HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Décès de Nicole BOUCHETON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Décès de Nicole BOUCHETON   14.08.14 10:42

Lettre posthume de Nicole Boucheton, vice-présidente de l'ADMD, exilée en Suisse pour mourir dans la dignité !
"Je suis atteinte d’un cancer du rectum. Lors du diagnostic, le seul traitement curatif était chimio, tomo-thérapie puis chirurgie : colostomie. J’ai refusé la chirurgie car trop mutilante : l’anus artificiel qui me condamnait à une vie dans des conditions que je juge, pour moi-même, dégradées et inacceptables, limitant considérablement mes activités, activités qui font ma vie.
J’ai accepté les traitements de chimio et tomothérapie. J’ai obtenu un répit de 5 mois. Puis ce fut la récidive. Risquant une occlusion intestinale d’un moment à l’autre, les médecins ne m’ont donné qu’un seul choix, l’hospitalisation pour y pratiquer des soins de confort.
 
 Vous avez dit LIBERTÉ ?
Alors j’ai pris contact avec une association suisse afin d’y pouvoir faire un autre choix, celui d’un départ rapide puisque ma seule issue était la mort.
 
Cela demande beaucoup d’argent : la prise en charge elle-même, le voyage, l’hébergement sur place lorsque l’on vient de loin.
Ajoutez à ceci le fait d’être encore capable physiquement de se déplacer.
 
Vous avez dit ÉGALITÉ ?
 
Lorsque je demandais aux médecins si je pouvais compter sur une espérance de vie d’un mois et demi, le temps moyen pour régler les problèmes administratifs auprès de l’association, ils m’ont répondu « Je ne peux pas vous dire… ça dépend… » . Manque de sincérité, de franchise, de courage.
 
Vous avez dit FRATERNITÉ ?
C’est en Suisse que j’ai rencontré ces trois valeurs qui sont pourtant celles de la République française. Merci à ce pays juste et compassionnel. Et bien sûr, la solidarité je l’ai rencontré auprès de mes amis de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité qui ont tout fait pour faciliter mes démarches.
 
L’engagement 21 du président Hollande, non tenu, qui s’enlise dans sa mise en place de missions et rapports successifs verra-t-il le jour ? J’aurais aimé en profiter et ne pas avoir à m’exiler en Suisse. J’en veux à ce président en qui j’avais fait confiance en lui donnant ma voix. Mais je sais que mes amis militants et les 92% de français favorables à une loi de liberté qui permet à chacun de choisir sa fin de vie ne baisseront pas les bras et que la victoire est proche."
 
 
Nicole Boucheton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: Décès de Nicole BOUCHETON   15.08.14 12:21

Un anus artificiel ou autre chose dans le même genre, çà fait partie de

l'acharnement curatif  ET  palliatif ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: Décès de Nicole BOUCHETON   15.08.14 12:23

Il serait temps que Léonetti dénonce " l'obstination palliative déraisonnable ".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: Décès de Nicole BOUCHETON   15.08.14 18:46

L'Alsace.fr

Elle s’est exilée en Suisse pour mourir dans la dignité

le 15/08/2014 à 15:03


Nicole Boucheton, vice-présidente de l’ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité) et atteinte d’un cancer en phase terminale, s’est exilée en Suisse pour « mourir dans la dignité ».

Décédée le jeudi 7 août, elle a écrit un texte posthume et militant pour d’une part expliquer son exil, d’autre part, déplorer que tout le monde n’ait pas les moyens de mourir dignement comme elle l’a pu. « Sa pratique individuelle a rejoint son combat collectif. Elle écrit regretter que François Hollande n’ait toujours pas tenu sa promesse 21 sur le droit de mourir dans la dignité » commente le président de l’ADMD Jean-Luc Romero qui le 13 septembre à Strasbourg interpellera à son tour le chef de l’État à l’occasion de l’assemblé générale. la Suisse pratique l’euthanasie active selon un protocole très encadré. Rappelons que le texte du projet de loi sur la fin de vie devrait être présenté à la rentrée après la remise d’un rapport.

«En moyenne, 150 étrangers, toutes nationalités confondues, s’exilent chaque années en Suisse pour mourir dans la dignité», a ajouté Jean-Luc Romero. D’après les chiffres de Dignitas, une des principales associations suisses d’assistance au suicide, 1701 personnes ont été «accompagnées» entre 1998 et 2013 , parmi lesquelles 159 Français (10,63%).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: Décès de Nicole BOUCHETON   15.08.14 23:25


Euthanasie : Nicole Boucheton a envoyé "un message politique", dit Jean-Luc Romero

INVITÉ RTL - La vice-présidente de l'ADMD, atteinte d'un cancer, a dû s'exiler en Suisse "pour mourir dans la dignité". Pour Jean-Luc Romero, François Hollande n'a pas tenu sa promesse de campagne.

Crédit : AFP PHOTO JOEL SAGET

Jean-Luc Romero, président de l'association ADMD, en 2010

par Bernard Poirette publié le 15/08/2014 à 19:41


Nicole Boucheton, vice-présidente de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) et atteinte d'un cancer en phase terminale, a "dû s'exiler en Suisse pour mourir dans la dignité". Dans un texte posthume, elle explique les raisons de son exil et regrette que François Hollande n'ait "toujours pas tenu sa promesse 21" sur "l'assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité".

Un "exil" en Suisse

Selon Jean-Luc Romero, président de l'association ADMD, elle a voulu envoyer "un message politique". "Elle a dû précipiter son départ puisqu'elle risquait d'avoir une occlusion intestinale. Elle était accompagnée de son mari, de sa sœur et d'une responsable de l'association".

"Elle a essayé d'aller jusqu'au bout en faisant une chimiothérapie et des rayons. Mais elle ne souhaitait pas se faire opérer et vivre avec un anus artificiel. Elle estimait que c'était dégradant et qu'elle n'avait pas envie de vivre le peu de temps qu'il lui restait ainsi", explique-t-il.

Elle a voulu montrer l'absurdité de s'exiler pour mourir

Jean-Luc Romero, président de l'association ADMD

Nicole Boucheton n'a pas demandé aux médecins français de l'aider à mourir "car elle savait que c'était illégal. C'est là où son combat individuel a rejoint son combat collectif. En rendant publique ceci par une lettre posthume, elle a voulu montrer l'absurdité de s'exiler pour mourir, comme à une époque où les femmes devaient fuir comme des parias pour se faire avorter", estime Jean-Luc Romero.

Une promesse fait par François Hollande

Le président de l'association ADMD explique avoir été "choqué de la décision de François Hollande de nommer Jean Léonetti, qui a échoué pendant dix ans sur la question de la fin de vie, sur un projet de loi sur ce sujet". "François Hollande a fait des promesses pendant la campagne présidentielle qu'il doit tenir. 90% des Français sont favorables à l'euthanasie. C'est la classe politique qui a un problème", ajoute-t-il.

Ouest-France aurait refusé de publier l'avis de décès de Nicole Boucheton, qui dans une lettre explique avoir été contrainte de partir en Suisse pour mourir dignement. Une décision "scandaleuse", pour Jean-luc Romero qui va "saisir le Défenseur des droits".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: Décès de Nicole BOUCHETON   17.08.14 12:24

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: Décès de Nicole BOUCHETON   23.08.14 9:57


Accueil JIM
> JIM Médecin
> Actualités
> Pro & Société
> Suicide assisté : la nécrologie de la discorde

Publié le 22/08/2014

Suicide assisté : la nécrologie de la discorde

Nicole Boucheton

Rennes le vendredi 22 août 2014 - Par souci de « neutralité », le quotidien régional Ouest-France s'est opposé à la parution de l'avis de décès d’une dirigeante d'une association pro-euthanasie.

Le texte reçu par le quotidien régional faisant part du décès de Nicole Boucheton était ainsi rédigé : « A S..., son époux, F B..., sa sœur, vous font part du décès de Nicole Boucheton Vice Présidente de l'ADMD à l'âge de 64 ans, contrainte de s'exiler en Suisse, pays humaniste, pour y mourir selon sa volonté le 7 août 2014 ».

Pour trouver un terrain d'entente, le journal avait proposé une version corrigée à la famille, en retirant la notion de « contrainte et l'idée que la Suisse était un pays «humaniste» (puisque cela sous-entend que la France ne l'est pas) et faisant part que madame Boucheton était décédée en Suisse selon sa volonté », , explique François-Xavier Lefranc, rédacteur en chef adjoint du quotidien. Cet avis corrigé a été refusé par la famille.

Décision indigne ou polémique grotesque ?

Jean-Luc Romero, le président de l'ADMD (Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité) à fait par de sa volonté de saisir le défenseur des droits en dénonçant une « décision indigne, discriminatoire et peu républicaine de la direction de ce journal ». « C'est même une censure contre lequel ce journal est censé pourtant se battre », développe-t-il sur son blog. « C'était la décision de Nicole de publier ce faire-part, sa famille est profondément choquée. Cet avis de décès est pudique et n'a rien de violent. Je ne comprends pas ce refus. On marche sur la tête », critique le conseiller régional d'Ile-de-France.

La rubrique « obsèques » est « un espace neutre », a justifié François-Xavier Lefranc. « Dire que Ouest-France n'a pas passé l'avis d'obsèques » parce que Mme Boucheton « a choisi de mourir, c'est grotesque. Ça n'a rien à voir avec le fait que la famille annonce une mort volontaire en Suisse », a-t-il déclaré, en réponse aux propos de Jean-Luc Romero. « Il y a des endroits dans le journal pour le débat, les points de vue. Ouest-France ne milite pas pour l'euthanasie mais est ouvert au débat et donne la parole à des opinions contradictoires », a-t-il enfin assuré. Et de rappeler : « on a donné la parole » à Nicole Boucheton, en publiant l’un de ses articles.

L’ultime plaidoyer de Nicole Boucheton

Dans ce texte publié après sa mort, Nicole Boucheton explique les raisons de son exil et regrette que le président François Hollande n'ait « toujours pas tenu sa promesse » sur « l'assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité ». « Je suis atteinte d'un cancer du rectum. Lors du diagnostic, le seul traitement curatif était chimio, tomo-thérapie puis chirurgie: colostomie. J'ai refusé la chirurgie car trop mutilante: l'anus artificiel qui me condamnait à une vie dans des conditions que je juge, pour moi-même, dégradées et inacceptables », écrit-elle. « Alors j'ai pris contact avec une association suisse afin d'y pouvoir faire un autre choix, celui d'un départ rapide puisque ma seule issue était la mort ».

Soulignons que 159 Français ont été « accompagnés » par l'association Dignitas depuis 1993.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: Décès de Nicole BOUCHETON   23.08.14 15:36

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18874

MessageSujet: Re: Décès de Nicole BOUCHETON   23.08.14 15:42

c'est vrai que çà fait " pub "
et alors ? on n'a pas le droit de souffrir, d'être en fin de vie et de faire sa pub ??? ??? ???
Les pro-vie font de même avec les soins palliatifs ... .. ... ... ...

A chacun sa pub !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Décès de Nicole BOUCHETON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: