HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 A la recherche de palpitations !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18954

MessageSujet: A la recherche de palpitations !   26.09.15 16:25

Palpitations: et si c'était un infarctus ?
Le 02 mai 2011 à 17h31 - Mis à jour le 03 avril 2013 à 13h37 - par Stéphanie Paicheler


Ressentir des palpitations, c’est non seulement désagréable mais cela nous inquiète souvent. Que signifie ce phénomène de palpitations cardiaques et comment réagir lorsque cela arrive ?

Sommaire

  

Palpitations : relaxez-vous !

D’habitude, cet organe "palpite" dans la discrétion absolue. Mais parfois, on peut ressentir une impression de coup dans la poitrine, avec des battements plus forts, plus rapides, voire irréguliers (extrasystoles). Si les palpitations touchent un grand nombre de personnes, elles prennent de multiples visages. Les épisodes peuvent durer de quelques secondes… à quelques heures, être quotidiens ou rares. Dans la plupart des cas, il n’y a pas à s’inquiéter, ce n’est pas grave.
Devant ces "sautes" du cœur, la première chose à faire est de se re-la-xer. Commencez par vous asseoir, et respirez calmement et profondément pendant quelques minutes. Si vous avez abusé du café ou d’autres excitants, boire quelques verres d’eau devrait aider à ramener le cœur à des pulsations plus raisonnables. Le tabac est aussi à bannir pendant les heures qui suivent.

Palpitations : mieux vaut consulter

Les palpitations sont parfois le signe d’un problème cardiaque, et seul un examen approfondi permet de lever le doute. "Mieux vaut consulter afin de ne pas prendre le risque de passer à côté d’une pathologie cardiaque", martèle le Pr Claude Le Feuvre, cardiologue.
Après avoir vérifié le rythme du cœur avec son stéthoscope, le médecin vous posera quelques questions, notamment pour connaître vos antécédents. Il pourra réaliser un électrocardiogramme, qui enregistre l’activité du cœur.
Si les ­résultats ne sont pas probants, un enregistrement de vingt-quatre heures (holter), réalisé par le port d’un petit appareil est envisagé. "Rien ne lui échappe, ce qui permet d’augmenter les chances de détecter une anomalie", explique le Pr Le Feuvre. Une épreuve d’effort est parfois nécessaire, car certains troubles ne peuvent être repérés que par ce moyen.
Quand s’inquiéter ?
Si les palpitations s’accompagnent de difficultés respiratoires, de vertiges ou d’une douleur thoracique évoquant un infarctus, vous devez contacter le 15 ou le 112 sans perdre une minute. C’est une urgence !

Palpitations : un traitement seulement si c’est gênant

Certaines plantes (valériane, passiflore) peuvent aider à combattre le stress, responsable de palpitations. Le médecin peut aussi prescrire des médicaments (antiarythmiques, bêta-bloquants) pour régulariser le rythme cardiaque… Mais uniquement si les symptômes constituent une réelle gêne dans la vie quotidienne. Et, bien sûr, si les palpitations ont permis de mettre en lumière un trouble du cœur, qui devra être traité. Mais le plus souvent, un traitement ne s’impose pas.
Merci au Pr Claude Le Feuvre, chef de l’unité de cardiologie interventionnelle de la Pitié Salpêtrière (Paris), premier vice-président de la Fédération française de cardiologie
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18954

MessageSujet: Re: A la recherche de palpitations !   26.09.15 16:30

Mais non, mais non, messieurs mesdames les cardiologues
moi çà me fait palpiter de joie de penser pouvoir moi-même arrêter mon cœur à l'hosto, la nuit, dans un lit, dans une chambre d'hôpital, et derrière votre dos !
Vincent Lambert n'a même pas la possibilité d'y penser.
Désolée !


HEART2   HEART
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18954

MessageSujet: Re: A la recherche de palpitations !   27.09.15 13:59

je sens mon cœur battre ( régulièrement, je pense ), je le sens sans aucune douleur, ni aucun essoufflement
je le sens dans une attitude physique où je suis tranquille ( sur une chaise ou dans mon lit )
et sans avoir rien fait, je ne le sens plus ( comme s'il avait disparu ! ), ma respiration, par contre, est bien là, la même respiration
Bon, si je fais des courses, je m'essouffle, et j'y suis habituée
c'est tout
sauf que si çà me provoque un arrêt cardiaque, j'ai de la chance
et si çà me provoque un AVC, je serai dans la merde
un AVC dans un cerveau d'IMC, qu'Est-ce que çà doit donner comme résultat !
Je ne fais pas 3/4 d'heure de marche tous les jours alors que je devrais.
Si ces 3/4 d'heure de marche quotidienne rallongent mon espérance de vie, ce n'est pas dans mon intérêt personnel
Mais si ces 3/4 d'heure de marche quotidienne raccourcissent mon espérance de vie en arrêtant brutalement mon cœur, c'est évidemment dans mon intérêt ( j'échapperai ainsi à la loi de 2005 ).
Tout le problème consiste à faire un arrêt cardiaque sans faire d'AVC
Mais comme je ne suis pas maître de mon corps, ( les médecins n'ont plus )...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18954

MessageSujet: Re: A la recherche de palpitations !   10.10.15 19:56

c'est vrai qu'il y a un malin plaisir à penser que des patients peuvent dérouter les soignants ! ce n'est pas de la haine, c'est peut-être de la jalousie ? bien complexe comme rapport !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
A la recherche de palpitations !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: MEDECINE :: Forum Médecine :: Sous-forum Médecine-
Sauter vers: