HANDICHRIST

Pêle-mêle, tout et rien
 
ConnexionS'enregistrerGaleriePortailAccueilRechercher
 

 Buzyn,Véran,fin de vie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Admin

Admin


Féminin Messages : 23277

Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Buzyn,Véran,fin de vie   Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Icon_minitime11.02.22 17:35

09/02/2022


Soins palliatifs : aider les Français à s’approprier leurs droits
Le Centre national des soins palliatifs et de fin de vie (CNSPFV) créé en 2016 vient d’être prorogé par décret* jusqu’au 31 décembre 2026 avec des missions élargies et deux objectifs majeurs : mieux faire connaître leurs droits aux personnes en fin de vie ainsi que les directives anticipées. Explications avec Sarah Dauchy, présidente du Centre et de la nouvelle commission d’expertise.
La feuille de route du 5e plan national 2021-2024 sur le développement des soins palliatifs et l’accompagnement de la fin de vie est sortie le 26 janvier. Elle fixe trois axes majeurs, à savoir : favoriser l’appropriation des droits en faveur des personnes malades et des personnes en fin de vie ; conforter l’expertise en soins palliatifs en développant la formation et en soutenant la recherche ; définir des parcours de soins gradués et de proximité en développant l’offre de soins palliatifs, en renforçant la coordination avec la médecine de ville et en garantissant l’accès à l’expertise.
« Derrière le changement de nom (lire Savoir plus en fin d’article), ce qui est important c’est que la commission d’expertise s’est ouverte plus largement, souligne sa présidente. Elle intègre davantage les associations de patients, de bénévoles et d’aidants mais aussi de nouveaux représentants comme le Haut Conseil de la santé publique, la plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie, l’Institut national du cancer, la Commission nationale de psychiatrie… »
Une communication repensée autour de la loi Claeys-Leonetti
S’agissant de l’appropriation des droits existants, « il existe une carence énorme entre la connaissance de la loi Claeys-Leonetti de 2016 et son utilisation, et on ne peut imaginer utiliser une loi concernant quelque chose d’aussi important que la fin de vie en ne la connaissant pas ou mal », souligne le docteur Sarah Dauchy. En effet, le dernier sondage réalisé en février 2021** par BVA pour le CNSPFV a montré que 70 % des Français ne connaissent pas (52 %) ou mal (18 %) les directives anticipées, que 40 % ne connaissent pas (28 %) ou mal (12 %) la personne de confiance, et que 64 % ne connaissent pas (47 %) ou mal (17 %) la sédation profonde et continue jusqu’au décès. Favoriser l’appropriation des droits en faveur des personnes malades et des personnes en fin de vie est donc un des axes prioritaires de travail pour les années à venir du CNSPFV. « C’est un enjeu majeur que d’arriver à impliquer les patients eux-mêmes, la société civile elle-même dans la construction des messages de communication, poursuit-elle. Nous devons parvenir à un mode de communication impliquant assez les acteurs pour que les messages soient coconstruits avec de véritables relais de proximité. »
Dans les faits, la fin de vie est souvent quelque chose qui est peu anticipé. C’est un sujet difficile, lourd et d’autant plus inquiétant qu’on s’en approche. « Les droits de fin de vie démarrent avec les droits en santé, c’est une culture qui fait qu’un patient va très tôt être impliqué dans la décision thérapeutique qui le concerne, poursuit-elle. Si nous avions l’habitude de faire cela, ce serait beaucoup plus simple. C’est une vraie modification de culture médicale, un changement global de paradigme dans le lequel le CNSPFV va s’impliquer pour la fin de vie. »
Du temps et des moyens pour le recueil des directives anticipées
L’anticipation, c’est l’autre chantier (même s’il n’est pas nouveau) auquel va s’atteler de manière encore plus active le CNSPFV. Elle concerne les patients eux-mêmes mais aussi les organisations. Si le 5e plan national prévoit un volet important de renforcement des équipes de soins palliatifs (financement d’astreintes de soins palliatifs offrant une permanence d’appui aux professionnels du territoire, renforcement des équipes palliatives existantes et financement de structures palliatives complémentaires…), il faut que les organisations en place facilitent cette démarche d’anticipation. « Nous allons œuvrer pour que les dispositifs de recueil des directives anticipées soient lisibles, accessibles et compréhensibles par tous, y compris par les populations précaires et mal communicantes, explique Sarah Dauchy. Il faut aussi des endroits où ranger les directives anticipées et mettre en place des consultations de rédaction de ces directives anticipées. C’est-à-dire avoir un temps prévu et valorisé pour cela, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Il est important qu’il y ait un système pour que l’on arrive à parler des soins palliatifs. Il faut tout faire pour éviter que les patients arrivent en catastrophe sans savoir en quoi cela consiste parce qu’on n’a pas réussi à leur en parler. »
Isabel Soubelet
Décret n° 2022-87 du 28 janvier 2022 relatif au Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie
** L’enquête a été réalisée par téléphone en janvier 2021 auprès d’un échantillon de 902 Français âgés de 50 ans et plus, considéré comme représentatif de cette population.
SAVOIR PLUS
Organisation du CNSPV
Le renouvellement du Centre national des soins palliatifs et de fin de vie (CNSPFV) s’inscrit dans le cadre du 5e Plan national de développement des soins palliatifs et de l’accompagnement de la fin de vie 2021-2024. La mise en œuvre stratégique des missions du Centre est confiée au Dr Sarah Dauchy, présidente du CNSPFV et, de fait, de la nouvelle commission d’expertise. Cette dernière, qui compte 28 membres, outre la présidente, remplace le Conseil d’orientation stratégique. Elle a pour mission de contribuer à la définition du programme de travail annuel du CNSPFV, de suivre sa mise en œuvre et de décider des suites à donner aux travaux réalisés. La mise en œuvre opérationnelle est, elle, confiée à Giovanna Marsico, directrice du CNSPFV depuis le 3 janvier.
Des mesures prioritaires
Outre le renouvellement du CNSPFV, la réalisation de campagnes d’information et la promotion du portail « Parlons fin de vie », le plan soins palliatifs 2021-2024 prévoit parmi les mesures phares le renforcement des structures palliatives (création d’unités de soins palliatifs, d’équipes mobiles, d’équipes régionales ressources…), une offre de formation étoffée au profit des professionnels de santé (entre autres des Ehpad). Il est encore question de financer des « astreintes de soins palliatifs » et de « généraliser le financement d’astreintes des infirmiers de nuit en Ehpad » pour « garantir la mise en place de dispositifs de permanence territoriale assurés par des médecins spécialisés en soins palliatifs ». Au rang des priorités figure encore le renforcement de l’articulation ville-hôpital-médico-social, une meilleure coordination de la prise en charge palliative par le financement d’équipes dédiées, un accès facilité aux pratiques sédatives à visée palliative à domicile et l’accompagnement de la mise à disposition du midazolam en officines de ville.[/size]

Pourquoi le CNSPV a changé de présidente ? quels sont les rapports entre le CNSPV et la Société Francaise d'Accompagnement et des Soins Palliatifs ? on a l'impression d'être manipulé.. d'où ce semblant de méconnaissance et d'indifférence ?
Admin qui ricane dans son coin et qui NE vote PLUS de toute façon..
Revenir en haut Aller en bas
http://handi-christ.forumactif.com
Admin

Admin


Féminin Messages : 23277

Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Buzyn,Véran,fin de vie   Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Icon_minitime17.03.22 20:30

je dénonce le fait que les équipes mobiles de soins palliatifs dépendent de la Société Française d'Accompagnement et de Soins Palliatifs qui est sectaire car située juste à côté de la Maison Médicale Jeanne Garnier, un truc de  "bonnes soeurs", les Xavières...
Revenir en haut Aller en bas
http://handi-christ.forumactif.com
Admin

Admin


Féminin Messages : 23277

Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Buzyn,Véran,fin de vie   Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Icon_minitime21.03.22 11:42

Bonne nouvelle ( "Aube nouvelle dans notre nuit"... chant liturgique pour l'Avent ...)
le covid revient en Chine !!! !!! !!!
et Jean Léonetti est tjrs et encore en vie
moi aussi d'ailleurs ...

clin1
Revenir en haut Aller en bas
http://handi-christ.forumactif.com
Admin

Admin


Féminin Messages : 23277

Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Buzyn,Véran,fin de vie   Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Icon_minitime06.04.22 12:13

Publié le 05/04/2022 à 06:04 , mis à jour le 06/04/2022 à 10:18
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) examine désormais de plus près de rares cas de personnes souffrant d'acouphènes et de perte auditive après avoir reçu une vaccination contre le Covid-19, selon un bulletin d'information publié par l'agence.


Bien. J'ai échappé à tout cela car je suis encore là. De toute façon, les injections m'emmerdent.
1) je n'ai pas de notice 2) impossible de diminuer ou de tripler la dose selon ma volonté...
Admin

chapeau
Revenir en haut Aller en bas
http://handi-christ.forumactif.com
Admin

Admin


Féminin Messages : 23277

Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Buzyn,Véran,fin de vie   Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Icon_minitime08.04.22 19:10

Vaccin Pfizer : décharges électriques, brûlures… découvrez le syndrome de Parsonage-Turner
Par Michel Coladon -7 avril 20221635864
Vaccin Pfizer : décharges électriques, brûlures... découvrez le syndrome de Parsonage-Turner
Le vaccin Pfizer est associé à un nouvel effet indésirable très douloureux. © Adobe stock
Le vaccin Pfizer provoque des décharges électriques chez certaines personnes. Un effet indésirable rare appelé le syndrome de Parsonage-Turner. Combien de cas sont identifiés en France ? Que faire si vous en faites partie ?

43 cas identifiés en France
Décharges électriques, sensation de brûlure à l’épaule.. ces effets indésirables ont été rapportés suite à l’injection du vaccin Pfizer (Comirnaty). Des effets indésirables rapportés par les experts de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). 43 cas de syndrome de Parsonage-Turner ont été déclarés depuis le début de la vaccination. Cette affection touche principalement les hommes autour de 40 ans.

Qu’est-ce que le syndrome de Parsonage-Turner ?
Ce syndrome est aussi connu sous le nom de névralgie amyotrophiante. Il s’agit d’une inflammation d’un groupe de nerfs entre l’épaule et la clavicule. Trois phases se succèdent. En premier lieu, le patient ressent de vives douleurs au niveau de l’épaule. Puis, il observe une diminution de la force musculaire avant une perte de la masse musculaire.

Quels sont les symptômes qui doivent vous alerter ?
Le syndrome de Parsonage-Turner se traduit par une inflammation brutale. Elle a lieu surtout la nuit et provoque une très forte douleur dans l’épaule et le cou, une sensibilité de la peau, mais aussi des sensations de brûlures et de décharge électrique. Consultez immédiatement votre médecin traitant. Vous pouvez signaler cet effet indésirable sur le site Signalement.social-sante.gouv.fr

Les effets secondaires déjà signalés
Plusieurs effets secondaires liés au vaccin Pfizer sont déjà connus. Il s’agit de :

douleur, réaction cutanée (rougeur), gonflement au point d’injection
maux de tête
fatigue, fièvre, frissons
douleurs musculaires ou articulaires
troubles digestifs
apparition de ganglions
réaction allergique (urticaire, gonflement au visage…)
Revenir en haut Aller en bas
http://handi-christ.forumactif.com
Admin

Admin


Féminin Messages : 23277

Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Buzyn,Véran,fin de vie   Buzyn,Véran,fin de vie - Page 5 Icon_minitime12.04.22 14:22

Covid : atrophie du cerveau, risques d'AVC... ces effets recensés sur le long terme, même après une forme légère


  • Les dernières études menée mettent en évidence les séquelles potentielles sur le long terme après une infection au Covid MAXPPP[/size][/size]


CoronavirusSanté
Publié le 11/04/2022 à 07:38 , mis à jour à 10:01
Les dernières études menées mettent en évidence les séquelles potentielles sur le long terme après une infection au Covid, que vous ayez eu une forme grave ou légère de la maladie. Ces dernières doivent encore être affinées mais alertent tout de même : le coronavirus n'est pas sans conséquence sur notre santé.


Mais comment fait-on pour résister psychologiquement ?
PIEZ DE NEZ
Revenir en haut Aller en bas
http://handi-christ.forumactif.com
 
Buzyn,Véran,fin de vie
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDICHRIST :: Médecine: début et fin de vie-
Sauter vers: