HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 En finir, mourir,..etc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18607

MessageSujet: En finir, mourir,..etc   19.12.14 15:00

Source Médiapart

Euthanasie ? Le mot ne sera pas prononcé

19 décembre 2014 | Par Dominique MATHIS


Le 12 décembre 2014, recevant les propositions d'aménagement de la loi sur la fin de vie des députés Alain Claeys et Jean Leonetti, le Président de la République prononça une allocution.

Sur un sujet aussi grave il est un peu consternant de voir que le chef de l’Etat s’est efforcé de maintenir une ambiguïté dont il est persuadé, visiblement, qu’il ne pourrait sortir qu’à son détriment…

Pendant la campagne de 2012, son engagement n° 21 était rédigé ainsi : « Que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité ». Déjà l’ambigüité était là, très habilement posée dans l’emploi d’un mot.

L’« assistance médicalisée pour terminer sa vie » pouvait être entendue comme une assistance pour en finir, mettre un terme à cette vie, donc recourir à l’euthanasie. C’est une lecture en français courant… Mais ceux qui soutiennent que le Président est clair peuvent expliciter que par « assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité » il s’engageait à garantir la dignité de la fin de vie, mais sans aucunement hâter ou interrompre celle-ci.

Le Président a annoncé qu’en janvier 2015 un projet de loi sera déposé au Parlement sur la base du rapport Claeys-Leonetti. Or ce rapport lui-même prolonge l’ambigüité du candidat Hollande de 2012. Qu’écrit-il en effet ?

En prescrivant au médecin de mettre en place « l’ensemble des traitements antalgiques et sédatifs pour répondre à la souffrance réfractaire en phase avancée ou terminale, même s’ils peuvent avoir comme effet d’abréger la vie » il propose certes une avancée sur l’état du droit actuel. Mais n’autorise toujours pas le médecin à respecter activement la volonté du patient d’en finir et de mourir : si les traitements antalgiques et sédatifs viennent abréger sa vie, ce sera en quelque sorte « à titre subsidiaire »…

D’autant que la « phase terminale » est étroitement délimitée : c’est « celle où le pronostic vital est engagé à court terme ».

La « sédation profonde » est présentée comme un nouveau droit important. Les termes du rapport semblent lui donner en effet une portée considérable : « La sédation est profonde pour garantir l’altération totale de la conscience… elle est continue jusqu’au décès… elle est obligatoirement associée à l’arrêt de tout traitement de maintien en vie ». Il n’empêche : l’administration de substances provoquant la mort n’est toujours pas autorisée…

Ces formulations alambiquées pâtissent d’être comparées à celles de certains de nos voisins européens :

• En Belgique, la loi du 28 mai 2002 autorise l'euthanasie active. Celle-ci est nommée et définie comme étant « l'acte, pratiqué par un tiers, qui met intentionnellement fin à la vie d'une personne à la demande de celle-ci ».

• Aux Pays-Bas le mot n’est pas présent dans la loi du 12 avril 2001 qui a modifié les articles 293 et 294 du code pénal, qui nomment respectivement « l’interruption de vie à la demande expresse et sérieuse d’une autre personne par un médecin qui satisfait aux critères de minutie et en donne communication au médecin légiste de la commune » et « l’assistance au suicide par celui qui, intentionnellement, aide autrui à se suicider ou lui procure les moyens lui permettant de se suicider, n'est pas punissable lorsqu’apportée par un médecin qui satisfait aux critères de minutie et qui en donne communication au médecin légiste de la commune. » Mais le mot figure dans les commissions régionales de contrôle de l'euthanasie.

• Au Luxembourg, un texte légalisant l'euthanasie et le suicide assisté a été promulgué en 2009.

• En Suisse, l'euthanasie active indirecte et l'euthanasie passive ainsi que le suicide assisté sont autorisées depuis 2003.

Le rapport de MM. Alain Claeys et Jean Leonetti, sans doute pour estomper leurs divergences, joue parfois sur les mots. Ainsi : « Les Français nous interpellent, ils expriment par les sondages une demande de voir leur volonté respectée quant à leur fin de vie : “je veux être entendu” ».

Oui, les Français, et depuis plus de 30 ans, « veulent être entendu »… mais sur quoi ? Pourquoi les rapporteurs ne l’écrivent pas ? Sur le droit à mettre un terme à la vie, donc l’euthanasie… cette volonté des Français est claire, massive et ne cesse d’augmenter [i].

Comme je suis d’un naturel optimiste, il me reste à espérer que même si le mot euthanasie ne figure pas dans la loi qui sera finalement votée, le texte sera suffisamment clair pour garantir le droit du patient qui la demande et la sécurité juridique du médecin et des accompagnants qui la dispensent…

****


[i] Déjà en… 2001, 88 % des Français sont favorables à la légalisation de l’euthanasie (38 % de « oui, absolument » et 50 % de « oui dans certain cas »). Pour ne remonter qu’à la période où M. Hollande a formulé son engagement : • en août 2011 dans un sondage IFOP à la question « la loi devrait-elle autoriser les médecins à mettre fin, sans souffrance, à la vie de personnes atteintes de maladies insupportables et incurables si elles le demandent ? » 94 % répondent oui (49 % « tout à fait favorables » et 45 % « plutôt favorables ») • en octobre 2012 ils sont 89 % (55 % « tout à fait favorables » et 34 % « plutôt favorables ») • en octobre 2013 ils sont 92 % (44 % « oui absolument » et 48 % « oui dans certain cas ») • en octobre 2014, ils sont 96 % (54 % « oui absolument » et 42 % « oui dans certain cas »).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18607

MessageSujet: Re: En finir, mourir,..etc   19.12.14 15:08

Je ne sais pas.Je ne sais rien.Sauf que je veux que F.H. revienne à çà :

http://www.handichrist.net/t1175-janvier-2011echec-d-une-loi

et je suis têtue, çà, je le sais !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18607

MessageSujet: Re: En finir, mourir,..etc   23.12.14 14:10

J'ai mal dormi cette nuit. Et pourtant j'ai pris mon dosage de médocs habituel ( ha, çà me revient, ce qui s'est passé cette nuit, pourquoi j'ai été réveillée, faut-il que je raconte ma vie ici ? je vais y réfléchir ! ).
Donc j'ai mal partout et je suis de mauvais poil.
Je fais mon petit tour sur le web.Quelqu'un a écrit que la mort n'est pas une thérapie !
ce qui me fait sourire ! ! !

clin1   SLEEP
si je raconte ce qui s'est passé cette nuit, je vais non seulement rentrer dans des détails persos privés, mais surtout mettre mon inconscient à nu, ce qui serait embêtant.
J'ai été réveillée par un bruit singulier et particulier, et pleins de souvenirs sont remontés à la surface,des souvenirs lointains et des souvenirs récents.
Un chat m'a réveillée cette nuit.Je n'ai pas de chat.Ce chat miaulait très fort.
J'aurais des histoires vraies de chat à raconter... ...

Un chat m'a empêchée de dormir cette nuit.;
Drôle et ridicule !
Mais je me sens tellement crevée et c'est impossible dans mon cas de faire une sieste, je ne peux pas et je n'en ai pas envie.

je sais bien qu'en plus du chat, il y a l'actualité
interdiction pour moi de conduire n'importe quel véhicule à cause de mon incoordination motrice...je fais allusion aux "conducteurs fous" qui écrasent des piétons récemment en France
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18607

MessageSujet: Re: En finir, mourir,..etc   23.12.14 14:52

Je souffre.Bof, je dormirai mieux cette nuit et tout va rentrer dans l'ordre.
Mais mon problème,c'est que je suis dans l'incapacité de dire si je souffre plus psychologiquement ou si je souffre plus physiquement.
J'ai de vraies douleurs fantôme ...
Physiquement, je n'ai plus mon centre de gravité tout en étant " un poids lourds ". J'ai les yeux qui picotent et qui tirent. Mon oreille gauche siffle en permanence. J'ai chaud avec les mains glacées ( çà peut aller pour le bout du nez ). Je suis constipée avec de la diarrhée.
Ah, les toubibs font grève !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18607

MessageSujet: Re: En finir, mourir,..etc   24.12.14 10:22

Donc j'ai été obligée hier soir de doubler la dose de mes médocs du soir pour me refaire une santé avec une nuit complète sans réveil.
Plus aucune douleur réelle ou fantôme
Je revis !
Pour ceux et celles qui auraient ce genre de problème, si vous avez " un medoc miracle "( un medoc qui vous aide à vivre sans trop souffrir ), vous cherchez dans le Vidal les doses moyennes quotidiennes, vous demandez à votre médecin traitant de vous prescrire ces doses, et chez vous, vous diminuez ces doses à un moment de la journée pour les augmenter à un autre moment si c'est nécessaire.Il faut toujours avoir quelques boîtes supplémentaires chez soi...comme pour la bouffe ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18607

MessageSujet: Re: En finir, mourir,..etc   24.12.14 19:38

Quand ces miaulements m'ont réveillée, (il devait être 3h du matin ),j'aurais dû me lever et prendre 1/2 cp en plus.Pourquoi je ne l'ai pas fait ? çà ressemblait à des miaulements d'un chat qui agonisait.Il n'y avait qu'un seul chat (en tout cas un seul chat qui miaulait ).
J'aime beaucoup les chats.Si j'avais été valide, je me serais habillée, je serais sortie..pour voir ce chat qui ( me semble-t-il ) agonisait.Enfin, dans ma tête,c'était des miaulements d'agonie, très longs.
J'étais morte de trouille dans mon lit.Ces miaulements ont dû probablement duré toute la nuit et à la longue ils m'ont réveillée pour de bon.
Mais qu'Est-ce qu'un chat malade venait faire dehors la nuit ?en général, les animaux se cachent pour mourir.
Il n'y a pas beaucoup de chats là où je suis.En tout cas, on ne les entend pas.
Peut-être il a été blessé mortellement par un rapace ou par une auto ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18607

MessageSujet: Re: En finir, mourir,..etc   24.12.14 20:08

Une autre fois, il y a longtemps, j'habitais ailleurs et un immeuble mitoyen avait très peu d'étages par rapport au mien.Une de mes pièces donnait donc sur un toit.
C'était à la belle saison, il faisait  chaud dans la journée.Les fenêtres étaient ouvertes.Je ne sais plus ce que je faisais...à cette époque je n'avais pas internet ( mais la télé tout de même ! ).
J'entends soudain un cri, un hurlement très  bizarre, c'était bien un hurlement, mais çà ne ressemblait à rien.J'entendais ce bruit pour la première fois de ma vie.
Alors je fais le tour de mes fenêtres, ce bruit venant  de l'extérieur...
Et sur le toit du bâtiment voisin, je vois un pigeon en sang qui remuait un peu.
Je ne pouvais rien faire.J'étais à la fois aimantée et horrifiée.
Ce pigeon a probablement été attaqué par un rapace.Je ne vois que cette hypothèse.C'était un hurlement de cinq minutes mais assourdissant.
Je ne  raconte pas la suite...Tous les jours je prenais mes jumelles pour voir le rythme de décomposition...en prenant bien soin de ne pas laisser ma fenêtre de ce côté-là ouverte trop longtemps ( à cause des mouches ...).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18607

MessageSujet: Re: En finir, mourir,..etc   14.01.15 19:19

si je suis foutue, c'est à dire si les toubibs pensent qu'il me reste juste quelques semaines à vivre, je ne vois pas la problématique entre sédation terminale et injection de chlorure de potassium puisque dans les deux situations, le but est le même : ma mort.
Ces politiciens sont vraiment archi cons.
On ne se fait pas d'illusion, les toubibs pratiquent sans doute des injections de chlorure de potassium en fin de vie pour libérer des lits.
Alors pourquoi les patients ne pourraient-ils pas avoir le droit de bénéficier de cette injection de chlorure de potassium, histoire de ne pas s'emmerder à " vivre " une sédation terminale pendant des jours, des nuits, des heures, des minutes et des secondes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
En finir, mourir,..etc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est long à finir, à mourir
» Je ne veux pas mourir, mais en finir avec la vie - Ann Herberlein
» Tu dois accepter de mourir à toi-même,
» A NE PAS RATER! A mourir de rire!!! Mdrrrrrrrrrrrrr
» Pour en finir avec le petit véhicule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: