HANDICHRIST

Pêle-mêle, tout et rien
 
ConnexionS'enregistrerGaleriePortailAccueilRechercher
Pas d'inscription à cause des gens qui envoient toujours et partout le même post.
Partagez
 

 Agnès Buzyn, fin de vie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime10.01.19 17:52

Progressivement vous commencez à moins boire et à moins manger, en ayant un esprit lucide
vous essayez d'allez jusqu'au bout, de toute façon vous n'y arriverez pas
c'est le top au niveau des sensations
c'est mieux si on s'ouvre les veines !!!!! plus radical et plus rapide !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime13.01.19 17:48

Fin de vie : les médecins des soins palliatifs plaident pour une meilleure prise en charge de la douleur
Coline Garré
| 18.04.2018
Crédit Photo : S. ToubonZoom
SUR LE MEME SUJET
Près d'un tiers des Français ont accès aux soins palliatifs, et une majorité de malades du cancer
Fin de vie : une nouvelle tribune de parlementaires s'oppose à toute évolution de la loi
Plan national pour les soins palliatifs et la fin de vie
Les médecins appelés à prendre le « virage ambulatoire »

Les moyens manquent en France en termes de soins palliatifs et de prise en charge de la douleur, ont fait savoir des médecins conviés à une table ronde organisée par la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale ce 18 avril. Une réunion « dissociée de la révision de la loi de bioéthique (...), destinée non à légiférer, mais à écouter ceux qui voient la fin de vie au quotidien », a précisé la députée Brigitte Bourguignon (LaREM) en préambule.

Environ « 311 000 personnes requièrent un accompagnement palliatif par an, soit 60 % des situations de fin de vie. Or 75 % courent le risque d'une insuffisance de soins palliatifs », a rappelé le Dr Anne de la Tour, présidente de la Société française d'accompagnement et de soins palliatifs (SFAP). Pourquoi ? « Parce que les moyens ne sont pas encore arrivés » depuis la loi de 1999, s'indigne-t-elle. La formation des étudiants en médecine, 10 heures, est insuffisante ; la France ne compte que cinq professeurs associés, et non titulaires, regrette-t-elle.

Les effectifs de soignants sont trop faibles, ce qui met en péril la pérennité de certaines unités de soins palliatifs. Les lits manquent, en particulier des lits d'urgence, dans ces unités. Dans un contexte de désertification médicale, les équipes et réseaux de soins palliatifs, mais aussi les médecins coordonnateurs dans les EHPAD devraient pouvoir prescrire, a fait valoir le Dr de la Tour.

Quant aux 190 millions d'euros du plan national 2015-2018, « certaines ARS prennent des libertés », a estimé la cheffe de service de soins palliatifs, accusant notamment l'agence Occitanie d'« amputer de 20 % le budget des équipes mobiles ».

Pour la reconnaissance d'une spécialité médecine de la douleur

Le Pr Serge Perrot, président de la Société française d'étude et de traitement de la douleur (SFETD) a dénoncé une méconnaissance voire un « mépris » (sic) par les tutelles et le corps médical de la médecine de la douleur. Avec la médecine palliative, la médecine de la douleur devrait être reconnue comme une véritable spécialité médicale, demande-t-il. « Ce n'est pas du luxe ! » insiste-t-il dit, regrettant la position inverse de l'Ordre des médecins. Le Pr Perrot plaide aussi pour la valorisation des approches complémentaires (hypnose, psychologue, acupuncture) via des parcours et des forfaits hors T2A. Il déplore le silence de la Stratégie nationale de santé sur la douleur alors que celle-ci doit être considérée tout au long de la vie, dans toutes les structures, en particulier les centres anticancers et les services de psychiatrie.

Faut-il revoir la loi Leonetti-Claeys ?

La question s'est glissée inéluctablement dans le débat, faisant apparaître des divergences entre les acteurs.

Turgdual Derville, délégué général d'Alliance Vita, refuse catégoriquement de « franchir une ligne rouge » ; et de pointer les dérives à craindre selon lui dans les EHPAD ou dans la cohérence de la politique de prévention du suicide.

« Laissez-nous le temps de travailler » avant de légiférer de nouveau, a exhorté le Dr Anne de la Tour à l'adresse des députés, alors que la Haute autorité de santé vient tout juste de préciser ce qu'il faut entendre derrière la « sédation profonde et continue ». Elle a néanmoins rappelé que l'euthanasie ne fait pas partie de l'histoire des soins palliatifs, nés de la consternation des soignants à l'égard des cocktails lytiques jadis pratiqués, et de leur volonté de trouver des alternatives pour répondre à la souffrance réfractaire.

Du côté des patients, Sylvain Fernandez-Curiel, de France assos santé, demande qu'une évaluation des demandes de sédation et des soins palliatifs soit conduite avant de remettre le travail sur l'ouvrage. Parmi les pistes d'amélioration à creuser dès aujourd'hui, il suggère une clarification de la HAS sur les conditions dans lesquels les médecins peuvent passer outre les directives anticipées contraignantes, et une meilleure mise en œuvre de l'allocation pour les aidants.

En revanche le Pr d'éthique Emmanuel Hirsch estime que le statu quo n'est pas tenable, la loi Leonetti-claeys, « de compromission », étant trop ambiguë. À titre personnel opposé à l'euthanasie, il estime néanmoins la société assez mature pour « ne pas verser dans un tout euthanasique, si demain passe une loi qui y serait favorable, avec des encadrements précis ».

Le responsable de l'espace éthique Île-de-France appelle surtout à dépasser des contradictions insolubles sur ce point précis, pour penser plus largement une politique de santé qui protège les plus vulnérable et une solidarité qui lutte contre « l'abandonnisme social ». « Évitons les polémiques stériles et interrogeons-nous sur le "long survivre" », conclut-il, appelant à un débat qui n'est plus médical, mais social et politique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime13.01.19 17:54

hypnose, psychologue, acupuncture

du blablabla qui ne fait que ralentir l'arrivée de la mort

en plus, çà coûte
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime13.01.19 19:35

pas de veine 
Agnès Buzyn est bouchée
Emmanuel Macron a la cervelle vide
Jean Léonetti, un petit nazi
sédation profonde continue: chambre à gaz
unité de soins palliatifs : camp de concentration
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime20.03.19 12:22

Fin de vie. « Il faut arrêter l’hypocrisie cultivée »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime29.03.19 17:55

Envoyer les gens dans les chambres à gaz
ou
jouer électoralement avec la mort
c'est pareil, si on réfléchit...
Tout comme s'amuser à expérimenter le jeûne total et absolu..
Tout comme chercher à détériorer ses propres constantes biologiques,
dans le but de réduire l'éventuelle sédation profonde continue jusqu'au décès.
La perversité est partout en France....depuis des décennies.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime29.04.19 16:21

Fake news médicales : Agnès Buzyn tire la sonnette d’alarme

Fake news ?

Jean Léonetti, une espèce de " terroriste " ( faîtes le test du jeûne complet et total, bouffe et flotte, pour évaluer les conséquences )
les médecins, tous des connards ( sauf les généralistes, les neuro et les psy qui voient plus loin que le bout de leur nez )
les associations, des bandes d'emmerdeurs ( qui pratiquent la guéguerre pour avoir + d'adhésions, + d'abonnements, + de dons )

AGNES BUZYN EST CONTRE L'HOMEOPATHIE ET POUR LES VACCINS !!!
ah ah ah ! hi hi hi !
LIBERTE, Egalité, Fraternité ?
La preuve que l'homéopathie est inutile ? la preuve que les vaccins ne nuisent pas à la santé ?
"FUMER TUE", ce qu'on est obligé de lire sur les paquets de cigarettes
En même temps, comme on rêve de respirer un autre air en France...et en Europe !
Plus d'odeur d'encens à Notre-Dame de Paris ( et bien évidemment, cela a été bien calculé, pas mal d'immeubles ont brûlés à Paris, un feu ne se déclenche pas tout seul, surtout quand il y a des travaux)
évidemment cela n'arrivera pas à l'Elysée, Matignon, l'Assemblée Nationale, le Sénat, ( ni la Mosquée de Paris... ).
Allez, les Gilets Jaunes ! allez, enfants de la patrie...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime22.06.19 18:01

çà me tue
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011  2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
çà me tue
ici ou là, on parle encore de l'Eglise, de l'enfer, des sacrements ( en situation de fin de vie )
çà me tue
des médicaments qui existent depuis longtemps, prescrits par les neurologues et les rhumatologues disparaîssent, soi-disant parce qu'ils ont davantage d'effets secondaires et peu de résultats positifs ( on ne cherche même pas à les remplacer ). ( s'ils coûtent inutilement, autant aller jusqu'au bout dans la suppression... ... ... )
çà me tue
il n'y a pas que les patients en fin de vie qui subissent un laisser mourir
nous étions dans le laisser mourir politique jusqu'à la crise des gilets jaunes
faut-il croire que certains médecins spécialistes sont les rois des connards et les reines des connasses?
çà me tue et je ne suis pas encore morte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime02.07.19 16:35

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime16.08.19 9:27

Est-ce que des gens qui font des dépressions graves et dix tentatives de suicide, il faut abréger cette souffrance ?
Agnès Buzyn ministre de la Santé

Réfléchissez un minimum si vous avez fait des études de médecine !
François Hollande en ayant deux personnalités différentes, le candidat et le président, à propos d'un nouveau droit de mourir ds la dignité évoqué explicitement dans sa proposition 21, a probablement augmenté le nombre de citoyens dépressifs français et vous ne faîtes vraiment rien pour y remédier.Il faudrait d'abord soigner François Hollande lui-même ( est-ce qu'il consulte régulièrement un psychiâtre ? ) et voir si le même problème se pose avec Jean Léonetti...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime01.09.19 17:58

Dépression et des pressions
personne n'est pressé de mourir, sauf si la vie n'a aucun sens, mais à force de se sentir informatisé par cette ère du numérique,
on veut tout et tout de suite, comme des gamins et des gamines.
Ridicule, n'est-ce pas ? absurde aussi.
çà me dépasse : conversion des francs en euros, puis disparition de l'argent liquide, on n'a pas le choix, faut suivre, qu'on le veuille ou non
demandez aux vieux et aux vieilles de suivre, avec un porte-monnaie vide
quelle hypocrisie
l'élimination sans la seringue est bien lente !
désolée...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime01.09.19 18:10

personne n'a encore évalué l'impact de l'idéologie selon Léonetti sur les boulimiques et les anorexiques, les insomniaques et les narcoleptiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime01.09.19 20:05

mais enfin que diable, on veut foutre une auréole sur la tronche de Jean Léonetti ?
il y en a marre à la fin !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime01.09.19 20:23

Vous me tuez et je ne suis pas tout à fait morte
après l'affaire VL tous les EVC vont y passer, ensuite les TC, les IMC, les AVC
mais dans combien de temps
ah au fait... se faire traiter pour un AVC au-delà d'un certain âge, c'est le non respect de la loi Léonetti, une forme de délinquance...
tout le monde en est conscient
le pb, c'est que la dernière piqûre est tjrs interdite...au nom de je ne sais quoi
mon choix c'est mon droit et mon droit c'est mon choix
on me rend cinglée !
si je fais ce que je veux avec mon frigo, il devrait en être de même avec ma mort à l'hosto
y en a marre à la fin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime02.09.19 17:07

http://www.handichrist.net/t1175-janvier-2011-fin-de-vie-echec-d-une-loi

je m'estime harcelée depuis longtemps et je veux juste un droit à compensation. J'ai mal, je suis mal et je me sens mal. A mon avis, ce n'est pas la dépression, mais une certaine lucidité qd je regarde ds le rétroviseur de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime02.09.19 17:17

je veux juste la loi qui n'a pas été votée à cause de François Fillon ce salopard ce connard cet emmerdeur
j'ai la haine, la haine, la haine
la haine tout simplement avec un zeste d'énervement
à quoi çà sert, tout çà ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime02.09.19 17:27

je sais ce que je veux
mais je ne sais pas si je veux mourir ou vous tuer
car les deux à la fois sont impossibles.

j'en ai marre, marre, marre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime09.09.19 11:15

Urgence aux urgences, c'est urgent !
c'est la faute et l'erreur de vos prédécesseurs
comme pour la fin de vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime02.10.19 14:28

les spécialistes en cancérologie ne peuvent pas voler très haut et çà devient déprimant à la fin...

cheveux

oh merde je n'ai pas réussi à crever de chaud ! pourtant j'ai eu l'occasion avec 42° à Paris...
Chirac le vieux est mort enfin, il était temps
çà caille en ce moment
mais c'est plus  facile de crever de chaud plutôt que de crever de froid
si j'avais tous les pouvoirs, je mettrai François Hollande en examen pour son gros mensonge à propos de la proposition 21
et si jamais il se représente en 2022 ( avec... un nouveau droit de mourir ds la dignité ), je ne préfère pas être de ce monde...quelque chose me dit que çà va arriver, c'est pour cela que Macron ne touche pas à la loi de février 2016
un AVC pour tous ces gens, est-ce trop demander ?
vivre ou mourir, mais ne pas être un mort-vivant !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime08.10.19 13:37

çà fait un certain temps déjà que je pense qu'il y a des attentats partout sauf dans un endroit spécifique, l'hôpital, cette institution qui nous refuse encore le moment et la manière de notre mort...
Il y a quelques suicides, comme à l'hôpital européen Georges Pompidou, mais çà s'arrête là... ...
Si j'ai le pouvoir de me suicider ( ou d'essayer de me suicider ) à tout moment de mon existence, pourquoi n'aurais-je pas le DROIT au CHOIX sur le MOMENT et la MANIERE de MA mort ???
Enfin grâce au terrorisme, nos soignants s'habituent aux blessures de guerre...Peut -être arriveront-ils ainsi à considérer que l'aide au suicide est aussi banale...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime08.10.19 14:04

Moi, Admin, ( même en étant "radicalement" de culture chrétienne ), si par hasard je rencontre des personnes radicalisées ds l'islam, je me tairai.
Parce que personne n'ose dénoncer publiquement la trahison politique de François Hollande à propos de son engagement 21 sur un droit de mourir ds la dignité et ses conséquences actuelles...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime09.10.19 17:13

A propos de la dépression et de la fin de vie,
peut-être qu'on a élaboré un plan ( qui ??? )
faire traîner les choses, ce qui se passe actuellement
afin de rendre les citoyens français dépressifs
une fois le Suicide Assisté légalisé ( après la réforme des retraites )
nombreux seront les candidats à la nouvelle loi
c'est dingue... mais oui, de toute façon vous êtes dingues !!!
il y a eu une ébauche de loi en janvier 2011
on a voté pour F.H. pour sa proposition 21
c'est dingue, nous sommes dingues...
seule la mort nous délivrera...
quant à l'Eglise, on a claqué la porte, ouf !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime10.10.19 18:22

"Tu meurs" à cause de la "tumeur".
Je m'interroge tjrs sur un certain cloisonnement médical qui dure depuis trop longtemps
quand les mots deviennent des maux
je suis une " patiente IMC "
en général, la caractéristique des IMC, c'est d'être impatient ... 
etc etc
je vais chercher chez le toubib une ordonnance qu'il écrit plus ou moins sous ma dictée
et les rôles sont renversés !
et on s'étonne que l'acharnement thérapeutique obstinément déraisonnable ne soit pas dénoncé !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime10.10.19 19:30

alors Docteur suis-je dépressive ? il semblerait que non pour l'instant bien que je m'étonne chaque matin de me réveiller tout simplement, avec la peur de ne plus pouvoir me lever et de respirer encore
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime22.10.19 21:13

Il faudrait que les gens puissent se mettre ds le crâne le fait que c'est NORMAL de songer à la mort quand on ttremble parce que les morts ne bougent pas alors l'idée même de la mort peut être une sorte de calmant dans le cerveau et donc sur le corps.

Par contre ce n'est pas normal que j'écrive ceci en critiquant le yoga et la relaxaation
eh bien je suis comme tout le monde pour une fois, incohérente !
Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 848817972
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime23.11.19 12:08

j'ai assez mal au dos
on m'a enlevé le Myolastan qui me soulageait sous le quinquennat précédent
on m'enlève le Décontractyl qui m'aidait
et on se moque de mes douleurs
je regrette amèrement mes dons et mes votes
j'y mets fin de toute façon depuis la dernière loi Léonetti... de manière radicale.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime10.01.20 18:07

Fin de vie: Buzyn veut "sécuriser" et "garantir" l'accès aux soins palliatifs à domicile
AFP
Modifié le 10/01/2020 à 16:34 - Publié le 10/01/2020 à 15:29 | AFP
Fin de vie: Buzyn veut Fin de vie: Buzyn veut "sécuriser" et "garantir" l'accès aux soins palliatifs à domicile © AFP / ERIC FEFERBERG

Des "travaux" vont être menés "de façon urgente" pour "encadrer, sécuriser et garantir" l'accès en dehors de l'hôpital aux médicaments utilisés pour les soins de fin de vie, a annoncé la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

"Je souhaite (...) que des travaux soient menés de manière urgente par mes services pour encadrer, sécuriser et garantir l'accès des patients en ambulatoire aux spécialités (...) utilisées dans la sédation profonde et continue", affirme la ministre dans un courrier au président du Syndicat des médecins libéraux (SML), rendu public vendredi par l'organisation.

Agnès Buzyn avait tenu les mêmes propos jeudi matin en séance publique à l'Assemblée nationale, en réponse au député de Corse-du-Sud Paul-André Colombani.

Le député, comme le SML, la Fédération des médecins de France et d'autres syndicats de médecins, avaient interpellé la ministre sur les soins palliatifs à domicile en général et sur le cas d'un médecin généraliste de Seine-Maritime, mis en examen et interdit d'exercer fin novembre pour avoir involontairement causé la mort de cinq personnes âgées en prescrivant un médicament réservé à un usage hospitalier.

Ce praticien "a essayé de réduire la douleur d'un patient ayant eu besoin de soins palliatifs à domicile, en l'absence de structure d'hospitalisation à domicile disponible", a fait valoir Paul-André Colombani, lui-même médecin généraliste, critiquant une "protocolisation à outrance" des soins.

Une pétition de soutien au praticien affichait environ 3.200 signatures vendredi.

Le produit utilisé, le midazolam, est un puissant tranquillisant, utilisé pour mettre en oeuvre une sédation profonde et continue jusqu'à la mort lors de l'arrêt d'un traitement dans le cadre de la loi sur la fin de vie, en cas "d'obstination déraisonnable".

Tant dans son courrier qu'à l'Assemblée, Agnès Buzyn a dit ne pas "porter un commentaire sur une affaire judiciaire en cours".

Elle a également souligné dans l'hémicycle qu'un "encadrement" des soins palliatifs en médecine de ville était nécessaire car ces soins "doivent faire l'objet d'une décision collégiale", "or un médecin libéral en ville, seul, ne peut pas garantir cette collégialité".

Les travaux annoncés par la ministre "seront articulés avec la finalisation de la recommandation de bonne pratique de la Haute autorité de Santé sur la prise en charge médicamenteuse en situation palliative", a ajouté la ministre.

Ces recommandations seront publiées "dans les prochaines semaines", a précisé la HAS à l'AFP.

Agnès Buzyn a aussi dit appeler de ses voeux la "construction" d'un "nouveau plan de développement des soins palliatifs, notamment en ambulatoire", alors que le plan précédent lancé en 2015 s'est achevé en 2018 et n'a pour le moment pas de successeur.

Cette annonce constitue "une première avancée", a salué le SML dans un communiqué. Le syndicat propose à la ministre de réunir "d'ici le printemps" des "Etats généraux de la fin de vie à domicile" pour "élaborer des orientations pragmatiques et humaines rapidement concrétisables".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime10.01.20 18:14

Réforme des retraites... euthanasie économique ( Jacques Attali )

Accoutumance aux benzodiazépines et à la morphine pour les patients drogués à ces produits qui ne font donc pas mourir

Pourquoi tous ces débats inutiles et hypocrites ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime10.01.20 18:47

le generaliste.fr.

Fin de vie : Agnès Buzyn annonce un plan de développement des soins palliatifs en ville
Camille Roux
| 10.01.2020

Agnès Buzyn a aussi dit appeler de ses voeux la "construction" d'un "nouveau plan de développement des soins palliatifs, notamment en ambulatoire", alors que le plan précédent lancé en 2015 s'est achevé en 2018 et n'a pour le moment pas de successeur.


?????????
????????
???????
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime15.01.20 19:48

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcSes-9MUE8C7OrcqPtd4eCkdm329qNM_oRjIVdg33UydfjiimPU&s
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime15.01.20 22:07

[size=42]Deux fioles de Nembutal, un psychotrope illicite, récupérées dans les Alpes-Maritimes[/size]


PAR CH. P. [size=16]Mis à jour le 23/10/2019 à 07:01 Publié le 23/10/2019 à 07:01[/size]



Des fioles de "Nembutal" achetées sur un site américain ont été récupérées un peu partout en France notamment dans les Alpes-Maritimes.


 Expédié comme "cosmétique" si l’on en croit la déclaration en douane, le Nembutal contient du Pentobarbital.

Le produit visé est un barbiturique interdit en France depuis 1996. Il est fabriqué par un laboratoire danois qui détient une licence exclusive de production aux États-Unis.

Le produit serait parfois détourné par des personnes souhaitant mettre fin à leurs jours ou pour les suicides assistés de personnes condamnées.

En juillet 2019, les autorités américaines ont transmis à l'OCLAESP (office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique) une liste de destinataires français de colis.

Le 26 juillet 2019, le Pôle Santé Publique du parquet de Paris a confié une enquête préliminaire à la direction générale de la gendarmerie des chefs d'importation, de détention, d'emploi illicite de substance, classée comme psychotrope, d'acquisition illicite de cette substance sur un réseau de télécommunication, d'importation en contrebande de marchandises dangereuses pour la santé publique, d'exercice illégal de la profession de pharmacien et de publicité en faveur de produits permettant de se donner la mort.

"[size=25]Les éléments transmis par les autorités américaines ont, dans un premier temps, justifié de nombreuses investigations pour identifier les destinataires de ces envois", explique Rémy Heitz, le procureur de la République de Paris, dans un communiqué.


Les recherches menées par l’OCLAESP, appuyé du SCRC (service central du renseignement criminel), ont permis de localiser 125 destinataires directs, acheteurs français de ce puissant barbiturique dénué d’autorisation de mise sur le marché pour la médecine humaine.

Une opération mobilisant simultanément 18 régions de gendarmerie et 300 officiers de police judiciaire a été menée le 15 octobre. Les enquêteurs ont réalisé 103 perquisitions et saisi 130 flacons susceptibles de correspondre au produit commandé. Le contenu est en cours d’analyse.
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime16.01.20 11:55

[size=41]Midazolam : Agnès Buzyn ouvre un chantier pour mettre fin à l’hypocrisie ?[/size]Interpellée sur le Midazolam par le Dr Antoine Leveneur, président de l’URML Normandie, Agnès Buzyn souhaite que des travaux soient menés de manière urgente par ses servicesQuant au Pr Didier Sicard, ancien président du Comité consultatif national d’éthique, il s’est fendu d’une tribune publiée dans Le Monde  pour évoquer « une grande hypocrisie »Interpellée dans un courrier par le Dr Antoine Leveneur le 6 décembre dernier, président de l’URML Normandie, Agnès Buzyn a fini par répondre par voie postale. Le courrier en question lui demandait son avis, suite à la mise en examen d’un couple de médecins normands, interdits d’exercer la médecine.lemag.fr/sites/default/files/public/styles/article_court_default/public/fingers-crossed-picture-id1163343309.jpg[/img]
 
Pour rappel, il était notamment reproché au Dr Jean Meheut-Ferron (qui a fait l’objet d’une pétition de soutien), engagé de longue date dans les soins palliatifs et dans l’accompagnement des patients en fin de vie à leur domicile, « d’avoir dans ce cadre utilisé un produit (Midazolam : Hypnovel°) réservé uniquement aux établissements de santé, fourni par son épouse », expliquait le courrier.
 
Pour le Dr Antoine Leveneur, cette situation est « douloureusement démonstrative des difficultés qui sont les nôtres dans l’exercice de notre profession et plus précisément dans l’accompagnement de nos patients et leurs familles ». 
En effet, lorsque le recours à l’hospitalisation à domicile (HAD) n’est pas le plus pertinent, il existe deux alternatives pour apaiser et soulager efficacement à leur domicile des patients en fin de vie dans le respect de la loi Claeys-Leonetti, selon le président de l’URML Normandie :
- se résoudre à les adresser aux établissements ;
- mettre en œuvre à domicile les mesures efficaces et respectueuses pour les patients, « avec ce risque non négligeable de se retrouver, comme dans la situation de notre confrère, devant la justice ».
 
D’où les questions suivantes adressées à Agnès Buzyn, dans le premier courrier : « Confrontée à une situation identique, Madame la Ministre, Chère Consœur, quelle attitude auriez-vous adoptée ? Quels seraient votre avis et vos conseils aux médecins libéraux qui utilisent cette molécule réservée aux établissements ? »
Le 9 janvier dernier, la ministre a donc adressé un courrier au président de l’URML Normandie. Pour répondre tout d’abord qu’elle ne pouvait « porter d’appréciation ni intervenir dans les procédures de justice en cours ».


Citation :
Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 6zkQEO_N_bigger

Vermesch Philippe@VermeschP_SML





[ltr]Merci @agnesbuzyn pour votre réponse dans l'affaire #Midazolam. Je renouvelle ma demande d'organisation d'Etats Généraux de la fin de vie à domicile & suis prêt à y contribuer avec des associations de patients, d’aidants, des syndicats de médecins, infirmiers et pharmaciens...[/ltr]




Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 EN6g-4hWsAAJ3me?format=jpg&name=smallAgnès Buzyn, fin de vie - Page 2 EN6g-4aWAAE1_fH?format=jpg&name=small



7
11:47 - 10 janv. 2020
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

[ltr]



Voir les autres Tweets de Vermesch Philippe


[/ltr]


Pour ce qui est de la continuité des soins, elle a demandé à l’ARS de poursuivre l’action qu’elle a engagée auprès de l’URML et du conseil de l’ordre pour « aboutir rapidement à une solution permettant aux patients du médecin généraliste concerné de disposer rapidement d’un médecin traitant. »
À propos de l’accès des patients en ambulatoire aux médicaments utilisés pour la prise en charge de la sédation profonde et continue, elle a tout d’abord estimé que la prise en charge au sein d’un HAD offre « un cadre sécurisé en matière de circuit du médicament et d’organisation de la décision collégiale nécessaire dans ce genre de circonstance ».
Avant d’admettre que le dispositif dérogatoire (1) autorisant la rétrocession de certains médicaments utilisés dans le cadre de la prise en charge de la douleur chronique rebelle et de soins palliatifs « soulève de nombreuses questions tant sur le plan juridique que de la pratique soignante ». 

[size=32]Chantier à mener[/size]


Telles sont les raisons pour lesquelles elle souhaite que des travaux soient menés de manière urgente par ses services pour « encadrer, sécuriser et garantir l’accès des patients en ambulatoire, aux spécialités hors AMM utilisées par la sédation profonde et continue ». Des travaux qui s’articuleront avec la finalisation de la recommandation de la HAS sur la prise en charge médicamenteuse en situation palliative, afin de construire un « nouveau plan de développement des soins palliatifs et de l’accompagnement des patients en fin de vie ».
En attendant la recommandation de la HAS, le Pr Didier Sicard, ancien président du Comité consultatif national d’éthique, s’est fendu d’une tribune publiée dans Le Monde  pour expliquer en quoi le médicament en question, n’est pas euthanasique et soulage parfois jusqu’à la mort. C’est pourquoi, selon Didier Sicard, « refuser d’étendre aux médecins généralistes l’emploi du midazolam est d’une grande hypocrisie ».
Quant au Jacques Battistoni, le président de MG France qui organisait une conférence de presse ce 15 janvier, il a « noté avec satisfaction l’annonce de la ministre d’ouvrir une discussion sur l’usage des médicaments en médecine de ville, des médicaments dont certains sont réservés à l’hôpital. J’ai évidemment en tête le midazolam qui est un médicament qui est utile dans certaines situations ».

[size=32]Compliqué d’obtenir du midazolam [/size]


Selon Jacques Battistoni, si on veut faire du maintien à domicile, « il faut que l’on ait les mêmes moyens qu’à hôpital. Or, trop souvent, on se retrouve dans des situations où on est contraints d’hospitaliser les patients lors des derniers jours de leur vie, parce que l’on a une impossibilité technique qui arrive brutalement. C’est vrai que c’est parfois parce que les choses n’ont pas été anticipées, mais c’est parfois aussi faute de médicaments mise à notre disposition. »  
 
Même son de cloche du côté de la vice-présidente du syndicat, le Dr Marguerite Barder-Bayart. « La dernière que j’ai fait d’un patient en fin de vie, cela a été compliqué d’obtenir du midazolam. Il faudrait plus de souplesse pour prescrire ce médicament. » D’autant plus que le midazolam n’est pas le seul médicament concerné, a poursuivi Marguerite Barder-Bayart : « Il y a par exemple d’autres produits pour lutter contre les exacerbations d’asthme qui ne sont pas à disposition, ce qui fait qu’on met aussi en danger des patients. Pour quelles raisons les généralistes sont privés de ces prescriptions ? Sur quels arguments ? »
 
1 : décision ministérielle du 20 décembre 2004
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20486

Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnès Buzyn, fin de vie   Agnès Buzyn, fin de vie - Page 2 Icon_minitime17.01.20 20:23

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Agnès Buzyn, fin de vie
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: Médecine: début et fin de vie-
Sauter vers: