HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   04.12.13 11:54

Fin de vie : confusion et polémique autour du débat public promis par l’Elysée

LE MONDE | 04.12.2013 à 11h16 • Mis à jour le 04.12.2013 à 11h41 | Par Laetitia Clavreul


Un « débat public national » sur la fin de vie, avait souhaité François Hollande en juillet, avant un projet de loi « sans doute à la fin de l'année » pour améliorer la loi Leonetti actuellement en vigueur. Des « états généraux », avait annoncé Jean Claude Ameisen, président du comité consultatif national d'éthique (CCNE), institution qui venait de rendre un avis s'opposant à l'euthanasie et au suicide assisté. La promesse est tenue, la consultation a bien lieu. Mais la méthode intrigue.

Le Monde.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés du Monde.fr. Profitez de tous les articles réservés du Monde.fr en vous abonnant à partir de 1€ / mois | Découvrez l'édition abonnés



Elle consiste, en fait d'états généraux, en une « conférence de citoyens ». Depuis mi-novembre, vingt Français tirés au sort par l'institut de sondages IFOP et représentatifs de « la diversité de la société », ont engagé une réflexion, sur le modèle des jurys citoyens du Nord de l'Europe. Quatre week-ends ont été prévus : deux pour qu'ils auditionnent une douzaine de personnalités sélectionnées par le CCNE, un pour qu'ils en entendent quelques autres qu'ils auront choisies, puis un dernier pour rédiger leur avis, qui sera présenté lundi 16 décembre.

Tout se passe à huis clos, pour permettre une réflexion sans pressions. Les noms des experts n'ont pas été communiqués, même si certains ne cachent pas avoir été entendus, comme le président de l'Assocation pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD), Jean-Luc Romero, la psychologue Marie de Hennezel ou le député UMP Jean Leonetti.

M. LEONETTI FAVORABLE À UNE CONFÉRENCE DE CITOYENS

Les critiques n'ont pas tardé contre une procédure jugée « a minima ». « Ce n'est pas des états généraux comme on les imaginait. La plupart des gens doivent se dire que la montagne a accouché d'une souris », lance Tugdual Derville, délégué général d'Alliance Vita, qui s'est fait connaître par son opposition au mariage pour tous et compte bien se mobiliser en cas de nouvelle loi sur la fin de vie.

La conférence de citoyens, Jean Leonetti y est forcément favorable. C'est lui qui a introduit le procédé en 2009, lors des états généraux de la bioéthique qui s'étaient penchés sur la question des mères porteuses notamment. Mais alors, rappelle-t-il, des réunions dans tout le pays avaient été organisées et un site Internet créé. « Pour faire un débat citoyen, il faut des moyens, et il faut du temps », juge-t-il. Ses reproches vont néanmoins plus à l'Elysée qu'au CCNE.

« Quand on dit qu'on fait quelque chose, il faut le faire jusqu'au bout, sinon cela perd de sa crédibilité. Un avis rendu par vingt personnes sera-t-il reconnu ?, poursuit-il, provocateur – l'avis est consultatif, et non décisionnel. Imaginez qu'il prône de ne pas modifier la loi : alors les pro-euthanasie diront qu'il ne faut pas en tenir compte. »

Le CCNE rétorque qu'il respecte ce qu'a instauré la loi de bioéthique de 2011 – pilotée par M. Leonetti. « Tout projet de réforme sur les problèmes éthiques (…) doit être précédé d'un débat public sous forme d'états généraux », est-il prévu. Ceux-ci doivent être organisés par le CCNE et réunir des « conférences de citoyens ». Mais s'ils se limitent à cela, l'expression « états généraux » prête à confusion.

UN ESPACE DE RÉFLEXION ÉTHIQUE PAR RÉGION


Le CCNE estime en outre que la commission Sicard, nommée par M. Hollande en 2012, ayant déjà organisé des réunions publiques dans plusieurs villes, il n'était pas opportun de renouveler l'exercice. Pour le président du comité, Jean Claude Ameisen, le débat public promis a bien lieu : « Le rapport de la commission Sicard, l'avis du CCNE, la conférence de citoyens et les débats animés par les espaces de réflexion éthique régionaux, c'est l'ensemble de ces démarches qui constituent les états généraux sur la fin de vie », explique-t-il.

En septembre, le comité a invité les espaces de réflexion éthique régionaux à participer au débat. Mais qui connaît ces lieux, destinés aux soignants, chercheurs et patients ? Les premiers ont été créés il y a une quinzaine d'années, et bientôt chaque région devrait en avoir un. Ils touchent pour l'heure surtout le milieu médical.

Si certains ont déjà organisé des débats, d'autres ne se sont pas précipités, craignant de sembler inféodés au CCNE ou de cautionner la démarche de l'Elysée. Certes ils participeront, mais plutôt en 2014. Des réunions à ne pas confondre avec celles qu'organise chaque semaine l'ADMD partout en France, ou celles qu'anime Jean Leonetti… Difficile de s'y retrouver.

La suite des événements aussi interroge. Alors que ni la mission Sicard ni le CCNE n'ont jugé utile une nouvelle loi, les opposants au changement se demandent si l'Elysée ne va pas continuer les consultations tant que les avis rendus ne le satisferont pas. Pour l'heure, l'idée d'un projet de loi reste d'actualité, mais pas avant l'été, après la période électorale. Après ces états généraux, le CCNE, lui, en a prévu d'autres sur la procréation médicalement assistée en 2014. Leurs modalités ne sont pas encore fixées…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   04.12.13 11:58

CITATION =

"Pour l'heure, l'idée d'un projet de loi reste d'actualité, mais pas avant l'été, après la période électorale"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   04.12.13 12:01

Ne rêvons plus,atterrissons ... ...
Ce projet de loi sera une enième révision de la loi Léonetti.
Réagissons dignement en faisant "parler" les urnes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   04.12.13 12:05

Ils se pressent,ces enculés,pour une éventuelle réforme fiscale ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   04.12.13 12:07

C'EST LA FIN DE VIE DU GOUVERNEMENT
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   04.12.13 12:10

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   04.12.13 12:15

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   04.12.13 12:18

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   05.12.13 14:35

c'est vrai qu'ils se foutent du monde
la conférence de presse du 16 decembre 2013 pourrait servir de loi  
quoi ? j'écris n'importe quoi ?
Ou,mais vu comment F.Hollande a traité la question depuis le 6 mai 2012... ...

Les Français attendent la conclusion depuis le 6 mai 2012... ...et dire que le ccne va encore se pencher sur la question en janvier 2014...
Lamentable et indigne !
je sais bien que sans certains pro-vie(à qui je souhaite une vie de souffrances d'enfer),çà irait beaucoup plus vite...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   05.12.13 14:39

Enfin,en fin de vie,on est supposé ralentir
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   08.12.13 13:57

Pourquoi ai-je parlé de conclusion ?
L'introduction a déjà été faite fin dec 2010 début janv 2011
au Sénat et au Parlement
et le développement a eu lieu quand le candidat François Hollande a présenté ses 60 engagements aux Français
Certes,le développement laisse à désirer...avec ce louvoiement de mots et de sens de mots
Mais la plupart des Français savent ce qu'ils veulent pour leur fin de vie,et c'est bien ce qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   08.12.13 18:47

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   12.02.14 14:19


Les médecins disent non à l'euthanasie


Mis à jour : 01-07-2013 22:08
- Créé : 01-07-2013 19:08
SOCIETE – Dans son rapport rendu lundi au président de la République, le Comité consultatif d'éthique, essentiellement composé de médecins, s'oppose à une légalisation de l'euthanasie. Mais ouvre la voie à une amélioration de la loi Léonetti de 2005, avec notamment l'idée de la "sédation profonde".

Un projet de loi est prévu à la fin de l'année.
Un projet de loi est prévu à la fin de l'année. Photo : AFP


Face à l'euthanasie, les médecins font de la résistance. Le président François Hollande, dans sa promesse de campagne n°21, avait promis de légiférer sur le dossier délicat de l'"assistance médicale au suicide", sans toutefois jamais évoquer l'"euthanasie". Et pour cause, le dossier est explosif. Souhaitée par neuf Français sur dix*, selon un sondage réalisé l'an dernier, l'euthanasie n'en est pas moins objet de grande méfiance de la part des médecins. Le dernier rapport du Comité consultatif d'éthique (CCNE) en est une nouvelle preuve.

La majorité des membres recommande en effet de ne pas légaliser l'assistance au suicide ni l'euthanasie, comme c'est par exemple le cas en Suède ou en Belgique. Selon le CCNE, cela pourrait être perçu par les personnes vulnérables comme un "risque d'être victimes d'abandon de soins et de voir abréger leur vie". L'assistance au suicide, c'est pourtant une porte qu'avait ouverte le rapport du professeur Sicard sur la fin de vie rendu à François Hollande en décembre 2012. Un premier avis des médecins, contredit par le CCNE.

Pour l'endormissement jusqu'au décès

Ces derniers préconisent plutôt de retoucher la loi Leonetti de 2005. Celle-ci autorise le "laisser-mourir", à savoir l'arrêt des traitements, à la demande du patient. Le CCNE souhaite aller un peu plus loin. Première étape : le renforcement des "directives anticipées", les demandes rédigées par les patients atteints d'une maladie grave. A l'heure actuelle, la loi ne les considère que comme des "souhaits". Mais le CCNE souhaite les rendre obligatoire pour les médecins.

Une deuxième recommandation porte sur la "sédation profonde". Les membres du comité donnent leur feu vert au droit, pour une personne gravement malade, à être endormie jusqu'au décès. A une condition : qu'elle le demande quand les traitements ont été interrompus à sa demande. Une première.

Un débat "bloqué"

Le rapport a été rendu, mais le débat ne s'arrête pas. "La réflexion sur la fin de la vie n'est pas close" et "doit se poursuivre sous forme de débat public", reconnaît le CCNE. C'est aussi l'avis d'une partie de la classe politique, notamment le groupe écologiste, qui milite de longue date pour une légalisation de l'euthanasie. Dénonçant un comité "très en retard sur la société française", les élus verts ont appelé lundi à ce que "la société toute entière se saisisse du sujet". Ces derniers, comme les associations pro-euthanasie, dénoncent un débat bloqué à la loi Léonetti. "Une loi faite par les médecins et pour les médecins", martèle Jean-Luc Roméro, président de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité.

Car si François Hollande s'est dit d'accord, lundi à "ouvrir le débat", il pourrait bien s'arrêter sur les recommandations du CCNE. C'est d'ailleurs dans l'attente de son avis qu'il avait décidé de repousser une première fois la présentation d'un projet de loi, initialement prévu en juin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   12.02.14 14:26

Les médecins disent " non " à l'euthanasie ?

Eh bien,qu'ils aillent faire un petit tour en Belgique et aux Pays-Bas !

Les médecins français sont donc en train de diviser la France

Les médecins français sont en train de dérouler le tapis rouge au Front National

 attention attention attention attention attention 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   12.02.14 14:46

En fait,les pro-vie et les pro-euthanasie,nous sommes tous en train de dérouler le tapis rouge au FN faute d'un accord à l'amiable
il aurait fallu un référendum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   12.02.14 14:51

Nous allons droit dans le mur si la proposition de loi des écologistes n'est pas acceptée

Le pire,c'est qu'on en est conscient
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   13.02.14 18:03

Ce n'est pas tout
La confusion et la polémique sont dignement entretenues dans un but politique
je viens d'en avoir la preuve..en écoutant les sénateurs débattre sur la fin de vie
Elections,action,réaction...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   14.02.14 15:10

Lu sur le web =

Évidemment. Il est d'ailleurs indispensable que le Conseil d'État revienne sur cette décision. Dans le cas contraire, ce jugement donnerait raison à tous ceux qui combattent la loi Leonetti. Le cas de Vincent Lambert est le point de conjonction entre deux extrémismes. D'un côté, les associations catholiques traditionalistes pro-vie, à l'image de celles qui soutiennent la mère, et de l'autre les organisations souhaitant la légalisation des injections létales. À la création de la loi Leonetti, la volonté du législateur était simple : pas d'acharnement thérapeutique et pas d'injection létale. La réécrire aboutira à la légalisation de ces injections. Ce à quoi je suis totalement opposé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   14.02.14 15:22

FAUX ! des patients ne veulent ni acharnement thérapeutique,ni injection létale,mais un endormissement terminal qui ne dure pas plus de 24 heures...Or la loi Léonetti ne le permet pas...
On dirait qu'on "extrêmise " exprès,pour ne pas avancer sans doute ?
Tout le monde n'est pas catholique traditionnaliste
Tout le monde n'est pas adhérent à l'ADMD
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 19214

MessageSujet: Re: Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE   14.02.14 15:30

CITATION=
"Pas d'acharnement thérapeutique et pas d'injection létale"


Et...pas d'acharnement palliatif SVP !

Une crise cardiaque fatale au lit,la nuit,dans le sommeil ne se commande malheureusement pas
cela résoudrait tous ces problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Fin de vie CONFUSION et POLEMIQUE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: