Les résultats en France ne sont guère plus encourageants. «L'étude Reac (registre électronique des arrêts car­diaques) a montré, sur un peu plus de 8.000 arrêts cardiaques, un taux de survie de 5 %», affirme le Pr Claude Le­feuvre, président de la Fédération française de cardiologie.

Or nous pourrions sauver plus de vies si nous étions mieux formés aux gestes de premier secours et à la manipulation des défibrillateurs. «Chaque minute gagnée, c'est 10 % de survie en plus. C'est pourquoi il faut immédiatement commencer le massage cardiaque» après avoir appelé le 15, explique Claude Lefeuvre. Ensuite, utiliser le défibrillateur. «Toujours selon l'étude Reac, lorsque le défibrillateur a été utilisé, le taux de survie après un arrêt cardiaque est de 30 %», insiste le président de la Fédération française de cardiologie. Malheureusement, si la France semble plutôt bien équipée en défibrillateurs, leur utilisation reste rare. «Dans une étude réalisée à Paris, nous avions constaté que les défibrillateurs étaient utilisés dans seulement 1 % des cas», insiste le Dr Éloi Marijon.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE:

•La santé des gencives influe sur l'état des artères
•Les maladies cardiovasculaires en hausse
•Arrêt cardiaque: les gestes qui sauvent
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18620

MessageSujet: Re: Arrêt cardiaque   22.11.13 22:56

De la connerie scientifique dans toute sa splendeur
 
Quand le cœur s'arrête,il s'arrête,point final.
 
Quand est-ce que les médecins seront-ils capables de comprendre qu'ils n'ont aucun droit sur le corps des patients???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Arrêt cardiaque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crise cardiaque
» Arrêt cardiaque
» Arrêter la lumière.
» pour ma soeur, diabétique, arithmie cardiaque
» (2008) Le Jour où la Terre s'arrêta film (The Day the Earth Stood Still)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine-
Sauter vers: