HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Euthanasie,l'ultime tabou..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18944

MessageSujet: Euthanasie,l'ultime tabou..   17.12.13 11:50

Euthanasie : l'ultime tabou

Par Jean-Michel Helvig
Publié à 06h00
Mise à jour : 07h02
Voilà une réforme que l'immense majorité des Français réclament, mais aujourd'hui en suspens du fait de puissants lobbys occultes, religieux ou médicaux, et sans doute aussi d'ultimes hésitations face à un tabou séculaire. L'euthanasie est un mot qui brutalise encore les esprits, et pas seulement les plus conservateurs. Bien avant que François Hollande en fasse une de ses propositions de campagne, l'opinion avait basculé dans le sens d'une reconnaissance du droit de chacun à mourir quand la maladie inflige des souffrances insoutenables.
La loi Leonetti de 2005 a contourné l'interdit en reconnaissant aux équipes médicales, en accord avec les proches du malade, la faculté de ne pas se livrer à "une obstination déraisonnable" quand la fin est inéluctable. Il est prescrit alors d'arrêter les traitements et de passer aux soins palliatifs. Mais les personnels médicaux concernés, parfois mal formés et équipés pour cela, sinon eux-mêmes rétifs, demeurent dans une situation juridiquement risquée, tandis que devant leurs proches effondrés, les malades peuvent souffrir encore plus le martyre, privés des traitements antérieurs.

Va-t-on enfin en terminer avec ce maquis réglementaire qui, certes, vise à éviter certains abus "intéressés", mais aussi à masquer une hypocrisie fondamentale ? C'est le bon sens, d'aller plus loin, ce bon sens que l'on qualifie par habitude de "populaire" et dont a été l'expression, hier, un panel de citoyens mis en place par le Comité consultatif national d'éthique à la demande du président de la République. Que disent ces "citoyens" tirés au sort sur des échantillons représentatifs de la population ? Ils estiment justifié que l'on reconnaisse enfin le droit légitime au "suicide" médicalement assisté pour les personnes souffrant d'une "pathologie irréversible". Mais quid des malades privés de leur libre-arbitre ? Les "panelistes" n'osent pas aller jusqu'à préconiser d'inscrire l'euthanasie dans la loi mais ils suggèrent une "exception d'euthanasie" pour certains cas, souhaitant ainsi que l'on autorise la sédation "en phase terminale".
Au final, si leurs suggestions étaient suivies d'effet législatif - ce qui serait déjà un progrès -, qu'est-ce qui nous séparerait encore de la reconnaissance pure et simple de l'euthanasie ? Bien de peu de chose. C'est à François Hollande d'engager ce combat courageux qu'attendent - et qu'attendront de plus en plus - des familles désespérées. Ce serait une de ces grandes réformes de société qui, à l'instar du droit à l'avortement ou de l'abolition de la peine de mort, s'attachent pour l'Histoire au nom de quelques rares présidents de la République.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Euthanasie,l'ultime tabou..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: