HANDICHRIST

CHRISTIANISME, HANDICAP, LITURGIE, DIVERS
 
AccueilPortailPublicationsRechercherFAQCalendrierGalerieConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Phénomènes extra-terrestres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Phénomènes extra-terrestres   22.09.11 20:38

ACCUEIL
INSOLITE

Un satellite de 6 tonnes va tomber sur terre

Publié le 20 septembre 2011 par Cemondevamal


Les scientifiques de la Nasa ont révélé qu'un satellite de 6 tonnes était très proche de la terre. Ils annoncent également une chute de ce satellite pour le vendredi 23 septembre 2011 et la chute devrait durer une journée. L'engin spatial devrait se diviser en 26 morceaux à l'approche de la terre. Rassurez vous, les chances pour que l'un de ces morceaux vous tombe sur la tête est de 1/3200, le plus gros morceau fera 159kg. Aucune personne n'a jamais été touché par la chute d'un débris spacial dans le passé et de plus ils ne tomberont que sur l'Antarctique. Le nombre de débris spatiaux devient un véritable problème, certains satellites ainsi que la station spatiale internationale sont contraints de modifier leurs trajectoires pour les éviter, lorsque qu'ils n'y parviennent pas, les satellites explosent créant ainsi de nouveaux débris. Le risque d'une chute sur la terre est moins important car la majorité des débris se consument dans l'atmosphère. Aujourd'hui, aucune solution n'a été trouvé pour faire le ménage là haut, nos enfants s'en chargeront.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Phénomènes extra-terrestres   24.09.11 11:42

eh bien NON ce satellite n'est pas tombé sur ma tête !

bof,je ne m'attendais quand même pas à la fin du monde !

Mais ce sujet a été beaucoup lu ici..Curieux,non ???

Je l'avais ouvert comme çà...

Toutefois...internet étant relié à des satellites dans le ciel,je m'étais dit qu'en cas de collision "en l'air" avec d'autres satellites,je n'aurais plus accès à mon forum,...mon domicile virtuel où personne ne peut me mettre à la porte ..ma crainte(justifiée ou pas ??? ) était réelle !

Une fois,là où j'habite,il y a eu une coupure d'électricité générale qui n'a pas duré longtemps.Cela faisait bizarre,toutes les petites lumières(boîte internet par ex ) étaient éteintes,il y avait comme un silence..lourd !!!..je n'entendais plus le frigo

Bof..heureusement qu'à ce moment-là,je n'étais pas dans mon panneau d'administration sinon j'aurais pété les plombs moi aussi:quand l'informatique envahit mes neurones,je suis tellement concentrée que le moindre petit dérangement me met hors de moi et je me mets à tourner en rond comme une dingue
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Phénomènes extra-terrestres   08.11.11 20:02

En attendant le frôlement de l'astéroïde YU55 cette nuit






A 00h28, ce bloc rocheux de 400 mètres de diamètre va raser la Terre de très près : 324.000 km, une broutille à l'échelle de l'Univers, invisible pourtant à l'oeil nu.


L'astéroïde 2005 YU55 photographié lundi par la NASA © Reuters NASA

Alors que des astéroïdes viennent chatouiller la Terre grosso modo chaque mois, qu'est-ce qui fait courir les astronomes vers leur téléscope aujourd'hui ? C'est la taille de cet astéroïde : 400 mètres de diamètres et plus de 50 millions de tonnes. Ce genre d'"objet" s'aventure rarement si près de nous, soit à précisément 323.469 km, ce qui présente 0,85 fois la distance moyenne qui nous sépare de la Lune.


L'occasion est rare. La dernière fois, c'était en 1976, selon l'astronome Scott Fischer de la Fondation nationale des sciences. La prochaine, pas avant 2028 ! Alors que les scientifiques suivent la trajectoire de cette belle bête noire charbon depuis 2005, date de sa découverte, ils espèrent pouvoir cette nuit, à 23h28 GMT (soit 00h28 heure de Paris), la photographier avec une précision inédite de deux mètres par pixel, pour mieux comprendre sa densité ou sa composition chimique.

Mais, tandis que ces chercheurs s'activent pour la science, nous, simples Terriens, devons-craindre une collision ? Du tout, affirme la Nasa. Les simulations informatiques de sa trajectoire écarteraient tout risque lors des cent prochaines années. Allons-nous quand même sentir son passage ? Même pas. Cette montagne à cette distance sera d'ailleurs invisible à l'oeil nu. Et il faudra un télescope de bonne taille (idéalement de 20 cm de diamètre, selon le blog Le Cosmographe) pour espérer voir quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Une vie extra-terrestre?   30.08.12 19:32

Un couple d'étoiles découvert : Un nouveau système planétaire et donc une vie extraterrestre ?
Deux planètes en orbite autour d'une étoile binaire ont été observées par des astronomes de San Diego. Il pourrait donc y avoir une vie extraterrestre.

Astronomie


Publié le 30 août 2012


Les extraterrestres font rêver de nombreuses personnes. Certains prétendent même en avoir déjà vu mais dans les faits, pas de signes de leur présence dans la galaxie. Enfin jusqu'à présent. Car des astronomes de San Diego en Californie viennent d'annoncer mardi avoir observé pour la première fois au moins deux planètes en orbite autour d'une étoile binaire. Cette découverte est importante puisqu'elle augmente les probabilités de vie extraterrestre.

Les scientifiques n'étaient jusqu'à présent pas sûrs que dans ce cas de figure, quand deux étoiles tournent ensemble autour d'un centre de gravité, il soit possible que plusieurs planètes orbitent autour d'elles en même temps. Les dispositions, interactions et différences de trajectoires en fonction de la position des planètes et de leurs étoiles font en effet qu'il est moins probable de trouver des planètes dans ce type de système.

Mais les scientifiques de l'université de San Diego ont réussi à observer plusieurs planètes, deux, peut-être même trois, autour de Kepler-47, une étoile de la taille du Soleil liée à une autre étoile trois fois plus petite. De la taille de Neptune, ces deux nouvelles planètes sont composées de gaz. Outre cette découverte, les scientifiques californiens ont réalisé que la plus éloignée des deux planètes se trouvait dans la "zone habitable" de ce système planétaire: ni trop proche, ni trop loin des étoiles, elle se situe dans une zone tempérée où la vie pourrait exister.

"La moitié des étoiles que vous voyez la nuit dans le ciel sont des étoiles binaires", affirme à l'AFP Jerome Orosz, astronome à San Diego. Donc "le fait que l'on puisse trouver des planètes dans leurs zones habitables signifie qu'il y a beaucoup plus d'endroits" potentiels pour une vie extraterrestre. Les passionnés d'espace reverdissent...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Phénomènes extra-terrestres   01.09.12 18:31

Du sucre découvert près d'une jeune étoile





Par Marc Mennessier Mis à jour le 31/08/2012 à 23:40 | publié le 31/08/2012 à 17:41
Ce composé, le glycolaldéhyde, entre dans la constitution de l'ARN, l'une des «molécules de la vie».

Pas de quoi sucrer son café, mais presque! Une équipe d'astronomes français, danois, allemands et hollandais vient en effet de repérer des molécules de sucre dans le disque de gaz et de poussières entourant une étoile jeune semblable à notre Soleil, à environ 400 années-lumière de la Terre*.

Cette découverte inédite, qui sera prochainement publiée dans la revue Astrophysical Journal Letters, a été effectuée grâce au vaste réseau d'antennes du radiotélescope Alma, construit par l'Observatoire européen austral (ESO) dans le désert d'Atacama, au nord du Chili (voir encadré ci-contre).

«C'est la première fois que du sucre est trouvé dans l'espace à si grande proximité d'une étoile présentant de telles caractéristiques», se réjouit l'ESO dans un communiqué. Le sucre en question, du glycolaldéhyde, est l'un des ingrédients entrant dans la constitution du glucose et, surtout, du ribose, deux composés essentiels à la vie. Le premier fait office de carburant pour les cellules vivantes et sert également à sucrer (sous forme de saccharose) le café ou les fraises. Quant au second, il forme l'ossature de la molécule d'acide ribonucléique (ARN) qui avec l'acide désoxyribonucléique (ADN), dont il est très voisin, assure le stockage et la transmission de l'information génétique au sein des cellules vivantes.

«Briques du vivant»


Depuis 2000, ce petit carbohydrate avait déjà été observé à deux reprises dans l'espace interstellaire, notamment il y a quatre ans, grâce à l'interféromètre de l'Institut de radioastronomie millimétrique (Iram) installé sur le plateau de Bure dans les Alpes françaises. Mais, cette fois, Alma est parvenu, en détectant les ondes radio émises par les gaz chauffés par l'étoile toute proche, à retrouver du glycolaldéhyde dans une zone particulièrement intéressante. C'est-à-dire «au bon endroit et au bon moment» pour être intégré dans d'éventuelles planètes en formation. Et donc pour contribuer, peut-être, à l'émergence d'une vie extraterrestre. «L'une des grandes questions» consiste maintenant à savoir «quel degré de complexité ces molécules peuvent-elles atteindre avant d'être intégrées aux nouvelles planètes? La réponse pourrait nous renseigner sur la façon dont la vie peut apparaître quelque part» dans l'univers, souligne le Danois Jes Jørgensen, principal auteur de l'étude.

Après les acides aminés, constituants de base des protéines, retrouvés en abondance dans certaines météorites, «cette découverte prouve une nouvelle fois que la chimie prébiotique est universelle et que les briques du vivant existent partout dans l'espace», s'enthousiasme Marylène Bertrand, chimiste au Laboratoire de biophysique moléculaire du CNRS à Orléans.

* Une année-lumière correspond à la distance parcourue dans le vide par la lumière pendant une année, à la vitesse de 300.000 km/s ; soit environ 9.500 milliards de kilomètres.




Alma: le plus grand radiotélescope du monde


SITUÉ dans le désert d'Atacama, à 1 700 km au nord de Santiago (Chili), Alma est le réseau d'antennes radio le plus vaste et le plus performant jamais installé sur Terre. Sa mission, qui a débutée en octobre dernier, consiste à observer l'univers lointain dans le domaine des ondes radio (millimétriques et submillimétriques) afin de mieux comprendre les processus de formation des galaxies et des étoiles. Lorsqu'il sera définitivement achevé l'an prochain, Alma (Atacama Large Millimeter Array) comportera 66 radiotélescopes d'un diamètre variant entre 7 et 12 mètres et reliés entre eux par des câbles en fibre optique. Son coût de 600 millions de dollars a été supporté par l'Europe, à travers l'ESO (Observatoire austral européen), les États-Unis, le Canada, le Japon et Taïwan, en coopération avec le Chili.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Phénomènes extra-terrestres   06.02.13 13:27


VIDEO. Un astéroïde géant va frôler la Terre mi-février

Par Caroline Politi, publié le 06/02/2013 à 12:00, mis à jour à 12:13

Le 15 février, l'astéroïde 2012 DA-14, de la taille d'un terrain de football, passera à 28 000 km de la Terre. S'il n'y a aucun risque de collision, il pourrait représenter un danger pour les satellites.

Imprimer

3
VIDEO. Un astéroïde géant va frôler la Terre mi-février

Le 15 février 2013, l'astéroïde 2012 DA-14, de la taille d'un terrain de football, frôlera la Terre.

capture d'écran/Space.com

Et si la prophétie maya sur la fin du monde avait deux mois d'avance? Un astéroïde de la taille d'un terrain de football se dirige actuellement en direction de la Terre. Mais pas de panique, l'astre, répondant au doux nom de 2012 DA-14, ne devrait que nous "frôler", assure la NASA. Lorsqu'il passera au plus près de notre planète, le 15 février, il se trouvera à 28 000 kilomètres. Selon Don Yeomans du programme de surveillance des objets géocroiseurs de la NASA, il s'agit d'un "record de proximité". "Depuis qu'une surveillance régulière a commencé dans les années 1990, nous n'avons jamais vu un si gros objet s'approcher si près de la Terre", explique-t-il.

Selon le chercheur, ce type d'astéroïde frôle la Terre tous les 40 ans et entre en collision tous les 1200 ans. Mais dans ce cas précis, l'orbite de l'astre est suffisamment bien connue pour écarter tout risque d'impact. Et même si c'était le cas, Don Yeomans assure que la collision ne serait pas cataclysmique, notamment en raison de sa nature rocheuse qui ne lui donne pas un potentiel de destruction important.

Risque pour les satellites

En revanche, 2012 DA-14, qui pèse près de 120 000 tonnes, pourrait représenter un risque pour les satellites artificiels, dont une partie se trouve à cette hauteur. Mais selon les astro-physiciens peu de satellites en fonctionnement se trouvent sur son orbite.

Pour les passionnés, il sera difficile de suivre le passage de l'astre: "Cet astéroïde va tracer dans le ciel, se déplaçant d'un degré par minute", assure Don Yeomans. En revanche, les professionnels pourront suivre son déplacement grâce au radar de Goldstone, dans le désert de Mojave. Ils espèrent en apprendre plus sur sa composition.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Phénomènes extra-terrestres   06.02.13 13:32

"Risque pour les satellites"??? ??? ???
Imaginons...quelques heures ou quelques jours avec une panne informatique totale,sur toute la planète !
Ce sera la fin du monde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Phénomènes extra-terrestres   15.02.13 18:35

Russie: une météorite explose au-dessus de l'Oural, un millier de blessés

Créé le 15-02-2013 à 08h35 - Mis à jour à 17h52
MOSCOU (AFP) - Une météorite a explosé vendredi au-dessus de la
métropole russe de Tcheliabinsk, projetant des éclairs incandescents
dans le ciel et blessant près d'un millier de personnes, un événement
rarissime qui a semé la panique dans cette région de l'Oural.

Ce phénomène inédit par l'ampleur de son bilan humain est survenu
alors que tous les services d'astronomie du monde guettaient le passage
de l'astéroïde 2012 DA14 qui devrait frôler la Terre vendredi soir, mais
plusieurs experts interrogés par l'AFP ont assuré que les deux
événements ne pouvaient être liés.

"Le nombre de blessés est d'environ 950", a déclaré le gouverneur de
la région de Tcheliabinsk, Mikhaïl Iourevitch, cité par Ria Novosti. Un
précédent bilan faisait état de plus de 500 victimes. Selon
l'administration de cette ville d'un million d'habitants, le bilan pour
cette seule cité industrielle serait de 725 blessés, dont 159 enfants.

Selon le gouverneur, les deux tiers des blessures sont légères, dues à
des éclats de verre. Seules deux personnes sont dans un état grave.

"Je me creuse les méninges pour trouver dans l'histoire un quelconque
événement au cours duquel un si grand nombre de personnes ont été
blessées par un tel objet... C'est très, très rare d'avoir des victimes
humaines", a commenté Robert Massey, directeur adjoint de la Royal
Astronomical Society britannique.

Une boule incandescente et une vive lumière blanche

Une boule incandescente accompagnée d'une très vive lumière blanche,
se déplaçant à très grande vitesse, est apparue à 09H20 locales (03H20
GMT) dans le ciel de Tcheliabinsk, ont rapporté les autorités.

Selon l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence,
la météorite, qui pesait, selon les experts russes, entre dix et
plusieurs dizaines de tonnes, avait brûlé partiellement en entrant dans
les couches basses de l'atmosphère avant de se désintégrer.

Ses fragments incandescents ont à leur tour poursuivi leur course
pour atteindre la Terre, laissant derrière eux des traînées de fumée. De
fortes explosions ont alors retenti.

"C'est un bolide (météorite ayant traversé l'atmosphère, ndlr) qui a
explosé au-dessus de Tcheliabinsk, et l'onde de choc a soufflé les
fenêtres des immeubles et détruit en partie les murs d'une usine", a
indiqué l'antenne locale du ministère des Situations d'urgence.

"Des fragments ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région", a ajouté la même source.

Des vidéos postées sur internet ont montré des images d'apocalypse :
des rues de Tcheliabinsk brusquement illuminées d'une aveuglante lumière
blanche, des boules de feu traversant le ciel dans une traînée de
fumée, des fenêtres et portes soufflées par l'onde de choc de violentes
explosions.

"J'ai d'abord cru à un avion qui s'écrasait"

"J'ai d'abord cru que c'était un avion qui s'écrasait, mais il n'y
avait aucun bruit de moteur. Ensuite, il y a eu une violente explosion.
Dans beaucoup d'immeubles de notre rue les fenêtres ont été soufflées", a
raconté Denis Laskov, un habitant de Tcheliabinsk, à la télévision
publique.

L'Académie des sciences russe a estimé que la météorite initiale, qui
se serait désintégrée à une altitude de 30 à 50 kilomètres, faisait
plusieurs mètres de diamètre, et pesait environ 10 tonnes.

L'agence Ria Novosti a cité de son côté une source militaire
indiquant qu'elle s'était désintégrée à 5.000 mètres d'altitude
seulement.

Un porte-parole de la région militaire de l'Oural a indiqué qu'un
groupe de reconnaissance avait retrouvé le lieu d'impact d'un fragment,
au bord du lac de Tchebarkoul. "Il y a un cratère de 6 mètres", a
précisé ce responsable, le colonel Iaroslav Poschioupkine, cité par Ria.

Des images diffusées par la télévision publique montraient un large trou dans la surface gelée d'un lac.

La chaîne de télévision Rossia a également montré le bâtiment d'une
usine de la ville partiellement détruit, un mur et le toit effondrés, et
des jeunes gens de l'université de Tcheliabinsk ensanglantés,
apparemment blessés par des éclats de verre.

Le gouverneur de cette région a d'ores et déjà déjà estimé le coût des dégâts à un milliard de roubles (25 millions d'euros).

L'université et les écoles de la région ont été fermées. Le ministère
des Situations d'urgence a annoncé avoir mobilisé 20.000 hommes.

Le président russe, Vladimir Poutine, a demandé de faire le maximum
pour venir en aide à la population, alors que les autorités locales
appelaient à ne pas céder à la panique.

L'agence russe de l'énergie atomique a souligné que ses installations
dans la région n'avaient pas été touchées par le phénomène, qui a
également été observé dans plusieurs régions voisines et au Kazakhstan.

Un précédent célèbre, la "météorite de Tougounska", avait frappé la
Sibérie en 1908 : plus probablement un astéroïde ou un noyau de comète
dont l'impact avait été ressenti à des centaines de kilomètres,
soufflant les arbres dans un rayon d'au moins 20 kilomètres.

Ce précédent a servi de référence pour évoquer les conséquences
qu'aurait l'impact sur la surface terrestre de l'astéroïde 2012 DA 14,
dont le passage est attendu ce vendredi vers 19H30 GMT à seulement
27.600 kilomètres de la Terre.

Cette masse de 45 mètres et 135.000 tonnes est le plus gros astéroïde
jamais détecté à passer aussi près de la Terre, a souligné la Nasa,
l'agence spatiale américaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: De l'eau sur un astéroïde !   11.10.13 13:16


De l'eau découverte sur un astéroïde


Publié le 11-10-2013 à 12h01 - Mis à jour à 12h32


Sciences et Avenir avec AFP


La découverte d’un astéroïde riche en eau hors de notre système solaire suggère que la vie pourrait être possible sur d’autres planètes

Un astéroïde contenant de l'eau laisse penser que d'autres planètes sont habitables. Mark A. Garlick, space-art.co.uk, University of Warwick and University of Cambridge
Un astéroïde contenant de l'eau laisse penser que d'autres planètes sont habitables. Mark A. Garlick, space-art.co.uk, University of Warwick and University of Cambridge


"ÉLÉMENTS CLÉS". Jamais jusqu'alors on avait détecté ensemble, hors de notre système solaire, de l'eau et un corps rocheux. Or ce sont les "deux éléments clés" pour qu'une planète soit habitable, comme le soulignent des chercheurs dans une étude européenne publiée jeudi 10 octobre dans la revue américaine Science.

Un cimetière planétaire

L’étude présente une analyse des reliquats d'un astéroïde. Ceux-ci se trouvent en orbite, sans doute avec d'autres planètes, autour d'une naine blanche baptisée GD 61, située à environ 170 années-lumière de la Terre (une année lumière équivaut à 9.460 milliards de km). Lorsqu'il était en un seul morceau, l'astéroïde devait faire environ 90 km de diamètre.

"À ce stade de son existence, tout ce qui reste de ce corps rocheux n'est que poussière et débris autour de son étoile mourante", commente le professeur Boris Gänsicke, du département de physique de l'université de Warwick, au Royaume-Uni, un des principaux co-auteur de l'étude.

ÉLÉMENTS. "Mais ce cimetière planétaire est une riche source d'informations", souligne-t-il : "ces restes contiennent des indices chimiques révélant l'existence de cet ancien astéroïde rocheux riche en eau".

Ces astrophysiciens ont aussi détecté dans ces débris, du magnésium, du silicium, du fer et de l'oxygène, qui sont les ingrédients clés des roches. Les planètes rocheuses comme la Terre se forment par l’agrégation d'astéroïdes et "le fait de trouver autant d'eau dans un tel corps céleste de grande taille signifie que les matériaux formant les planètes habitables ont existé ou existent encore dans le système stellaire GD 61. Et probablement dans de nombreux autres systèmes similaires", relève Jay Farihi, chercheur à l'Institut d'Astronomie de Cambridge et principal auteur de cette découverte.

Une quantité d’eau importante

L'astéroïde qui était peut-être une planète naine, était formé pour 26% d'eau, une proportion similaire à Ceres, dans notre système solaire. En comparaison la Terre est très sèche puisque l'eau ne représente que 0,02% de sa masse.

ÉPUISEMENT. Comme Ceres, l'eau devait exister sous forme de glace sous la surface de l'astéroïde. Dans sa vie antérieure, GD 61 était une étoile un peu plus grosse que notre Soleil, qui dans plusieurs milliards d'années subira le même sort. Selon ces astrophysiciens GD 61 a fini par épuiser son carburant il y a 200 millions d'années pour devenir une naine blanche.

Une partie de son système planétaire a survécu, mais pas les astéroïdes et les planètes naines, dont l'orbite s'est alors fortement rapproché de l'étoile mourante, où ils ont été détruits par sa force gravitationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Phénomènes extra-terrestres   14.10.13 15:06


Vie extraterrestre : la découverte d'eau sur un astéroïde suggère l’existence de planètes habitables

Pour la première, les deux éléments jugés indispensables à la vie sur une autre planète sont réunis hors du système solaire.

Pendant ce temps à des milliards de km

Publié le 13 octobre 2013

RSS

140 33 6 0 1 299

Crédit Reuters

La vie est sans doute possible ailleurs que sur Terre. C’est ce que suggère une étude parue jeudi dans le magazine Science relatant la découverte des restes d’un astéroïde riche en eau gravitant autour d’une étoile mourante, à quelque 170 années-lumière de la Terre. L’objet céleste aurait été composé de 26 % d’eau, une proportion importante quand on sait que l’eau ne représente que 0,02 % de la masse de la Terre.

"Jusqu’ici, la présence d’eau avait déjà été détectée dans l’atmosphère d’exoplanètes géantes et gazeuses mais jamais encore dans un corps rocheux", écrit Maxisciences. Si la découverte provoque autant d’enthousiasme chez les astronomes, c’est que pour la première fois les deux éléments jugés indispensables à la vie sur une autre planète sont réunis : de l’eau et un corps rocheux. Surtout que les auteurs de l’étude, qui ont analysé les données transmises par le télescope Hubble, ont aussi mis en évidence la présence de silicium, de fer et d’oxygène dans les débris.

"Le fait de trouver autant d'eau dans un tel corps céleste de grande taille signifie que les matériaux formant les planètes habitables et de telles planètes elles-mêmes ont existé ou existent encore dans le système stellaire GD 61 et probablement dans de nombreux autres systèmes similaires", assure Jay Farihi, l’un des astrophysiciens à avoir fait cette découverte.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
Admin

avatar

Féminin Messages : 18776

MessageSujet: Re: Phénomènes extra-terrestres   28.11.13 10:26

Comète ISON: Tous aux abris?
0 contributions
Créé le 28/11/2013 à 10h02 -- Mis à jour le 28/11/2013 à 10h02

La comète ISON, photographiée par l'astronome amateur allemand Waldemar Skorupa, le 16 novembre 2013.
La comète ISON, photographiée par l'astronome amateur allemand Waldemar Skorupa, le 16 novembre 2013. —schweifstern.marcel-klein.net



ASTRONOMIE - La comète passera ce jeudi près du soleil avant de se diriger vers la Terre fin décembre...

Certes, le Soleil est à 149.600.000km de la Terre. Mais le passage ce jeudi de la comète ISON près du centre du système solaire peut-il représenter un danger pour nous Terriens?

Lors de son passage le 28 novembre à «seulement» 1,17 million de km du soleil, la comète subira des températures de 2.700 degrés. De quoi pulvériser ce gros morceau de glace cosmique: «Un grand nombre d'entre nous s'attend à ce que la comète se brise en morceaux et certains pense qu'elle se vaporisera totalement», a indiqué Carey Lisse, un expert des comètes au laboratoire de physique appliquée Johns Hopkins. Celui-ci note cependant que «d'autres scientifiques estiment qu'elle pourrait survivre» et passer de l'autre côté du soleil avec un noyau réduit mais entier. «Je pense qu'il y a peut-être 30% de chances pour cela», a dit Carey Lisse, tout en se déclarant «pessimiste» sur cette éventualité.

La queue de la comète, actuellement longue de 10 millions de kilomètres, pourrait s’étendre sous l’effet de la chaleur sur 50 à 60 millions de kilomètres. Mais rien à craindre en cas de fragmentation à l’approche du soleil, les morceaux de glace seraient dispersés avant de se diriger vers la Terre, assurent les spécialistes. La comète devrait passer au plus près de notre planète le 26 décembre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.handichrist.net
 
Phénomènes extra-terrestres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: DANS LE MONDE :: 1er forum Actualités-
Sauter vers: