HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Philosophie de l'interdit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18954

MessageSujet: Philosophie de l'interdit   30.01.16 23:25


Cannabis : un grand pneumologue relance le débat autour de la dépénalisation


Publié le 30 janvier 2016 à 19 h 23 min par Clément Pessaux


L’affaire de la dépénalisation du cannabis revient sur le devant de la scène avec les propos d’un pneumologue réputé dans la profession. C’est pour cette raison que ses paroles font l’objet d’une réelle écoute. Pour ce pneumologue, la dépénalisation du

Bertrand Dautzenberg

L’affaire de la dépénalisation du cannabis revient sur le devant de la scène avec les propos d’un pneumologue réputé dans la profession. C’est pour cette raison que ses paroles font l’objet d’une réelle écoute.

Pour ce pneumologue, la dépénalisation du cannabis serait intéressante

La France va-t-elle dépénaliser le cannabis dans les prochaines années ? Pour le Dr Bertrand Dautzenberg, ce serait une solution à envisager, car pour cet homme de renom, les différents moyens mis en place par les politiciens n’ont pas le but escompté. Les ministres qui se sont succédé ont tenté de mettre en place diverses mesures pour lutter au maximum contre ces substances illicites qui semblent malgré tout prendre de l’ampleur sur le sol français. C’est dans le cadre d’un congrès de pneumologie qu’il a évoqué son avis sur l’interdiction de ce stupéfiant.

Lutter plus efficacement contre la consommation du cannabis

Pour rappel, le cannabis est à l’origine d’une dépendance chez certains sujets et des études ont montré que cette substance avait un impact sur le cerveau qu’il ne fallait pas négliger. Dans tous les cas, ce pneumologue qui exerce à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière situé à Paris affirme que la législation doit être plus souple à l’avenir. Selon lui, l’interdiction aurait tendance à favoriser la consommation et il a pris l’exemple de l’alcool frelaté pour illustrer sa déclaration. Ce professionnel de la Santé est convaincu que la dépénalisation du cannabis pourrait supprimer un attrait et réduire ainsi la consommation qui ne cesse de prendre de l’ampleur chez les plus jeunes.

Le pneumologue Bertrand Dautzenberg est contre le cannabis

De plus, le cannabis a tendance à transporter les fumeurs vers d’autres drogues qui accentuent les dégâts sur le cerveau et la santé d’une manière générale. Dans une interview accordée en exclusivité au Parisien, le Dr Bertrand Dautzenberg affirme qu’il n’est pas pour le cannabis ou le tabac, il est même contre ces deux substances, mais il estime que cette méthode permettrait « de sortir de quelque chose d’encore plus dangereux ».

En dépénalisant le cannabis, la vente et la consommation seraient-elles susceptibles d’être moins élevées ? Difficile d’apporter une réponse, mais il faut noter que depuis plusieurs années, le marché français a été envahi par des substances de plus en plus fortes avec du cannabis parfois coupé à l’aide de produits toxiques.

Bertrand Dautzenberg

Bertrand Dautzenberg est un médecin et professeur de médecine français, praticien dans le service de pneumologie de l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris. Il enseigne la pneumologie, en particulier la tuberculose et la tabacologie à l’université Pierre-et-Marie-Curie.

Il est l’auteur de plusieurs livres sur le tabagisme et a coordonné en mai 2013 un rapport sur la cigarette électronique pour le ministère français de la Santé.

En avril 2015, il préside la commission de normalisation AFNOR sur les cigarettes électroniques et e-liquides. Deux normes1 en sortiront, avec l’apport de 60 organismes dont des fabricants (de matériel et de e-liquides) et des associations de consommateurs (INC, Aiduce, Fédération des familles de France, etc.). (Source Wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18954

MessageSujet: Re: Philosophie de l'interdit   30.01.16 23:43

Si l'euthanasie était légalisée, on y penserait peut-être moins ! ! ! ! !

Petite anecdote : je suis rentrée une fois dans une pharmacie pour acheter comme d'habitude un medoc ( je ne sais plus lequel honnêtement )
la pharmacienne m'a fait cette réflexion : surtout ne prenez pas tout en une fois parce que sinon...
et je suis repartie en me disant " sinon quoi ? peut-être qu'elle m'invitait inconsciemment à prendre tout d'un seul coup ?
Arrivée chez moi, je me suis jetée sur le Vidal, curieuse de savoir ce qui allait m'arriver si je ne suivais pas son conseil !
Bien évidemment je n'ai pas tout pris en une fois ! ! !
mais elle avait attiré mon attention sur ce qu'il ne fallait pas faire et c'est cela qui m'embarrassait
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Philosophie de l'interdit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: HORS-SUJET :: 1er forum Hors-Sujet-
Sauter vers: