HANDICHRIST

Pêle-mêle, tout et rien
 
ConnexionS'enregistrerGaleriePortailAccueilRechercher
 

 "Les mots de la fin"

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

Admin


Féminin Messages : 22738

"Les mots de la fin" Empty
MessageSujet: "Les mots de la fin"   "Les mots de la fin" Icon_minitime25.10.21 13:00

Oser les mots de la fin
 Aujourd'hui à 12:09 - L'Avenir

Des patients en fin de vie, souvent accompagnés d’un proche viennent demander un deuxième avis médical au sujet de l’euthanasie.Les films de la passerelle

Ils n’en peuvent plus de souffrir et ont décidé de mourir dignement. Un film dur mais éclairant sur la fin de vie.
La Belgique a dépénalisé l’euthanasie en 2002. Depuis 2014, elle est même le seul pays au monde à l’autoriser pour les mineurs d’âge.
Depuis plusieurs années, certains hôpitaux ont ouvert des consultations «fin de vie». La majorité des patients s’y rendent sur le conseil de leur médecin traitant pour être éclairés par un deuxième avis médical.
Au cours de ces entretiens de 30 à 45 minutes, le médecin est amené à se prononcer sur la légitimité de la demande du patient. Il rend ainsi – comme la loi l’exige – un second avis, qui permettra au patient et à son médecin de prendre une décision.
Au centre hospitalier régional de la Citadelle, à Liège, le docteur Damas, responsable de la consultation «fin de vie» a accepté les caméras d’Agnès Lejeune et Gaëlle Hardy.

La plupart des personnes qui s’y rendent, souvent accompagnées d’un proche, sont gravement malades et elles le savent. Elles viennent là pour, en quelque sorte, parler du scénario de leur fin de vie. La discussion est sans tabous, sans détours. C’est une sacrée leçon de vie et de courage, mais on ne va pas vous mentir, ce n’est pas facile à regarder. De l’extérieur, c’est assez déstabilisant de voir une telle détermination, une telle lucidité dans le discours des candidats à l’euthanasie. Une délivrance, même: «Un coup de baguette magique et pouf, c’est fini, plus de souffrances…»
Et puis, il y a le regard des proches. Qui comprennent, soutiennent, accompagnent. «On le voit beaucoup souffrir, depuis des années…»
Il y a aussi l’humanité d’un médecin qui conseille de penser à «ceux qui restent», à la meilleure manière – ou la moins pire – de leur annoncer, de les préparer…
Si ces euthanasies ne peuvent se pratiquer que dans des conditions extrêmement strictes, le sujet n’en reste pas moins sensible et suscite régulièrement des levées de boucliers de la part de ses opposants qui pointent une banalisation de l’acte. Un patient dont les souffrances seraient mieux endiguées par les soins palliatifs pourrait-il renoncer à l’euthanasie? La diffusion du documentaire sera suivie d’un débat animé par Julie Morelle.
La Trois, 20.30[/size][/size]
https://www.lavenir.net/cnt/dmf20211025_01629194/oser-les-mots-de-la-fin
Revenir en haut Aller en bas
http://handi-christ.forumactif.com
Admin

Admin


Féminin Messages : 22738

"Les mots de la fin" Empty
MessageSujet: Re: "Les mots de la fin"   "Les mots de la fin" Icon_minitime25.10.21 13:07

Revenir en haut Aller en bas
http://handi-christ.forumactif.com
Admin

Admin


Féminin Messages : 22738

"Les mots de la fin" Empty
MessageSujet: Re: "Les mots de la fin"   "Les mots de la fin" Icon_minitime25.10.21 20:36

Revenir en haut Aller en bas
http://handi-christ.forumactif.com
 
"Les mots de la fin"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: Médecine: début et fin de vie-
Sauter vers: