On « peut » cesser la nutrition mais le « doit-on » ?