HANDICHRIST

Pêle-mêle, tout et rien
 
ConnexionS'enregistrerGaleriePortailAccueilRechercher
Pas d'inscription à cause des gens qui envoient toujours et partout le même post.
Partagez
 

 Mgr Michel Aupetit

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime01.06.19 9:41

PMA, GPA, fin de vie… Mgr Aupetit appelle «les catholiques à se mobiliser»
>Société|Propos recueillis par Christine Mateus et Vincent Mongaillard| 29 septembre 2018, 21h42 |44

Quelques jours après les recommandations du Comité consultatif national d’éthique, notamment sur la procréation médicale assistée ou la problématique de la fin de vie, Mgr Aupetit, a tenu à rappeler la position de l’Eglise. LP/Jean-Baptiste Quentin
picto exclusif
Pour la première fois, un des plus hauts dignitaires de l’Eglise française, Mgr Aupetit, archevêque de Paris, prend la parole après les avis du conseil national d’éthique. PMA, GPA, fin de vie, il répond à toutes les questions. Y compris sur la pédophilie.
C’est la voix de l’Eglise de France désormais la plus écoutée et la plus influente. Mgr Michel Aupetit, 67 ans, archevêque de Paris depuis janvier, nous a reçus, chez lui, une bonne heure durant afin d’évoquer les sujets d’actualité qui font trembler ses fidèles : PMA, GPA, recherches sur l’embryon humain, euthanasie, avortement… C’est pour sa maîtrise de ces dossiers sensibles, pour défendre également haut et fort la ligne conservatrice des catholiques, que le pape François l’a choisi.

LIRE AUSSI >En route vers la PMA pour toutes les femmes ?

Car avant d’être ordonné prêtre il y a 23 ans, ce fils d’un cheminot qui ne mettait jamais les pieds à l’église, était médecin généraliste. De ses années dans un cabinet en banlieue, ce diplômé en bioéthique a gardé le sens du contact. D’un abord facile, il répond, avec sa voix de crooner, spontanément et sans langue de bois pour faire passer son message toujours très conservateur.

PMA et GPA : « On fait de l’embryon humain un cobaye »
-
« Est-il pensable que l’on puisse considérer qu’un enfant n’a pas besoin de père ? » questionne l’archevêque sur la PMA. LP/Jean-Baptiste Quentin

Comment avez-vous accueilli l’avis du conseil consultatif national d’éthique (CCNE) qui s’est dit, mardi, favorable à l’extension de la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes ?

Je l’ai accueilli sans surprise. Il y a longtemps que je pense que le CCNE n’est plus ce qu’il était. J’ai connu celui du Pr Bernard. A l’époque, il avait été voulu comme un comité de Sages qui puisse s’exprimer de manière indépendante. J’avoue très honnêtement que je ne sens plus cela aujourd’hui. Le résultat était quand même assez attendu, ce qui est d’ailleurs un peu inquiétant. On se demande pourquoi on a fait des Etats Généraux puisqu’ils n’ont aucun impact sur la décision finale.

Vous pensez que la communauté catholique n’a pas été entendue lors de ces débats ?

Le problème n’est pas là. Ce n’est pas l’Eglise catholique qui est en jeu. L’Eglise catholique est un éveilleur de consciences. La vraie question est : qu’est-ce que la dignité de l’homme ? Cela va bien au-delà de la conception catholique de l’humanité. Nous pensons qu’une société doit se construire sur la fraternité, sur la recherche du bien commun. Or, on ne trouve aucun argument à ce niveau-là. On n’a que des impressions, des « oui, on pourrait », « non, on ne pourrait pas » mais pas de véritable argumentaire.

Quels sont, selon vous, les principaux sujets qui touchent le plus à cette dignité de l’homme ?

Il y en a au moins deux. D’abord cette question de la PMA. Est-il pensable que l’on puisse considérer qu’un enfant n’a pas besoin de père ? Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit. Il peut y avoir, bien évidemment, des enfants élevés sans leur père pour des raisons accidentelles ou parce qu’ils sont abandonnés mais là on décrète légalement qu’un enfant n’en a pas besoin.

Et le second ?

La question de l’embryon. La recherche s’ouvre de plus en plus. Aujourd’hui, dans la législation, vous n’avez rien. Il n’y a pas de statut juridique de l’embryon humain. Ce vide autorise des expériences et fait de lui un cobaye. Puisqu’on utilise de moins en moins les animaux, on va utiliser les embryons humains. Alors, est-ce que la larve de scarabée doré sera plus protégée que l’embryon humain ? Cela pose quand même une question qui va bien au-delà de la religion.

Le médecin que vous êtes aussi devrait être un passionné de recherches. Or, là elle vous fait peur…

Je suis tout à fait pour la recherche mais il y a des recherches légitimes, d’autres non. Vous savez, les médecins nazis pensaient aussi qu’ils faisaient de la recherche. C’est ainsi qu’ils ont présenté leur défense ! La recherche ne justifie pas tout. Elle a un but et si le but est souvent bon, le moyen employé ne l’est pas toujours. Le diagnostic prénatal, par exemple, est une bonne chose mais lorsqu’on l’utilise pour éliminer l’enfant parce qu’il est porteur d’une tare quelconque, là c’est une question éthique.

Est-ce que vous appelez les catholiques à se mobiliser contre l’extension de la PMA ?

J’appelle les catholiques à se mobiliser par une parole, déjà.

Cela n’a pas porté ses fruits…

Une parole, si elle est juste, traverse l’Histoire et finit par triompher. C’est toujours comme cela. Elle fera son chemin de conscience en conscience.

Pas d’appel à manifester ?

La question d’une manifestation dans la rue appartient aux citoyens, pas du tout aux évêques. Ce n’est pas à nous d’en organiser et nous ne le ferons pas.

Et y participer ?

Si j’y participe, ce sera en tant que citoyen, je n’irai jamais en tant qu’évêque. Ce n’est pas ma place. Mais comme citoyen, je suis libre. Il faut bien faire la distinction entre l’expression d’un évêque et celle d’un citoyen.

Croyez-vous en une Manif pour Tous bis ?

Je ne suis pas sûr que les gens se mobilisent comme ils l’ont fait au moment du Mariage pour Tous. A l’époque, d’ailleurs, ils s’étaient surtout mobilisés contre la PMA. Ils savaient que le mariage allait déboucher sur ces problématiques de procréation, et donc de filiation. Et c’est bien ce qui risque d’arriver. Alors vont-ils se remobiliser alors que précédemment cela n’a servi à rien sur le plan légal ? Je ne sais pas. Je pense quand même que ces manifestations, avec des centaines de milliers de personnes, et pas seulement des catholiques, ont servi au réveil des consciences. Elles ont montré qu’il n’y avait pas de consensus.

Êtes-vous rassuré par le gouvernement qui explique que l’extension de la PMA n’entraînera pas la levée de l’interdiction de la gestation pour autrui (GPA) ?

Je n’y crois pas une seconde. D’abord parce que lorsqu’il y a eu le Mariage pour Tous, on nous avait déjà affirmé qu’il n’y aurait pas de PMA. Au nom de quoi refuserait-on aujourd’hui la GPA ?

L’animateur Marc-Olivier Fogiel sort la semaine prochaine un livre où il raconte son bonheur d’être père de deux filles grâce à la GPA. Vous ne croyez pas à ce bonheur et au fait que ces enfants puissent être heureuses ?

Elles sont encore jeunes mais à l’adolescence… Ce moment où l’on cherche à savoir d’où l’on vient. Le risque d’un déséquilibre est alors important. Je ne souhaite bien sûr aucun mal à cette famille, mais je dis simplement : est-ce qu’on prend la mesure de ce que les enfants qui sont dans cette situation vont avoir à vivre ? Comment vont-ils accepter d’avoir fait l’objet d’une certaine marchandisation ? Est-ce que le fait de savoir qu’ils sont nés dans ces conditions va leur permettre d’être apaisés ?

EUTHANASIE : « Une loi qui va dire ce que l’on peut faire ou ne pas faire, c’est extrêmement compliqué »
-
Pour Mgr Aupetit, ouvrir la porte une aide active à mourir n’est « pas très sérieux ». LP/Jean-Baptiste Quentin
Sur la fin de vie, l’avis du CCNE préconise de ne pas toucher à la loi actuelle mais évoque tout de même des cas exceptionnels nécessitant un travail de réflexion qui pourrait faire évoluer la loi à la marge. Selon vous, c’est un pas vers l’aide active à mourir ?

Oui, il y a effectivement des risques réels que ce soit une « ouverture » ou alors c’est une caution pour ceux qui militent en sa faveur au sein de La République en Marche, comme M. Touraine par exemple (NDLR : le député Jean-Louis Touraine est l’auteur d’une tribune pour le droit à l’euthanasie). Cela ne me paraît pas très sérieux.

Selon vous, il ne faut pas toucher à la loi actuelle sur la fin de vie…

Elle a au moins le mérite d’exister et de permettre une forme de souplesse. Faire une loi qui va dire ce que l’on peut faire ou ne pas faire, c’est extrêmement compliqué en matière de fin de vie. L’important, c’est que la personne puisse vivre ces moments qui sont d’une intensité extraordinaire. Si on supprime ces instants d’intimité entre un parent qui s’en va et ceux qui restent, il y a quelque chose de volé. Il faut généraliser les soins palliatifs et permettre aux proches d’y participer, en accompagnant leur tendresse d’un geste concret. Ce qui est insupportable, c’est de voir les gens souffrir sans pouvoir rien faire.

IVG : « Le médecin est libre, c’est capital »
-
Lorsqu’il était médecin, Michel Aupetit, « en conscience », a refusé de pratiquer l’IVG. LP/Jean-Baptiste Quentin
Un président de syndicat de gynécologues a récemment assimilé l’IVG à un homicide, suscitant une vive polémique jusqu’au gouvernement. Le soutenez-vous ?

Je le soutiens dans son expression. Est-ce qu’un médecin peut encore s’exprimer librement ? La réponse est oui. La liberté de conscience est le droit le plus fondamental de toute société. Une société qui l’annihile, ça s’appelle une dictature. L’objection de conscience fait partie du droit médical et elle est intouchable. Ce droit doit être absolument préservé, je peux vous dire que les médecins vont réagir durement si on y touche.

Des sénateurs PS, sous la houlette de Laurence Rossignol, ex-ministre de la Famille, ont déposé vendredi une proposition de loi pour supprimer cette clause de conscience…

C’est terrible. Cela signifie qu’on entre dans une forme de dictature qui dit : « Vous n’avez pas le droit de penser, votre conscience doit être éteinte ».

Avez-vous utilisé ce droit quand vous étiez médecin, concernant des demandes d’avortement ?

Oui, bien sûr, j’ai expliqué à la patiente : « Moi, en conscience, je ne peux pas ». Le médecin est libre, c’est capital. Cela s’appelle la relation médecin-malade. Sinon, c’est une prestation de service.

PÉDOPHILIE : « Pourquoi pas une commission d’enquête parlementaire »
-
Mgr Aupetit assure que le célibat des prêtres concernant la problématique de la pédophilie au sein de l’Eglise est « une fausse question ». LP/Jean-Baptiste Quentin
Dans les débats sur la bioéthique, l’Eglise a systématiquement mis en avant l’intérêt de l’enfant. Mais comment peut-elle être crédible alors que ces mêmes enfants sont parfois la proie de prêtres pédophiles ?

Il faut absolument que l’Eglise soit cohérente. Il nous faut une conversion radicale sinon, c’est évident, on ne peut pas avoir de parole crédible. Il faut remercier les victimes que nous ne savions peut-être pas entendre, mais aussi les médias d’avoir révélé toutes ces affaires. C’est une bonne chose. Il y a un abcès, il faut que le pus soit complètement vidé. Nous avons déjà pris des décisions, nous avons fait des signalements, nous nous sommes entourés de juristes… Nous ne pouvons pas régler ces problèmes nous-mêmes, il nous faut travailler avec le droit civil et écouter de plus en plus les victimes, les accompagner pour qu’elles se reconstruisent.

Êtes-vous favorable à la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire afin de faire toute la lumière sur ces crimes commis par l’Eglise ?

Pourquoi pas, bien sûr ! Une commission nationale d’expertise indépendante a été créée par la Conférence des évêques de France en 2016. Mais si ce n’est pas suffisant, il faut faire autre chose.

Ce n’est pas, pour vous, une entorse à la laïcité ?

Je ne pense pas. C’est vraiment une question de justice. Si la société juge que c’est important pour davantage de clarté, si la situation montre qu’on a besoin d’une intervention extérieure à l’Eglise pour aller au bout des choses, je ne vois pas d’entorse à la laïcité. La laïcité, pour moi, ce n’est pas cela, c’est la possibilité, pour chacun, de pouvoir exercer librement sa religion.

En matière de lutte contre la pédophilie, le pape François en fait-il assez ?

Il essaie d’en faire le plus possible avec les moyens qui sont les siens. Il faut qu’il soit suivi partout, le problème est là. Il a beau être pape, il a une parole d’autorité mais pas de pouvoir. L’Eglise, ce n’est pas l’armée, tout le monde n’est pas au garde à vous.

Face aux scandales de prêtres pédophiles, l’Eglise catholique allemande vient d’appeler à une réflexion sur le célibat. Faut-il autoriser les membres du clergé à se marier ?

Je crois que c’est une fausse question. Personnellement, je pense que la pédophilie n’est pas du tout liée au célibat. C’est une structure mentale, et il est possible que certains profils pédophiles se réfugient dans l’Eglise et dans le célibat. Mais la grande majorité d’entre eux sont mariés et pères de famille. Croire qu’en mariant les prêtres, il n’y aura plus de problème, c’est une douce illusion.

MIGRANTS : « S’il y a des gens perdus, bien sûr qu’il faut les accueillir »
-
L’archevêque explique que l’on « peut aider à réfléchir » ceux qui veulent fermer la porte aux migrants. LP/Jean-Baptiste Quentin
La France devrait-elle accueillir l’Aquarius, ce navire humanitaire qui sauve des migrants en mer et que l’exécutif ne veut pas voir accoster à Marseille ?

S’il y a des gens perdus, bien sûr qu’il faut les accueillir ! On ne peut pas laisser des personnes en détresse. Elles sont là, il faut s’en occuper, ça, c’est l’Evangile. Mais après, il faut bien sûr une réflexion politique qui ne nous appartient pas forcément. Pourquoi des populations de pays qui ont un potentiel extraordinaire sont-elles obligées de fuir pour venir chez nous ?

Une frange importante de catholiques veut fermer la porte aux migrants, ça vous choque ?

Avant d’être choqué, il faut parler avec eux. Par le témoignage, les rencontres, on peut les aider à réfléchir. Je ne crois pas que ce soit une question du refus de l’étranger. C’est plutôt la question d’une certaine insécurité culturelle qui semble en jeu. Notre pays se sent remis en cause par une culture venue d’ailleurs et qui ne s’intègre pas. Si nous disons que l’accueil des migrants est juste, dans la mesure de notre capacité à leur offrir des conditions de vie digne, et que c’est dans la Bible, cela fera son chemin.

SociétéMgr AupetitMichel AupetitreligioncatholiquesPMA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime01.06.19 9:45

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime01.06.19 9:49

La cerise sur la gâteau
des toubibs deviennent prêtres ou évêques
des religieux deviennent toubibs
des religieuses se transforment en doctoresses ou infirmières des soins palliatifs de fin de vie
ce mélange fabrique une maladie supplémentaire difficile à cerner et donc impossible à soigner
il faut savoir fuir ce qu'on doit fuir pour ne pas aggraver son état.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime01.06.19 18:02

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime01.06.19 18:05

Mgr Michel Aupetit 9k=
Mgr Michel Aupetit 9k=
je confesse que cela ne m'a pas déplût
c'est à cause de qui, l'échec d'une légalisation d'un droit de mourir dans la dignité ?
allez voir ce qui se passe dans vos paroisses au lieu d'emmerder la société !
toujours des pressions, on se demande par quel miracle on évite la dépression !
y en a marre, à la fin !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime01.06.19 18:53

Mes pathologies, Docteur ?
Mes erreurs et mes fautes, Monseigneur ?

je ne suis qu'un pion manipulé dans tous les sens
réellement ET virtuellement
et j'aurais beaucoup à dire et à écrire sur TOUS les manipulateurs
alors je suis dans l'obligation de fermer ma gueule.
En tout cas, je NE vote PLUS même si j'ai ma carte d'électeur
et je NE verse PLUS aucun centime d'euro à l'Eglise, aux Eglises, aux institutions religieuses, aux oeuvres et associations, à la recherche médicale
je ne veux surtout pas que mon enterrement ait lieu dans un bâtiment religieux, c'est fini
quant à ma fin de vie éventuelle avec une Sédation Profonde Continue éventuelle, elle aura lieu dans un endroit exclusivement et strictement laïc, laïc, laïc, histoire qu'on me foute la paix
la paix et la tranquillité, c'est ce dont j'ai besoin pour vivre comme pour mourir
mais de pauvres imbéciles  ne peuvent pas le comprendre
Je suis IMC dystonique avec une TA élevée, rien à voir avec les EVC
j'ai des crampes et des mouvements involontaires de la tête aux pieds
et je suis susceptible d'en avoir pendant la Sédation Profonde Continue Jusqu'au Décès
alors tous vos délires sur la fin de vie, je n'en ai rien à foutre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime15.08.19 11:09

Michel Aupetit : l’ex-généraliste « bizarre » devenu évêque de Nanterre
- PUBLIÉ LE 02/10/2014 - MIS À JOUR LE 02/10/2014

« Bizarre. » C’est ainsi que Michel Aupetit qualifie lui-même son parcours, avec un large sourire. « Autrefois, résume-t-il, j’étais médecin pour me battre pour la vie. Aujourd’hui, je suis au service de la vie éternelle. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime15.08.19 11:19

"celui qui s'abaisse sera élevé et celui qui s'élève sera abaissé".
je ne fais pas partie de ceux et celles qui font quotidiennement leurs pseudo-homélies sur le web à partir de quelques versets bibliques, souhaitant ainsi faire renaître une vocation ratée.
De toute façon, on peut dire tout et son contraire à partir de quelques mots sortis de leur contexte.
Mais méfions-nous des individus se vantant de leur double titre. Ils se croient savants, ignorant qu'ils écrasent les autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime15.08.19 11:38

je sais bien qu'au niveau psy l'amour et la haine sont la même chose
ce qui signifie que moi aussi j'ai des problèmes
je n'ai pas réussi à résoudre tous mes conflits différents
et je ne pense pas les résoudre tellement ils sont complexes
alors si je rencontre des gens qui me font trop chier, la meilleure solution est de les fuir
uniquement pour "sauver ma peau", étant une boule de nerfs à fleur de peau.
oh là, il faut que j'augmente mes medocs aujourd'hui pour me calmer....
çà ne va pas, c'est une des problématiques des IMC
l'ennui, c'est que si j'avale une surdose trop dosée, je ne sais plus ce que j'écris, mon inconscient n'est plus contrôlé et çà devient dangereux
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime15.08.19 11:53

je redis à tout le monde que l'incendie de Notre-Dame et le Bataclan, c'est bien fait pour vous...
car le Gouvernement n'a rien fait pour que le Bataclan ne soit pas aussi "célèbre"...
quant aux sujets de société, ils ont été exploité avec dyslexie sans aucune correction... on se demande si ç'était fait exprès ou non.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime15.08.19 12:06

çà m'est arrivé trente-six mille fois d'être devant un toubib et de lui souhaiter ( en me taisant bien sûr ) d'avoir les mêmes symptômes que moi !
Il ou elle serait bien emmerdé, arrêt de travail obligé, et... fin de vie bien programmée dans la dignité, avec dignité et en dignité...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime15.08.19 17:26

la vie éternelle, je n'en ai plus rien à foutre maintenant quand ma problématique tourne concrêtement autour de la manière et du moment de mon mourir... ... ...Dieu s'occupera du reste...
Il faut redescendre sur terre au lieu de divaguer dans des débats inutiles...
V.L. n'avait pas la problématique de tenir un verre sans le renverser...
c'est pour cela que quelques uns se sont permis de jouer au ballon à son sujet...

vous avez perdu, pauvre mec, V.L.est mort
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime19.08.19 9:30

PMA pour toutes: Pourquoi les médias donnent-ils la parole à l’Église catholique?
DEBAT «Le Parisien» a fait sa une sur Mgr Aupetit, archevêque de Paris, qui appelle «les catholiques à se mobiliser»…

Laure Beaudonnet Twitter  
Publié le 01/10/18 à 16h13 — Mis à jour le 01/10/18 à 16h13

Le Comité d’éthique a ouvert la voie à l’extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules en réaffirmant mardi qu’il y était favorable.
A cette occasion, Le Parisien a fait sa une sur l’archevêque de Paris qui appelle « les catholiques à se mobiliser ».
Cette une a fait réagir des lecteurs qui questionnent la légitimité de l’Église catholique pour s’exprimer sur ce sujet.
La parole de l’opposition à la PMA pour toutes les femmes se libère et les médias ne lui font pas obstacle. Le Parisien a consacré sa une dimanche à Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, qui appelle « les catholiques à se mobiliser » après que le Comité consultatif national d’éthique s’est prononcé en faveur de l’ouverture de la Procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, seules et homosexuelles.

L’intervention de ce haut dignitaire de l’Eglise en France a fait réagir de nombreux lecteurs sur Twitter, dont Marc-Olivier Fogiel. Certains se sont étonnés de voir la presse ouvrir ses colonnes à l’Église catholique -et plus largement à l’opposition- sur cette question, surtout dans un contexte où l’église est secouée par des scandales d’abus sexuels. Vendredi, un auditeur de France Inter a également critiqué auprès du médiateur de Radio France le choix d’inviter deux opposants pendant le grand entretien de Nicolas Demorand et Léa Salamé. Pourquoi la presse donne-t-elle la parole à l’église sur la question de la PMA ?


Le Parisien
✔
@le_Parisien
Mgr Aupetit sur l’IVG : «Une société sans liberté de conscience, c’est une dictature» http://l.leparisien.fr/0VZ-d


Mgr Aupetit sur l’IVG : «Une société sans liberté de conscience, c’est une dictature»
Dans un long entretien accordé à notre journal, l’acrehvèque de Paris revient notamment sur le sujet de l’IVG, revenu ces dernières semaines

leparisien.fr
46
11:18 - 30 sept. 2018
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
59 personnes parlent à ce sujet
Un journal des opinions
« Le Parisien est un journal qui se positionne toujours sur les débats de société, pour nous c’est un sujet essentiel », insiste ce lundi Stéphane Albouy, directeur des rédactions du Parisien. Il rappelle d’ailleurs que le quotidien a consacré plusieurs unes les jours qui ont précédé l’avis du Comité d’éthique. « Le mardi précédent, la question du positionnement du Comité faisait la une du journal avec des témoignages de couples de femmes qui parlaient de leur projet de vie et qui expliquaient pourquoi il était essentiel que la loi évolue en France ». Pour le directeur des rédactions, il est important de rappeler que Le Parisien est un journal des opinions, où tous les points de vue se confrontent.

D’ailleurs, dans le même journal, un autre article était consacré à la demande du magazine Témoignage chrétien de créer une commission d’enquête parlementaire sur les abus sexuels dans l’église. « Il y a même une tribune des infirmières sous le titre "Les sages-femmes doivent pouvoir pratiquer l’IVG" », rappelle-t-il. Accuser Le Parisien de donner une plus large place aux opposants à la PMA est « une analyse totalement fausse ». Et le quotidien n’attend pas les sujets polémiques pour faire réagir l’église.

« Toutes les religions ont leur mot à dire »
« Le Parisien nous a sollicités au sujet de la PMA pour toutes la semaine dernière, comme l’a fait RTL quelques jours plus tôt, mais c’est un journal qui traite régulièrement des affaires religieuses, note Karine Dalle, directrice de la communication du Diocèse de Paris. De nombreux médias veulent recueillir la parole de Mgr Aupetit « car il vient d’arriver ( il a été nommé archevêque de Paris en décembre 2017) », note la déléguée diocésaine à la communication qui admet toutefois qu’on entend moins les autres religions s’exprimer dans la presse sur le sujet.

« Toutes les religions ont leur mot à dire, mais aujourd’hui, ceux qui se sont positionnés et qui ont apporté des éléments au débat de manière plus volontaire, à travers la Conférence des évêques et à travers l’Archevêque de Paris, c’est l’Eglise, admet Stéphane Albouy. Elle avait joué un rôle important dans le débat autour du mariage pour tous ». Il n’est pas dit qu’elle soit la seule à jouer un rôle cette fois. Le gouvernement a prévu de présenter avant la fin de l’année un projet de loi qui sera discutée par le Parlement début 2019. Le débat vient à peine de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime19.08.19 9:47

c'est la croix et le bannière avec les gens qui ont plusieurs titres... ils en profitent se croyant au-dessus de tout. L'Eglise catholique se sent obligée de descendre ds la rue à propos  des sujets de société pour être médiatisée parce qu'il y a trop de problèmes en son sein ( baisse de la pratique religieuse, pédophilie, baisse des dons  etc etc ).
Je ne vois pas ce que toutes les religions viendront faire dans ces débats sociétaux."La République pour tous et Dieu pour soi", c'est comme cela que çà devrait se passer en France. Seulement quelques-uns se prennent pour Dieu ! en ont-ils conscience ???

JE SUIS DIEU KING  et çà m'aide à vivre ! Mgr Michel Aupetit 848817972

amen alleluia

Pour être plus sérieuse, si François Fillon ce connard n'avait pas été Premier Ministre :
http://www.handichrist.net/t1175-janvier-2011-fin-de-vie-echec-d-une-loi
je suis bouffée par la haine et le dégoût.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

Admin

Féminin Messages : 20329

Mgr Michel Aupetit Empty
MessageSujet: Re: Mgr Michel Aupetit   Mgr Michel Aupetit Icon_minitime19.08.19 10:06

Mgr Michel Aupetit 9k=
Mgr Michel Aupetit 9k=
tant mieux ! c'est moi qui ai mis le feu !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Mgr Michel Aupetit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: CROIRE OU NE PAS CROIRE :: CHRISTIANISME :: Religion catholique-
Sauter vers: