HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailPublicationsRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Handicap et suicide assisté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Handicap et suicide assisté   22.11.14 21:19

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Handicap et suicide assisté   20.02.15 16:04

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Handicap et suicide assisté   09.09.15 13:39

Loi sur la fin de vie au Royaume-Uni, le cri d'alarme d'une athlète paralympique
synthèse de presse bioéthique
09 Septembre 2015  Fin de vie  


"J'incite le Premier Ministre, quand ils débattront du projet de loi vendredi, à comprendre comment cette loi sur le suicide assisté pourrait porter atteinte aux personnes les plus vulnérables".

L’ancienne athlète  britannique Tanni Grey-Thompson, qui a remporté près de onze médailles aux différents jeux paralympiques d’athlétisme, est à la fois la « première superstar britannique du handisport » et aussi Membre de la Chambre des Lords. Elle exprime ses doutes quant au projet de loi sur l’aide médicale à mourir qui sera débattu vendredi au Royaume-Uni (cf. Gènéthique du  07/09/2015).

En effet, habituée aux remarques sur son handicap, elle craint que l’adoption d’une telle loi n’encourage les personnes à penser que « parce qu’il y a des choses que je ne peux pas faire, tout dans ma vie doit être négatif ».

Selon elle, si de nombreuses personnes handicapées sont inquiètes à propos de cette loi qui ne concerne que les malades dont l’espérance de vie ne dépasse pas les six mois, c’est parce que leur santé fluctue souvent : « Avec des hauts et des bas, certains peuvent parfois atteindre ce critère [des six mois] ». Cette loi « placerait les docteurs dans des positions contradictoires ; à la fois à améliorer la vie des patients mais aussi devoir décider de qui peut recevoir l’autorisation de mettre fin à ses jours ».

« Nous avons besoin de soutien, d’être acceptés et encouragés à vivre », a-t-elle déclaré.


Sources:

The Guardian (08/09/2015)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Handicap et suicide assisté   09.09.15 13:48

Parce que les personnes handicapées auraient peur de mourir ?

( humour sarcastique de ma part... )

Moi, je préfère que ce soit moi qui décide du moment et de la manière de mon mourir, et non pas le personnel soignant qui compte les lits libres et les lits occupés...

Quand on est une ancienne athlète, on a plein de sous qu'on ne peut pas enterrer ou incinérer avec soi.... Même avant de mourir, on se doit d'agir à ce niveau, ce qui n'est pas évident. ( ! ! ! )

Je ne me considère pas comme faisant partie des personnes les plus vulnérables qui n'ont rien dans le crâne !

« Nous avons besoin de soutien, d’être acceptés et encouragés à vivre », a-t-elle déclaré.
Il s'agirait plutôt d'être capable de faire face à sa mort, non ? être capable de choisir soi-même le moment et la manière de notre mourir.
Ne plus vouloir vivre est un autre problème !
Ne mélangeons pas tout ...
C'est vrai que si on ""extermine"" (terme utilisé exprès)  toutes les personnes handicapées, les gens valides auront encore plus peur du handicap, ne sachant pas ce que c'est !
Le handicap est un vrai problème car il démontre que l'acharnement peut se situer à des niveaux différents et que la frontière entre le soin thérapeutique et le soin palliatif n'est pas définie de façon claire, précise et nette.
Peut-être que le handicap est-il en lui-même un vieillissement prématuré? (humour de ma part )....
Si la société a tendance à rejeter les personnes handicapées, d'autres au contraire en profitent. Ne faisons-nous pas vivre les kinésithérapeutes, les ergothérapeutes, les psychothérapeutes etc etc ?
Concernant la fin de vie de la personne handicapée, il s'agirait de tenir compte de certains critères.
La date de l'apparition du handicap, la cause, l'évolution ou la stabilité
Le genre du handicap
L'association du handicap avec une ou plusieurs maladies
La volonté et le discernement de la personne handicapée
Quant aux docteurs, ils sont depuis longtemps dans une position contradictoire:
soigner, échouer dans le soin, assister le patient mourant
faire le choix entre la filière curative ou la filière palliative à propos des patients
Ecouter leur conscience ou écouter le directeur de l'hôpital
etc...
On peut être " handicapé bien-portant " comme on peut être malade sans être mourant
Le problème étant davantage sur l'interprétation des situations
Mais çà vaut pour toutes les situations dans tous les domaines, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Handicap et suicide assisté   28.09.15 19:04

Le suicide assisté concerne les handicapés. Les gens valides qui veulent en finir peuvent le faire eux-mêmes, les malades meurent de leur maladie, et les vieux meurent de leur vieillesse ( en gros, çà se passe comme çà , je généralise pour ne pas m'éterniser ici )
La légalisation du suicide assisté apportera un nouveau problème, à savoir la catégorisation des personnes handicapées qui le sont déjà de toute façon ( handicap physique, mental, psychique etc ).
Non seulement il faudra vouloir le S.A. il faudra aussi "pouvoir" y avoir droit...
Ceci n'est que mon interprétation.. à l'instant présent.
A détailler mais je n'ai pas le temps maintenant
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Handicap et suicide assisté   01.03.16 16:05

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Handicap et suicide assisté   01.03.16 16:33

Deux genres de comportement que les personnes handicapées doivent avoir vis à vis de l'entourage, apitoyer ou exiger
Soit l'un, soit l'autre
je m'interroge sur un comportement vrai et un comportement faux, joué en fonction de l'entourage, pour atteindre le but prévu (si la pitié n'est pas " vivable " ou au contraire, des réclamations sans cesse répétées )
En situation de handicap, il s'agit de faire en sorte que l'aidant ou l'accompagnateur soit apte à fournir le service voulu par la personne handicapée
c'est à dire que c'est à la personne handicapée de s'adapter à l'accompagnateur ou l'aidant, pour connaître son profil psychologique, afin que la personne handicapée utilise tous les moyens pour arriver à son objectif..
çà peut paraître exagéré, voire machiavélique, mais bon, ayons les pieds sur terre !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Handicap et suicide assisté   16.09.16 9:35

A 37 ans, Marieke Vervoort a remporté samedi 10 septembre l'argent au 400m pour ses derniers Jeux paralympiques à Rio. Mais la Belge va arrêter sa carrière à l’issue de la compétition et envisage, par l’euthanasie, de mettre fin à ses jours…
01 août 16:21TF1 group

Qui dit Jeux Olympiques dit aussi Jeux paralympiques. Tapis dans l’ombre des stars médiatiques comme Usain Bolt et Michael Phelps, les athlètes paralympiques ne bénéficient pas de la même exposition, tous les quatre ans, et l’édition 2016 à Rio n'a pas changé ce constat. Pourtant, l’histoire de Marieke Vervoort est particulièrement poignante.


La Belge de 37 ans est une spécialiste du sprint et après avoir fait une véritable razzia lors des Championnats du monde 2015 avec trois titres sur le 100, 200 et 400 mètres dans sa catégorie (T52), elle vient de remporter l'argent dans cette dernière épreuve, aux Jeux paralympiques de Rio. Un palmarès agrémenté de l’or olympique glané en 2012 à Londres.

Malgré ma maladie, j’ai pu vivre des choses dont les autres ne peuvent que rêverMarieke Vervoort

Derrière ce tableau sportif quasi idyllique, elle souffre d’une maladie dégénérative incurable. Avant les Jeux, elle a fait un aveu glaçant RTL Info : la possibilité d’être euthanasiée. "Je commence à penser à l’euthanasie. Malgré ma maladie, j’ai pu vivre des choses dont les autres ne peuvent que rêver."


D'autant que Vervoort a décidé de se retirer du monde sportif à l’issue de ces Olympiades. "J’arrêterai ma carrière après Rio. Après, nous verrons bien ce que la vie m'apportera et j'essayerai de profiter des meilleurs moments. Rio est mon dernier souhait. Je m'entraîne très dur même si je dois lutter jour et nuit contre ma maladie. Sur mon fauteuil, mes frustrations s'en vont. J'espère finir ma carrière sur un podium à Rio." Un voeu réalisé ce samedi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Handicap et suicide assisté   16.09.16 9:53

Etre handicapé, gagner des titres et des médailles dans le milieu du sport, puis décider de la manière et du moment de son mourir, BRAVO !
se bagarrer, vaincre, puis faire le choix de sa mort, pourquoi pas ?
on a besoin de témoignages comme ceux-ci.
C'est peut-être pour cela que le droit de mourir ne doit pas être légalisé ?
j'ai l'air de me contredire encore et toujours, je ne suis pas tout à fait réveillée
j'ai fait du sport chez moi, juste du ménage spécifique pas fait depuis 2011
Doliprane et Nurofen  et quelques petits étirements bien lents du corps avant de dormir
et je suis comme anesthésiée ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Handicap et suicide assisté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: