Inquiet de constater la montée du conspirationnisme et son corollaire : la perte de rationalité, le président lance une commission chargée de lutter contre ces menaces.