HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Acharnement sans limites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18607

MessageSujet: Acharnement sans limites   16.12.13 18:50

Euthanasie : «Quelles limites pour l'acharnement thérapeutique ?»



VOTRE AVIS - Après le témoignage poignant de la porte-parole d'EELV, médecins et citoyens débattent à nouveau sur la question épineuse de l'euthanasie. Les commentateurs du Figaro.fr également.

C'est un débat lourd et complexe. Faut-il modifier la loi Leonetti sur l'euthanasie et la fin de vie? Comment accompagner ceux dont les jours sont comptés? La question n'est pas nouvelle mais, alors que le Comité consultatif national d'éthique rend ce lundi les conclusions de la «Conférence citoyenne sur la fin de la vie», un témoignage vient frapper l'opinion. Sandrine Rousseau, porte-parole d'EELV, a révélé le 8 décembre sur son blog le suicide de sa mère, atteinte d'un cancer en phase terminale. L'occasion pour les internautes du Figaro d'exprimer leurs convictions sur la question.
Nombreux sont les commentateurs à exiger tout de go de pouvoir mourir comme ils le souhaitent, «sans dépendre du bon vouloir d'un médecin», comme l'explique Toto tata 5. Titixr résume: «Dans un monde où on vit de plus en plus vieux, il faut donner à ceux qui le veulent la possibilité de mourir en paix. À qui cela nuit-il?», s'interroge-t-il. Pour TOLOSA, le recours à l'euthanasie n'est pas une solution de facilité: «C'est au contraire une preuve d'amour très forte, nécessaire pour mettre un terme à une souffrance indicible. […] Mon beau père est parti sereinement, à l'âge de 92 ans, grâce à un 'mauvais' dosage de morphine». Thomas C. frissonne en imaginant ce qu'il faut répondre à un patient lorsque la loi ne permet pas le suicide assisté: «Écoute, tu dois souffrir parce que légalement, il faut que tu souffres… Il est interdit de faire autrement.» Plusieurs internautes rappellent que d'autres pays ont adopté des textes plus permissifs sur la question de l'euthanasie. Celia13 considère donc que «tout comme en Suisse ou en Belgique, chaque personne devrait mourir dans la dignité».
Il y a pourtant, en France, la loi Leonetti, mais Rodolphe G. juge qu'elle «laisse tellement d'interprétations possibles au personnel soignant que chacun a la possibilité d'agir ou non. À titre d'exemple, quelles sont les limites de l'acharnement thérapeutique?» Arracheur voit bien une alternative: «Les services de soins palliatifs sont efficaces dans 95% des cas. Encore faut-il les fréquenter…» Noelloxx est plus critique sur cette possibilité, et ne voit pas d'un bon oeil «l'administration de produits à base de morphine pour endormir la douleur et en même temps le patient. Cela coûte très cher à la société.» D'après lui, le «recours à l'euthanasie» est préférable. «Cela pourrait notamment permettre d'éviter ces périodes d'arrêt de soins qui durent et s'éternisent, avec tous les inconvénients et les répercussions sur le confort du patient», poursuit Carole.P.
«Que faire si le malade est dans le coma?»
Face à ces appels, proches des arguments de l'association pour le Droit à mourir dans la dignité, plusieurs internautes protestent. La-mira en est certaine: «Nous devons nous battre pour la vie, pas pour la mort!» Pour elle, l'euthanasie n'est pas la solution - cela pourrait même être, plus ou moins consciemment, un moyen de faire disparaître «les personnes d'un certain âge, qui ne veulent pas être un poids pour la famille». Difficile également de savoir si la demande émane bien du patient. Surveillor imagine le pire: «Une personne dépendante, affaiblie mentalement, ne pourrait-elle céder à ses héritiers, soucieux de toucher leur patrimoine plus tôt?»
Qu'importe la loi: BALEINE10, lui, constate que «de nombreux médecins pratiquent l'euthanasie depuis longtemps, en toute conscience et en pleine illégalité». Paute en conclut: «Il serait temps que les législateurs prennent leurs responsabilités sur l'euthanasie: la loi en vigueur est hypocrite et inadaptée.»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Acharnement sans limites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La publicité : sans limites ?
» Association Sans Limites
» La demeure sans limites (saint agrève)
» L'Amour que J'ai pour toi est sans limite.
» Aïcha, une piété et une générosité sans limites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: