HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Conférence des citoyens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Conférence des citoyens   16.12.13 21:40

Euthanasie : si Hollande cède face aux cathos de la Manif Pour Tous, il risque (très) gros
 
Publié le 16-12-2013 à 13h13 - Modifié le 16-12-2013 à 17h30
 
 
Par Bruno Roger-Petit
Chroniqueur politique
 
 
LE PLUS. Un groupe représentatif de 18 citoyens français a rendu, lundi 16 décembre, un avis sur la question de l'euthanasie active et du suicide assisté, jusqu'à présent interdits en France. Pour notre chroniqueur Bruno Roger-Petit, François Hollande ne peut se dérober sur ce sujet. Il va devoir trancher, et surtout ne rien céder à la pression de la Manif pour tous.
Édité par Sébastien Billard 

 
Cette fois, sur la question de la fin de vie, du suicide assisté et de l'euthanasie, François Hollande est face à lui-même. Sur ce dossier tout à la fois sensible et complexe, il va lui falloir faire preuve de ce qui lui a manqué lors du débat sur le mariage gay, puisqu'il se retrouve face aux mêmes adversaires.
 
La publication des conclusions de la "conférence de citoyens", mise sur pied par le comité consultatif national d'éthique, offre en effet l'occasion de constater que l'effrayant lobby minoritaire catho-populiste de fait dit La Manif pour tous, entend peser, une fois de plus, sur un débat national qui mérite mieux que cette pollution politique devenue permanente.
 
De la lutte contre le mariage pour tous à la lutte contre la conquête du droit à choisir sa mort, ils sont encore là. Les mêmes. Ludovine de la Rochère, Tugdual Derville et les autres... Les mêmes à prétendre être en mesure de dicter leur loi à François Hollande, à le faire plier, reculer, céder en menaçant de faire de la rue le même théâtre de débordements anxiogènes et dangereux que lors des manifestations contre le mariage pour tous.
 
Sortir de l'ambiguïté
 
En résumé, les propositions du groupe de citoyens du CCNE sont les suivantes : le droit à la sédation pour tous en fin de vie, le droit au suicide pour toute personne en fin de vie consciente, droit médicalement assisté encadré et réalisé dans environnement médical institutionnalisé et le recours ouvert à l'euthanasie dans des cas très strictement limités, pour les personnes ne pouvant plus donner son consentement.
 
C'est à François Hollande, conformément à ses engagements, de traduire ses conclusions, avec le gouvernement, dans le cadre d'un projet de loi. 
 
Personne ne peut avoir oublié que ce que pense le président de la République de l'instauration du mariage pour tous demeure un mystère. L'an passé, François Hollande a donné le sentiment d'ondoyer, entre ce que voulait la majorité de la gauche et ce que refusait le dernier carré d'une France archéo-catho en voie d'extinction, laissant le processus législatif se dérouler tantôt en évoquant la liberté de conscience pour les maires ou bien recevant, en catimini, mais pas trop, Frigide Barjot à l’Élysée.
 
C'est un peu comme si Mitterrand avait laissé abolir la peine de mort sans jamais rien dire sur le sujet, refusant d'engager sa conscience devant ceux qu'ils l'ont élu. Qu'aurait-on dit alors ?
 
Du coup, Hollande n'a rien gagné dans l'affaire du mariage pour tous. Les opposants lui en veulent encore de son adoption, les partisans ne lui en sont pas gré, préférant célébrer le rôle joué par celle qui a finalement incarné le projet, Christiane Taubira.
 
Par frilosité, il a laissé au placard la possibilité d'élargir la PMA aux couples de même sexe, contribuant encore à décevoir son électorat pour complaire à une frange de l'opinion qui ne lui sera jamais favorable. Parfois, ne pas sortir de l’ambiguïté peut s'effectuer à son détriment.
 
Quelles conclusions retenir du CCNE ?
 
Confronté au dossier de la fin de vie, de l'euthanasie et du suicide assisté, François Hollande pourra-t-il encore se dérober ? Ne pas dire ce qu'il pense ? Ondoyer et dissimuler ? Ne pas s'engager ? Laisser faire les uns et céder aux autres ?
 
Et surtout, sera-t-il encore inquiété, apeuré, voire effrayé par les démonstrations de force des cohortes de la Manif pour tous qui s'apprêtent encore à faire de cette question un combat culturel comme les aime cette partie de la droite, politiquement majoritaire dans son camp, mais raisonnablement minoritaire dans l'opinion ?
 
En vérité, François Hollande va devoir trancher deux questions : que retenir des propositions des conclusions de la conférence des citoyens initiée par le CCNE ? Et qui entendre au sujet de ces mêmes conclusions avant de déboucher sur une issue législative ?
 
Se demander que retenir des conclusions du jour, c'est être confronté l'essence du problème posé par le débat ainsi posé. Une loi peut-elle résoudre à elle seul l'infini champ des situations face à la mort qui vient ? La sienne ? Celle d'autrui ?
 
Certes, les conclusions du jour reflètent ces sondages qui indiquent que les Français, dans une écrasante majorité, sont favorables à ces conclusions. De ce point de vue, le panel Ifop établi pour le compte du CCNE est finalement représentatif...
 
Cela étant, parmi les 92% de Français plus ou moins partisans de l'euthanasie, combien ont été confrontés, déjà, à ce moment où des médecins vous disent, s'agissant d'un parent, "il faut que nous ayons une conversation, il y a une décision que nous devons prendre ensemble...", ce qui revient à dire que l'on va se débattre, dans le cadre de la loi Léonetti de 2005, du destin de l'autre ? Combien savent ce que c'est, à ce moment là, que de sentir tomber sur ses épaules le poids d'une écrasante responsabilité ?
 
Avec qui dialoguer ?
 
Que retenir des conclusions de la conférence des citoyens, c'est ontologiquement se demander avec qui discuter de ce "que retenir ?" Qui entendre ? Qui écouter ?
 
De l'interrogation précédente, une évidence s'impose : ce débat mérite mieux que d'être résumé à un affrontement de militants-slogans sur BFM-TV tout le temps qu'il durera, sous l’œil impuissant et mécontent du président de la République. 
 
On vise ici les porte-paroles de la Manif pour tous, de même que certains militants proches de l'association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) dirigée par Jean-Luc Roméro. Éditer une carte de vœux festive destinée à être envoyée à François Hollande, est-ce vraiment digne du débat, des enjeux et des responsabilités que l'on entend faire peser, un jour, sur bien des épaules ?
 
Compte tenu de la dimension du débat, de la qualité qu'il impose, mais aussi de ce qui relève de la fonction présidentielle, François Hollande doit écouter qui mérite d'être écouté, à l'exclusion de tout autre.
 
Dissipons ici tout malentendu. Demander au président de la République d'écarter les représentants archéo-cathos de la Manif pour tous de son cercle d'échos, ce n'est pas demander l'exclusion de ce même champ des représentants de la religion catholique, ou d'autres encore. Bien au contraire.
 
Écouter ce qu'a à dire Monseigneur Vingt-Trois sur le sujet, ce serait accorder plus de considération à cette partie de l'opinion qu'elle n'en aurait si sa parole était portée les Derville, Boutin, de la Rochère et autres fantômes du catholicisme ultramontain.
 
De même, le président sera bien inspiré, aussi, de ne pas donner le sentiment de n'écouter que l'écho uniforme et réducteur porté par Jean-Luc Roméro et ses supporters. Les méthodes militantes de ces derniers, peut être utiles lors du débat sur le mariage pour tous, à base de happenings, de slogans et autres initiatives publicitaires, ne sont plus à la hauteur de l'enjeu.
 
Il y a sans doute d'autres laïcs à entendre et écouter que les sempiternels arpenteurs de tréteaux médiatiques, bardés d'éléments de langage rabâchés ad nauseam dans cette novlangue socialiste qui pollue le "parler de gauche" moderne.
 
Rattraper le ratage du mariage pour tous
 
Sur ce dossier, enfin, François Hollande va devoir faire de la haute politique, ou pas. L’alternative est simple.
 
D'un côté, le choix du temps court et des accommodements de l'instant. Le président peut reproduire le schéma mis en application lors du mariage pour tous ou de l'affaire Leonarda. Tenter de ménager les uns et les autres, soit mécontenter tout le monde, en enfantant des partisans déçus et des opposants ulcérés.
 
Céder encore, ne serait-ce que d'une virgule, aux hérauts de la Manif pour tous pour éviter des manifestations de rue, ce serait l'acte définitif de ce que François Hollande a abdiqué et n'est plus président de la Ve République.
 
D'un côté, le choix du temps long et de l'entrée dans l'histoire. Sélectionner ses interlocuteurs. Refuser, par principe, d'entendre les porte-voix archéo-cathos de la Manif pour tous, de prendre en considération leurs chantages et menaces, provocations et manifestations.
 
Signifier qu'il y a des idées dépassées, nuisibles et dangereuses portées par des personnes avec lesquelles il n'y a pas lieu d'en débattre. Choisir son camp, et y rester. Assumer son choix, quel qu'il puisse être. Dire ce qu'il pense. Faire ce qu'il dit.
 
L'occasion est unique de rattraper le ratage du mariage pour tous. Être un président socialiste. Enfin.


Dernière édition par PAT le 04.04.17 18:31, édité 3 fois (Raison : suppression de l'image trop grande)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   16.12.13 21:46

Je saisis évidemment le problème.

Il est pire qu'un labyrinthe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   16.12.13 21:56

Alors je reviens à mon obsession pour avoir l'impression de "me sécuriser"=

Revenir à janvier 2011 où la Droite et la Gauche étaient enfin d'accord...

Mais le retour à janvier 2011 signifie peut-être l'échec définitif de F.Fillion ?

On n'en a rien à foutre,franchement !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   17.12.13 11:00

c'est ridicule,tout çà
on joue sur les mots,il s'agit de notre mort,on va l'être,on ne l'est pas encore

mais surtout notre objectif n'est pas notre mort finalement,
mais "assassiner politiquement"( !!! ) ceux qui ne pensent pas comme nous... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   17.12.13 11:08

S'il y a des perdants,il y a des gagnants

On ne veut pas se voir mort

car nous jouons avec notre mort...comme des gamins
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   17.12.13 11:18

C'est la "bataille de la fin de vie"

Et les perdants doivent théoriquement mourir !

     
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   17.12.13 12:30

Ils nous ont assez emm***,les pro-vies,en janvier 2011... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   17.12.13 13:20

ceci dit,on a bien conscience que François Hollande cherche à gagner et/ou à perdre du temps
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   17.12.13 13:26

Un petit zeste de FN aux Municipales lui remettra sans doute les pendules à l'heure ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   17.12.13 13:30

Vous avez échoué,Monsieur le Président de la République
Il aurait fallu faire des référendums pour les questions de société
ou faire voter la loi de janvier 2011 pour la mort dans la dignité
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   20.12.13 9:15

Tous manipulateurs ou tous idiots ?

Tous = au sens très très large ... ...

L'hypocrisie serait de part et d'autre ?

Ou y a-t-il une débilité spécifiquement française ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   20.12.13 11:38

Enfin je me serais bien amusée ici !
mais c'est fini,je ne crois plus personne
même pas l'Eglise
le discours des pro-vie m'en a dégoûté
je pense qu'il n'y aura pas de nouvelle loi
soit F.Hollande n'a jamais voulu légiférer,
soit il en est incapable...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   23.12.13 13:19

Je rappelle pour une enième fois qu'en janvier 2011,la Droite et la Gauche s'étaient mis d'accord sur la légalisation de la mort dans la dignité
Alors je demande aux uns et aux autres de lâcher du lest
pour qu'une nouvelle petite loi LMD "laissez-nous mourir dans la dignité"
puisse voir le jour fin janvier 2014
Passons de l'incohérence à la cohérence enfin..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18596

MessageSujet: Re: Conférence des citoyens   24.12.13 15:40

Politique RIDICULE,
Politique LAMENTABLE,
Politique INDIGNE,INDIGNE,INDIGNE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Conférence des citoyens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Devenons citoyens des Cieux !
» Révolution française tome 2 - Aux armes citoyens !
» L'état doit-il rechercher le progrès moral pour ses citoyens ?
» Décisions nationales : ne donner la parole (et le droit de vote) qu'aux citoyens informés : pour ou contre ?
» Annuaire des réservistes citoyens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: