HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Pétition des soignants POUR l'euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18766

MessageSujet: Pétition des soignants POUR l'euthanasie   21.01.15 14:45

Fin de vie : médecins, nous voulons la légalisation de l'euthanasie. Voici notre manifeste

Publié le 21-01-2015 à 10h18 - Modifié à 13h06

1 réaction | 1306 lu

Temps de lecture Temps de lecture : 3 minutes

Avatar de Martin Winckler, Bernard Senet et Frédéric Chaussoy
Par Martin Winckler, Bernard Senet et Frédéric Chaussoy
Médecins


LE PLUS. Un débat sans vote sur la fin de vie débute ce mercredi à l'Assemblée nationale. À cette occasion, 16 médecins, parmi lesquels Martin Winckler, Bernard Senet et Frédéric Chaussoy réclament à travers ce manifeste la légalisation de l'euthanasie. Ils invitent leurs confrères à faire de même en signant une pétition, lancée ce jour.

Édité et parrainé par Rozenn Le Carboulec


126 médecins ont signé une pétition réclamant la légalisation de l'euthanasie et du suicide assisté (Y.LOGGHE/SIPA)


Notre manifeste est rendu public au début du débat parlementaire préparant le vote d’une future loi sur la fin de vie. Les médias ne donnent trop souvent la parole qu’à des porte-paroles institutionnels, médecins et professionnels hostiles à l’aide à mourir. Ils contribuent à entretenir le déni des demandes exprimées par des malades enfermés dans des situations sans issue.



Dans ce contexte, il est extrêmement important que les professionnels de santé favorables à l’aide active à mourir puissent faire entendre leur voix et témoigner de leur écoute de la volonté des patients dans la souffrance à la fin de leur vie.



Le rapport parlementaire apporte des améliorations



Nous avons tous été directement confrontés dans la diversité de nos exercices à des situations de fin de vie qui s’accompagnent de souffrances inutiles auxquelles nous ne pouvions que mal répondre. Cette situation, nous l’avons aussi connue dans nos familles et elle nous concernera personnellement tous un jour. Avec nos patients et leurs proches nous avons subi des situations qui doivent aujourd’hui être changées.



Le rapport parlementaire remis au président de la République le 12 décembre dernier apporte des améliorations importantes des conditions de prise en charge de la fin de vie, notamment le caractère opposable des directives anticipées et la sédation "profonde et prolongée".



Ce texte définit nos responsabilités devant la loi et met l’accent sur la prise en compte prioritaire de la volonté du patient. Elle s’impose de manière encore plus forte lors de la fin de vie, moment où l’opinion de la personne qui va mourir a droit à notre total respect. Nous prenons acte de ces avancées.



Mais ces avancées sont insuffisantes



Toutefois nous estimons que ces changements sont insuffisants. La proposition 21 de François Hollande est que "toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité".



Le respect de la volonté du patient implique qu’il puisse choisir le moment et la manière de sa mort, non seulement la sédation profonde et prolongée proposée dans le projet de loi, mais aussi, avec notre assistance, le suicide ou l’euthanasie, qui sont un ultime soin.



Notre position doit être prise en compte lors des débats



Dans les pays ayant autorisé l’aide active à mourir, peu de patients sont concernés mais leur confiance dans le corps médical s'est accrue. Leur angoisse devant la mort est apaisée de savoir qu’ils ont la liberté de pouvoir choisir leur destin. De plus leurs directives anticipées concernant leur décès sont respectées.



Un dialogue confiant, non plus de médecin à patient mais de personne à personne, s’établit alors pour accompagner la fin de vie avec l’équipe soignante et les proches.



Nous demandons aux parlementaires qui vont décider de la future loi de prendre en compte notre position. En premier lieu lors du débat sans vote de ce 21 janvier, puis le 29 janvier, lors de la niche parlementaire du groupe EELV, où ils délibéreront sur la proposition de loi de Véronique Massonneau pour la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté à la demande du patient.







Les 16 signataires du manifeste :



Patrick Bordier, Kinésithérapeute

Michel Cadart, Médecin généraliste, responsable de formation continue en MG

Frédéric Chaussoy, Anesthésiste réanimateur, praticien hospitalier

Claire Fékété, Chirurgien pédiatre retraité, professeur émérite de chirurgie infantile, ancien membre du CCNE

Tristan Garcia Fons, Psychiatre, psychanalyste

Marie Gines, Infirmière anesthésiste

Annie Gobin, Cadre de Santé

Marie Kuhn Rodriguez, Anesthésiste réanimateur, praticienne hospitalier

Denis Labayle, médecin gastro-entérologue, ancien praticien hospitalier

Paul le Meut, Médecin généraliste, ex-maître de conférence à l’Université de Rennes

Cécile Pomaret, Infirmière libérale

Philippe Regard, Médecin généraliste, responsable de formation continue en MG

Philippe Romano, Anesthésiste réanimateur, praticien hospitalier honoraire

Bernard Senet, Médecin généraliste, ancien responsable de lits de soins palliatifs

Philippe Sopena, Médecin généraliste

Marc Zaffran, alias Martin Winckler, Médecin généraliste et écrivain





En tout, 126 médecins et professionnels de santé se sont d'ores et déjà portés signataires de la pétition. Retrouvez-la sur Change.org.





Si vous n’êtes pas professionnel de santé, nous vous demandons de ne pas signer ce manifeste mais la pétition de Change.org pour le suicide assisté : www.change.org/SuicideAssiste.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Pétition des soignants POUR l'euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition des soignants POUR l'euthanasie
» Pays-Bas : règles assouplies pour l'euthanasie
» Pétition anti-corrida pour le futur Président
» Pétition de Greenpeace pour protèger les dauphins
» Pétition pour les animaux de compagnie au Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: