HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 STOP à la connerie médicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18620

MessageSujet: STOP à la connerie médicale   24.12.13 11:30


Vieillissement arrêté sur les souris : un pas de plus vers l'immortalité ?

Les résultats d'une étude du professeur David Sinclair, généticien à l’Université de Nouvelle-Galles du Sud et de chercheurs de Harvard sur le processus de vieillissement de souris relancent les fantasmes d'immortalité.

Des souris et des hommes

Publié le 24 décembre 2013 à
Une équipe de chercheurs a réussi à inverser le processus de vieillissement de souris.
Une équipe de chercheurs a réussi à inverser le processus de vieillissement de souris. Crédit Reuters


Atlantico : Une équipe de chercheurs américains et australiens a réussi à inverser le processus de vieillissement de souris. En effet, les chercheurs ont augmenté la dose d'une molécule, le nicotinamide adénine dinucléotide (NAD), permettant de rajeunir les muscles des cobayes. Pouvez-vous nous expliquer le mécanisme du NAD ? Est-il également observable chez l'humain ?

Christophe de Jaeger : Le NAD est un enzyme qui, lorsqu'il diminue en concentration dans la mitochondrie (centrale énergétique des cellules permettant de fabriquer de l'ATP, ou adénosine triphosphate), provoque comme un manque d'oxygène chez la cellule. Le mécanisme énergétique s’altérant, la mitochondrie mime le vieillissement. En rajoutant du NAD, vous allez lui redonner sa capacité de reproduire l'énergie nécessaire. Cela équivaut à décrasser le carburateur. Une souris à qui vous donnez du NAD va améliorer le fonctionnement de ses mitochondries musculaires de façon tout à fait significative et ses performances musculaires vont s'améliorer, remimant des performances de souris plus jeunes.

Ce mécanisme est très similaire chez l'humain, avec tout de même des différences. Les gens à qui l'on donne du NAD voient leur performance musculaire s'améliorer, de même que, et surtout, leur capacité à récupérer.

Mais tous les systèmes physiologiques (par exemple, les artères ou le cerveau) ne présentent pas les mêmes besoins énergétiques que les muscles, car ils ne comportent pas autant de mitochondries : la récupération ne se fait pas du tout de la même façon.

Il existe d'autres molécules que l'on peut utiliser, à l'instar du co-enzyme Q10, qui joue sur la mitochondrie, c'est-à-dire sur l'usine énergétique de la cellule, et améliore les capacités de récupération. Mais elle ne joue pas de la même manière sur le cerveau, les artères, le pancréas, le foie, etc., parce que les cellules qui les composent n'ont pas les mêmes caractéristiques.


Cette avancée peut-elle être pour autant considérée comme un pas vers l'immortalité ?

On ne peut absolument pas parler de fontaine de Jouvence. Si on cherche dans la littérature, on peut trouver assez facilement des papiers qui ont déjà parlé du NAD il y a quinze ans.

Le processus de vieillissement est complexe parce qu'il n'est pas le même d'un individu à un autre, et varie même chez une seule et même personne en fonction de son âge. On ne peut donc pas jouer sur un processus aussi complexe avec une seule molécule. Aujourd'hui on dispose de produits avec lesquels on peut corriger de manière très personnalisée les carences qui existent et qui apparaissent chez les différents individus ; mais il ne s'agit jamais d'une molécule, sinon d'une multitude, qui sont sélectionnées en fonction des carences de chaque individu.

Les chercheurs ont annoncé réfléchir à l'application de ce rajeunissement chez l'homme. Peut-on espérer d'ici quelques années pouvoir vraiment rajeunir ?

Dans les 25-30 ans à venir on va peut-être pouvoir agir directement sur le génome et fermer cet interrupteur qui fait démarrer le vieillissement autour de 18-20 ans. Et à ce moment-là on aura une auto-réparation de notre corps. On aura atteint le stade du longévisme.

Si nous ne pouvons a priori pas lutter contre les effets du temps, peut-on au moins attendre de cette étude une amélioration de notre qualité de vie ?

On ne peut pas, à partir de cette étude, attendre d'effets sur Parkinson ou Alzheimer car ce ne sont pas les mêmes mécanismes qui entrent en jeu. Il s'agit là d'énergétique et de maladies dégénératives, pour lesquelles le processus énergétique n'est pas concerné.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18620

MessageSujet: Re: STOP à la connerie médicale   25.12.13 13:41

La Nature a fait de nous des êtres mortels

Se servir des animaux qui font partie de la Nature pour essayer d'échapper à la Nature en accèdant à une certaine immortalité est quelque chose de monstrueux et contradictoire.

On élève bétail et volaille pour les tuer afin de les manger,çà se pratique depuis une éternité,quoi de plus "naturel" ?

Mais attention aux dérives

Au lieu d'avoir ce fantasme délirant d'une immortalité terrestre,on devrait plutôt agir de façon à ce que tout le monde sur la planète Terre ait accès à l'eau et à lla nourriture
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18620

MessageSujet: Re: STOP à la connerie médicale   27.12.13 14:57

Les pro-vies sont à genoux devant les médecins qui cherchent d'où vient la vie afin de lui donner une immortalité terrestre
Les pro-vies en général croient en Dieu et en l'au-delà
Chercher une immortalité terrestre serait le pire des blasphèmes
Cohérence ???
Ceci dit,il y a deux sortes de pro-vies=
les pro-vie croyants et les pro-vie athées
(il me semble )
on peut penser que certains pro-vie naviguent entre la croyance et l'athéisme,ce sont des pro-vies agnostiques,et c'est leur droit de l'être
on peut penser aussi que certains naviguent ou font semblant de naviguer pour arriver à leurs fins(qui sont en général politiques).Ils méritent le plus grand des mépris...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18620

MessageSujet: Re: STOP à la connerie médicale   21.02.14 16:07


Davantage de moyens réclamés contre les maladies du cœur

Mots clés : Maladies cardiovasculaire

Par figaro iconAnne Prigent - le 21/02/2014



Rappelant la forte mortalité associée aux maladies cardiovasculaires, la Fédération française de cardiologie pétitionne pour la constitution d'un « plan Cœur » sur le modèle des plans Cancer.



Depuis la création de la Fédération française de cardiologie, il y a cinquante ans, la mortalité cardiovasculaire a diminué de moitié. «Mais le combat n'est pas gagné. Au contraire, nous allons assister à une nouvelle hausse de la mortalité», a mis en garde le professeur Claude Lefeuvre, président de la fédération française de cardiologie (FFC) lors d'une conférence de presse jeudi. C'est pourquoi, la FFC soutenue par une vingtaine d' organisations et de réseaux de médecins et de patients, vient de lancer une pétition pour réclamer un plan Cœur du type de celui qui existe pour le cancer.

Avec quatre cents décès par jour en France, les maladies cardiovasculaires demeurent la deuxième cause de mortalité chez l'homme, juste derrière le cancer, et la première chez la femme. Si rien n'est fait pour les prévenir et les combattre, le nombre des personnes touchées risque de s'accroître considérablement à l'avenir. Augmentation de la durée de vie, tabagisme chez les adolescents et les femmes, sédentarité, mauvaise alimentation: tous les signaux virent au rouge et laissent présager le pire.

Les femmes ne sont pas épargnées

La FFC appelle à une mobilisation générale pour lutter contre ce fléau auquel les femmes paient désormais un lourd tribut. «Une femme sur trois va décéder d'un arrêt cardiaque ou cérébrovasculaire. Par ailleurs, nous constatons une progression des infarctus du myocarde chez la femme de moins de 55 ans», insiste le professeur Claire Mounier-Véhier, vice-présidente de la FFC. Or, encore trop peu de femmes savent qu'elles ne sont pas épargnées par ces pathologies considérées comme des maladies d'homme.

Face à ces constats alarmants, la FFC a défini six axes stratégiques qui pourraient servir de base à l'élaboration d'un plan cœur. Elle met notamment en avant des propositions pour inciter les Français à bouger ou pour les former aux gestes qui sauvent. Car aujourd'hui, un Français sur trois seulement affirme pouvoir réaliser un massage cardiaque. En Autriche ou au Pays-Bas, 90 % de la population est capable de le faire!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18620

MessageSujet: Re: STOP à la connerie médicale   21.02.14 16:11

Un Plan Cœur serait à l'encontre de la loi Léonetti
Laissez mourir...on attend que le cœur s'arrête
je dénonce l'acharnement abusif des associations

 BRR BRR BRR BRR BRR 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
STOP à la connerie médicale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite médicale
» Quel test pour une étude biomédicale ?
» un forum d'aide médicale
» Stop aux massacres de singes en Inde
» AI - prise en charge mesure médicale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine-
Sauter vers: