HANDICHRIST

Pêle-mêle, tout et n'importe quoi
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
arcenc10.pngarcenc10.pngarcenc10.pngarcenc10.pngarcenc10.pngarcenc10.pngarcenc10.pngarcenc10.pngarcenc10.png
STOPpubSTOP

Partagez | 
 

 Faut-il légaliser le suicide assisté?

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Faut-il légaliser le suicide assisté?   27.11.13 0:10

Faut-il légaliser le suicide assisté ?  

Le Point.fr - Publié le  26/11/2013 à 10:47 - Modifié le  26/11/2013 à 17:50

Les récents suicides de deux couples d'octogénaires relancent le débat sur l'euthanasie. Jean-Luc Romero réclame une loi le plus vite possible.
Vendredi, dans une lettre retrouvée au Lutétia, Georgette Cazes regrettait de n'avoir pas eu droit à un suicide assisté.Vendredi, dans une lettre retrouvée au Lutétia, Georgette Cazes regrettait de n'avoir pas eu droit à un suicide assisté. © Fabrice Lerouge / Onoky / Photononstop / AFP

 
Nicolas Guégan (avec AFP)


Vendredi 22 novembre, Bernard et Georgette Cazes, mariés depuis plus de 60 ans, et tous les deux âgés de 86 ans, sont retrouvés morts dans une chambre du Lutétia, un hôtel de luxe parisien. Le couple est découvert inanimé sur le lit, un sac en plastique sur la tête et se tenant par la main. Dans une lettre adressée au procureur de la République, Georgette Cazes explique son geste. Elle y écrit sa colère de ne pas avoir pu bénéficier d'une "mort douce" et indique déposer plainte pour "non-respect de sa liberté."


Ce lundi, un autre couple d'octogénaires est retrouvé mort à son domicile, dans le 7e arrondissement de Paris. "Ce couple s'est visiblement suicidé en absorbant des médicaments", indique une source policière. Les deux retraités, âgés de 84 et 81 ans, ont été retrouvés dans leur chambre par leur femme de ménage. Là encore, ils ont laissé derrière eux une lettre dans laquelle ils justifient leur geste.

"Le gouvernement doit prendre ses responsabilités"

Contacté par Le Point.fr, Jean-Luc Romero, conseiller régional d'Île-de-France et président de l'ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité), ne cache pas son émotion devant de tels drames : "C'est émouvant, rare, ce genre de tragédie nous marque tous." Mais pour lui, il ne s'agit ni plus ni moins que de l'arbre qui cache la forêt. "La presse régionale se fait régulièrement l'écho de drames humains où des seniors se suicident dans des conditions violentes. Plus de 50 % d'entre eux se pendent ou se jettent dans le vide", affirme-t-il. Chaque année, la France dénombre environ 3 000 suicides chez les plus de 65 ans, soit 28 % des suicidés : "Avec le Japon, la France est le pays de l'OCDE où le nombre de suicides chez les seniors est le plus important."

"La France est extrêmement en retard sur ses voisins européens, s'inquiète Jean-Luc Romero. Elle doit s'inspirer de la Belgique, par exemple, où le droit à la fin de vie existe déjà." L'élu va jusqu'à dénoncer "un manque d'humanisme" et "une infantilisation des malades". Pour en finir avec "la situation inacceptable" qui règne à l'heure actuelle, Jean-Luc Romero réclame "une loi qui légalise l'euthanasie et le suicide assisté". Un projet de loi qui figurait déjà dans le programme présidentiel de François Hollande, rappelle-t-il. "Le gouvernement doit prendre ses responsabilités !"


Pour l'heure, un jury citoyen, missionné par le Comité d'éthique, doit statuer le 16 décembre prochain sur la question. Quelles que soient ses conclusions, Jean-Luc Romero souhaite que la loi sur l'euthanasie et le suicide assisté soit effective dès 2014. "Cela ne peut pas attendre", argue-t-il. Quant à des éventuelles manifestations d'opposants à l'euthanasie, il n'y croit guère : "Si le mariage homosexuel ne touchait qu'une partie de la population, la mort concerne tout le monde. Il n'y aura pas de manifestations monstres."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   27.11.13 9:56

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   27.11.13 12:50

Le suicide assisté s'ancre dans le débat

LE MONDE | 27.11.2013 à 12h20 | Par Laetitia Clavreul

Avaient-ils imaginé que leur geste intime, à la fois romantique et violent, deviendrait un élément du débat public ? Les décès par suicide de deux couples d'octogénaires ne sont pas au coeur de la problématique de la fin de vie, focalisée ces dernières années sur l'assistance médicalisée à mourir en cas de maladie incurable et la sédation profonde (endormissement jusqu'à la mort). Mais ils inscrivent plus fortement dans le débat la question du suicide assisté, une revendication plus radicale.

Se donner la mort. La décision peut être brutale et désespérée, ou être parfois le fruit d'un long cheminement. « Dans chaque réunion publique, j'entends des gens raconter des suicides de proches, vieux ou grands malades. Des histoires de gens qui se sont pendus ou jetés dans le vide, car avoir la bonne combinaison de médicaments, ce n'est pas donné à tout le monde, raconte Jean-Luc Romero, président de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD). Une loi permettrait de rassurer ceux qui redoutent leur fin de vie, sachant qu'ils ne vont pas être aidés. » Et donc d'éviter le suicide par anticipation de gens déterminés à choisir le moment de « partir ».

Le Monde.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés du Monde.fr. Profitez de tous les articles réservés du Monde.fr en vous abonnant à partir de 1€ / mois | Découvrez l'édition abonnés



Ceux qui revendiquent le droit de décider quand et comment mourir ont cependant un profil bien particulier. Parmi les plus de 50 000 membres de l'ADMD par exemple, qui ont en moyenne 72 ans, il y a beaucoup de personnes issues de milieux favorisés, intellectuellement notamment. « Il faut en tout cas réfléchir au geste et au message de ces couples », estime pour sa part le sociologue Philippe Bataille (CNRS), qui rappelle que les demandes d'aide à mourir ne sont pas toutes le fait de personnes vulnérables.

« CONFÉRENCE CITOYENNE »

« Autoriser le suicide assisté de gens qui ne veulent plus vivre sans être pour autant malades, c'est une autre question que celle de l'euthanasie, et elle n'a jamais été abordée jusque-là. Elle arrive, il faut en débattre », juge la psychologue Marie de Hennezel. « Notre société a toujours été solidaire. Quel sens cela aurait-il si désormais la solidarité, c'était une loi aidant les gens qui ne veulent plus vivre à se suicider ? », s'inquiète-t-elle.

Offrir une assistance au suicide, la France n'en est pas là. Mais la question est désormais clairement posée sur le plan politique, alors qu'elle ne l'était pas lors de la campagne présidentielle. Fin 2012, la mission Sicard, nommée par François Hollande, ne s'y était pas montrée favorable, mais avait ouvert la voie au débat, en estimant que si la France prenait cette direction, il faudrait que l'Etat prenne ses responsabilités en organisant la procédure, contrairement à la Suisse, où des associations s'en chargent.

Dans la foulée, l'Elysée avait saisi le Comité consultatif national d'éthique sur la fin de vie, demandant notamment une réponse sur l'assistance au suicide. Dans un avis rendu en juillet, le CCNE s'y est opposé. Actuellement, une « conférence citoyenne » réunie par le comité est en pleine réflexion sur toutes ces questions. Elle livrera ses conclusions le 16 décembre. Un nouvel avis du CCNE suivra, puis un projet de loi – l'Elysée l'a en tout cas promis.

Le suicide assisté y figurera-t-il, et sous quelle forme ? En la matière, l'exemple souvent mis en avant en France est celui de l'Etat de l'Oregon (Etats-Unis). Une assistance y est offerte, dans des conditions strictes. Le candidat doit être gravement malade et avoir une espérance de vie limitée. Si la demande est acceptée par plusieurs médecins, le patient reçoit une ordonnance de produits létaux. Puis il se débrouille seul. Certains ne passent d'ailleurs pas à l'acte. Une telle solution permet que le geste de donner la mort ne soit pas réalisé par un médecin ou un soignant. Et semble séduire de plus en plus pour cette raison.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   27.11.13 12:53

CITATION=

"Si la demande est acceptée par plusieurs médecins, le patient reçoit une ordonnance de produits létaux. Puis il se débrouille seul".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   27.11.13 12:55

Et s'il ne peut pas se débrouiller seul ??? ??? ???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   27.11.13 12:57

Faudrait-il créer une nouvelle profession,des assistants au suicide ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   27.11.13 13:08

Il ne suffit pas de vouloir boire un poison(ou se l'injecter)

il faut aussi pouvoir le faire physiquement .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   27.11.13 13:10

Là se situe tout le problème,à mon avis... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   27.11.13 13:12

"Puis il se débrouille seul"

Et s'il se rate ?

accoutumance au produit,
mauvaise assimilation du produit,
produit renversé,perdu,
etc etc etc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   27.11.13 13:16

Dans ce cas,que fera-t-on ?????
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   27.11.13 13:20

Si lui-même fait avaler le produit à quelqu'un dans l'intention de le tuer ?

Ou si on lui "vole" le produit pour se suicider ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19515

MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   15.12.13 14:37

Une élue relance le débat sur l'euthanasie
Home ACTUALITE Flash Actu
Par lefigaro.fr avec ReutersMis à jour le 15/12/2013 à 14:10 Publié le 15/12/2013 à 14:08

Une élue écologiste du Nord-Pas-de-Calais relance le débat sur l'euthanasie en révélant le suicide de sa mère, atteinte d'un cancer en phase terminale, et réclame "la légalisation du suicide assisté".

Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) doit rendre lundi les conclusions de la "Conférence citoyenne sur la fin de la vie" organisée à la demande de François Hollande, qui entend légiférer sur l'euthanasie après la loi Leonetti de 2005. Sandrine Rousseau, porte-parole nationale d'Europe Ecologie-les Verts (EELV) et vice-présidente de la région Nord-Pas-de-Calais, explique sur son blog et dans une interview à "La Voix du Nord" comment elle a respecté la volonté de sa mère et assisté avec son père à son suicide et à son agonie.

"Rien de tout cela n'a été digne en réalité. Ni pour elle, contrainte à l'indignité de devoir mourir devant sa fille et son mari, de se vider, d'étouffer, d'agoniser en mille et une souffrances. Ni pour nous, ses proches, contraints de subir une des plus dures épreuves qu'il nous ait été donné de traverser. Alors oui, mourir dans la dignité a un véritable sens", écrit-elle. Dans "La Voix du Nord", elle raconte la prise de médicaments et l'attente interminable, les heures d'agonie et de souffrance, pour sa mère, son père et elle.

"Elle, mon père et moi, nous aurions tous aimé que cela se passe à l'hôpital, paisiblement. Elle voulait juste que sa souffrance s'arrête", témoigne-t-elle."Je sais que je peux être poursuivie pour non-assistance à personne en danger. Que l'agonie de ma mère serve à faire avancer le débat. Je milite pour la légalisation du suicide assisté", dit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faut-il légaliser le suicide assisté?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faut-il légaliser le suicide assisté?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: