HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Carole et Elza Verdin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18873

MessageSujet: Carole et Elza Verdin   14.02.15 10:50


Une jeune fille supplie Hollande d'autoriser l'euthanasie de sa petite soeur
Home ACTUALITE Société
Par Judith Duportail
Publié le 12/02/2015 à 15:40

Elza et sa soeur Carole Verdin.

La jeune patiente est lourdement handicapée, atteinte de plusieurs cancers, muette et aveugle. Carole Verdin, qui assure que les médecins n'ont plus espoir de la voir guérir, aimerait que sa petite soeur «s'endorme doucement» vers la mort.


C'est une missive déchirante que Carole Verdin, jeune responsable d'une crêperie à Arras (Pas-de-Calais), a adressé aux services de l'Etat le 1er février dernier. Elle y détaille le calvaire enduré par sa petite soeur, Elza, 21 ans, hospitalisée au CHU Roger Salengro à Lille. Atteinte d'une neurofibromatose, maladie génétique grave, cette dernière est aussi atteinte de plusieurs tumeurs et a fait un AVC en novembre dernier. «Elle est muette, aveugle, tétraplégique, respire artificiellement, mange avec une assistance», explique Carole Verdin.

La jeune femme ne comprend pas pourquoi sa soeur est maintenue en vie. «Quel est l'intérêt de la garder comme ça?, tonitrue-t-elle. J'adore ma soeur, je ne veux vraiment pas la voir partir mais là c'est monstrueux ce qu'elle vit. Elle a plusieurs tumeurs et souffre énormément, ne peut plus parler, ni à peine respirer. Les médecins lui donnent des anti-dépresseurs sinon elle pleure et panique dès qu'elle se réveille. Depuis le 8 décembre, les médecins savent qu'elle ne pourra pas être sauvée. C'est un supplice de la voir souffrir». «Il n'y a même pas de place pour elle en soins palliatifs», soupire encore la jeune femme. C'est pour toutes ces raisons que Carole Verdin a décidé d'écrire à François Hollande, pour l'implorer d'autoriser l'euthanasie de sa soeur.

«Je sais que je ne vais pas changer les lois avec une lettre»

«Je n'accepte pas du tout de la voir agoniser et de la voir approcher la mort petit à petit en étant consciente, écrit la jeune femme au président. C'est juste affreux. (...) Avant, la mort de ma soeur était inimaginable et insurmontable. Malheureusement, la maladie en a décidé autrement, je dois l'accepter. Elle a un coeur de 21 ans, les médecins disent que ça peut être long. (...) Nous ne sommes pas égoïstes. Je ne veux pas d'une vie sans elle mais je suis obligé de l'accepter. Je voudrais seulement qu'elle parte en paix. Je sais que je ne vais pas changer les lois avec une lettre mais mon cas ne doit pas être isolé. Quand on y est confronté, on comprend vite pourquoi ça provoque de tels débats. (...) J'aimerais tant qu'elle s'endorme doucement, qu'elle ne se rende pas compte qu'elle est au bout de sa vie, que tout est fini. Se battre contre le cancer pendant 15 ans et se voir mourir à 21 ans tout doucement et en souffrant: c'est un drame, c'est bouleversant.»

Le service courrier de l'Elysée nous a indiqué ne pas avoir encore eu trace du pli en question.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18873

MessageSujet: Re: Carole et Elza Verdin   14.02.15 10:57

CITATION =

Les médecins lui donnent des anti-dépresseurs sinon elle pleure et panique dès qu'elle se réveille.

Mon commentaire =
Nouveau anti-dépresseur n'ayant pas encore l'AMM ???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18873

MessageSujet: Re: Carole et Elza Verdin   14.02.15 11:00

Soit ils sédatent, soit ils excitent  ! ! !

De vrais fous en liberté, les soignants ... ...

et l'industrie pharmaceutique en profite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18873

MessageSujet: Re: Carole et Elza Verdin   14.02.15 13:28

"Monsieur Hollande, je voudrais que ma sœur parte paisiblement"

Publié à 08h29, le 13 février 2015, Modifié à 08h36, le 13 février 2015

"Monsieur Hollande, je voudrais que ma sœur parte paisiblement"

europe 1
Par Alcyone Wemaere

L'APPEL - Dans une lettre adressée à François Hollande, une Arrageoise implore le chef de l'Etat d'autoriser l'euthanasie pour sa petite sœur de 21 ans.

"Aujourd'hui, on ne peut plus soigner ma sœur, c'est fini. Mais on attend et on la regarde gémir, pleurer, hurler, s'étouffer". Dans une lettre bouleversante, Carole Verdin, une Arrageoise, demande à François Hollande d'autoriser l'euthanasie pour sa petite sœur de 21 ans, Elza atteinte d'une neurofibromatose et de plusieurs tumeurs.


"Monsieur Hollande, je voudrais que ma sœur parte paisiblement"

"Un supplice". Dans sa lettre écrite à la main "en tremblant et en pleurant", Carole raconte la vie d'Elza : "la vie magnifique", d'abord, malgré la maladie génétique grave dont elle souffre depuis toujours mais surtout le calvaire que "cette fille formidable" endure depuis quelques mois : désormais atteinte de plusieurs tumeurs, la jeune femme de 21 ans a fait un AVC en novembre dernier. Muette, aveugle, tétraplégique et sous respiration artificielle, Elza "agonise" selon sa sœur : "je ne veux vraiment pas la voir partir, mais là c'est monstrueux ce qu'elle vit. C'est un supplice de la voir souffrir", écrit-elle.

"Tout est discutable". Carole voudrait que sa sœur parte "paisiblement" comme elle dit. "Mais cela est impossible car en France, nous sommes contre le fait d'aider les gens à partir même s'ils souffrent et qu'il n'y a aucun espoir", regrette-t-elle. La jeune femme s'en remet donc au président de la République pour qu'il autorise l'euthanasie de sa sœur. "J'espère avoir un retour et une évolution car selon les situations tout est discutable", précise Carole.

Pas encore de réponse de l'Elysée.Selon Le Figaro, l’Elysée n’a pas encore reçu la lettre de Carole. Quelle est la position du chef de l'Etat sur le sujet ? François Hollande a indiqué début janvier vouloir faire "siennes" les propositions sur ce sujet des députés Jean Leonetti et Alain Claeys qui défendent l'idée "dans une situation incurable et des souffrances insupportables" de "faire entrer le patient en sédation profonde". Pas question, en revanche, d'euthanasie ou de suicide assisté.

Que dit actuellement la loi ? La loi Leonetti, qui régit depuis 2005 la fin de vie en France, interdit l'acharnement thérapeutique et autorise l'arrêt des traitements lorsqu'ils sont jugés "disproportionnés". Elle permet également l'administration dans certains cas précis d'antidouleurs pouvant aller jusqu'à "abréger la vie", mais elle reste globalement mal comprise et mal appliquée par les médecins.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18873

MessageSujet: Re: Carole et Elza Verdin   16.02.15 9:58

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Carole et Elza Verdin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: