HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Lois sociétales en Europe..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Lois sociétales en Europe..   23.12.13 14:38

ESPAGNE. Vers une loi limitant fortement l'avortement


Publié le 20-12-2013 à 16h28

Le Nouvel Observateur avec AFP


Cette loi doit annuler celle de 2010 qui autorisait l'IVG jusqu'à 14 semaines de grossesse. Les féministes et la gauche espagnole dénoncent un "retour en arrière de 30 ans".

Des femmes protestent devant les locaux du Parti Populaire espagnol contre l'adoption d'un projet de loi limitant fortement l'avortement, vendredi 20 décembre 2013 (AFP PHOTO / DANI POZO)
Des femmes protestent devant les locaux du Parti Populaire espagnol contre l'adoption d'un projet de loi limitant fortement l'avortement, vendredi 20 décembre 2013 (AFP PHOTO / DANI POZO)

Le gouvernement conservateur espagnol a adopté, vendredi 20 décembre, un projet de loi limitant fortement l'avortement et revenant à un système similaire à celui de 1985, en dépit de l'opposition des féministes et de la gauche.

Cette future loi, qui devrait être approuvée au Parlement où le Parti populaire détient la majorité absolue, annule une loi de l'ex-gouvernement socialiste de 2010 qui autorisait l'avortement jusqu'à 14 semaines et jusqu'à 22 semaines en cas de malformation du foetus.

Elle fixe "deux conditions pour autoriser l'avortement : la première, que celui-ci soit nécessaire en raison d'un grave danger pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme, et la deuxième, que la grossesse soit une conséquence d'un délit contre la liberté ou l'intégrité sexuelle de la femme", a expliqué le ministre de la Justice, Alberto Ruiz-Gallardon, à l'issue du Conseil des ministres.

En dehors de ces conditions, il ne sera pas possible d'avorter, selon ce texte qui impose aussi une autorisation parentale pour les mineures.

"Retour en arrière de 30 ans"

Le gouvernement de droite revient donc, dans les grandes lignes, à la loi de 1985, même s'il ne fait plus de l'avortement un crime passible de prison.

Promesse de campagne en 2011 du chef conservateur espagnol Mariano Rajoy mais retardé depuis, ce projet de loi a d'ores et déjà été dénoncé par les féministes et la gauche qui dénoncent un "retour en arrière de 30 ans".

Plusieurs députées de gauche ont ainsi signé mardi un "pacte pour le droit à l'interruption volontaire de grossesse" émanant d'un collectif de 200 associations de femmes, appelant les députées du PP à les rejoindre.

Avorter à l'étranger

Le président de la Fédération du planning familial, Luis Enrique Sanchez, a lui affirmé que la future loi pourrait signifier "un retour en arrière à la situation des années 1980, avec des femmes espagnoles qui vont en France ou en Angleterre" pour avorter lorsqu'elles en ont les moyens.

La quasi-totalité des pays d'Europe autorisent l'avortement. Un total de 118.359 IVG ont été enregistrées en Espagne en 2011, après 113.031 en 2010.

Selon une étude de l'institut Metroscopia publiée en mai dans le journal "El Pais", considéré à gauche, 46% des Espagnols sont favorables au maintien de la loi de 2010 contre 41% en faveur de la limitation de l'avortement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Lois sociétales en Europe..   23.12.13 14:39

La réaction de Najat Vallaud-Belkacem ne passe pas inaperçue

La ministre des droits des femmes et porte-parole du gouvernement français a fait couler de l'encre en Espagne, après avoir qualifié le projet de réforme de l'avortement de « recul ». « C'est terrible de voir qu'un pays comme l'Espagne, qui ces dernières années était devenu un petit peu la référence en particulier pour ceux qui se battent contre les violences faites aux femmes (...), puisse s'apprêter peut-être à connaître un recul en matière du droit à disposer de son corps », a déploré Najat Vallaud-Belkacem dimanche 22 décembre.

Une déclaration très reprise dans les médias espagnols, et que certains ont vertement dénoncée. Ainsi le quotidien conservateur ABC, qui y voit « une intrusion intolérable dans la politique d'un autre pays ». « Hollande doit la désavouer immédiatement », lance lundi 23 décembre le quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Lois sociétales en Europe..   23.12.13 14:43


Le PS se joint au rassemblement contre la loi anti-IVG espagnole

Publié le 26.12.2013, 21h37 | Mise à jour : 21h59


ILLUSTRATION. Le Parti socialiste a appelé à un rassemblement vendredi devant l'ambassade d'Espagne à Paris, à 13 heures, pour protester «contre la loi anti-IVG du gouvernement conservateur espagnol».

ILLUSTRATION. Le Parti socialiste a appelé à un rassemblement vendredi devant l'ambassade d'Espagne à Paris, à 13 heures, pour protester «contre la loi anti-IVG du gouvernement conservateur espagnol». | AFP / Javier Soriano


Le Parti socialiste a appelé à un rassemblement, ce vendredi, devant l'ambassade d'Espagne à Paris, à 13 heures, pour protester«contre la loi anti-IVG du gouvernement conservateur espagnol». «Le Parti socialiste apporte son soutien au rassemblement des féministes françaises contre la loi anti-IVG du gouvernement conservateur espagnol» ont souligné Laurence Rossignol, porte-parole et Adeline Hazan, secrétaire nationale aux Droits des femmes dans un communiqué.


«Le droit à l'avortement est un droit fondamental des femmes et la condition de leur autonomie. La remise en cause de ce droit universel par le gouvernement espagnol est intolérable» rappellent les socialistes dans le communiqué. Dimanche la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem avait aussi fait part de son émotion. «Ça m'émeut. Bien sûr que ça me choque. J'ai d'ailleurs fait part de ma vive préoccupation à mon homologue espagnol à qui j'ai écrit», avait-t-elle précisé au micro du Grand Rendez-vous i>Télé/Europe 1/Le Monde


«Étant donné la gravité de la situation je me félicite du ralliement du PS», a déclaré Maya Surduts, secrétaire générale de la Coordination des associations pour le droit à l'avortement et à la contraception (Cadac), l'une des cinq organisations qui appellent à la mobilisation. Selon elle, d'autres organisations pourraient se joindre au mouvement «pour faire reculer» le projet du gouvernement espagnol.

Le projet de loi espagnol prévoit d'autoriser l'avortement uniquement dans deux cas très précis: lorsque l'interruption de grossesse est nécessaire en raison d'un grave danger pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme et dans le cas où la grossesse est une conséquence d'un délit contre la liberté ou l'intégrité sexuelle de la femme. Un projet de loi salué en France par Jean -Marie Le Pen.

C'est «un recul dramatique pour les droits et la santé sexuelle et reproductive des Espagnoles» dénoncent dans un communiqué la Cadac, le Mouvement français pour le planning familial, le Planning familial de Paris, l'Association nationale des centres d'interruption de grossesse et de contraception et le Collectif Tenon.«Le projet du gouvernement de Mariano Rajoy est une attaque sans précédent contre le droit des femmes à disposer de leur corps. Il aura des conséquences dramatiques, poussant les femmes désirant avorter dans la clandestinité, au mépris de leur sécurité et de leur santé», a ajouté le PS, dénonçant le silence de l'UMP «qui siège aux côtés du Parti populaire espagnol au sein du Parti populaire européen».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Lois sociétales en Europe..   23.12.13 14:50

cela veut dire aussi que si l'euthanasie est ENFIN légalisée en France,
les Gouvernements suivants pourront modifier la loi à leur sauce ?
 
 BRR BRR BRR BRR BRR

Disposer de son corps..

Disposer de sa vie..et de sa mort !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Lois sociétales en Europe..   23.12.13 14:52

Les Espagnols reculent sur l'avortement... ... ...

En France, on fait du "sur place" depuis le 6mai2012 sur la fin de vie ... ...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Lois sociétales en Europe..   23.12.13 14:58

Je rappelle que Marisol Touraine a fait ( en 2012 ) un parallèle entre IVG et suicide assisté ... ...
 
F.Hollande refuse d'imiter la Belgique,les Pays-Bas,le Luxembourg,le Benelux...
 
Et s'il avait la très fâcheuse idée d'imiter l'Espagne ?
 
Certes,la loi Léonetti ne sera pas abolie(l'acharnement thérapeutique a un coût )

L'acharnement palliatif a aussi un coût.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Lois sociétales en Europe..   19.01.14 11:19

Affaire Vincent Lambert: La crainte de «l’acharnement thérapeutique» après la décision de maintenir l’alimentation

Créé le 16/01/2014 à 19h08 -- Mis à jour le 16/01/2014 à 19h10

Le CHU de Reims, où est hospitalisé Vincent Lambert, un homme tétraplégique, au coeur d'une bataille familiale.
Le CHU de Reims, où est hospitalisé Vincent Lambert, un homme tétraplégique, au coeur d'une bataille familiale. —FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

SOCIETE – Le tribunal «considère que l’alimentation artificielle est un traitement comme un autre», s’inquiète un médecin...

«Obstination déraisonnable», «promotion de l’acharnement thérapeutique»: La décision du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne inquiète le corps médical. Ce jeudi, la justice s’est prononcée contre l’euthanasie passive de Vincent Lambert, un tétraplégique de 38 ans en état de conscience minimale depuis 5 ans, hospitalisé au CHU de Reims. Le tribunal a ainsi donné raison à une partie de la famille du jeune homme qui s’opposait à l’arrêt de son alimentation et son hydratation artificielles, annoncé le 11 janvier par Eric Kariger, le chef du service de médecine palliative du CHU, en accord notamment avec son épouse.

Le tribunal a notamment «jugé que la poursuite du traitement n'était ni inutile, ni disproportionnée et n'avait pas pour objectif le seul maintien artificiel de la vie et a donc suspendu la décision d'interrompre le traitement». «Le tribunal a reconnu que Vincent n'était ni malade ni en fin de vie et la loi ne pouvait pas s'appliquer. Dans le cas de Vincent, les éléments pour arrêter l'alimentation ne sont pas réunis», s’est réjouit Me Jean Paillot, l’avocat des parents, auprès de l’AFP.

«Profonde remise en question de la loi Leonetti»

Pourtant, «Vincent n'a pas de lien relationnel et le maintien de l'alimentation ne lui permettra jamais de recouvrer un lien de relation», a estimé Me Catherine Weber-Seban, qui défend le CHU de Reims.

Aussi le Dr. Eric Kariger a-t-il évoqué, après la décision du tribunal une «obstination déraisonnable» à maintenir le jeune homme en vie. La justice «promeut l’acharnement thérapeutique», s’alarme de son côté le Dr Vincent Morel, président de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (SFAP). En effet, selon lui, le tribunal «considère que l’alimentation artificielle est un traitement comme un autre» et pas «un traitement qui maintient artificiellement en vie».

Vincent Morel y voit aussi une «profonde remise en question de la loi Leonetti» sur la fin de vie et juge qu’il y a «urgence à diffuser la notion de directive anticipée», pour que chacun fasse savoir quel serait son souhait en pareille situation. Les médecins ont été rejoint par Jean Leonetti, député UMP à l’origine de la loi qui porte son nom. «Il faudrait avoir une décision sur le fond», a écrit l’élu dans un communiqué, «car cette jurisprudence pourrait aboutir, si elle restait en l’état, à maintenir par précaution l’acharnement thérapeutique dans les traitements de survie».

Le Dr Kariger et les avocats des membres de la famille qui sont favorables à laisser mourir Vincent Lambert n’excluent pas de déposer un recours devant le Conseil d’Etat.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Lois sociétales en Europe..   19.01.14 11:34

Santé Magazine
 
Auteur: Sylvie Dellus

Publié le 17.01.2014
 
Affaire Vincent Lambert : la loi Leonetti remise en question
 
 
La bataille juridique autour de Vincent Lambert, cet homme plongé dans un état de conscience minimale, se poursuit. Une nouvelle loi sur la fin de vie est annoncée d’ici la fin 2014.
 
Jeudi 16 janvier, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne s’est opposé à l’arrêt de l’alimentation de Vincent Lambert, cet homme de 38 ans, tétraplégique à la suite d’un accident de la route et plongé depuis cinq ans dans un état de conscience minimale. Le CHU de Reims qui le prend en charge, sa femme et une partie de sa famille, qui avaient réclamé l’arrêt des soins, envisagent de saisir le Conseil d’Etat pour contester la décision du tribunal.
 
Cette affaire met en lumière les limites de la loi Léonetti relative aux droits des patients en fin de vie, en vigueur depuis 2005. Sur Europe 1, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a estimé hier que « à l’évidence, la loi ne suffit pas » et qu’elle « comporte des ambiguïtés qu’il faut lever ». $
 
Dans une conférence de presse organisée hier par le CHU de Reims, le Dr Eric Kariger, le médecin de Vincent Lambert, a de son côté estimé que « ce jugement remet en cause la loi Léonetti » et « qu’à travers elle, ce sont nos garanties à ne pas être victimes d’acharnement qui sont questionnées ».
 
En début de semaine, le gouvernement a annoncé qu’une nouvelle loi sur la fin de vie serait examinée par le Parlement d’ici fin 2014.
 
Dans sa conférence de presse du 14 janvier, le président de la République, François Hollande, avait fixé l’objectif : « Permettre à toute personne majeure atteinte d’une maladie incurable, provoquant une souffrance psychologique, physique insupportables et qui ne peut être apaisée, de pouvoir demander dans des conditions strictes une assistance médicalisée pour terminer sa vie en dignité. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Lois sociétales en Europe..   19.01.14 11:47

CITATION =

Dans une conférence de presse organisée hier par le CHU de Reims, le Dr Eric Kariger, le médecin de Vincent Lambert, a de son côté estimé que « ce jugement remet en cause la loi Léonetti » et « qu’à travers elle, ce sont nos garanties à ne pas être victimes d’acharnement qui sont questionnées ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Lois sociétales en Europe..   19.01.14 11:49

Ce sont nos garanties à ne pas être victimes d’acharnement qui sont questionnées ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Lois sociétales en Europe..   19.01.14 15:27

En France, un amendement socialiste doit être discuté ce lundi à l'Assemblée nationale, consistant à élargir l'accès à l'avortement à toute «femme enceinte qui ne veut pas poursuivre une grossesse», au lieu de le restreindre aux seules femmes se trouvant en «situation de détresse».

Lu sur le Web
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Re: Lois sociétales en Europe..   20.01.14 11:05


VIDÉO. Le FN contre "la banalisation totale" de l'IVG

Le Point.fr - Publié le 20/01/2014 à 09:45 - Modifié le 20/01/2014 à 10:30

Plusieurs milliers de manifestants se sont opposés, dimanche à Paris, à deux amendements PS dans le projet de loi sur l'égalité femmes-hommes.
La présidente du Front national, Marine Le Pen.La présidente du Front national, Marine Le Pen. © Thomas Samson / AFP

Marine Le Pen, présidente du FN, a assuré lundi que son parti ne voulait pas "modifier la capacité d'accès à l'IVG", mais lutter contre sa "banalisation totale", prônée, selon elle, par les socialistes.

Sur France Info, l'eurodéputée a assuré : "Nous ne voulons pas modifier la capacité d'accès à l'IVG". Mais, a-t-elle lancé à l'adresse de celle qui, ministre de la Santé du président Valéry Giscard d'Estaing, fit adopter la loi dépénalisant l'avortement, "j'aimerais qu'on pose la question à Simone Veil, je demande à Simone Veil ce qu'elle pense de l'amendement socialiste".

Plusieurs milliers de manifestants se sont opposés dimanche à Paris à deux amendements PS "glissés en catimini" dans le projet de loi sur l'égalité femmes-hommes, examiné à l'Assemblée nationale de lundi à vendredi. Le premier propose notamment qu'une femme puisse demander une IVG si elle "ne veut pas poursuivre une grossesse" et non plus parce que "son état (la) place dans une situation de détresse".

Le "souci du respect de la vie"


"Incontestablement, nous ne pouvons pas aller dans le sens d'une banalisation totale de l'acte. Ce n'est pas un moyen de contraception comme un autre", a commenté Marine Le Pen. Cet amendement est-il nécessaire ? "En aucun cas, les socialistes comme d'habitude font de l'idéologie", a répondu la patronne du parti d'extrême droite. "Aujourd'hui, il faudrait mettre en oeuvre des mesures d'accompagnement des femmes isolées et de celles qui veulent éventuellement d'ailleurs garder leurs enfants. Les aider", a-t-elle ajouté. "L'accès à l'avortement n'est pas en danger en France. Les socialistes créent un problème qui n'existe pas, probablement pour pouvoir s'en servir à nouveau comme un sujet de diversion. (...) Incontestablement, ils cherchent une banalisation, ça n'apportera rien dans les faits, mais ça reste contestable dans la forme", d'après elle.

Le député européen FN Bruno Gollnisch était parmi les manifestants à Paris dimanche. Fin décembre, le président d'honneur du Front national Jean-Marie Le Pen avait salué par un tweet l'adoption en Espagne d'un projet de loi supprimant quasiment le droit à l'avortement, y voyant le "souci du respect de la vie".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Lois sociétales en Europe..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la séléction prénatale des garçons
» Questions sociétales,jeu politique
» Comprendre le néo-nazisme
» Signification des lois noachides
» Lois sur les crimes de haine: victoires et défaites de la liberté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: DANS LE MONDE :: 1er forum Actualités-
Sauter vers: