HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Réflexions de Jean Léonetti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   17.03.17 21:30

Intéressant, tout ceci. Mais si je peux aller en Suisse ou si je veux me jeter par la fenêtre, je devrais maintenant dans mon pays avoir le choix. Certes votre loi est une généralité pour la norme, et pour les cas particuliers, on peut compter sur une réflexion collégiale pleine de bon sens et d'humanité.
Ceci aurait dû être inscrit dans votre loi et cela ne l'est pas, voilà le problème N°1.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   17.03.17 21:36

Suis-je plus digne ou moins digne étant un cas particulier ???

clin1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   19.03.17 14:36

si je suis têtue, vous êtes intellectuellement assez constipé
un point en commun ???
Je ne digère vraiment pas l'échec de la loi de janvier 2011 car çà aurait réglé les problèmes
Les candidats à la présidentielle peuvent promettre ce qu'ils veulent,
je ne crois plus personne
quelque part, vous m'avez tuée ! ! !
réfléchissez à cela, au fait que vous pouvez " tuer " plein de gens !
C'est le problème N°2 !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   19.03.17 15:02

Vous n'êtes qu'un pauvre cardiologue, incapable de comprendre ce qui se passe dans la cervelle des patients boulimiques et anorexiques depuis le 22 avril 2005
ah oui, votre loi est une généralité pour la norme en fin de vie
mais il aurait fallu l'écrire et le dire, vous avez simplement péché par omission ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   24.03.17 9:25

Fin de vie : Jean Leonetti appelle le prochain président à faire «appliquer la loi»

SociétéLoi LeonettiFin de vieDignitéJean Leonettimorteuthanasie

Fin de vie : Jean Leonetti appelle le prochain président à faire «appliquer la loi»

>Société|C.M.|24 mars 2017, 7h28|

Jean Leonetti est membre des Républicains, maire d'Antibes depuis 1995 et député des Alpes-Maritimes depuis 1997.
(HUMBERTO DE OLIVEIRA/LE PARISIEN)

C.M.

SociétéLoi LeonettiFin de vieDignitéJean Leonettimort

Entretien avec Jean Leonetti, auteur de la loi de 2005 et coauteur de celle de 2016.


Deux lois sur la fin de vie portent son nom. Député les Républicains, Jean Leonetti est à l'origine de la loi de 2005 et coauteur de celle de 2016. Adoptée à l'issue d'un long processus entamé en 2012, cette dernière ne constitue ni l'avancée décisive espérée par les partisans d'un «droit à mourir» ni le statu quo défendu par les pro-vie.

A l'occasion de la campagne, on reparle de la fin de vie alors que la loi, censée clore le débat, est à peine votée...

Jean Leonetti : C'est un débat éternel, comme l'humain. Le débat de la mort volontaire taraude l'homme depuis toujours, et ce malgré une loi consensuelle. Quand on fait une loi, on s'appuie sur des principes. Et il en est un universel qui est le droit à la vie. C'est pour cette raison, comme Badinter, que je continue à défendre l'idée que donner la mort à une personne, même à sa demande, constitue une franche rupture de fraternité et de solidarité. Ce n'est pas parce que les gens le demandent que l'ont doit obligatoirement répondre à leurs attentes.

> A LIRE AUSSI : euthanasie : elle veut mourir et en appelle aux candidats

Des pays ont pourtant légalisé l'aide active à mourir.

Au fond, c'est un conflit de valeurs. Il existe deux grandes valeurs qui tournent dans ce monde. Celle de la liberté de la personne qui dit : «C'est moi qui choisis» et, en face, celle de fragilité, de vulnérabilité, qui appelle la solidarité et qui dit : «Nous te protégeons.» Ce n'est pas anodin si des pays, comme les Pays-Bas, ont légalisé la prostitution, les drogues et l'euthanasie. Les curseurs qui y sont posés servent plus la liberté individuelle que la solidarité collective.

Avec la mise sous sédation et l'arrêt des traitements, Anne Bert estime qu'on laisse les patients mourir de faim et de soif...

C'est un argument qui est développé par les deux camps. L'Alliance Vita, et tous ceux qui considèrent que nous sommes allés trop loin, qui défend la vie à tout prix et donc l'acharnement thérapeutique, et, de l'autre côté, les pro-euthanasie qui préfèrent une mort brutale qu'une mort progressive. Alors, je vais le répéter : lorsqu'on dort, on n'a ni faim ni soif. Cet argument ne repose sur aucune réalité médicale.

> A LIRE AUSSI : fin de vie : 80 % des Français se disent favorables à l'euthanasie

Des candidats ont pris position pour l'euthanasie, qu'en pensez-vous ?

La seule chose que j'ai à dire au prochain président est qu'il fasse appliquer la loi qui existe. Que partout en France le droit à un accompagnement palliatif soit appliqué, qu'on ne vous abandonne pas, qu'on ne vous laisse pas souffrir et qu'on ne vous impose pas d'acharnement thérapeutique. Si on respectait déjà ces principes essentiels, on ferait un immense progrès et des gens ne partiraient pas à l'étranger. Même si le phénomène touche très peu de personnes.

> A LIRE AUSSI : fin de vie : «Parlons-en», une campagne sur les directives anticipées

La loi de 2016 a-t-elle déjà eu des répercussions ?

Des gens viennent vers moi et me parlent de la mort de leur proche qui s'est déroulée de façon sereine et apaisée et m'en remercient.

Ce que dit la loi :

En France :

La loi Claeys-Leonetti, entrée en application en août 2016, prévoit la possibilité pour une personne en fin de vie de demander une «sédation profonde et continue jusqu'à son décès» et non pas une piqûre qui conduit immédiatement à la mort comme pour l'euthanasie. Cette sédation n'est possible qu'en cas de maladie incurable, de pronostic vital engagé à court terme, de résistance aux traitements antidouleur... Les majeurs peuvent rédiger des «directives anticipées», faisant part de leur volonté de refuser les traitements mais aussi, à l'inverse, de leur volonté de les poursuivre.

Le Parisien

Sur le même sujet

> Marseille : la vie de Marwa suspendue à une décision de justice
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   24.03.17 12:44

Désolée, mais quand je pense à tout le temps qu'il me faut pour piger l'informatique comme pour manier ma souris pour naviguer, je N'ai PAS le temps pour mourir
mais vous êtes incapable de comprendre les cas particuliers
je suis un cas particulier au niveau de la fiscalité depuis des décennies
je ne vois pas pourquoi les situations particulières ne seraient pas considérées en fin de vie.
Il aurait fallu ouvrir une brèche en écrivant noir sur blanc la possibilité d'une exception d'euthanasie et de suicide assisté, ceci en 2003
c'est le problème n°3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   24.03.17 12:53

je sais que je me répète dans mes posts
mais au point où on en est, je n'en ai rien à foutre !
j'ai lu que F.H. était en fin de vie politique
F.H. serait-il capable de se suicider ? car il faut une certaine volonté pour passer à l'acte.
Vous, je vous imagine très bien vous suicidant...réellement. La méthode ? injection de chlorure de potassium ou autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   24.03.17 16:17

Je vous en veux à mort, Mr Léonetti !
Depuis 2011, depuis cet échec d'une loi sur le droit de mourir dans la dignité, j'ai réduit mes médocs ou je n'ai pas pris des cps par rapport à une spécialité médicale, jugeant que dans mon cas çà faisait partie de l'obstination thérapeutique déraisonnable
j'ai fonctionné ainsi sans problème jusqu'à fin dec 2015
mais maintenant je ne suis pas bien du tout, j'ai repris ce que j'avais arrêté, mais...
le 6 mai 2012, j'avais cru à un changement possible à propos de la fin de vie, en même temps j'espère toujours un arrêt cardio-respiratoire
j'en ai plus que raz le bol des pro-vie cathos
ce n'est même plus de la haine, c'est une indifférence méprisante
oui, F.H. peut se suicider, je ne réagirais même pas !
il arrive un moment où çà devient lassant, juste lassant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   24.03.17 16:44

Après tout, un simple aller en Belgique par TGV, çà ne doit pas être compliqué
mais j'attends les résultats de l'élection présidentielle en mai 2017 pour mourir de rire avant de mourir vraiment ! faut surtout pas rater çà...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   27.03.17 14:56

Tout de même, Mr Léonetti, vous vous octroyez le droit de rappeler au Gouvernement de faire appliquer votre loi
mais pourquoi elle n'est pas appliquée ? depuis 2005, çà fait un certain temps tout de même...
Dommage, on n'entend pas souvent votre collègue socialiste, co-auteur de la dernière " révision".
Bizarre aussi
En principe, je devrais rentrer ds le cadre de la nouvelle loi puisqu'on s'est acharné sur moi à ma naissance ( acharnement obstinément déraisonnable si je devais naître aujourd'hui ??? )
La cerise sur le gâteau, je ne maîtrise pas du tout le rythme de mon vieillissement
je vieillis plus vite que vous probablement...
AYOYE


Dernière édition par Admin le 28.03.17 12:48, édité 1 fois (Raison : le vieillissement ne justifie pas les fautes d'orthographe)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   27.03.17 15:27

j'accepterais bien la sédation profonde continue rien que pour fuir des détails, ce ne sont que des détails qui deviennent une petite montagne car la liste est vraiment longue
mais en passant des coups de fil, soit la SPC est réservée aux derniers instants des mourants, soit les victimes de l'acharnement thérapeutique déraisonnable peuvent en bénéficier, soit elle est faite pour les malades incurables
IL FAUDRAIT SAVOIR !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   28.03.17 13:10

il n'y a pas longtemps, j'ai eu un rv avec un cardiologue, histoire de faire le point sur mon système cardio-vasculaire. Je lui ai dit que c'était inutile de me supprimer le sel, je suis une pauvre handicapée moteur de naissance et donc on doit me laisser quelques petits plaisirs tout bêtes de la vie, même si ce n'est pas bon pour ma santé. Cela l'a amusé !
Tout à l'heure j'ai mangé bien salé et c'était bon ! j'aime varier ce que je mange, passer du salé au sucré, juste des petites quantités parce que mon système digestif a quelques ennuis. T.A. élevée ou basse, je m'en foutais royalement, l'essentiel, c'est que c'était bon ! on se dit alors qu'on aime la vie ! et c'est cela qui est important, pas la santé ! ni la légalisation de la fin de vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   28.03.17 13:51

Toutefois l'horizon se rétrécit alors on attache de l'importance à ces petites choses parce qu'on ne peut pas faire autrement
quand j'étais jeune, j'avalais les repas sans presque mâcher par manque de temps puis je me droguais au Microlax. Je portais des colis sans penser à mes articulations, je faisais parfois de longues marches, j'utilisais mon corps à fond la caisse presque sans envisager les conséquences à long terme.
où je veux en venir ? je ne sais pas trop
qu'on ait peur ou pas de la mort, on a tous et toutes l'idée de la mort à la fois lointaine et rapide.
La vie est longue.
Le paradis, l'enfer, ou la réincarnation, ce sera encore plus long
Donc la mort ( qui est par définition un passage ) devrait être rapide
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   10.04.17 15:34

s'il faut avoir très mal pour pouvoir demander la mort... je serais déjà morte ! ! !
c'est quoi, une immense douleur ??? n'ayant jamais été brûlée ni au 1er ni au 3e degré...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   10.04.17 16:08

tout à l'heure je cherchais ce sujet en vain, me rappelant que c'était un post-it transformé il n'y a pas longtemps en sujet normal
je ne le trouvais pas et çà m'énervait ( alors j'ai utilisé le bouton recherche )
soit forumactif l'avait supprimé par erreur, soit je commence à perdre la tête
Grand Dieu ! si je perds la tête avant de mourir, je suis foutue...
Non seulement je ne pourrai plus demander une aide active à mourir, mais aussi je n'aurai pas conscience de ma mort quand elle arrivera.
Les uns ne veulent pas devenir handicapés avant leur mort, les autres ne veulent pas perdre la tête..
la mort à venir n'est pas la mort vécue
difficile de vivre sa mort, on vit celle des autres ( enfin en général, car soi-même on peut avoir frôlé la mort )
mais tout de même, s'endormir le soir pour ne plus se réveiller le lendemain matin, çà arrive à des gens qui n'ont rien demandé ou qui l'ont souhaité. Mort naturelle non vécue puisqu'on dort.
Promettre une loi sur la mort pour faire marche arrière, voilà une autre forme de mort.

Certains assassins ne seront jamais punis.... ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   13.04.17 13:30

Premier article d'une loi de Manuel VALLS en 2009 sur le DROIT DE MOURIR DANS LA DIGNITE:
"toute personne majeure en phase avancée ou terminale d'une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander dans des conditions précises et strictes à bénéficier d'une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité" (proposition 21).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   13.04.17 13:52

je peux toujours et encore ouvrir une fenêtre, prendre une chaise, monter dessus pour basculer dehors, ce qui règlerait en gros les problèmes de ma fin de vie.
Je ne le fais pas. Pourquoi donc ?
Soit je me rate ( non seulement j'emmerde tout le monde mais ma situation médicale sera catastrophique ), soit ce saut sera le saut final de l'autre côté.
Une fois de l'autre côté ( néant, réincarnation, paradis, enfer, patati patata ), je ne pourrai plus revenir en arrière.
Mais si je me rate, je ne pourrai plus revenir en arrière puisque j'aurai des séquelles.
Mais si je ne fais rien, je ne peux pas non plus revenir en arrière, étant esclave du vieillissement naturel
Et une fois dans la Sédation Profonde Continue SPC , le retour en arrière est aussi impossible.

Le problème est de faire du surplace continuel par peur de revenir en arrière pour aller en avant
( ce qui se passe en bagnole ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   23.04.17 12:34

Monsieur Léonetti, vous êtes simplement con car vous êtes incapable de comprendre que l'idée de la mort puisse faire vivre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   25.04.17 14:19

vivre dignement avant de mourir dans la dignité
Qu'avez-vous fait, Mr Léonetti ?
Avez-vous l'habitude des bilans ? des examens de conscience ?
Etes-vous vous-même ou êtes-vous votre personnage ?
Les actualités politiques, c'est bien fait pour vous.. on en jouit ! on se réjouit...
vous allez disparaître de la scène publique
vous savez parfaitement que l'euthanasie et le S.A. seront légalisés un jour
On vous reprochera d'avoir reculé hypocritement
votre parti politique est foutu de toute façon
fallait pas jouer les hypocrites idiots...en utilisant notre mort !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   21.05.17 10:39

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   21.05.17 10:59

"la qualité de la vie prime sur la durée de la vie".
Est-il nécessaire d'imposer une sédation profonde continue terminale de plusieurs heures, plusieurs jours, plusieurs nuits ?
je fais un blocage depuis longtemps. Lors d'une anesthésie générale, on surveille les constantes biologiques. Il suffirait de faire une anesthésie générale sans surveillance de ces constantes biologiques et surtout sans aucun soin ?
Un laisser mourir sans accompagnement serait plus rapide qu'un laisser mourir avec accompagnement ?
La mort ne m'effraie pas si elle est rapide. La durée de la mort m'obsède.
Mes connaissances en biologie sont pauvres.
Moins on en dit et plus on imagine, et plus l'angoisse monte.
Ce n'est pas facile de planifier quand chaque situation est différente
Si, la dernière chimiothérapie est nécessaire si elle accélère la mort
Qu'est-ce qui est le plus rentable ? une injection de chlorure de potassium avec ou sans légère sédation, ou une soi-disante anesthésie générale de plusieurs heures, plusieurs jours, plusieurs nuits, plusieurs semaines ?????
Si l'injection de chlorure de potassium peut choquer, la mort lente par dénutrition et déshydratation est tout aussi choquante, d'autant plus qu'elle dure. Sauf erreur de ma part, en fin de vie on n'a naturellement ni soif ni faim. Ni le besoin, ni l'envie. C'est biologique, les reins ne fonctionnant plus par manque d'apport en eau et sels minéraux, le cœur s'arrête automatiquement. Sauf qu'on ne connaît ni la durée de cette agonie, ni l'instant de cette mort. Et vous dîtes que la qualité de la vie prime sur la durée de la vie ?
Mais si le mourant veut s'en aller de l'autre côté vite fait, bien fait, qu'on le laisse partir, que diable !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   22.05.17 20:59

Antibes, une belle ville sous le soleil
est-ce qu'un ancien président a rendu visite à Monsieur le Maire à propos d'un fait récent et triste ?
Non-dit ou le fruit de mon imagination ???
la sédation profonde continue terminale aurait duré seulement une nuit environ
comme c'est bizarre et étrange !
Liberté, Egalité, Fraternité ?
si je réussis mon saut par la fenêtre, cela peut durer seulement quelques minutes ! ! ! ! !

DANCE

Manipulation.. ce mourant a dû probablement attendre après le 7 mai 2017
tandis qu'une grande partie des citoyens français a attendu cinq années et pour rien en plus ! si ce n'est pas indigne et ignoble !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   26.05.17 22:05

Je veux exister et pouvoir m'échapper en même temps sinon j'étouffe, je deviens très anxieuse, physiquement je continue à respirer mais j'ai cette sensation indescriptible de manquer d'air et tous les kiné qui m'ont fait faire l'exercice classique inspiration-expiration m'ont emmerdée royalement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   26.05.17 22:14

ai-je le droit d'être ambiguë ? oui, car nous le sommes tous, cela fait partie de la nature humaine .
Mais alors, çà ne veut rien dire, le droit au choix à propos de la mort !

AYOYE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   30.05.17 11:58

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   30.05.17 13:14

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   30.05.17 13:23

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   03.06.17 16:36

"je ne t'abandonnerai pas"...
Mais justement, ne suis-je pas libre de désirer que Mr Léonetti m'abandonne ?
M'imposer une sédation profonde continue sans bouffe ni flotte, tout en hydratant mes lèvres...chaque heure, toutes les heures, jour et nuit...
Heureux les flingués du Bataclan !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   19.06.17 20:48

c'est vrai qu'en vieillissant on n'a pas soif, mais on n'en meurt pas puisqu'il n'y a pas de manque,
enfin on n'en meurt pas subitement
la morte subite du nouveau-né existe bel et bien
la mort subite de l'adulte existe bel et bien
pourquoi les mourants otages de votre loi n'auraient pas droit à une mort subite
puisque de toute façon ils ne peuvent que mourir
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   19.06.17 20:57

pourquoi continuer à vivre puisque de toute façon je vais mourir ?
je vis pour me poser cette question
mais sous sédation profonde continue, je ne pourrai plus me la poser
alors pourquoi la SPC ?
et pourquoi imposer cette SPC à tout le monde ?
au nom de quoi ? çà n'a pas de sens
alors que l'idée de la mort que je me fais actuellement a un sens puisque c'est mon idée
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   19.06.17 21:12

pourquoi je n'aurais pas le droit à vivre le vécu de mon idée de ma mort ?

AU NOM DE QUOI ?

si toute ma vie, j'ai cette idée ( une mort un peu douce et très rapide ), qu'on me laisse à la fin de ma vie avoir ce vécu

c'est logique, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   25.06.17 21:25

mais enfin avez-vous songé un instant que si M.L.P. avait été au pouvoir ( ou pire, sa nièce, Marion Maréchal Le Pen ), il n'y aurait plus de loi Léonetti ?
de même pour la loi avortée fin janvier 2011
si on l'avait votée, on n'en serait pas à ce stade.
Mais enfin en France, qui voudra revenir sur l'ivg ?
quand on crève, on ne peut qu'aller de l'avant. Retour en arrière impossible.
alors faisons une loi à multiples options, que diable !
Elle existe chez nos voisins...
si vous êtes choqué par la dérive euthanasique belge, on est choqué par la dérive suicidaire des personnes âgées en France ( et s'il y a des suicides réussis et / ou ratés, il y a aussi de très longs suicides qui durent des mois et des années chez les personnes âgées dans le but de ne pas terminer sa vie à l'hôpital, entre les mains de vos confrères ). Mieux vaut pourrir chez soi que d'être dans la situation de V.L. On n'emmerde personne et personne vous emmerde !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   25.06.17 21:46

Si une légalisation du suicide assisté peut être une incitation au suicide,
la loi du 22 avril 2005 est une incitation à se laisser mourir, sans traitement ni soins.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   25.06.17 23:35

ceci dit, la vie est un non-dit ( j'en sais quelque chose à des niveaux différents ), l'au-delà est forcément un non-dit, pourquoi donc la mort serait-elle dite, écrite, anticipée, programmée et vécue ? (hihihi ! on peut se poser la question du point de vue technico-médical ! ! ! ). Pourquoi le présent de la mort échapperait au non-dit puisque par définition il s'agit de la mort ?
Mais si tout au long de ma vie je peux mourir la nuit, au lit, dans le sommeil, pourquoi cela me serait interdit à l'hôpital ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   27.06.17 21:29

se laisser mourir, ok, mais sans vos soins.
Le fait que vous imposez un laissez mourir avec des soins, çà me choque
ces soins servent-ils à soigner votre mauvaise conscience ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   28.06.17 20:48

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   28.06.17 21:04

Je vous ai anticipé ! ! !
Pendant l'été 2003, j'étais à Paris ( sans internet que j'ai eu seulement en 2008 ). J'avais la radio, la tv, mes stocks de glace et de boisson et je vivais chez moi à poil les stores baissés.
Je me suis posée une question, pourquoi tous ces vieux et ces vieilles aux urgences, qu'on les laisse crever puisque de toute façon ils vont crever ( effectivement il y a eu pas mal de décès pendant cette période)
mes excuses si je choque les lecteurs
Beaucoup plus tard, j'ai expérimenté volontairement le jeûne absolu, bouffe et flotte, pendant 2 jours et 2 nuits environ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   28.06.17 21:19

Vous auriez dit je ne sais plus où que le patient n'est pas libre à l'hôpital.
On est libre de faire semblant de prendre une gélule, de la mettre sous le matelas pour pouvoir doubler la dose après pour mieux dormir
on est libre d'exagérer une douleur ou un tremblement ou d'essayer au contraire de masquer...
c'est facile
c'est vous qui croyez qu'on n'est pas libre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   28.06.17 22:07

bien évidemment pour pouvoir jouer la comédie comme ci-dessus, faut pas être trop mourant je suppose
suis-je libre dans la vie? je n'ai pas pu regarder mon programme à la télé car il a  été remplacé par du sport et mes oreilles viennent de supporter le boucan ultra violent d'une moto qui a sans doute été fait exprès. Alors qu'on laisse un espace de liberté au mourant qui est un hors la loi de par sa situation de mourant. Un vrai espace de liberté et non pas une fausse liberté gérée par le palliativisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   28.06.17 22:21

Vous dîtes dans la vidéo qu'en France on meurt ainsi, mal, parce que notre médecine est ainsi
MAIS QU'AVEZ-VOUS FAIT DEPUIS LE 22 AVRIL 2005 pour que cela change ?
Tout ce que vous êtes capable de faire, c'est de vous opposer bêtement et hypocritement à des nouvelles propositions de loi octroyant aux citoyens un droit au choix sur le moment et la manière de leur mort
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   07.07.17 19:04

Facile, de jouer avec l'idée de la mort, pour oublier, pour fuir
Facile aussi, de jouer avec les mots de la mort, dans un but électoral.

Qu'est-ce qui est le plus moralement condamnable ?

On peut comprendre que c'est dans l'intérêt de l'auteur d'une loi que sa loi ait 15 ou 10 ans d'existence au lieu de 5 ans.
On comprend que l'auteur d'une loi ne veuille pas ou ne puisse pas assister à la mise à mort de sa loi, anticipation symbolique de sa propre mort.
On comprend seulement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   07.07.17 19:16

Facile aussi, de jouer avec les mots de la mort, dans un but électoral.

ce qui est valable pour les autres, lâches et hypocrites, les autres à qui on souhaite la pire des fins de vie et la pire des morts !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   07.07.17 19:56

Mr Léonetti, êtes-vous autiste ?????????

Faut-il vous souhaiter un AVC pour vous faire comprendre ce que vous ne voulez pas comprendre ?

Scientifiquement vous savez mieux que moi les causes et les conséquences d'un AVC

Vous avez aussi au fond d'un tiroir un flingue ou un flacon de chlorure de potassium au cas où...

Ce que la plupart de vos concitoyens n'a pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   07.07.17 20:46

ah au fait,
vous imposez aux femmes non ménopausées d'avoir leurs règles pendant la sédation profonde continue avec les conséquences que cela implique
vous me diriez que la situation se présente en cas d'Etat Végétatif Chronique et donc qu'elle est gérée par le personnel médical, que les règles sont temporaires à l'inverse de l'urine et des selles.
Et vive votre conception de la dignité !
à moins que le médecin que vous êtes pense que sans bouffe ni flotte, il n'y a plus ni urine, ni selles, ni règles... ??? ... si oui, ce processus se fait sur une longue durée et on revient à l'éternel problème, la durée de la fin de vie, la durée de l'agonie, et la durée de la mort que vous imposez à vos concitoyens.
On ne peut que remercier les toubibs hors-la-loi pratiquant des euthanasies clandestines..derrière le dos des patients et des proches.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   07.07.17 21:46

j'ai entendu des échos à propos des infirmières masturbant le zizi des patients âgés, les infirmiers peuvent faire de même ( sinon plus ) avec les patientes
il faut le dire, l'entendre, l'écrire, le lire, ce n'est sans doute pas une généralité, mais çà peut arriver.
Et c'est peut-être pour cette raison qu'on défendrait votre loi ?
Je souhaite que cette question soit posée tout simplement
On peut faire ce qu'on veut pendant une sédation profonde continue terminale de quelques jours et quelques nuits.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   08.07.17 20:51

j'ai mal physiquement
j'ai envie de tuer
et j'ai envie de me tuer.
C'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   10.07.17 22:12

Grand Dieu ! mes écrits ne sont pas tristes et je ne me souviens plus de la localisation précise de ma douleur ( si elle était précise ). Handicap moteur et douleur sont inséparables. Vieillesse et douleur aussi. Si on apprend à vivre avec, on  n'accepte pas ce fait...Pianoter quelques mots soulage. On fait ce qu'on peut et comme on peut. Qui voulais-je tuer ? je ne me le rappelle plus. Quant à moi, à chaque fois que quelqu'un meurt, je me pose la question : pourquoi lui ou elle et pas moi ? à quand mon tour ? pensée presque mécanique et automatique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   15.07.17 23:20

Nice n'est pas loin d'Antibes. Cela vous a fait réfléchir ? même pas ! je me souviens avoir écrit tout au début de ce fil  que je préfère mourir écrasée par un camion plutôt que de mourir selon votre idéologie.
Je n'ai jamais été sous un camion. Par contre, le long sommeil artificiel, je connais.Quant au jeûne, je l'ai expérimenté plusieurs fois à des époques différentes, pour des raisons différentes et dans des modalités différentes...Les gens qui mélangent alcool et médocs, je connais. Les gens qui rêvent ou qui parlent de sexe en fin de vie aussi. J'ai peu d'expériences en la matière. J'ai des souvenirs de mourants étranges, bizarres. Cela ne me dit rien de vivre leur vécu. Je suis exigente ? oh çà oui ! comment une handicapée moteur cérébrale peut-elle se permettre d'exiger ? vu son état, elle est " rien ". Et bien le rien que je suis vous dit " merde " !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   15.07.17 23:28

2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
vous, toujours vous, encore vous
foutez-nous la paix
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18868

MessageSujet: Re: Réflexions de Jean Léonetti   16.07.17 22:29

je suis foutue, je me trompe encore de jour et d'heure, aurais-je droit à un droit de mourir dans la dignité s'il est légalisé un jour ?
il vaut mieux se suicider soi-même plutôt que d'être pîqué par un médecin !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Réflexions de Jean Léonetti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: